Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Fondateur

avatar
Admin Sociopathe


✖ Messages : 236

MessageSujet: Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy Lun 23 Juil - 16:25


Monsieur Juillet : Marshall / Billy Wade


Bonjour Marshall... euh, non, Billy... Monsieur Wade... Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions. Il y aura "deux parties" à cette interview. La première regroupera une dizaine de questions, choisies par mes soins, la seconde sera composée des questions des lecteurs. Vous n'êtes pas obligé de répondre par un roman à chaque fois, mais je crois bien que développer un peu vos réponses pourrait être plus intéressant pour le lecteur. Vous êtes prêt ? Alors, on y va !

Tout d'abord, qu'est-ce que ça vous fait d'avoir été élu(e) personnage du mois, ce qui fait que vous êtes ici, à me répondre ?

Billy Wade : Honnêtement, pas grand chose. J'veux dire, je suis pas le genre de gars à s'intéresser à tout ça. Perso du mois, franchement, y a vraiment quelqu'un que ça intéresse, ça ?
Marshall Wade : ...

Euh... On va passer à la question suivante... Rappelez nous rapidement votre histoire.
M.W. : J'suis né à Wisconsin, la ville dans l'état du même nom. Il s'est jamais rien passé d'extraordinaire là bas. C'était même peinard... Et puis... Ma mère est morte. Et là ça a changé du tout au tout. Mon "père" est devenu méchant, j'ai inventé Billy parce que moi j'étais pas capable de me défendre. Et c'est allé de pire en pire. J'ai fini à l'asile. Billy prenait le moindre prétexte pour sortir de dedans ma tête et faire du mal. Mon père a été muté à Louisville, et moi je me suis retrouvé au Centre Heiser parce qu'il voulait pas que je reste à Wisconsin. Même s'il vient jamais me voir. De toutes façons je veux pas le voir non plus. Et au centre, pendant une sortie... C'était Billy qui avait voulu sortir... J'ai rencontré Kathleen... Et... voilà. Le directeur du Centre Heiser pense que je peux assimiler Billy. Moi j'en sius pas si sur, mais ça vaut le coup d'essayer...
B.W. : Latter la gueule à ceux qui s'en prennent de quelque façon que ce soit à Marsh'.

Quels sont selon vous votre plus grande qualité, et votre plus grand défaut ?
M.W. : Je dirais que je suis gentil, comme qualité et comme défaut... Ben... j'ai presque toujours la trouille. Y a trop pleins de choses qui me font peur. Surtout les gens, en fait.
B.W. : Mon plus gros défaut, c'est qu'avec moi tout est prétexte à cogner, un regard un peu trop long, un mot mal placé et BIM. Je suis pas une lavette et j'ai jamais peur de cogner. Ma plus grand qualité... Euh... Sérieux ? Je dirais... être prêt à tout pour que Marsh ait la paix...

Sur le même principe, dites-nous votre plus grande force et votre plus grande faiblesse ?
M.W. : Ma plus grande faiblesse, c'est d'avoir besoin de Billy pour me défendre... J'ai pas l'impression d'avoir un truc qui me rende plus fort, par contre.
B.W. : Ma seule et unique faiblesse c'est Marshall. Mais ma plus grande force, c'est que je n'ai aucune peur. Tant que je vis.

Quelle est la personne que vous admirez le plus et celle qui a le plus d'influence sur vous ?
M.W. : Billy. Ouais, je sais c'est con à dire, mais c'est lui qui a le plus d'influence sur moi. Et puis, il est tout ce que je suis pas....
B.W. : Dans les deux cas, je dirais Tyler Durden, dans Fight Club.

Si vous deviez changer quelque chose chez vous, ce serait quoi ?
M.W. : Je sais pas. Je vois rien à changer chez moi... Hormis le fait d'avoir peur de presque tout...
B.W. : Rien. Je suis très bien comme je suis, pourquoi, ça te pose un problème ?

Quel est votre plus beau souvenir ?
M.W. : N'importe quel jour avant que ma mère meure... Surtout les jours où j'avais pas école. On allait souvent au zoo ou au parc. C'était chouette. Et y avait personne pour m'embêter... Ou alors, les moments quand je suis avec Kathleen *rougis*
B.W. : Je crois qu'essayer de donner un qualificatif esthétique à un souvenir, c'est un peu débile. Mais on va dire que les meilleurs moments, c'est quand : Marshall fait pas sa tapette et quand je suis en dehors de ce putain de centre à la con !

Qu'est-ce que vous attendez de votre présence à Louisville, quel est votre but, ici ?
B.W. : J'attend juste de pouvoir me barrer du centre et vivre une vraie vie. C'est tout ce qui m'importe. C'est soit je finis dehors, soit un beau matin, va y avoir un massacre chez les dingues. Je déteste cet endroit. ça pue l'aseptisé et la folie.
M.W. : Ben j'attends pas grand chose. J'ai pas eu le choix de venir ici, et j'ai presque vu que le Centre. Mais maintenant que j'ai rencontré Kathleen et que j'ai Fenrir... J'ai encore plus envie de sortir du centre Heiser. Avoir une vie normale quoi.

Si vous deviez être un mutant, à votre avis quel serait votre pouvoir ? Qu'est-ce que ça vous a fait d'apprendre l'existence des mutants / Comment réagiriez vous si on vous l'apprenait ?
B.W. : J'aurais sans doute un don qui en jette. Je m'imagine mal genre... parler aux souris ou un truc du genre. Ce serait sans doute en rapport avec ma personnalité... Un truc dangereux sans doute. Le savoir, ça m'a pas fait grand chose. ça m'a surtout vachement intéressé en fait. Y a déjà des gens qui partagent l'intérieur de leur tête, alors pourquoi pas des gens qui se téléportent ou qui passe à travers les murs ?
M.W. : Je sais pas, j'aurais pas un truc très impressionnant j'imagine, passer à travers les murs ou être invisible, sans doute... A cause de Billy, je le sais sans le savoir... Donc si on me le disait de but en blanc, j'crois pas je paniquerais. Enfin, pas beaucoup... Je crois.

Merci. Passons maintenant aux questions du public, puisqu'ils ont eu l'amabilité de nous faire parvenir leurs questions ! Attention, voici une avalanche de questions de la part de Scarlett Valentine...

Si tu devais partir sur une île déserte, et que tu ne pouvais emporter qu'une seule chose, qu'est-ce que ce serait ?

M.W. : Un couteau-suisse. ça sert toujours un couteau suisse. C'est pour ça qu'il y a plein de lames dessus, non ?
B.W. : Facile, un bateau, comme ça je repartirais de l'île.

Quelle est, à ton avis, ta plus grande réussite ? Ta plus grande défaite ?
M.W. :Ma plus grande réussite... C'est d'avoir réussi à tenir Billy au loin. Une fois. Dans le bureau du Directeur Hanson. Ma plus grande défaite, c'est de jamais avoir pu faire face à celuique je suis sensé appeler papa.
B.W. : Ma plus grand défaite pour l'instant c'est d'être simplement unt ruc sorti de la tête de Marshall... Ma plus grande victoire, ça sera de plus être jsute ça.

As-tu déjà été amoureux ?
M.W. : Ben... Ouais. La je suis amoureux. *baisse le ton* de Kathleen.
B.W. : Non. J'aime personne. Tout au plus j'peux apprécier quelqu'un. C'est tout. J'ai pas besoin de plus. L'amour c'est un sac à emmerdes. Et ça vous rend débile.

Quel est ton film favori ?
M.W. : Je sais pas trop. Au centre, on peut pas vraiment regarder de films... Et avant... ben on peut pas dire que j'avais trop l'occasion d'en voir non plus. Mais j'aime bien Star Wars.
B.W. : La première règle, c'est de ne pas en parler. La seconde règle, c'est de ne pas en parler. Donc... Je suis ces deux règles, si tu sais pas de quoi je parle, alors... Tant pis pour toi.

Tu es plutôt crêpes ou gaufres ? Nutella ou Confiture ? Thé ou Café ?
M.W. : Gaufre, nutella et café! Voir même une méga gaufre au nutella (et la chantilly) avec un café. Pour le petit déjeuner.
B.W. : Ouais. Comme Marshall. Mais sans la chantilly.

Si tu étais un animal, tu serais quoi ?
M.W. : Un chien-loup, comme Fenrir, j'aimerais bien.
B.W. : Un aigle. Un lion. Un loup... N'importe quel prédateur pourrait convenir, j'imagine. Je me vois pas vraiment en caniche ou en cocker.

Ta couleur favorite ?
M.W. : J'sais pas... Bleu, peut-être. Comme l'océan.
B.W. : Rouge. Comme le sang. Comme la couleur de tes paupières quand tu fermes les yeux face au soleil. Rouge... C'est une bonne couleur.

Si tu avais une baguette magique, tu ferais quoi ?
M.W. : Je rendrais le monde meilleur. Enfin j'essayerais parce que c'est pas sur que je réussisse.
B.W. : Je la jetterais. C'est pour les tapettes les baguettes magiques.

Si tu avais vécu la Seconde Guerre Mondiale, quel parti aurais-tu pris ?
M.W. : Je sais pas. Du côté de mon pays, j'imagine.
B.W. : Du côté des américains. Quand il s'agit de faire la guerre, on est plutôt balèze pour ça. Les nazis, on les a bousillés tout simplement ! Et ça, c'est genre... Génial.

Combien de temps peux-tu tenir sous l'eau sans respirer ?
M.W. : J'aime pas aller sous l'eau.
B.W. : Je sais pas... Une vingtaine de secondes... Peut-être plus, peut-être moins. Pourquoi, tu veux essayer de me noyer ?

Quel est le meilleur truc que tu ai mangé ? Le pire ?
M.W. : Le meilleur... J'dirais la tarte aux pommes que faisait ma mère. Et les chamallows. C'est trop bon les chamallows. Le pire... T'as déjà essayé la bouffe du centre ? Sérieusement... J'parie que même les croquettes de Fenrir sont meilleures!
B.W. : Le meilleur... Tout sauf la bouffe du centre, sur ce coup-là, j'suis d'accord avec Marsh.

Le truc le plus dingue que tu ai jamais fait ?
M.W. : Je crois que j'ai jamais rien fait de "dingue" à proprement parler... En dehors d'inventer Billy, je veux dire... C'est vrai. Y a que ça qui sort de l'ordinaire chez moi.
B.W. : Je SUIS dingue... je vais pas raconter tout ce que je peux faire ici, j'aurais jamais assez d'une vie pour tout balancer.

Est-ce que tu sais chanter ?
M.W. : Un peu. Pas beaucoup... Pas très bien... Je préfèrerais apprendre à jouer de la guitare en fait. C'est cool, la guitare.
B.W. : J'ai l'air d'un guignol qui pousse la chansonnette ? C'est quoi cette question débile !?

Que penses-tu des dernières avancées technologiques ?
M.W. : Ben... J'sais pas trop... ça peut être une bonne chose, non ? Après, au centre, on se croirait au début du siècle dernier ... donc... voilà quoi. C'est pas non plus le top du top...
B.W. : Du genre avoir un téléphone qui peut limite te faire le café ? Super ! A quand celui qui baisera à notre place ? On est trop dépendants de toutes ces saloperies.

Quel est ton moment de la journée préféré ?
M.W. : La nuit. Surtout si on voit les étoiles. J'aime bien regarder les étoiles, la nuit.
B.W. : La nuit. Parce que le monde est simplement ... tout autre la nuit. Et qu'on arrive a se dissimuler plus facilement dans le noir... Et c'est quand on peut pas clairement nous voir qu'on montre notre vrai visage, non ?

Kathleen Steinfield à Marshall : Es-tu certain d'être amoureux de moi ? Qu'est-ce que ça te fait de savoir que par l'entre-mise de Billy tu m'as un peu trompé ? Est-ce que tu vas me le dire ?
M.W. : Ben... Ouais... Enfin... T'es la première personne avec qui je suis ... Comme ça. Pourquoi tu me poses cette question ? Tu pense que je le suis pas ? Pour Billy... Je sais pas. C'est lui qui a agis, c'est pas moi ! Je sais pas si je vais te le dire, je veux pas que tu te fâches...

Shannah Hernandez à Marshall: Accepterais-tu que Billy vive sa propre vie ?
M.W. : S'il a sa propre vie, c'est qu'il est plus dans ma tête... ça veut dire que je serais plus considéré comme un fou, donc, je serais plus coincé à l'asile. Donc, non, j'crois pas que ça pos problème. Et au moins, je saurais toujours ce que je fais... Même si ce sera un peu flippant de plus l'avoir derrière moi pour me protéger.

Shannah Hernandez à Billy: Crois-tu qu'à long terme on risque d'évoluer d'une liaison amicale à une liaison amoureuse ?
B.W. : Je me tracasse pas avec le long terme. Mais je crois pas non plus que je puisse être amoureux. C'est trop... "gentil" comme sentiment. Et puis, je préfère pas trop me prononcer là dessus, on sait jamais ce qu'il peut se passer. Les deux cas me conviendront, j'imagine. J'suis pas le genre de mec à se préoccuper d'angoisses métaphysiques. Je vis ma vie poin barre. ça devrait toujours être comme ça. S'occuper juste de vivre. Tu trouves pas ?

Haylee Summers à Marshall: Tu trouves ça comment d'avoir été préféré à un mec comme Jonathan ?
M.W. : Je comprends pas la question. ça devrait me faire quelque chose ? Je crois pas que "préféré" soit un mot juste. En plus, ça te concerne pas, ça.

Jason Donogan à Marshall: Crois-tu que tu vas t'en sortir le jour où Billy ne sera plus là pour surveiller tes arrières ?
M.W. : Peut-être. J'sais pas. J'y ai pas réfléchis. Selon le Dirlo, je devrais l'assimiler pour pouvoir sortir. Donc si je suis dehors, c'est que je l'ai assimilé. Et que j'ai plus besoin de lui pour me défendre.

Abigaïl O'Ryan à Billy : Crois-tu sincèrement que tu es apte à vivre en liberté ?
B.W. : Pourquoi je le serais pas ? C'est le genre de chose qu'on sait seulement en essayant, alors, je te dirais ça quand on se croisera. Dehors. *Grand sourire*

Personnellement vous auriez vu qui à votre place, si vous n'aviez pas été élu(e) ce mois-ci ?
B.W. : J'aurais bien vu Shannah ou Alice. Les Heavy Mad sont largement plus intéressants... Non, je déconne, en fait ça m'est totalement égal. Tout le monde va y passer un jour ou l'autre. Mais pour le prochain, j'sens bien un Evil, moi.
M.W. : Shannah ou ALice Smile

Eh bien, c'était un plaisir d'avoir cet entretien avec vous ! Bon courage pour la suite. Quant à vous, chers lecteurs, on se retrouve le mois prochain pour une nouvelle interview !


_________________
Beware Invité, I know how to use guns...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asylum-valley.forumactif.org

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy Lun 23 Juil - 16:36

Oh putain méga gros kiff de la mort qui tue sa grand-mère en slip de bain lollll mais les questions de Volt m'on tué de rire lolllll

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy Lun 23 Juil - 17:03

Bien sûr que mes questions sont géniales *lève les yeux au ciel*
Loool !

J'ai adoré moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zack MacAllister

avatar
♥ Valet de Coeur ♥ Always.


✖ Messages : 28
✖ Date de naissance : 03/01/1987
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy Lun 23 Juil - 17:13

Ah ah merci Smile (de la part du schizo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy

Revenir en haut Aller en bas

Interview du mois de Juillet : Marshall / Billy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Récompenses Top-sites mois de Juillet
» LE TABLEAU D'HONNEUR ◮ membres du mois de juillet 2013
» Membres du mois ▬ Juillet 2015
» Oscars du mois de Juillet
» Oscars du mois de Juillet
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Garder le Contact :: Média-Valley :: La Brève :: Interviews des Personnages du mois-
Sauter vers: