Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Voyons voir de quoi Marshall est capable ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Donovan Hanson

avatar


✖ Messages : 57
✖ Date de naissance : 27/07/1967
✖ Bougies : 50
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Ven 18 Mai - 21:18

Marshall releva la tête brusquement tout en me fixant. C'était plutôt excellent comme début car Marshall, ne regardait presque jamais aucun homme dans les yeux.

C'est quoi le... jeu ? Pourquoi je dois jurer ?

Je ne répondis pas à sa question. Je bus à la place, mon verre et me resservis à nouveau. Toujours avec un petit sourire en coin, j'attendais qu'il jure. Il termina son verre presque cul sec puis, le claqua légèrement sur le bureau. Il posa ensuite ses mains sur ses genoux.

D'accord. Je le jure. Sur...

Temps d'arrêt. Je haussais un sourcil et fit une mimique pour le pousser à continuer. Il ne continua pas.

Jure sur un truc qui te tiens à coeur. C'est tout. Tu sais, c'est simplement un jeu pour vérifier un petit truc. Regarde ... je vais jurer à mon tour ok.

Je pris un petit air théatral et jurais tout en appuyant mes mots d'un air très sérieux.

Je jure sur la vie de mon unique fils que je ne prendrais pas les nerfs et de rester tout à fait jovial avec toi quoi qu'il arrive.

Je bus mon verre cul sec puis, je lui demandait.

Tu vois, c'est pas dure. Alors à ton tour sauf que, ne le fait pas à la légère... Daccord.

J'attendis qu'il prenne la parole et qu'il jure. Je ne compris pas vraiment pourquoi il jurait sur ce truc mais, à la façon dont il en parlait, il devait le prendre très à coeur alors, ça me satisfaisait amplement.

Bon, alors, le tour est jouer, commençons à jouer mon ami.

Dis-je plutôt très sérieusement. Je nous servis un verre à nouveau puis, je sortis une pièce de monnaie de mes poches ainsi qu'un revolver à seringue de mon tiroir de bureau. Tenant le revolver bien fermement d'une main, je lançais la pièces en l'air et elle retomba sur le bureau tout en tournoyant.

Tu vois, c'est simple, je vais tout t'expliquer au fur et à mesure. T'inquiète pas pour le fusil. J'ai pas l'intention de m'en servir et puis, je tire comme un pied. Des plans que je me crève un oeil. C'est pas pour toi ... c'est pour Billy, s'il décide de se pointer et d'être violent.

Répondis-je franchement avec un regard froid et neutre. La pièce s'immobilisa bruyamment sur le bureau ... pile. Je relevais alors le regard vers Marshall qui semblait ne plus rien comprendre et je continuais mon explication.

Voilà, nous allons simplement voir si toi, Marshall. Tu es capable d'encaisser les insultes et de répliquer vertement. C'est simple, quand je vais lancer la pièce, tu vas choisir un côté avant qu'elle s'immobilise et si c'est le bon côté, t'auras le droit de m'envoyer une baffe et j'encaisserais. T'a déjà jouer à la main chaude dit-moi ?

Tout le monde connaissait ce jeu de petit garçon auquel nous avions tous jouer.

Si tu te trompe, tu recevras la baffe. Ensuite, pour que ce soit équitable, ce sera à ton tour de lancer la pièce. T'en pense quoi ? Y aura pas de mort et si Billy se pointe, à n'importe quel moment, je fais feu sur lui avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit et, t'inquiète pas, je le manquerais pas. Donc, c'est entre toi et moi, Marshall...

Marshall recula sur sa chaise. Il prenait peur. Désinvolte, je lui enjoignait.

En fait, t'a pas le choix de jouer. Sinon, tu te retrouvera au trou pendant très très très longtemps.

Je vis une lueur dans ses yeux.

Je ne veux pas de Billy non plus ... Entre toi et moi, mon ami. C'est simplement un jeu.

Je glissais alors la pièce vers lui tout en lui adressant un sourire espiègle mais, pas méchant.

Va s'y, je te laisse même le premier lancer. Si tu veux boire, fais comme je te l'ai, comme chez toi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marshall Wade

avatar
Only God can judge Me and God doesn't fuckin' exist...


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 17/03/1986
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Sam 19 Mai - 18:22

Lorsque je m'arrêtais en pleine phrase pour savoir sur quoi jurer, le directeur me fixa en haussant un sourcil avant de me faire signe de continuer, mais je restais silencieux, sans savoir quoi dire.

Jure sur un truc qui te tiens à coeur. C'est tout. Tu sais, c'est simplement un jeu pour vérifier un petit truc. Regarde ... je vais jurer à mon tour ok.

Il prit la pose.

Je jure sur la vie de mon unique fils que je ne prendrais pas les nerfs et de rester tout à fait jovial avec toi quoi qu'il arrive.

Il vida son verre cul sec.

Tu vois, c'est pas dure. Alors à ton tour sauf que, ne le fait pas à la légère... Daccord.

J'acquiesçai avant de finir par jurer un peu comme il l'avait fait.

Bon, alors, le tour est jouer, commençons à jouer mon ami.

Depuis quand j'étais son ami ? Je restais à le fixer sans jamais accrocher son regard. Il nous resservit un verre. S'il continuait comme ça, j'allais finir totalement bourré, moi. Il sortit une pièce de sa poche et un pistolet à seringue de son autre main. Il lança la pièce en l'air, et elle tournoya sur la table une fois retombée.

Tu vois, c'est simple, je vais tout t'expliquer au fur et à mesure. T'inquiète pas pour le fusil. J'ai pas l'intention de m'en servir et puis, je tire comme un pied. Des plans que je me crève un oeil. C'est pas pour toi ... c'est pour Billy, s'il décide de se pointer et d'être violent.

Je pinçais les lèvres. J'aimais pas ça du tout. La pièce finit de faire la toupie pour s'arrêter sur "pile". Je fixais la pièce, le pistolet, puis le directeur sans comprendre où il voulait en venir.

Voilà, nous allons simplement voir si toi, Marshall. Tu es capable d'encaisser les insultes et de répliquer vertement. C'est simple, quand je vais lancer la pièce, tu vas choisir un côté avant qu'elle s'immobilise et si c'est le bon côté, t'auras le droit de m'envoyer une baffe et j'encaisserais. T'a déjà jouer à la main chaude dit-moi ?

Je fis non de la tête. J'avais jamais été le garçon avec qui tout le monde jouait. J'étais toujours dans mon coin. Pourquoi il voulait que je le frappe ? C'était stupide comme jeu.

Si tu te trompe, tu recevras la baffe. Ensuite, pour que ce soit équitable, ce sera à ton tour de lancer la pièce. T'en pense quoi ? Y aura pas de mort et si Billy se pointe, à n'importe quel moment, je fais feu sur lui avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit et, t'inquiète pas, je le manquerais pas. Donc, c'est entre toi et moi, Marshall...

Je me reculais autant que je pouvais dans mon siège, légèrement effrayé. Il était dingue. C'était obligé que Billy rapplique. Il voulait me cogner. Jamais Billy se laisserait faire. Me laisser me faire frapper comme ça.

En fait, t'a pas le choix de jouer. Sinon, tu te retrouvera au trou pendant très très très longtemps.

Je secouais la tête. Il était comme Billy en fait. Billy le fixa froidement par mes yeux.

Je ne veux pas de Billy non plus ... Entre toi et moi, mon ami. C'est simplement un jeu.

Il poussa la pièce vers moi avec un sourire de gamin.

Va s'y, je te laisse même le premier lancer. Si tu veux boire, fais comme je te l'ai, comme chez toi !!!

Je fixais la pièce comme si elle allait me mordre. Je pouvais pas me défiler. Mais je pouvais pas le faire. S'il me frappait, c'était clair que Billy allait rappliquer. Si je refusais, ou si Billy prenait ma place, on resterait coincé ici, et je pourrais plus voir Kathleen. Je me mordis le pouce un instant avant de prendre la pièce. Elle était froide dans ma paume. Je la fixais avant de la jeter en l'air.

- Face, annonçai-je.

Je fixais la course de la pièce. Face. Face. Il faut que ça soit face.. La pièce s'arrêta sur face. Je retins de justesse une exclamation de victoire. Je levais légèrement les yeux vers le directeur.

- Je dois vous frapper ?

Il acquiesça. J'inspirais profondément avant de lui mettre un léger coup de poing. Rien de bien méchant. Je me rassis sur mon siège avec une légère appréhension. Et s'il s'en tenait pas à ce qu'il avait dit ? Vu qu'il bronchait pas, je poussais la pièce vers lui et attendis qu'il lance. Il annonça pile de nouveau et la pièce retomba sur pile. Je me crispais légèrement en attendant le coup. Il me cogna plus fort que ce que je l'avais cogné auparavant. Billy ne fit pas mine de rappliquer. Je repris la pièce et la lançai de nouveau, mais me trompai dans l'annonce. Le directeur me frappa de nouveau, un peu plus fort. Je serrais les dents. C'était à lui de lancer. Je me concentrai sur le fait que si je tenais, je pourrais rejoindre Kathleen. C'était tout ce qui comptait.

// Je sais pas comment tu veux enchainer donc... quartier libre, mais abime pas trop ma belle gueule Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donovan Hanson

avatar


✖ Messages : 57
✖ Date de naissance : 27/07/1967
✖ Bougies : 50
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Sam 19 Mai - 22:53

Il fixa d'abord la pièce comme si elle était son pire cauchemar. Il se mordit le pouce comme un gamin de 5 ans puis, prit la pièce ensuite. Hésitant, il la fixa avant de la jeter en l'air et de dire.

Face.

J'acquis de la tête avec un petit sourire. Il y avait une chance sur deux, c'était bien simple comme petit jeu. Marshall regarda la pièce nerveusement qui retombait et roulait sur le bureau. Elle retomba sur le côté ... face. Je le vis se raidir et je vis un éclair de satisfaction apparaître sur son visage. Se reprenant rapidement, il releva les yeux vers moi.

Je dois vous frapper ?

Je lui adressai un sourire tout en buvant rapidement mon verre.

Gâte-toi ! C'est pas tout les jours que ça arrive et puis, ici, t'es bien le premier mon ami.

Lui souriant toujours, je me raidi pour encaisser le coup. Il inspira profondément et se releva. Il m'envoya un coup de poing mollement sur l'épaule, comme une vraie chiffe molle. Je haussais un sourcil, surpris. Il s'assied ensuite sur sa chaise avec un léger air d'appréhension. C'était excellent !!!

Haaa ! Voilà un homme ! L'homme que je voulais connaître.

Je ne bougeais pas. Il finit par glisser la pièce vers moi. Je la prit donc et la lança dans les airs en annonçant encore une fois.

Pile !

Elle tournoya et retomba sur pile. Me relevant, j'envoyais un coup de poing sur l'épaule de Marshall. Rien de bien solide mais, j'avais pris soin de toucher un nerfs pour qu'il le ressente bien. Il encaissa et je ne vis aucun changement dans ses yeux. Satisfait, je glissais la pièce vers lui. Il perdit son tour et je le frappait de nouveau. Pas réellement plus fortement mais, je touchais exactement le même endroit qui était déjà un peu sensible. Il serra les dents. Présentement, il devait être en combat intérieur. Je pris la pièce à nouveau et faisant un petit sourire à Marshall, je lui demandait.

Alors, tu tiens le coup ? Je suis fier de toi Marshall. Sache-le. Là, Marshall. Tu es un homme. Un vrai.

Je m'amusais comme un petit fou. Moi, j'étais habitué de donner des volées et d'en recevoir. Je perdais très rarement. En fait, seulement une fois dont je garderais pour toujours le souvenir. Le mec faisait bien deux fois mon envergure et tout en muscle. J'en avait manger toute une cette fois là. Même si je m'étais bien défendu. J'avais été obliger de m'incliner sous la puissance de ses coups. Cet homme, cognait réellement dure et maintenant, je lui portait respect. En fait, il travaillait pour moi. C'était mon chef des gardiens de sécurité. Je lui faisait entièrement confiance. J'étais un homme comme ça. Je méprisais totalement les femmelettes mais, les hommes, quand ils étaient capable de me prouver leurs valeurs, gagnaient mon respect. Enfin, c'était une façon de parler bien sur.
Je ne dis pas que je suis invincible mais, je ne m'attaque pas à n'importe qui. Seulement quand je suis absolument sur et certain de gagner et ce Meyers ... m'avait totalement pris au dépourvu.

Regardant Marshall, je lançais la pièce en l'air.

Face !

J'avais changer ma donne. Erreur ! Elle retomba sur pile. Avant que Marshall ne se lève, je lui fit signe de rester assied et je me tapotais la joue tout en le fixant.

Envois moi une bonne claque juste là ...

Il acquis puis se releva. Étrangement, son coup entra un peu plus fortement. La tête me tourna sur le côté. Je plissais les yeux et me frottais la joue.

Tu commence à aimer je crois ... c'est bien ... Excellent même !!! À ton tour maintenant !

Dans son regard, je voyais toujours Marshall. Il apprenait rapidement à s'affermir. Marshall devenait ferme. J'étais en train de briser sa petite coquille en lui montrant qu'il était capable de se défendre comme un grand. De porter des coups et d'en recevoir.

Il lança la pièce et nous la regardâmes tout les deux. Il exclama sa donne et juste avant que la pièce ne s'immobilise je fis un signe.

Prenons un coup avant de continuer mon ami.

J'emplis à nouveau les verres. Fixant mon regard sur lui.

Alors, t'avais tu une raison de craindre. Ce n'est qu'un jeu ... même que t'a l'air d'apprécier. Tu trouve ça comment de taper sur la gueule de quelqu'un en tant que Marshall ? Tu est plutôt douer je dois te dire. T'es sur que ... y à pas un peu de Billy qui se cache quelque part en toi ?

Demandai-je avec un petit rire grave. J'engloutis mon verre puis, nous fixâmes les yeux sur la pièce qui ne bougeait plus. Ayant le sourire, nous nous regardâmes à nouveau.

En plus, on dirais que t'a une veine de cocue mon chanceux !!! Allez, encore à toi !!!

Je m'endurcis légèrement et me préparais à recevoir le coup. J'en tombai presque de ma chaise. Je grognais de douleur. Serrant les poings, je repris ma place. Puis fixais Marshall dans les yeux tout en tenant le pistolet fermement. Je commençais sérieusement à avoir des doutes sur celui-là. Il venait de Billy ? Où bien de Marshall ? Enfin, si c'était du dernier. Bordel, en moins de deux il pourrait défaire son double et l'expulser de sa tête. Je demandais froidement tout en rivant mon pistolet sur lui solidement et prêt à faire feu.

Marshall ou Billy ?

De vue, j'avais affaire à Marshall mais, le coup venait de je sais pas qui en réalité. S'il me répondait franchement et véritablement Marshall, j'abaisserai mon arme et je lui donnerait une bonne poignée de main tout en le félicitant, sinon, le jeu serait clos, là, maintenant et il irait au trou sans coup férir pendant un bon bout de temps.

(Aime tu ? J'ai pas l'intention de te blesser réellement, enfin, tout dépend de ce que toi tu va faire mais, j'ai deux options précises en tête. Tu verras bien !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marshall Wade

avatar
Only God can judge Me and God doesn't fuckin' exist...


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 17/03/1986
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Dim 20 Mai - 10:06


Hanson m'avait frappé deux fois d'affilée, le second coup plus fort que le premier. Enfin, il avait de nouveau cogné au même endroit, donc ça faisait plus mal.

Alors, tu tiens le coup ? Je suis fier de toi Marshall. Sache-le. Là, Marshall. Tu es un homme. Un vrai.
Ah...

Il avait l'air de s'amuser. Moi je trouvais son jeu franchement débile. C'était pas amusant de frapper sur quelqu'un. Il me fixa avant de lancer de nouveau la pièce.

Face !

Cette fois-ci, il se rata, la pièce retomba sur pile. Il se tapota la joue en me fixant.

Envois moi une bonne claque juste là ...

J'acquiesçais avant de me lever de ma place et le frapper comme il m'avait demandé. En y allant peut-être un tantinet plus fort que prévu sous l'impulsion de Billy. Le coup lui fit tourner la tête. J'étais peut-être allé un peu loin, là.

Tu commence à aimer je crois ... c'est bien ... Excellent même !!! À ton tour maintenant !

Je fis un léger sourire, plutôt content qu'il ne s'énerve pas contre moi. Je pris la pièce et la lançais, en annonçant Pile. Nous fixâmes la petite rondelle de métal.

Prenons un coup avant de continuer mon ami.

Il remplit de nouveau les verres.

Alors, t'avais tu une raison de craindre. Ce n'est qu'un jeu ... même que t'a l'air d'apprécier. Tu trouve ça comment de taper sur la gueule de quelqu'un en tant que Marshall ? Tu est plutôt douer je dois te dire. T'es sur que ... y à pas un peu de Billy qui se cache quelque part en toi ?

Il eut un léger rire avant de vider son verre.

- Nah. Y a pas de Billy. Je trouve rien d'amusant à cogner sur quelqu'un sans raison... Mais ça fait du bien... Je crois.

C'était ça ou l'alcool. Ou les deux combinés ensemble. La pièce avait arrêté de tourner, nous la fixâmes tous les deux. J'avais eu bon !

En plus, on dirais que t'a une veine de cocue mon chanceux !!! Allez, encore à toi !!!
- C'est que le hasard.

Je ne me considérais pas comme particulièrement chanceux. Je me relevais pour le frapper, et cette fois-ci ce fut un automatisme de Billy qui me vint. C'était une sorte de réflexe. Donovan faillit en chuter de sa chaise. Oups. Il se redressa, furieux, et je fis un pas en arrière. Il serrait son pistolet à seringues. J'aimais pas ça.

Marshall ou Billy ?

Je louchai sur son arme.

- Marshall. C'est Marshall.

Je voulais pas me faire tirer dessus pour un espèce de réflexe bizarre.

- ... J'ai frappé... comme Billy aurait pu faire... C'est pas ça que vous entendiez par assimiler ?

ça en avait tout l'air à mes yeux. Je me rassis sur le siège que j'occupais et attendis la réaction du directeur. Sans quitter son arme des yeux.

- Vous pouvez éviter de pointer ça sur moi ? j'vous jure que c'est pas Billy qui a fait quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donovan Hanson

avatar


✖ Messages : 57
✖ Date de naissance : 27/07/1967
✖ Bougies : 50
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Mar 22 Mai - 20:47

Celui face à moi, loucha sur mon arme pointé directement sur sa tronche. Il répondit à ma question juste à temps.

Marshall. C'est Marshall.

Il prit ensuite une petite hésitation. Je sentais mon coeur battre dans ma tête et j'avais des élancements dans la mâchoire. Je plissais les yeux, forçant un sourire attendant l'explication.

... J'ai frappé... comme Billy aurait pu faire... C'est pas ça que vous entendiez par assimiler ?

C'était exactement ça. Mais, je voulais que ce soit Marshall qui le démontre. En fait, peu importait qui prenait le relais entre les deux. Je m'en foutais un peu royalement. Tout ce que je voulais, c'est qu'un des deux s'éveille et assimile l'autre. L'intègre à sa personnalité. Pour ne faire plus qu'un. Seulement, Marshall était beaucoup plus agréable que Billy. Quoi que, si Marshall n'existerais plus. Billy ne ressentirait probablement plus le besoin de défendre un gamin. Selon toute probabilité, il deviendrait soit normale ou le plus près possible. Je savais fortement qu'il pouvait ... guérir. Seulement, le temps était toujours trop mal impartie.

Vous pouvez éviter de pointer ça sur moi ? j'vous jure que c'est pas Billy qui a fait quoi que ce soit.

M'éveillant de mes pensés soudainement, je me rendis compte que mon flingue était tout près de sa gueule. Un sourire étira mes lèvres et j'abaissais mon arme d'un geste d'habitude.

Excuse moi. J'ai comme été .... légèrement secouer.

Je me massais la mâchoire et remarquais qu'elle était légèrement déboîter. Je la prit donc à deux mains et poussais de chaque côté brutalement pour la replacer d'un seul coup, sec et rapide. Je grognais de douleur.

Fixant toujours Marshall, j'attrapais la bouteille et emplis à nouveau les deux verres.

Alors, dit moi Marshall. T'a aimer te défendre pour la première fois de ta vie ?

J'étais pas dupe. J'avais clairement vu la satisfaction affichée dans son regard. Peu à peu, il y avait prit goût. C'était une sorte de dose d'adrénaline naturelle à laquelle son corps n'étais pas habituer de ressentir en tant que Marshall. Tout ne se ferais pas d'un jour bien sur. Rome était bâti pierre par pierre. Je le savais. Mais, je savais tout autant que Billy était surpris que Marshall puisse se défendre et cogner. Il ne le croira plus si vulnérable et plus le temps passera et plus Marshall prendra goût à agir sous son propre nom. En fait, tout pouvait être le contraire aussi. Soit, l'un, soit, l'autre. Tant qu'il n'y en avait qu'un seul et unique.

J'engloutis mon verre d'un seul trait et le claquait sur le bureau. J'attrapais la pièce et la posait dans la main à Marshall en disant.

Un petit souvenir pour te rappeler ce que tu vaux.

Je lui serrai ensuite la main avec un sourire.

Tu à entièrement remplis mes exigences... En me prouvant ce que tu étais capable de faire. Tu n'as pas froid au yeux Marshall. Seulement, il va te falloir plus de temps. Je ne crois pas que tu sois apte à être libérer. Enfin, pas encore de la façon dont une certaine personne me l'à demander mais, tu pourrais te voir octroyer quelques libérations de temps à autre.

Je le laissait assimiler la nouvelle. Plusieurs émotions se livraient la guerre sur son visage. De mon côté, j'étais on ne peut plus sérieux et professionnel. Je lui souris difficilement.

Tout ce que je te demanderais, lorsque tu voudras un congé, c'est de me tenir au courant de tout. Je veux tout savoir. Les bon et les mauvais coups. Je ne veux aucun secret et tu seras accompagné d'un homme à moi tout à fait discret en toute circonstance.

Ce détail était faux. Enfin, pour les premiers temps. J'aurais pas le choix. Ensuite, j'aviserais et peut-être même que ... j'implanterais une puce en lui pour le surveiller. J'avais déjà pratiquer cette technique. Suffisait d'une légère incision n'importe où sur le corps et ensuite, où qu'il soit, je pourrais suivre tout ses déplacements. J'eus soudain une idée de génie !!!

Une puce à petite décharge électronique ... Serait-ce envisageable ??? Télécommander par onde courte ou bien satellite ???

J'allais devoir absolument approfondir le sujet. Tout en le tenant secret. Ça allait de soi. Mais, de cette façon, je pourrais contrôler beaucoup beaucoup beaucoup de gens... Pensant à cette idée de génie, j'affichais un sourire de gamin. Revenant à moi, je secouais la tête légèrement.

Ha oui ... Une dernière chose. Dit-moi ce que tu as appris de notre petite rencontre ?

Je voulais savoir ce qu'il en pensait. Je lui tendit ensuite la main en demandant.

Marché conclu ... ou pas ? Bien sur, il faudra peaufiner les détails mais, en gros, tu sais ce qu'il en est pour l'instant ... C'est le plus que je puis faire pour le moment. On verra ton comportement pour la suite daccord ?

Je finis d'un sourire franc attendant qu'il me serre la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marshall Wade

avatar
Only God can judge Me and God doesn't fuckin' exist...


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 17/03/1986
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ... Mer 23 Mai - 13:56

Je demandais au directeur de baisser son arme en lui assurant que c'était moi et pas mon double maléfique (lol). Il finit par baisser son arme avec un sourire.

Excuse moi. J'ai comme été .... légèrement secouer.

Il se massa la mâchoire avant de la remettre en place d'un geste sec. J'avais vraiment cogné. Il resservit les verres.

Alors, dit moi Marshall. T'a aimer te défendre pour la première fois de ta vie ?

Je le fixais un instant.

- Ouais. Je crois. C'était moi qui décidait quoi faire... Pas Billy...

Il goba son verre avant de poser la pièce dans ma main. Je fronçais les sourcils.

Un petit souvenir pour te rappeler ce que tu vaux.

Il me serra la main en souriant.

Tu à entièrement remplis mes exigences... En me prouvant ce que tu étais capable de faire. Tu n'as pas froid au yeux Marshall. Seulement, il va te falloir plus de temps. Je ne crois pas que tu sois apte à être libérer. Enfin, pas encore de la façon dont une certaine personne me l'à demander mais, tu pourrais te voir octroyer quelques libérations de temps à autre.

Je restais un peu dans le vague. J'étais déçu un peu de pas pouvoir sortir. Mais fier d'avoir passé le "test" et content qu'il soit d'accord pour me laisser sortir de temps en temps. J'allais pouvoir voir Kathleen et Fenrir !!

Tout ce que je te demanderais, lorsque tu voudras un congé, c'est de me tenir au courant de tout. Je veux tout savoir. Les bon et les mauvais coups. Je ne veux aucun secret et tu seras accompagné d'un homme à moi tout à fait discret en toute circonstance.
- Ouais... D'accord.

J'avais pas le choix de toutes façons. Mais si je pouvais voir Kath plus souvent !! Le directeur se perdit dans ses pensées un instant et secoua la tête.

Ha oui ... Une dernière chose. Dit-moi ce que tu as appris de notre petite rencontre ?
- Que c'est à moi de décider ce que je veux faire ou non ? Que je peux être meilleur que Billy.

Il me tendit la main.

Marché conclu ... ou pas ? Bien sur, il faudra peaufiner les détails mais, en gros, tu sais ce qu'il en est pour l'instant ... C'est le plus que je puis faire pour le moment. On verra ton comportement pour la suite daccord ?
-Ouais m'sieur.

Je lui serrai la main.Il était si terrible que ça dans le fond. Je ne savais pas si j'avais vraiment réussi à assimiler Billy, mais en tout cas, j'étais moi. Voyant qu'il faisait plus trop cas de moi je pris congés et en profitait pour aller téléphoner à Kathleen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Voyons voir de quoi Marshall est capable ...

Revenir en haut Aller en bas

Voyons voir de quoi Marshall est capable ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Voyons-voir... [PV Jayana]
» Voyons voir si le coin me paraîtra plus cool d'en haut [privé]
» Voyons voir ce que ça donne de ne pas suivre les règles ! [Jïnn & Warren]
» " A quoi ça sert si on est pas sûrs de voir demain ? A rien ... " Corneille . ( PV Nathan )
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Le Centre :: Bureaux de la direction-
Sauter vers: