Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mar 17 Avr - 23:02

Essayant à nouveau de la réveiller, moins en douceur cette fois, elle rétorqua toute bougonne en s'enfouissant l'oreiller par dessus le visage.

Rien à foutre laisse moi dormir...

Ho que non, tu peux pas te permettre Haylee, le boulot, c'est le boulot.

Je la secouait un peu plus fortement encore. Elle se releva et s'assied brusquement tout en replaçant ses cheveux d'une façon comique. Ce qui lui donnait un air tout à fait mignon à mon avis. Souriant comme un cave, je reçus l'édredon en pleine gueule. Elle se frotta les yeux quelques instants puis, me dévisagea courtement.

T'es amoureux d'elle han ?

Heu ... là, j'étais complètement perdu.

La fille, la blonde avec le résident... T'es amoureux d'elle ... Ça ce voyait à ta façon de la regarder. Comme si elle venait de te tuer en se pointant avec lui...

Un vrai coup de masse à la gueule. J'eus seulement le temps d'ajouter.

C'est comme je te disais, c'est compliquer ...

Qu'elle haussa les épaules avec une totale indifférence en ajoutant.

Elle est mignonne, mais on dirait une bonne soeur... La petite fille parfaite, ça m'énerve ce genre de fille.

Ce fut à mon tour de hausser les épaules en silence. Elle se leva du lit et ... fit un geste auquel je ne m'attendait aucunement. Elle m'embrassa dans le cou et déclara à voix basse.

Elle sait pas ce qu'elle manque... T'es loin d'être une erreur.

Et ... BANG ... Deuxième coup de masse en pleine gueule, j'étais sur le bord de tomber sur le cul. Je lui répondit sur le même ton.

Han han ... j'sais ... mais, je regretterais jamais et puis, tu as été ma petite folie à moi.

Réaction, elle enlaça ses bras autour de mon cou. La porte de l'infirmerie s'ouvrit à la volée. Haylee fit un volte face en direction de la porte et elle déclara un peu hors d'elle.

Qu'est ce que tu fou là toi ? Tu sais pas lire... C'est marqué fermée sur la porte.

Je me retournais à mon tour pour voir à qui elle parlait et ... je vis Kathleen. Elle me regarda pendant un cours moment puis demanda, légèrement énervée.

Donne moi un activant, un boost, de l'adrénaline... N'importe quoi qui le tiendra réveiller... Il a pas besoin de ça. Vous vous rendez pas compte de ce que vous lui faites en lui donnant ce genre de cachet.

Mon regard resta accroché sur Kathleen et mon coeur se pinça à nouveau pendant un moment. Mon regard restait pourtant indéchiffrable. Pourquoi Haylee avait-elle réussit à percer le mystère, je le lui demanderai un jour ... C'était curieux en effet.

Haylee croisa les bras tout en toisant Kathleen du regard. Je m'esquivais légèrement pour sortir de ce feu croiser.

Tu peux me dire ce que tu trouves à ce pauvre type ? Ça te plait de jouer les samaritaines et de donner de faux espoirs au mec dans son genre, puis un beau jour lui dire que finalement tu n'as rien pu faire et qu'il devra se demmerder sans toi ? Tu sais comment ça va le détruire ?

C'était plus fort que moi, j'avais tout écouter quand même, regardant Kathleen, je pensais pour moi-même.

Moi, je le sais ...

Kathleen répliqua vertement tout en toisant Haylee de la même façon.

T'as aucune idée de quoi tu parles, parce que tu as aucune idée de ce que c'est de vivre avec ce genre de personne. Marshall est de loin le mec le plus fantastique que j'ai connu et je ferai tout ce que je peux pour l'aider. Je fais pas semblant d'être une autre, je n'attaque pas les autres verbalement ou physiquement avec des jugements infondés et je vie ma vie comme je l'entend. J'accepte et j'assume mes tors et tout ce que je fais... Contrairement à certaine !!!

Je ne sais pas pourquoi mais, à ce moment, j'eus l'intuition formelle qu'elle en était amoureuse. Juste de la façon dont ses yeux étincelaient quand elle disait son nom. Mon coeur sursauta pour une seconde fois. Elle me fit pourtant mal, quand même. C'était égoïste de ma part mais, j'aurais espérer qu'elle ne dise pas ... le plus fantastique qu'elle ai connue. Fin bref, étrangement, je ne lui en voulait pas. Notre histoire avait été tellement étrange sans vraiment vouloir dire quoi que ce soit. Nous disions être amoureux l'un de l'autre dernièrement mais, l'était-on vraiment en réalité ?

Haylee n'ajouta rien à la joute de Kathleen. Mais, je vis quand même dans son regard, une étincelle de douleur fugace. Chose étrange mais, qui me fit me poser encore plus de question. Car, ça coïncidait presque avec ce que j'avais vu une ou deux fois de Haylee sans qu'elle ne veulent pas réellement le montrer. Elle tendit le bras, attrapa une boite de cachet et la tendit froidement à Kathleen.

Je sais pas qu'elle effet ça lui fera ce sont les nouveaux activant que Mike nous a apporté. Semble-t-il que ce soit très efficace. Prend-le et fou le camp. Puis la prochaine fois frappe avant d'entrer.

Voilà, l'étincelle fugace était à nouveau enfouit profondément. Kathleen remercia Haylee de la tête puis, détourna le regard vers moi en silence. Nos regards se croisèrent. Je lui fit un mince sourire en haussant légèrement les épaules comme pour lui dire que ... finalement ... j'étais désolé. Elle sortit en refermant la porte, sans rien ajouter.

Haylee se passa une main dans les cheveux exaspérée au dernier degré et ajouta.

Je vais aller voir le directeur et demander ma journée...Je suis trop claqué pour ce genre de truc...

Elle attrapa sa veste et me demanda.

Tu veux boire un verre ?

Je fixais mon regard azuré sur cette femme et ajoutait à mi-voix en me passant à mon tour la main dans les cheveux avec un air totalement confus.

Ça ... c'est la chose la plus pertinente qui m'est été donner d'entendre et en plus, je ne vois pas trop ce que je pourrais faire de plus ici. Je suis sur appel et ... j'ai encore le goût d'être avec toi si tu veux bien me le permettre ? Vu que ... tu veux surtout la discrétion, je vais aller t'attendre dehors si c'est O.K.

Je la laissait sortir en premier et attendit quelques minutes avant de sortir à mon tour. Je filais rapidement dehors. Trouvant un banc à proximité, je m'assied dessus et levais le regard au ciel. Sans aucune pensés tellement je pouvais être confus en ce moment. Haylee me joignit quelques minutes plus tard et passa devant moi en me jetant un simple petit coup d'oeil. Je me levais à sa suite et la joignit, une fois à ses côtés, je dis, sur le ton de la conversation.

Comme histoire, c'est plutôt étrange tu sais. Je ne comprends même pas moi-même...

Marchant à ses côtés. Nous nous dirigeâmes vers nos véhicules respectif. J'étais stationner un peu plus loin et je lui lâchais juste en passant.

St-James ?

Elle me confirma. Donc, j'embarquais dans mon camion et je rivais mon regard sur elle, sans la lâcher des yeux. Sans aucune expression, je la regardait. Elle sembla le remarquer assez ... rapidement. Mais, je ne bougeais pas. L'admirant simplement des yeux dans toute sa splendeur. Je la vit froncer les sourcils. Je lui envoyait un mince sourire, puis, je décrochais mes yeux d'elle. Démarrant mon camion comme elle prenait la route, je la suivit tranquillement jusqu'au St-James. Nous nous stationnâmes à bonne distance. M'empressant de sortir avant elle, je me dirigeait vers elle. Je fis peut-être une gaffe à ce moment mais, je savais que nos chemins se sépareraient probablement après ces quelques verres alors, je lui attrapait la main et la stoppait juste comme nous entrions dans la place. Rivant mon regard au sien, je lui dit.

Écoute, je sais qu'après ceci, nos chemins vont se séparer mais ... j'aimerais te revoir Haylee. Sérieusement. Tu me plaît beaucoup et .... pas seulement physiquement, crois-moi ... Donc, j'aimerais beaucoup que tu me donne ...

Je n'eut pas le temps de finir qu'un mec me rentra dedans. Je le repoussais sèchement en grondant.

Non mais merde !!! T'arrive de regarder où tu met les pieds espèce de trou du cul ...

Le mec se releva et quand il vit la différence de grosseur entre nous, il s'éclipsa rapidement tout en marmonnant. Détournant à nouveau le regard vers Haylee, je vis qu'elle n'était plus là. Pinçant les lèvres, je fermais le sujet et entrais à l'intérieur pour la retrouver. Elle était assise au comptoir et attendait sa commande. Je m'assied directement à ses côtés et je demandais un bière au Barman j'ajoutais ensuite envers Haylee.

C'est moi qui offre ... Daccord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swann Amaury Anderson

avatar


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 21/11/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mer 18 Avr - 6:36

Oh ouais mon pote que je suis libre, c'est à Haylee veut poster avant ou j'y vais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Haylee Summers

avatar
Bitch please... I'M FABULOUS


✖ Messages : 56
✖ Date de naissance : 06/05/1983
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mer 18 Avr - 10:30

C'était une journée très étrange et un peu trop étrange pour bosser selon moi. Comme j'avais une horraire flexible, je dis à John que j'allais demander mon reste de journée au directeur. Je savais qu'il accepterait, d'autant plus que j'étais rentrée à 7h du mat pour le démmerder alors que je commençais qu'à 15h. Je ramassai ma veste et me tournai vers Jonathan en lui demandant s'il voulait boire un verre.

-Ça ... c'est la chose la plus pertinente qui m'est été donner d'entendre et en plus, je ne vois pas trop ce que je pourrais faire de plus ici. Je suis sur appel et ... j'ai encore le goût d'être avec toi si tu veux bien me le permettre ? Vu que ... tu veux surtout la discrétion, je vais aller t'attendre dehors si c'est O.K.

Je lui fis un demi-sourire et sortit de l'infirmerie. Je passai voir le directeur pour lui demander si je pouvais partir. Il accepta volontier sans rien redire. Je sorti donc dehors. John était assis sur un banc et je passai devant lui en le regardant brièvement. Il vint rapidement me rejoindre ce qui me fit sourire.

-Comme histoire, c'est plutôt étrange tu sais. Je ne comprends même pas moi-même...

Je haussai les épaules.

-J'attend pas d'explication tu sais ...

Y pouvait avoir les emmerdes qu'il voulait j'avais amplement des miennes. Il s'arrêta à la hauteur de son camion et je continuai mon chemin.

-St-James ?

Je tournai la tête pour lui faire signe que oui et me rendit à ma jeep. Je jetai un regard dans sa direction en constatant qu'il me bouffait des yeux je fronçai les sourcils. Il me fit un mince sourire et je montai dans ma jeep en direction du St-James. Nous nous stationnâmes à environ cinq voitures de distance. John se dirigea rapidement vers moi. Je restai un peu surprise et l'interrogeai du regard, puis il prit ma main et mes yeux suivirent le geste. Il me stopa et me regarda droit dans les yeux. Y avait comme une alarme qui sonnait dans ma tête.

-Écoute, je sais qu'après ceci, nos chemins vont se séparer mais ... j'aimerais te revoir Haylee. Sérieusement. Tu me plaît beaucoup et .... pas seulement physiquement, crois-moi ... Donc, j'aimerais beaucoup que tu me donne ...

Il n'eut pas le temps de finir qu'un mec lui rentra dedans. Il se tourna pour le remettre à sa place et je profitai de ce moment pour filer en douce vers le bar. Je montai les marches à la volée, puis me lançai presque sur le comptoir.

-Un truc fort... double... non ... Triple....Vite s'il vous plaît...

On me servis et je calai cul sec.

-Une bière maintenant, la plus vendu tiens.

Je m'assis sur un tabouret et John vint prendre place à côté de moi. Il se commanda une bière et se tourna vers moi.

-C'est moi qui offre ... Daccord ?

Je le fixai un instant.

-Tu sais ... J'ai de quoi payer han...

Un mec arriva derrière lui en lui tapant sur l'épaule avec un large sourire avant de passer carrément par dessus le bar.

-Alloooo! dis-je avec un léger sourire.

J'eus un petit rire. Il avait une sacrée belle gueule, mais je commençais à avoir un peu la nausée la. J'avais pas envie de flirter pour pas risquer de décevoir John... C'était quoi cette merde ? Depuis quand je bloquais pour un mec ? Je me levai et passai au fond de la salle, puis je mis une pièce dans le jukebox. Mon éternel chanson favorite. I love Rock'n Roll... Rien de mieux pour penser à autre chose. Je revins à ma place dans une démarche féline et sortit le Aouhhh! en même temps que la chanson, puis j'eus un petit rire. Je tendis la main au barman.

-Je suis Haylee... Une colègue de John !

Je fis un clin d'oeil à John à cette remarque. Bon ça n'avait rien de subtile, mais encore.On me servis ma bière et j'en pris une longue gorgée. Je m'accoudai ensuite au bar, puis je me mis à réfléchir pendant que John parlait à son pote. J'entendais strictement rien de leur conversation, mais je regardai John complètement captivé, son sourire, ses yeux,sa gueule et tout lui quoi. Lorsque son regard croisa le miens je figeai un instant, puis détournai le regard en buvant une autre gorgée.

-*Oublie ça Haylee... L'amour tue alors que la tu fais que souffrir... *

C'est ce que je me répetais sans cesse pour pas m'accrocher aux gens.

-Alors vous êtes de bon pote ? Ça fait longtemps que vous vous connaissez, demandai-je genre en sortant de nul part.

Je glissai ma main incognito le long de la cuisse de John, jusqu'à son sexe ce qui le fit sursauter. Je me tournai l'air de rien.

-Ça va toi ? T'as des spasme ou quoi ?

Je me mordais les joues pour ne pas rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swann Amaury Anderson

avatar


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 21/11/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mer 18 Avr - 12:00

J'avais déjà entamé ma journée depuis deux heures et j'avais pas chaumé, heureusement que j'avais toujours mon petit nouveau, ça faisait 10 jours et il n'avait toujours pas prit la fuite, on commençait à entrer dans l'heure creuse. Je décidais de laisser mon petit jeune seul quelques instant, je me préparait un café et partis m'installais à une table dans la salle, de cette façon je pouvais garder un oeil sur tout, et si le petit avait un problème je serais là. Au bout de quelques minute je vis mon pote Jo' entrait et se dirigeait vers le bar et s'assit au coté d'une femme blonde, mais qui n'était pas Kath'. Il était passé devant moi sans me voir, je me levai alors et m'approchai de lui, il ne m'avais pas vu arriver, j'en profiter pour lui foutre mon poing sur l'épaule, pas trop fort non plus mais juste assez pour que le nerveux qui sommeil en lui se dise "c'est qui se connard, je vais le buter"! Lorsqu'il se retourna il avait effectivement l'air tendu et crispé, ce qui me fis rire, je me rendis de l'autre coté du bar en passant par dessus celui ci.

Hey mon pote! Comment tu vas?


-Alloooo!
dit la femme à ses cotés.

Hey bien, je fais rarement cet effet!
lui répondis je alors avec un grand sourire.

Elle avait l'air plutot joyeuse comme nana, ou bien commençait elle à être sous l'emprise de l'alcool, mais je ne croyais pas, elle venait d'arriver. Elle eut un petit rire, puis elle se leva et se dirigeait vers le jukebox. J'allais en profiter pour questionner mon ami.

Alors mon frère qui s'est cette nana? Elle à l'air de péter le feu!


La musique "I love rock'n'roll" retentit alors dans le bar, je me tournai vers la jeune femme, elle revenait vers nous dans une démarche féline, tel une tigresse, puis au même moment que la musique elle nous sortit le "Aouuuh". Elle me fit rire.

-Je suis Haylee... Une colègue de John
! me dit elle en me tendant la main que je lui serrais évidemment.

Enchanté Haylee, je suis Swann, John' est un ami... le meilleur d'ailleurs!


Où il pouvait bien l'avoir rencontré, elle avait l'air d'être le total opposé de Kath'. Mon petit barman vint alors servir une bière à mon ami et Haylee.

Ah tu vois, j'ai enfin trouvé un jeune qui tiens la route,
dis je en prenant le petit par les épaules, il était un peu coincé, rien qu'à cette instant il passa au rouge pivoine, ce qui me fis sourire, je décidais de la lâcher, je voulais pas le mettre encore plus mal à l'aise.

Au faite désolé je suis partis une petite semaine avec Layana et j'ai oublié mon téléphone, t'as du t'en rendre compte si tu as fait un tour à l'appart'. La petite à adoré, d'ailleurs au bout de trois jours elle avait tout compris à la technique, tandis que moi j'ai plus mangé de neige que fait du ski... dis je en riant. J'te montrerais les photo tu verras tu va te marrer. Bon et toi dis moi, c'est passé quoi cette semaine?


Je jetais un oeil à Haylee, je voulais pas non plus l'exclure de la conversation, mais elle était la silencieuse, regardant Jo' d'un air bizarre. Mon pote me répondit et au moment où j'allais reprendre la paroles Haylee s'était réveiller.

-Alors vous êtes de bon pote ? Ça fait longtemps que vous vous connaissez, demanda t-elle, un peu comme ça.


Je souris.

Ouep il est comme un frangin pour moi,
lui répondis je en laissant répondre Jo' pour le reste.

Il lui répondit et je le vis faire une sorte de sursaut. Je le regardais alors d'un air bizarre.

-Ça va toi ? T'as des spasme ou quoi ?


Hey jo', tu deviens tellement vieux que tu n'as plus de maitrise sur ton corps?!
dis je en déconnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mer 18 Avr - 23:01

Elle me fixa un instant. J'eus un léger relent de boisson qui me parvint au nez. Je fis un demi-sourire. Elle venait probablement et fortement de s'enfiler un truc fort. Juste avant que j'arrive.

Tu sais ... J'ai de quoi payer han...

Je détournais le regard en ajoutant.

Je sais, c'est comme tu veux en fait. Je l'offrais, c'est tout.

J'eus un petit haussement d'épaule indifférent. Attendant ma bière. Perdu dans mes pensés, je reçus un solide coup à l'épaule.

Fuck !!! C'est pas le temps de venir m'achaler là !!!

Pensai-je furieusement juste avant de me retourner avec un regard mortel tout en serrant les poings. J'eus un mince sourire en reconnaissant mon pote de toujours.

Tien tien, enfoiré, t'es finalement revenus dans le décors ...

Il affichait un sourire assez ... optimiste comme à son accoutumé. C'était le visage du travail qu'il offrait. Il sauta ensuite prestement par dessus le bar pour gagner son poste et me lança.

Hey mon pote! Comment tu vas?

Un peu fatigué mais, bien. Toi ?

J'entendis Haylee dire longuement d'un ton, qui me semblait intéressée ou bien surpris.

Alloooo!

Swann avec son humour quotidien, répliqua vertement.

Hey bien, je fais rarement cet effet!

Haylee eut un rapide petit rire. Moi, le coin de mes lèvres haussa. Arrivant pour faire les présentation, elle se leva et fila directement vers le jukebox. Je la suivit des yeux, lentement mais surement. Ça démarche était toujours la même et ... elle lui était totalement naturelle. Extrêmement féline. J'adorais. Swann me demanda, curieusement.

Alors mon frère qui s'est cette nana? Elle à l'air de péter le feu!

Je n'eus malheureusement pas le temps de répondre qu'une chanson Rock'n Roll retentit fortement partout dans le bar. Regardant à nouveau Haylee, elle s'en revenait vers nous de cette même démarche qui me faisait fondre. Arrivant, elle cria en même temps que la chanson, ce qui fit rire Swann et moi de même. Comme si elle avait entendu, elle répondit à la question de mon frère elle-même.

Je suis Haylee... Une colègue de John !

Elle me fit un clin d'oeil pas subtile pour cinq sous à cette remarque. J'eus un sourire franc.

Exactement mon frère.

Fis-je en le regardant à mon tour. Il lui répondit tout en lui serrant la main amicalement.

Enchanté Haylee, je suis Swann, John' est un ami... le meilleur d'ailleurs!

Je lui envoyait un léger coup sur l'épaule en ajoutant.

Non mais, t'arrête d'en ajouter tout le temps... Ça me gonfle à la longue ...

Finis-je tout en riant. Je retournais un regard complice à Swann. C'est alors, que le petit gars barman de l'autre fois se présenta avec nos boissons. Il nous servis et Swann l'attrapa par les épaules en disant.

Ah tu vois, j'ai enfin trouvé un jeune qui tiens la route.

Rivant mes yeux sur le gars, j'ajoutai froidement.

Enfin, jusqu'à ce que tu l'attache derrière ta voiture à la première gaffe qu'il fera, comme les autres avant.

Fini-je avant d'éclater de rire. J'avais le goût de me marrer un peu de sa gueule au nouveau. Histoire de voir s'il était réellement solide. Il devint pivoine et Swann le lâcha avec un petit sourire. Le gars était complètement coincé. Mon frère s'amuserait avec comme il faut pour le sortir de sa torpeur. J'intimai au nouveau.

Hey !!! Je rigolais en passant. Il à jamais fait ça ... mais, bien pire et tu veux pas l'entendre, crois moi !!

Le mec devint blême comme s'il avait vu un fantôme. Je riais à nouveau. Swann se pencha légèrement vers moi et me dit tout sérieusement.

Au faite désolé je suis partis une petite semaine avec Layana et j'ai oublié mon téléphone, t'as du t'en rendre compte si tu as fait un tour à l'appart'. La petite à adoré, d'ailleurs au bout de trois jours elle avait tout compris à la technique, tandis que moi j'ai plus mangé de neige que fait du ski... dis je en riant. J'te montrerais les photo tu verras tu va te marrer. Bon et toi dis moi, c'est passé quoi cette semaine?

J'étais content qu'il aille passer du temps excellent avec sa fille, il le méritait amplement et elle aussi. Je pouffais de rire et remarquais.

T'a des photos où ... tu créer une avalanche et qu'on vois ta face en premier plan ! J'ai bien hâte de voir tout ça. Ouep, pour ton téléphone, j'avais vu et ... il est encore à la même place, sur la table de chevet. Putain mec !! T'es réellement populaire, il à pratiquement pas dérougit depuis que tu es partit. Il doit forcément contenir quelques centaines de message un peu plus odieux les uns que les autres de la part de la mère de ta fille, c'est le numéro qui revenait le plus souvent je crois.

Je pris une petite gorgée de bière et ajoutais un peu plus sérieusement.

Moi, ça à été on ne peut plus calme tu sais. Le boulot, le dodo et tout l'ordinaire de l'habitude. J'ai dormis quelques jours au Centre parce que ça bougeait beaucoup. Des cas ... d'urgence. Je me suis acheté un dinosaure aussi.

Juste comme il vint pour me demander curieusement ce que je voulais dire par dinosaure, Haylee prit la parole comme si elle venait de sortir d'un coma profond.

Alors vous êtes de bon pote ? Ça fait longtemps que vous vous connaissez.

Demanda-t-elle avec un petit air tout à fait coquin et curieux à la fois.

Ouep il est comme un frangin pour moi...

Voyant qu'il ne disait rien de plus, je finis à sa place en me retournant vers Haylee.

Disons que, nous avons été à la même école, nous avons fait les mêmes merdes et nous avons laver la vaisselle ensemble pendant un certain temps... Ça fait plusieurs années que nous nous connaissons effectivement. Nous sommes devenus homme séparément par contre mais, nous nous sommmmmes reeetrouvés ..... dernièeeerement ...

J'avais sursauter vers la fin de ma phrase parce que j'avais sentis une main glisser le long de ma cuisse et ... des bouts de doigts caresser rapidement mon entre jambe. Restant en silence, stupéfié, je rivais mon regard sur Haylee qui ajouta, l'air de rien.

Ça va toi ? T'as des spasme ou quoi ?

Swann ajouta pour déconner.

Hey jo', tu deviens tellement vieux que tu n'as plus de maitrise sur ton corps?!

Je lui envoyait une claque sur l'épaule tout en rivant mon regard sur Haylee. Ils se marraient bien de moi en ce moment.

Effectivement, ouais ouais ... c'est ça.

Fini-je d'une voix dans les aigus quand je sentis à nouveau les mêmes doigts me caresser un peu plus ... fortement.

Je pris une bonne gorgée de bière et clignait des yeux à de nombreuses reprises. Swann, derrière le comptoir, me regardait très curieusement. Il ne pouvait pas voir ce qui se passait sous le comptoir, il était de l'autre côté. Me tortillant un peu sur ma chaise, j'agrippais le rebord du comptoir et lâchai un peu trop rapidement à mon goût.

Putain qu'elle est bonne ...

Haylee lâcha un petit rire tandis que moi, je devins rouge pivoine à l'égard de Swann. Je déclarai fermement ou plutôt, j'essayais.

La .. bière ... je veux dire ... je peux en avoir une autre ... mon pote s'il ... te plaît ?

Serrant mes doigts sur le comptoir, je les sentais s'incruster très lentement dans le rebord en fer. Je me tournais alors rapidement vers Haylee pendant que Swann avait le dos tourné et je chuchotai, malicieux.

Ça ... tu vas me le payer ma belle, crois-moi sur parole.

En réponse, elle plissa les yeux tout en me lançant le défis. Swann revint et déposa la bière d'un claquement sur le comptoir. J'attrapais la bouteille et j'en bus rapidement de longue goulée. Je m'étouffais brusquement. Haylee avait encore fait un truc pendable. La tigresse. Heureusement, j'eus le réflexe de me poser la main sur la bouche mais, ça me coula un peu par le nez, ce qui les fis éclater de rire chacun leur tour. Ainsi que moi-même quand je me repris. J'indiquais sous le regard inquisiteur de mon frère.

NAh, c'est rien mec, je repensais à de vieilles conneries de notre crue tu sais ...

Haylee lâcha un petit rire crystallin en prenant la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Haylee Summers

avatar
Bitch please... I'M FABULOUS


✖ Messages : 56
✖ Date de naissance : 06/05/1983
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Jeu 19 Avr - 17:15

HS:Je reprend pas tout.
Après avoir été mettre ma chanson dans le jukebox, j'étais revenue à ma place, me perdant assez dans mes pensées pour ne pas suivre le fil de la conversation que John avait avec son pote. Au bout d'un moment je sorti de ma bulle et me présentai au barman et il en fit de même en me disant s'appeler Swann. Étrange comme nom quand même, mais vu sa gueule ça passait bien.

-Ah tu vois, j'ai enfin trouvé un jeune qui tiens la route.

Il tenait un jeune qui semblait coincé comme des noix dans une gueule d'écureuil.

-Enfin, jusqu'à ce que tu l'attache derrière ta voiture à la première gaffe qu'il fera, comme les autres avant.

Il éclatta de rire, mais le jeune vira genre à l'arrêt stop. Il lui dit qu'il rigolait, qu'il avait jamais fait ça mais genre pire et que c'était pas racontable. Le pauvre devint blanc comme un carton de lait. Ils finirent par lâcher le jeune.

-Au faite désolé je suis partis une petite semaine avec Layana et j'ai oublié mon téléphone, t'as du t'en rendre compte si tu as fait un tour à l'appart'. La petite à adoré, d'ailleurs au bout de trois jours elle avait tout compris à la technique, tandis que moi j'ai plus mangé de neige que fait du ski... dis je en riant. J'te montrerais les photo tu verras tu va te marrer. Bon et toi dis moi, c'est passé quoi cette semaine?

Je décrochai un peu de la conversation en regardant autour de nous. Y avait de plus en plus de monde et des assez belles gueules pour certain d'entre eux. J'étais du genre à m'emmerder facilement quand on me sortait d'une conversation. Je m'intégrai donc de force sans trop me préoccuper de savoir si je coupais la parole à l'un d'entre-eux et leur demandèrent s'il se connaissait depuis longtemps.

-Ouep il est comme un frangin pour moi...

Ok.. dans le genre réponse limité on fait pas mieux.

-Disons que, nous avons été à la même école, nous avons fait les mêmes merdes et nous avons laver la vaisselle ensemble pendant un certain temps... Ça fait plusieurs années que nous nous connaissons effectivement. Nous sommes devenus homme séparément par contre mais, nous nous sommmmmes reeetrouvés ..... dernièeeerement ...

La fin de sa phrase s'étira lorsque du bout des doigts je lui carressai l'entre-jambes. Je fis air de rien et lui demandai si ça allait, qu'on aurait dit qu'il avait des spasmes. Je me retenais grave de pouffer de rire là.

-Hey jo', tu deviens tellement vieux que tu n'as plus de maitrise sur ton corps?!

Il avait presque vomit sa phrase tellement qu'elle était sorti vite. Je laissai ma main où elle était et continuai mon petit manège. Il affirma avec un fin un peu plus aigue lorsque je mis un peu de pression. J'eus un petit rire que j'essayais de dissimuler.

-Putain qu'elle est bonne ...

Je le regardai avec de gros yeux et ris à nouveau. Jurez-le qu'il venait de dire ça !!! Il profita du temps que Swann était parti lui chercher une bière pour se tourner vers moi. Je le regardai avec un petit sourire narquois.

-Ça ... tu vas me le payer ma belle, crois-moi sur parole.

Je le fixai avec un air de défi. Je voulais bien voir ça tiens. Swann lui rendit sa bière et il en but une longue gorgée, c'est à ce moment que j'enfoui ma main carrément dans son pantalon et lui fit quelque mouvement de main assez directe merci. Si bien que sa gorgée de bière lui déborda par le nez. Du coup je pouffai de rire et levai les mains en l' air en riant toujours.

-Nah, c'est rien mec, je repensais à de vieilles conneries de notre crue tu sais ...

Je tapotai le comptoir.

-Assez plaisanter. Sort les shooters on va jouer au 25.

Ils m'interrogèrent du regard.

-C'est pas compliqué on sort chacune pièce de 25 cents de ses poches, on met un verre à shooter plein à égale distance de nous 3 et tout ceux qui arrivent pas à mettre la pièce dans le verre, doivent boire. La partie fini quand y en a un qui c'est rendu à 25 verres.

Ils acquièscèrent. C'était stupide j'adorais ce jeu et pourtant j'étais genre vraiment nul. Nous rîmes en jouâmes jusqu'à la fin. Sur 26 coups j'avais eu que le premier. J'étais genre, vraiment avancé et plus que ça même. Comme j'étais au comptoir , je me faisais bousculer sans cesse en plus. Je me tournai vers un d'entre eux.

-Heyyy... Cha va oui... Putain si tu sais pas mar...marcher faut pas vnir ...arff laisse tomber, dis-je en balayant de la main.

Je posai mon cul directement sur les genoux de John.

-Tu bouges moins que le ... le plancher, dis-je en souriant.

Je m'accoudai au comptoir et regardai Swann.

-Tu sais qu'ton meilleur pote, c'est genre trop un bon mec... genre... j'suis folle de lui...

Oh que vive l'alcool... Je me tournai vers John et lui pris le visage entre mes deux mains et le regardai le plus sérieusement du monde avant de l'embrasser langoureusement. Je déposai ensuite un baiser dans son cou et lui murmurai à l'oreille.

-Si tu parles de ça demain matin ce sera uniquement parce que j'étais saoule.

Je le regardai de nouveau. Y me rendait pas totalement dingue, mais déjà assez pour que je me pose des questions et que j'aille encore envie de rentrer avec lui ce soir. Je lui fit un demi-sourire.

-Allez j'ai fait ma part en guise de jeu... c'est à vous de ... de toru...torube...trouver un truc, dis-je avec un petit rire.

Une chance que je tenais assez l'alcool pour tenir consciente juste dommage que mon élocution ne suivent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swann Amaury Anderson

avatar


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 21/11/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Ven 20 Avr - 8:32

// moi non plus je reprends pas tout//



Après les présentation faites entre moi et Haylee, je leurs fis part que j'avais enfin trouvé un jeune qui tenait la route, je tenais fermement mon jeune barman par les épaules, mais jo' ne pu s'empêcher de sortir une connerie comme quoi c'était jusqu'à ce que je l'attache à l'arrière de ma voiture à son premier faux pas comme je l'avais fait avec tout les autres, je sentais le jeune se crisper, je lui intimai de ne pas écouter les conneries de mon amis, mais il en rajouta une couche en lui disant qu'il plaisantait... que ce que je faisait était bien pire et qu'il ne pouvait pas en parler ici. Le petit passa alors à un teint rouge pivoine au blanc comme un linge. Le pauvre, je décidais de le relâcher.

Si je le revois plus je t'en tiendrais responsable, et c'est toi que j'embaucherais et que j'accrocherais à l'arrière de ma voiture,
lui dis je en plaisantant.

Je lui parlai ensuite de la semaine au ski que j'avais passé avec Layana, je lui dit qu'elel avait adoré et qu'elle s'était démerdé bien mieux que moi, je l'informai aussi que j'avais oublié mon téléphone à la maison. Puis je lui demandai ce qui s'était passé de son coté durant cette semaine.

T'a des photos où ... tu créer une avalanche et qu'on vois ta face en premier plan ! J'ai bien hâte de voir tout ça. Ouep, pour ton téléphone, j'avais vu et ... il est encore à la même place, sur la table de chevet. Putain mec !! T'es réellement populaire, il à pratiquement pas dérougit depuis que tu es partit. Il doit forcément contenir quelques centaines de message un peu plus odieux les uns que les autres de la part de la mère de ta fille, c'est le numéro qui revenait le plus souvent je crois.


Je ris, en effet elle avait tenté de m'appeler un nombre incalculable de fois et elle avait du bien rager en constatant que je ne répondais pas, mais moi ça me faisait marrer! Il but une gorgée de sa bière.

Moi, ça à été on ne peut plus calme tu sais. Le boulot, le dodo et tout l'ordinaire de l'habitude. J'ai dormis quelques jours au Centre parce que ça bougeait beaucoup. Des cas ... d'urgence. Je me suis acheté un dinosaure aussi.


Un dinosaure, je le regardai un peu surpris, et voulu lui demandais qu'est ce qu'il voulait dire mais Haylee revint subitement parmi nous en demandant si on se connaissaient depuis longtemps Jo' et moi.
Je lui répondis que oui, et que Jo' était comme un frère pour moi.

-Disons que, nous avons été à la même école, nous avons fait les mêmes merdes et nous avons laver la vaisselle ensemble pendant un certain temps... Ça fait plusieurs années que nous nous connaissons effectivement. Nous sommes devenus homme séparément par contre mais, nous nous sommmmmes reeetrouvés ..... dernièeeerement ...


En disant cette dernière phrase Jo' avait eu comme un sursaut, Haylee lui demanda alors si il avait des spasmes et moi j'en rajoutais une couche en lui demandant si il devenait tellement vieux qu'il perdait toute maitrise de son corps.

Effectivement, ouais ouais ... c'est ça.

Il avait dit la fin de sa phrase en partant dans les aigu, il agissait bizarrement tout d'un coup, je le scrutais un peu comme si il était un extra terrestre, alors qu'il buvait une gorgée de sa bière et clignait étrangement des yeux. Haylee elle eu un petit rire discret.

-Putain qu'elle est bonne ...


Haylee se mit à rire un peu plus franchement cette fois ci, et moi j'écarquillais les yeux en fixant toujours mon ami qui virait au rouge pivoine. Qu'est ce qui lui arrivait? Pour le coup ça m'inquiétais, je savais qu'à force de fréquenter ce centre ça finirait par lui jouer des tours...

La .. bière ... je veux dire ... je peux en avoir une autre ... mon pote s'il ... te plaît ?


Je partis lui chercher une bière sans rien dire, et la lui donna, il en bus immédiatement une gorgée... et la moitié lui en sorti par les narines, pour le coup c'était comique je me mis à pouffer de rire en même temps qu'Haylee. Jo' fini par se remettre de ses émotions et nous rejoint dans notre fou rire.

-Nah, c'est rien mec, je repensais à de vieilles conneries de notre crue tu sais ...


Je n'eus pas le temps de répondre que Haylee tapa sur le comptoir tout en ajoutant que la plaisanterie était fini, elle m'intima de sortir les shooter pour jouer au "25". Nous la regardâmes tout les deux d'un air interrogateur.

-C'est pas compliqué on sort chacune pièce de 25 cents de ses poches, on met un verre à shooter plein à égale distance de nous 3 et tout ceux qui arrivent pas à mettre la pièce dans le verre, doivent boire. La partie fini quand y en a un qui c'est rendu à 25 verres.


Jo' semblait partant, je suivis donc le mouvement, même si je n'avais pas vraiment le droit de me torcher le gueule pendant mon service, mais après tout ce soir il n'y avait pas de boss. Je partis chercher les shooter, nous commençames à jouer.

Honneur au femme,
dis je alors à Halley.

Elle joua et réussi son coup, se fut donc au tour de Jo' qui réussit au bout de plusieurs coups puis vint le miens, il me fallut 6 essaies avant de réussir. J'étais persuader que Haylee avait proposé ce jeu car elle était doué, mais en faite pas du tout, quand ce fut de nouveau son tour de jouer elle rata tout ses "tirs", et arriva bien vite à 26.

-Heyyy... Cha va oui... Putain si tu sais pas mar...marcher faut pas vnir ...arff laisse tomber, Dit elle à un type qui venait de la bousculer.


Lle bar était genre blindé, je courrais entre le service et mes amis, je fis signe au type de lâcher l'affaire, il devait bien voir qu'elle était alcoolisé. Haylee prit place sur les genoux à Jo' avant de lui dire qu'il bougeait moins que le plancher, ce qui nous fit rire. Elle s'accouda alors sur le comptoir et me regarda.

-Tu sais qu'ton meilleur pote, c'est genre trop un bon mec... genre... j'suis folle de lui...


OHOH! dis je en souriant, la regardant elle et mon ami, non je ne savais pas, je croyais que c'était seulement un collègue.

Ahhh l'alcool déliait les langues, c'était drôle à voir des fois. Elle prit le visage de mon ami entre ses mains et l'embrassa, c'était pas le genre de baisé timide, puis elle l'embrassa dans le coup et lui murmura un truc dans l'oreille, pendant ce temps Jo' me regardais je levais mon pouce pour genre lui dire "t'as une touche" et me mis à mimer grossièrement des coup de reins, les deux mains en avant et faisant avancé mon bassin d'avant en arrière pour lui faire comprendre que se soir la nuit allait être torride pour lui. Bien sur Haylee n'avait rien vu.

-Allez j'ai fait ma part en guise de jeu... c'est à vous de ... de toru...torube...trouver un truc
dit elle en riant légèrement.

Pour moi c'est fini les jeux d'alcool, il faut que je puisse tenir jusqu'à la fin de mon service, et le bar et blindé, mais attendez...


Je partis préparez un nouveau jeu, je posa alors six verre devant eux, j'en remplis un à moitié avec du whisky, de second pleins avec du rhum, le troisième à moitié avec de l'eau, le 4ème pleins de plusieurs mélange d'alcool fort, le cinquième à moitié de bière , et le sixième je le laissais vide, je leurs posais ensuite un dé devant eux et expliquais le principe à Haylee, car Jo' le connaissais déjà, puisqu'on y jouait plus jeune.

Alors voilà vous allez lancer le dé à tour de rôles, et vous devez boire le verre que vous indique le dé, si sa tombe sur le 6 l'autre joueur me dit de quoi il veux que je remplisse le verre, et celui qui à lancer le dé doit le boire, les mélange sont autorisé chaque fois que vous viderez un verre je le remplirais de nouveau. Ca te vas?
lui demandais je, je voulais être sur qu'elle avait bien compris le jeu.

Je les regardais alors jouer, tout en servant les clients à droite à gauche, heureusement que le petit était là. Haylee lança le dé qui roula avant de faire un "3", elle pris donc le 3èmes verres remplit à moitié d'eau et après l'avoir bu elle fit une moue comme si ce qu'elle venait d'ingurgité semblait la dégouter... Elle me demanda alors qu'elle alcool j'avais mis la dedans car elle ne voulait plus jamais prendre le risque de gouter ça. Je ris, avant de lui dire que c'était de l'eau. Elle avait bien bu, et quand on buvait trop on ne sentait plus le gout de se qu'on avalait. Jo' lui tenait relativement bien l'alcool, il en fallait beaucoup pour qu'il soit bourré, mais peut-être commençait il à se sentir "joyeux".
Après leurs 4èmes parties je repris tous les verres, Haylee était déjà dans un état plus qu'avancé et je pense que ça suffisait pour elle, si elle voulait boire pas de soucis je lui ferait un de ces cocktail sans alcool.

Bon alors mon pote qu'est qui t'as prit tout à l'heure tu agissait bizarrement?
demandais je à Jo'. Tu crois pas que tu devrais prendre des vacances? ajoutais je.

Il me répondit pendant que je servais un client.

Et cette histoire de dinosaure c'est quoi?


Je me tournais alors vers Haylee et lui demandais en souriant comment ça allait, elle avait pas l'air au bord du coma éthylique, mais quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Ven 20 Avr - 21:15

Haylee tapota le compte et s'exclama avec un éclat de voix plutôt joyeuse.

Assez plaisanter. Sort les shooters on va jouer au 25.

Moi et Swann, nous nous jetâmes un regard en coin pour ensuite regarder Haylee curieusement. Qu'est-ce qu'elle voulait dire par 25 ?!?!? Nous attendîmes alors les explications qui vinrent assez rapidement.

C'est pas compliqué on sort chacune pièce de 25 cents de ses poches, on met un verre à shooter plein à égale distance de nous 3 et tout ceux qui arrivent pas à mettre la pièce dans le verre, doivent boire. La partie fini quand y en a un qui c'est rendu à 25 verres.

Ça me semblait bien amusant même si ... côté adresse, je possédais pas entièrement la cote. Quoi que, la longueur de mes bras, pourrais peut-être m'apporter un petit avantage sérieux. J'acquis de la tête avec un demis sourire.

Ouais ... Ça pourrait être plutôt bien.

Swann sembla daccord aussi, lui, côté adresse, il était plutôt bien. Il partit d'un pas guilleret chercher ce que Haylee avait demander. Il revint peu de temps après avec un plateau largement empli. Déposant le plateau sur le comptoir, il en prit un shooter et le posa dans le milieu de nous trois tout en disant.

Honneur au femme !

J'ajoutais calmement,

Voyons voir si tu te débrouille bien...

Nous sortîmes donc tous une pièces de nos poches et Haylee commença le jeu. Adroitement, son premier lancer fila directement dans le verre en éclaboussant légèrement Swann. J'eus un mince sourire. Elle jouait plutôt bien. Ce fut au tour de Swann de lancer, il manqua et but. Moi, je manquais aussi mon premier lancer et but le fameux shooter. Nous recommençâmes ensuite et Swann but les six prochains. Nous rions bien de lui. Ensuite, ce fut au tour de Haylee qui manqua tout ses lancer. À croire qu'elle faisait exprès. Mais, je me doutais bien que l'alcool commençait à faire son effet. Swann en avait bu seulement 6 et moi, contrairement à ce que je pensais, j'en bu ... 3. Fier comme un paon, je les regardaient avec un sourire en coin.

Même vieux, je suis encore pas si pire on dirais ...

Le bar était maintenant plein à craquer et Swann courait sans cesse entre tout ce beau monde et nous. Un mec accrocha Haylee une fois de trop et elle prit les nerfs tout en ce retournant vers lui et en le balayant de la main.

Heyyy... Cha va oui... Putain si tu sais pas mar...marcher faut pas vnir ...arff laisse tomber

Elle était drôlement bien avancée à mon avis. Le mec devint rouge et vint pour répliquer mais regardant Swann, celui-ci le découragea. Alors, il tourna les talons en maugréant. Affaire oubliée. Haylee se détourna vers moi et ... s'assied directement sur mes genoux en me sortant avec un grand sourire.

Tu bouges moins que le ... le plancher.

Je haussais les sourcils et riait.

J'imagine oui. Il doit salement se mouvoir pour toi en ce moment.

Elle s'accouda ensuite au comptoir, bien installée sur mes cuisses et enligna Swann tout en ajoutant.

Tu sais qu'ton meilleur pote, c'est genre trop un bon mec... genre... j'suis folle de lui...

Swann me regarda avec un grand sourire. Je voyais pourtant une certaine interrogation dans ses yeux, je savais trop ce qu'il se demandait.

OHOH! non je ne savais pas, je croyais que c'était seulement un collègue.

J'ouvris la bouche béatement de surprise tout en haussant les épaules en signe de, je savais même pas moi-même envers Swann. Elle le démontrait tellement pas en plus que ça me démonta complètement de le savoir... J'en était pourtant bien heureux que ce n'était pas qu'une simple histoire de nuit. Des étoiles s'allumèrent dans mes yeux et mon coeur bondit à quelques reprises. Me reprenant juste comme elle se tournait vers moi, elle glissa ses deux mains de chaque côté de mon visage et m'embrassa langoureusement. Ensuite, elle me posa un baiser dans le cou et me murmura à l'oreille.

Si tu parles de ça demain matin ce sera uniquement parce que j'étais saoule.

Je lui mordit rapidement le lobe de son oreille qui était très bien placer puis je lui dit tout sérieusement.

Han han ... Tu t'en souviendra probablement plus non plus.

Pendant tout ce temps, regardant Swann pendant que Haylee me parlait au creux de l'oreille, je le vit se lever le pouce avec un grand sourire. Ensuite, il mima des mouvements de pénétration très explicite et ridicule à la fois. J'éclatais de rire en secouant la tête de découragement sans rien dire.

Haylee me regarda ensuite, étrangement, comme si soudainement, elle était devenue très sérieuse et j'eus droit à un mince sourire qui me fit fondre sur place. Je le lui rendit bien. Elle déclara ensuite à voix haute.

Allez j'ai fait ma part en guise de jeu... c'est à vous de ... de toru...torube...trouver un truc.

Elle ria en s'entendant parler. C'était effectivement marrant de la voir mâcher ses mots de cette façon. Swann, en bon barman en chef, déclina poliment.

Pour moi c'est fini les jeux d'alcool, il faut que je puisse tenir jusqu'à la fin de mon service, et le bar et blindé, mais attendez...

Je voulais décliner tout autant mais, je le regardait interrogateur. Il s'en alla et je le vis préparer quelques verres bien plein. L'observant aller, je sus tout de suite ce qu'il préparait. J'étais presque sur de le voir se pointer avec un dé à jouer. Ce jeu, c'était ma malchance. Même s'il me fallait beaucoup d'alcool, j'étais presque sur et certain de me retrouver au même niveau qu'Haylee présentement. Swann revint avec les verres plein à ras bord et expliqua à Haylee comment on y jouais.

Alors voilà vous allez lancer le dé à tour de rôles, et vous devez boire le verre que vous indique le dé, si sa tombe sur le 6 l'autre joueur me dit de quoi il veux que je remplisse le verre, et celui qui à lancer le dé doit le boire, les mélange sont autorisé chaque fois que vous viderez un verre je le remplirais de nouveau. Ca te vas?

Elle acquiesça avec un charmant sourire goguenard. Elle était prête pour une cuite. Une chance que nous étions le Vendredi et que demain, elle ne travaillait pas. Enfin, j'espérais. Je pris le dé et dit.

Bon, voyons voir si je suis aussi chanceux que ... dans ma jeunesse.

Je lançais joyeusement le dé et l'observait. Il tomba sur le ... 4. J'attrapais le verre et le calai très rapidement. Haylee attrapa le dé et joua à son tour. Nous bûmes beaucoup les coups suivant. Ensuite, elle brassa un 3 et attrapa le verre. Le buvant un peu plus modérément. Quand elle le claqua sur le comptoir, elle fit la grimace et demanda à Swann ce que c'était que ce breuvage infecte. J'éclatais de rire. Elle venait de boire le verre d'eau. On réagissait tous comme ça, rendu là. Swann ria en lui confirmant ce que je pensais. Nous continuâmes à jouer tandis que mon frère nous observais de temps à autres tout en faisant ses rondes de services. Remplissant nos verres quand nous en avions besoin. Je commençais à me sentir assez avancé et Haylee était carrément saoule. Présentement, j'avais le sourire facile et je les mots étaient un peu plus difficile. J'avais une excellente tolérance à l'alcool. Après un bon moment, Swann arriva et ramassa tout les verres. Haylee eut une petite moue boudeuse en le voyant faire. Étant toujours assise sur moi, elle penchait d'un côté comme de l'autre. Je la retenait par les hanches bien serrée contre moi pour pas qu'elle tombe par terre. Enfin, je croyais qu'elle était assez saoule pour ça mais, j'en avais aucune espèce d'idée. Je trouvais surtout ce contact plaisant. Sentant ses cheveux en permanence. Je lui dit doucement à l'oreille.

Alors, on dirais bien que t'en à assez pour ce soir...

Mes mains se baladaient lentement sur ses merveilleuses cuisses. J'eus soudain, une idée vengeresse pour ce qu'elle m'avait fait plus tôt. Glissant une main un peu plus haut, je fis doucement descendre sa fermeture éclaire puis, discrètement et tout doucement, j'infiltrais deux doigts dans sa petite culotte pour aller la caresser. Elle se tortilla mais, je la tint fermement. Elle expira sourdement tout en se raidissant. Elle venait de deviner mon petit jeu. Swann se tourna vers moi et me demanda.

Bon alors mon pote qu'est qui t'as prit tout à l'heure tu agissait bizarrement? Tu crois pas que tu devrais prendre des vacances?

Je lui fit un sourire tout à fait joyeux pendant que Haylee se tortillait sur moi en silence. Essayant de cacher le plaisir que je lui procurait. Je répondit à Swann comme si de rien n'était, énigmatique et tout joyeux à la fois.

Bizarrement ??? Je vois pas de quoi tu parles mon pote ... Ça va Haylee, tu semble ... toute tendue ?

Dis-je avec un grand sourire tout en lui faisant un clin d'oeil sournois, je m'exclamais pas la suite un peu fortement.

MAIS ... JE SUIS EN VACANCE !!!

J'éclatais ensuite de rire tout en sentant Haylee se tendre fortement. Je lui jouais avidement après son petit bouton de plaisir. Elle se mordit une lèvre fortement et couina étrangement. Retirant ma main, je fermais sa fermeture éclaire et lui chuchotait à l'oreille rapidement.

Et voilà pour toi, je t'avais prévenue tu savais.

J'éclatais ensuite d'un rire un peu goguenard pendant qu'elle me tuait du regard. Mon frère revint de servir un je sais pas combientième client et me demanda avec une lueur interrogatrice dans le regard.

Et cette histoire de dinosaure c'est quoi?

Pour toute réponse, je pris maladroitement mon téléphone dans ma poche et je le posait sur le comptoir tout en affirmant.

Je te présente dinosaure Rex.

Il regarda mon téléphone béatement, surpris. J'éclatais de rire en ajoutant.

Ouep, ça existe encore et c'est du solide en plus. Il fonctionne parfaitement, regarde !!!

Je pris le téléphone et le balançait de l'autre côté du comptoir par terre. Faisant le tout assez fortement, il rebondit à quelques reprises, sans visiblement se briser. J'éclatais de rire devant la déconfiture de Swann.

Heu ... t.. t ... tu pppeux me le rendre svp ?

Lui demandai-je un peu difficilement tout en souriant comme un con. Pendant qu'il partit me le chercher, j'en profitais pour mordiller le cou d'Haylee et je lui dit.

Je t.. dte ... déclAAAre ... l la guerre ... suprbe faaame.

Elle rit en réponse mais, je sentis dans ce rire, un petit quelques choses d'étrange. Je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Swann me rendit mon téléphone et demanda à Haylee comment ça allait. C'était plutôt visible, elle était dans tout ses états alors, je ris tout en l'entendant parler et après, je leur lançais.

Merde q...que ça fait du bien une peeeetite soirée comme çha !!! C'est jussste ordinaire que tu sois en sarvice mon frare. Tt ..t 'aurais suuurement bien aaamuser toà oooosssi.

Je glissais ensuite mes mains sous le chandail d'Haylee, déposant mes grandes mains simplement contre sa peau toute chaude et je la tint contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Haylee Summers

avatar
Bitch please... I'M FABULOUS


✖ Messages : 56
✖ Date de naissance : 06/05/1983
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Dim 22 Avr - 12:55

HS:Je fais de mon mieux, mais je suis perdue un peu.

Finalement je m'étais bien rétamé la gueule à mon propre jeu et malheur quand je buvais, je parlais trop, mais j'étais encore assez consciente pour me souvenir de ce que j'avais trop dit le lendemain matin,même si John était persuadé du contraire. Je leurs dit que j'avais fait ma part pour les idées de jeu que c'était à leurs tour de trouver.

-Pour moi c'est fini les jeux d'alcool, il faut que je puisse tenir jusqu'à la fin de mon service, et le bar et blindé, mais attendez...

Il partit remplir quelques verres à shooter et revint avec ceux-ci qu'il déposa devant nous avec un dé...

-Alors voilà vous allez lancer le dé à tour de rôles, et vous devez boire le verre que vous indique le dé, si sa tombe sur le 6 l'autre joueur me dit de quoi il veux que je remplisse le verre, et celui qui à lancer le dé doit le boire, les mélange sont autorisé chaque fois que vous viderez un verre je le remplirais de nouveau. Ca te vas?

J'acquiesçai. Ça faisait un sacré bail que je m'étais pas saouler à ce point, je sentais que demain allait être assez difficile, mais bon. Profitons de la soirée.

-Bon, voyons voir si je suis aussi chanceux que ... dans ma jeunesse.

C'est John qui commença la partie et nous jouâmes à tour de rôle. Plus ça allait, moins je sentais mes membres, le bout de mes doigts étaient engourdi, mes yeux devait être aussi grand que ceux d'un asiatique qui sourit. Je tombai sur le dé numéro 3. Ah putain c'était dégueux.

-Mais... Ouachhhh !!! C'est quoi ce truc dégueux ? Je veux être sur de..de... plus voir...boire ça d'ma vie... dis-je en grimaçant.

Les gars semblaient trouver ça très drôle et Swann m'annonça que c'était que de l'eau.

-Comment ...t'a mis quoi dans ton eau, pour que j'vois...que c'soir...c'soit si dégueux...

Ma tête tournai et j'avais l'impression d'être dans un bâteau en pleine tempête. Je sentis les mains de Jonathan me serrer fermement sur les hanches et me collai contre lui.

-Alors, on dirais bien que t'en à assez pour ce soir...

Je n'osais même pas ouvrir la bouche ou hausser les épaules par peur que ça tourne deux fois plus. Il glissa ses mains le long de mes cuisses, puis soudainement sa main glissa dans ma petite culotte. Je me raidis automatiquement et penchai la tête pour éviter que Swann voit mon visage qui devait un peu trop parler de lui-même. Je me tortillais et mon souffle qui n'était déjà plus au sommet de sa forme ce faisait grave et sourd. Swann demanda à John pourquoi il agissait étrangement tout à l'heure, je me contentai de faire une fausse toux pour éviter de lâcher un râle de plaisir en plein milieu du bar.

-Bizarrement ??? Je vois pas de quoi tu parles mon pote ... Ça va Haylee, tu semble ... toute tendue ?

J'étais au bord de plus me retenir, à la limite d'où c'est trop difficile de fermer sa gueule. Je me penchai vers l'avant me cognant la tête contre le comptoir. Je me mordis la lèvre en laissant échapper un petit son étrange, puis il me lâcha...là...comme ça... Je sais pas ce qui était le pire ? Ce faire jouer après et lâcher limite au bord de jouir ou devoir se contenir complètement saoule dans un bar plein à craquer.

-Et voilà pour toi, je t'avais prévenue tu savais.

Je lui enfonçai mes ongles dans la cuisse pour seul réponse.Swann lui posa ensuite une question par rapport à un dinosaure.

-Ça existe pas... les dinovaure..dinobar...dinosaure...

Juste comme je fini ma phrase je fus prise d'un violent haut de coeur. Je débarquai difficilement de sur John et m'empressai de filer vers la salle de bain. Le trajet me parru interminable et je me vautrai contre quelques chaises, mais fini par me rendre sans trop de casse. Ce fut assez instantané, je sais pas le nombre de mélange que j'avais avalée, mais c'était grave infecte à la sortie. Je me relevai et me rendi au lavabo où je me rinçai la gueule en me faisant dévisager par une fille qui eut droit à un doigt d'honneur de ma part. Je me pris une gomme dans mon sac à main et retournai au comptoir où je repris ma place sur John qui me mordilla le cou, en m'arrâchant des frissons.

-Je t.. dte ... déclAAAre ... l la guerre ... suprbe faaame.

J'eus un léger rire sarcastique. La guerre... Vraiment... ? Swann me demanda comment j'allais.

-Écooouuuuteeeee !... J'peux pas al...aller mieux...J'sens qu'j'vais m'épondrer...m'éffondrer...

John semblait trouver ça assez drôle.

-Merde q...que ça fait du bien une peeeetite soirée comme çha !!! C'est jussste ordinaire que tu sois en sarvice mon frare. Tt ..t 'aurais suuurement bien aaamuser toà oooosssi.

Il glissa ses mains chaude sous mon gilet et m'attira contre lui. Putain con j'aurais pu dormir là, tellement j'étais bien calé contre lui. J'ouvris les yeux histoire de pas tomber dans le comas sur place.

-Swannnn... Tu peux m'atteler...m'apeller un tafi..taxi ? Je vois... je coris...je crois que je vais trenté...rentrée...

Il prit le téléphone et j'enfouis mon visage dans le cou de John.

-Tu rentres avec moi, chez moi ? si te plait...J'ai pas ...vi...envie... d'être seul encro...encore ce swoir...

Je tentai de me relever, mais mes jambes ne tinrent pas le coup ce qui me fit éclatter de rire. Je levai les yeux vers lui.

-Dit...ouiiiii, dis-je avec un léger sourire.

Je commençais à perdre des bouts légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swann Amaury Anderson

avatar


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 21/11/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mar 24 Avr - 11:10

J'avais proposé un petit jeu d'alcool auquel on jouait Jo' et moi quand on était plus jeune, je les regardais jouait et les remplissais leurs verres quand il le fallait entre deux clients. Haylee fini par tombé sur le verre d'eau en me demandant ce que c'était ce truc dégoutant et qu'elle ne voulait plus jamais reboire ça de sa vie, Jo' et moi nous mîmes à rire, avant que je lui réponde que c'était simplement de l'eau, puis elle me demanda avec difficulté ce que j'avais mis dedans pour que se soit si dégoutant, je ris une nouvelle fois, on peux dire qu'elle y avait était fort sur la boisson ce soir. Je servis quelques clients avant de venir récupérer tout les verres, Haylee me regarda faire avec un mine boudeuse. Après ça je demandais à mon pote qu'est qu'il lui avait pris pour agir bizarrement comme il l'avait fait plus tôt, j'ajoutais qu'il avait peut -être besoin de vacance. Il me sourit.

Bizarrement ??? Je vois pas de quoi tu parles mon pote ... Ça va Haylee, tu semble ... toute tendue ?
me dit il d'un air tout content.

Il me fit un clin d'oeil surnois.


MAIS ... JE SUIS EN VACANCE !!
s'exclama t-il un peu fortement.

Je décidais de laisser tombé et lançai un regard vers Haylee qui se penchait en avant et cogna sa tête contre le comptoir, j'essayais de ne pas rire mais se fût difficile. Je trouvais ses deux là bizarre, ils devaient me cacher quelques chose. JE servis quelques client avant de revenir pour le questionner sur cette histoire de "dinosaure". Haylee répondit alors que ça existait pas les dinosaure, puis d'un coup elle se leva et se précipita vers la salle de bain, elle se dépêcha tant bien que mal. C'était à prévoir. Mon ami lui me sortis un truc de sa poche, et il me le présenta comme étant Rex son dinosaure, je dû regardais le truc un moment avant de voir que c'était un téléphone portable comme on en faisait plus, je regardai mon pote surpris par cette antiquité.

Ouep, ça existe encore et c'est du solide en plus. Il fonctionne parfaitement, regarde !!!


Il le jeta assez fortement derrière le comptoir, je regardai l'objet rebondir sur le placard puis le sol, rien ne s'était détacher, il avait l'air d'avoir tenue le coup, j'étais un peu surpris à la fois par la solidité de ce truc, et aussi parce que je me rendais compte que c'était ce qu'il fallait à mon amis , je me rappelais le moment ou j'avais découvert son mobile en miette sur le sol de mon salon.

Heu ... t.. t ... tu pppeux me le rendre svp ?
me demanda t-il.

Je partis donc à l'autre bout du comptoir chercher Rex pour le rendre à Jo', quand je me relevais Haylee était revenu et de nouveau sur les genoux de mon amis, je tandis le téléphone à mon amis pour qu'il le range, remarque un truc comme ça personne n'allait lui voler. Je demandais à Haylee comment elle allait.

-Écooouuuuteeeee !... J'peux pas al...aller mieux...J'sens qu'j'vais m'épondrer...m'éffondrer..


J'eus un petit rire en l'écoutant parler, Jo' lui rit franchement, ils étaient dans un bel état tout les deux, ils risquaient d'avoir un bon mal de crâne demain en se réveillant.

-Merde q...que ça fait du bien une peeeetite soirée comme çha !!! C'est jussste ordinaire que tu sois en sarvice mon frare. Tt ..t 'aurais suuurement bien aaamuser toà oooosssi.

T'en fait pas frero, on se fera sa!
lui dis je en souriant

C'est vrai que ça aurait était plus sympa si je n'aurais pas bossé, mais bon j'étais tout de même content de l'avoir vu, et de voir qu'il allait plutôt bien.

-Swannnn... Tu peux m'atteler...m'apeller un tafi..taxi ? Je vois... je coris...je crois que je vais trenté...rentrée..
.

Ouep pas de soucis!


Je prit le téléphone et appelais un taxi avec lequel on travaillaient souvent.

Il sera là dans 5 minutes,
dis je en me retournant vers mes amis. Tu veux qu'on t'accompagne jusque dehors? A moins que John' rentre avec toi, je crois que sa serait préférable même, on sait jamais ce qui peux arriver.

On ne sait jamais, je ne voulait pas qu'elle est des ennuis en sortant du taxi pour rentrer chez elle, mais j'étais presque sur que Jo' ne l'aurait pas laissé toute seule. Pour ma part il ne restait plus qu'une heure et demi avant que je ne ferme le bar, il était donc temps que j'avance de la préparation de la fermeture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Mar 24 Avr - 16:02

(Vu que je vois absolument pas quoi répondre, je vais reprendre juste ... là ...)

J'avais dit à Swann que c'était bien ordinaire qu'il soit de service ce soir.

T'en fait pas frero, on se fera sa!

Je secouais la tête fortement, pour reprendre mes esprits et je retrouvais un semblant de lucidité.

J'espère mec ... On ... pourrais même inviter certains copains.

Tiens, j'avais plus de noeud dans la langue. Merveilleux. Il était vrai que je parlais un peu plus lentement par contre. Tenant Haylee contre moi, je sentais qu'elle était bien. J'aimais bien moi aussi ce rapprochement qui prendrait fin sous peu. Elle ouvrait les yeux difficilement. Elle était bien fatiguée et avec raison je crois.

Swannnn... Tu peux m'atteler...m'apeller un tafi..taxi ? Je vois... je coris...je crois que je vais trenté...rentrée...

Ouep pas de soucis!

Il attrapa ensuite lestement le combiné puis, composa le numéro. Haylee enfouit son visage dans mon cou comme si j'étais effectivement une ... doudou. J'eus un petit sourire.

Tu rentres avec moi, chez moi ? si te plait...J'ai pas ...vi...envie... d'être seul encro...encore ce swoir...

Elle tenta ensuite de se relever maladroitement mais, ses jambes en coton, ne lui permettais pas. Elle se raccrocha à mon cou en éclatant de rire. Je l'attrapais sous les bras avant qu'elle ne s'effondre par terre et alors, elle leva les yeux vers moi.

Dit...ouiiiii

Elle finit en étirant longuement le dernier mot puis eut un petit rire tout comme une gamine. Je pouffais de rire à mon tour. L'image était bien drôle. Puis, la réinstallant sur mes genoux je lui répondit avec un sourire dans les yeux.

Ouiiiii.

Il sera là dans 5 minutes. Tu veux qu'on t'accompagne jusque dehors? A moins que John' rentre avec toi, je crois que sa serait préférable même, on sait jamais ce qui peux arriver.

Mon pote venait de faire un excellent résumé de ce que je pensais moi-même. Il n'était absolument pas sage de laisser une si jolie femme en si piteuse état se retrouver dehors dans la nuit par un temps pareil. On ne savais jamais quelle pourriture pouvait hanté dans les coins obscure. Glissant une main dans ma poche, j'attrapais mes clés et je les déposais sur le comptoir face à Swann.

Tiens ... mon frère ... tu .... serais bien ... gentil de .. t'en ... occuper parce que ... je risque de les perdre ... je ... sais pas ... où.

Il acquis de la tête et les prient rapidement. Je posais ma main sur son épaule en signe de fraternité et je secouais de nouveau la tête pour retrouver mes esprits. Ça tourna un peu mais, tout redevint à peu près normal.

Hey ... On se fais une bouffe demain ?

Il confirma avec un sourire que je lui retournait avec chaleur.

Bon, je crois qu'il va falloir y aller, t'en pense quoi Haylee, le temps de se rendre avec tout ce monde si on veux pas manquer notre ... taxi.

Je me relevais lentement en tenant Haylee debout. Testant la solidité de mes jambes. Tout était ok. Je glissais un bras dans le dos de Haylee pour la soutenir et l'aider à marcher vers la sortie. Avant d'y aller, je me retournais une dernière fois vers Swann en lui faisant notre éternel poignée de main.

On reprends ça très bientôt mec. Tu me contacte quand tu seras libre.

J'avais surtout remarquer pendant la soirée que s'affichait dans son visage tout plein d'interrogation qu'il n'osait probablement pas demander en présence de la demoiselle en question. Je lui fit un petit clin d'oeil et nous tournâmes les talons. Nous fîmes dans la foule, j'écartais du bras les indésirables et Haylee pesta contre quelques un, ce qui me fit rire plus que de coutume.

T'as vraiment un caractère de feu toi han ...

Nous sortîmes du bar et effectivement, il y avait un taxi en face. Sans vraiment savoir si c'était le notre, nous embarquâmes rapidement. Tout les deux derrières. Haylee lui murmura son adresse que je répéta un peu plus clairement, nous décollâmes et elle eut quelques hauts le coeur pendant le trajet. La tenant encore tout contre moi, j'espérais qu'elle ne soit pas malade sur moi, car, j'avais rien d'autre à me mettre sur le dos. Tout était chez mon pote. Demain, il serait impératif que je me change. Je commençais à me sentir ... sale. La route se fit en silence. Tous ce que j'entendais était un petit souffle régulier et chaud qui empestait l'alcool dans mon cou. Arrivant à destination, je payais le chauffeur puis je sortis. Haylee ouvra difficilement les yeux et sortie à son tour. Je lui donnait un coup de pouce en demandant.

Ça va aller pour le restant où ... t'aimerais mieux que je te porte ?

Une fois devant la porte, elle fouilla dans ses poches pour trouver les clés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Haylee Summers

avatar
Bitch please... I'M FABULOUS


✖ Messages : 56
✖ Date de naissance : 06/05/1983
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!) Jeu 26 Avr - 0:58

posté à l'appart Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!)

Revenir en haut Aller en bas

Décompression d'une journée et d'une nuit éprouvante... (Ouvert pour Swann s'il est libre !!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Centre Ville :: Le St James-
Sauter vers: