Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous ! Jeu 1 Mar - 6:44


Thomas James Lancaster


Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.



Carte d'Identité
Crédits: Jazz





Nom : Lancaster
Prénom : Thomas James
Surnom : T.J.
Age : 25 ans
Origines : Américain
Groupe : Special Evil
Don : Emulation de dons. (en gros, je les copies, pour ceux qui suivraient pas)



This is the story of my life

Il y en a qui disent qu'un père, c'est le premier superhéros d'un petit garçon. Dans ce cas-là, le mien serait donc une espèce de fantôme. Toujours plus occupé par son job que par sa famille. Il faut dire qu'un gamin assez turbulent, ne réclamant somme toute que l'attention de son père et une femme quelque peu maniaco-dépressive, ce n'était pas la joie. A l'école, on m'appelait le fils de la folle... Enfin, ça dura un moment. Au départ, ça me vexait, comme la plupart des enfants se vexent. Puis, la frustration s'est peu à peu transformée en colère sourde. Les quolibets, l'absence de mon géniteur. Tout ça me foutait en rage. Les insultes cessèrent le jour où je finis par frapper le gamin qui lançait toujours les insultes. Ce fut les profs qui durent nous séparer. Je fus envoyé dans le bureau du directeur, histoire d'entendre un sermon à la con. Mon père fut convoqué, ce qui me valut un autre sermon. Plus jamais on ne traita ma mère de folle devant moi.

Je faisais peur aux autres gosses. Ça me convenait. Je me moquais de leur sympathie. Je les détestai tous.Sauf Jack Hewitt. Le seul qui osait s'approcher de moi. Le seul à jamais avoir traité ma mère de folle. Malgré mon caractère de merde et mon dégout pour le genre humain, j'appréciais les neuf heures que je passais en cours. Je ne pouvais jamais savoir si lorsque je rentrerai, ma mère serait dans une phase euphorique ou au contraire, dépressive. La seule chose qui était sûre, c'était que mon géniteur ne serait pas là. Je ne le voyais déjà plus comme quelqu'un de ma famille. Je supportais en silence les repas. Je n'étais moi-même pas vraiment du genre causant. A l'adolescence, je pris l'habitude, une fois la maison silencieuse et endormie, de m'esquiver dans la nuit. Je sortais, je trainais en ville désœuvré, seul et heureux de cette solitude et cette liberté. Le soir à la fin des cours, il m'arrivait d'aller chez Jack, d'y rester presque jusqu'à l'heure du diner, souvent, avec une pointe de culpabilité envers ma mère, mais j'avais besoin d'oublier un peu tout ça. Les parents de mon ami m'appréciaient, j'étais toujours poli et gentil avec eux, même s'ils savaient que je n'étais pas un ange – tout se sait dans une ville comme Louisville – sa sœur par contre, ne me portait vraiment pas dans son cœur. Elle m'avait sans doute percé à jour. Je m'en foutais. Elle m'était indifférente. Quoi que non. J'ai dû avoir un béguin d'ado pour elle... J'enviais Jack bien souvent. S'il faisait des conneries, c'était à cause de moi la plupart du temps. On était un peu comme frères... Enfin, c'est ce qu'on se disait. Ce que se disent tous les meilleurs amis, je suppose.

Un jour, alors qu'on était en train de sécher les cours, Jack me dit qu'il avait un truc génial à me montrer. Je le suivis donc jusqu'à un coin tranquille et isolé. Il me montra ses mains vides et me demanda de lui passer un truc, genre, du papier. Je lui filais la dernière interro de maths et il la fit cramer, comme ça. Au début, je crus qu'il me prenait pour un con, alors il le refit. Et je compris qu'il réussissait vraiment à mettre le feu aux choses. Pris d'une soudaine impulsion – comme toujours – je fixais une des poubelles nous entourant et elle prit feu sans raison... mais aussi sans aucune maitrise... ce qui termina par un magnifique début d'incendie... Et une garde à vue pour Jack et moi. Et un nouveau savon du paternel, sans aucun impact.

J'ai fini par découvrir qu'il existait d'autres personnes dotées de pouvoir comme Jack et que je pouvais quasiment à chaque fois imiter ce pouvoir bien qu'en fin de compte, celui avec lequel j'étais le plus habile était celui de mon ami, habitué à le côtoyer de près et surtout, avec Jack pour m'aider à le maitriser. Je continuai à faire mes coups, aidé ou non de Jack. J'avais les moyens de faire brûler le monde, et tout ce qui pouvait arriver m'était bien égal. Je n'avais pas grand respect pour les choses qui m'entouraient. Comme il fallait s'y attendre, il y eut la fois de trop, cette fois-là, j'étais avec Jack. Évidemment la nature paranormale de nos actes nous menèrent au Centre Heiser. C'était ça ou la prison. On a choisi l'option la plus drôle. Même si les gens de là-bas sont chiants au possible. Heureusement la sœur de Jack y travaille, ça fait un visage connu...



In Your Head & When I look at you

Je suis quelqu'un d'assez d'assez grand et de normalement constitué. Ni un nain, ni pour autant un géant, musclé mais pas exagérément. Pas vraiment remarquable non plus, mais pas indifférent, pas totalement passe partout. Les yeux noisettes, les cheveux clairs longs ou courts, selon comme ça m'arrange. Le visage un peu anguleux.
Pour ce qui est du style vestimentaire, on pourrait dire parfois classique, parfois un peu grunge. Pour être franc, mon apparence n'est pas ma première priorité, je n'attache guère d'importance à ce genre de frivolité. Du moment que l'on est propre sur soit, le genre d'habits qu'on porte importe peu. Enfin, il y a un minimum de décence à avoir, naturellement, sans pour autant être une « fashion victim ».

On ne peut pas dire que je sois quelqu'un de très jovial, bien que je sache rire, mais la plupart du temps c'est un humour noir, cynique et corrosif. Je suis aussi d'un naturel arrogant et assez imbu de ma personne. J'ai confiance en moi, et il en faut beaucoup pour me faire fermer ma gueule ou me faire m'écraser. Vindicatif et impulsif, je préfère agir le premier et réfléchir après. Je suis comme tout le monde. Je mens. Et beaucoup. Comme on m'a souvent menti. Dire que je suis misanthrope est un euphémisme. Je déteste la plupart des gens que je croise ou que j'ai croisé dans ma vie, je les déteste... et je les envie aussi. De leur petite vie parfaite et rangée. De leur monde qui tourne rond. C'est des conneries tout ça.
Mais je n'ai pas que des mauvais côtés. Pour les rares amis que j'ai, je suis une personne de confiance. Et lorsque je donne ma parole, ce n'est jamais à moitié. Et on peut dire que ma grande gueule a l'avantage d'être franche. Je dis toujours les choses clairement dès le départ, au moins, les gens sont fixés. En groupe, la plupart du temps, je suis le mec assez taciturne, qui observe, écoute et calcule chaque prise de parole.




Behind The Screen






Pseudo: Jazz
Age: toujours le même
Avatar: Heath Ledger
Poste Vacant ou Inventé ? Vacants
Double Compte ? (si oui, précisez) Yep. QUentinou
Comment avez vous découvert le forum ?je l'ai un peu crée ^^
Le mot de la fin ?J'ai faim
Le code de validation tagada tsoin tsoin Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arnaud H.Blackbird

avatar
I'm crazy but i know


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : J'Squatte mon fra'

MessageSujet: Re: See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous ! Jeu 1 Mar - 10:16

Welcomeeeeeee ^^ Ça va chier des bulles carrés avec toi dans le coin je suis certain xd

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous ! Jeu 1 Mar - 10:50

Si tu me cherches, pour sur que ça va chier.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous !

Revenir en haut Aller en bas

See to them, you’re a freak... Like me! ~ T.J. fait son apparition. Gare à vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Such a precious toy, boy you’ll be my foil. [Luce & Jim]
» « And i won't waist a minute without you » le 22/10 à 01h23
» Dafuq ? - No worries, it's just some freak girls.
» You're in trouble here [Mission terminée]
» Un FREAK est née [ Sheamus / Bryan / Edge ] P1
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Administration :: Les Archives :: Les Dossiers Validés-
Sauter vers: