Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Maxine D. Blackwell

avatar


✖ Messages : 156
✖ Date de naissance : 12/01/1989
✖ Bougies : 29
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott Dim 19 Aoû - 7:19

blockquote>
15h18

12 heures plus tôt, dans les rues de Louisville

Spoiler:
 

Je m'étais réveillée le matin chez Dimitriev, et j'avais passé ma matinée et une bonne partie de mon après midi à ses côtés.. Il m'avait finalement ramené en voiture jusqu'à chez moi et s'assura que je sois enfin chez moi avant de partir.

Je redoutais le moment où je verrais Roman. Le connaissant, il s'énerverait rapidement. Je rentre alors en croisant les doigts pour que Roman ne soit pas à la maison ou qu'il dorme suite à sa nuit de garde au centre. Sans faire de bruit je décide d'aller dans la salle de bain, mais trop tard.. J'entends les pas dans les escaliers et soupire. Je garde mes lunettes de soleil en espérant qu'il ne voit rien mais je l'attends alors en les enlevant. J'avais deux gros yeux au beurre noir. C'était sans doute la seule chose visible à ce moment précis qu'il pouvait voir. Il arriva alors avec un sourire mais quand il me vit, son sourire s'effaça.

Ne t'inquiète pas ça va !

Je le serre dans mes bras, même si Dimitriev avait été là pour me sauver la vie en quelque sorte, mon meilleur ami était sans doute la personne la plus importante à mes yeux et être dans ses bras me réconfortait..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roman Scott

avatar


✖ Messages : 121
✖ Date de naissance : 11/12/1986
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott Mar 21 Aoû - 12:29

J'avais pu reprendre ma place au centre après mon repos forcé par le directeur de mes couilles. Je lui en voulais pour ce qu'il avait fait, il se croyait supérieur alors qu'au final c'était le plus raté d'entre nous tous. Nous on moins on travaillaient avec nos patients lui non. Mais bon j'avais décider de ne plus me prendre la tronche en pensant à lui et avait profiter de mon jours de congé pour faire une bonne grasse matinée. Maxine était partit au travail j'avais donc la maison pour moi tout seul. J'avais prévu plein de choses à faire sauf que quand j'ouvris l’œil il était déjà midi. Je descendais donc dans le salon la gueule enfariné. J'entendis du bruit dans la salle de bain, un sourire s'étira sur mon visage la coloc de mon cœur était donc la. Je poussais doucement la porte et alors je me figeais.

- Ne t'inquiète pas ça va ! 

Elle se précipita dans mes bras mais je ne pus rien faire ni même rien dire. J'étais estomaqué. Me reprenant je pris Maxine par les bras et la forçais à me regarder, je voulais constater les dégâts. Ces deux yeux étaient enflés et bleu, une rage se matérialisa dans mon ventre et je lâchais las bras de Maxi.

- Qui ta fait ça ?

Je serrais les dents, j'avais envie de hurler, de tout casser. Qui avait lever la main sur elle ? La rage parcourait mon corps tel un serpent prêt à bondir.

- Je veux tout savoir Maxine, je vais retrouver ce bâtard et lui faire bouffer ces couilles.

J'entraînais mon amie dans le salon et l'installais sur le canapé, je retournais ensuite dans la salle de bain pour prendre une boite de paracétamol et allait dans la cuisine prendre un paquet de petit pois surgelé. Je soufflais un coup avant de retourner auprès de mon amie.

- Tiens prends ça, sa te calmeras la douleur et applique le sachet sur ton œil. Par contre il y en a pas deux donc de temps en temps tu changes de côté.

Je baissais le regard, j'avais tellement de peine, je ne supportais pas de voir Maxine dans cet état la.

- Je suis désolé, j'aurais du être la pour te protéger. Il ta rien fait de... enfin tu vois bien ce que je veux dire...

Si elle avait été violée je promet que je retournerais le monde entier pour retrouver le coupable et alors je me lâcherais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maxine D. Blackwell

avatar


✖ Messages : 156
✖ Date de naissance : 12/01/1989
✖ Bougies : 29
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott Mar 21 Aoû - 15:41

J'espèrais que Roman soit avec une fille en train de la draguer plutôt qu'il soit à la maison. Mais il était là malheureusement, et je devais me remémorer ce qu'il venait de ce passait à mon meilleur ami. Et ça je ne voulais pas !
Il me repoussa presque pour inspecter mon visage et le moindre centimètre carré de blessure que l'on pouvait voir. Je tournais la tête tant bien que mal en soupirant mais il me la gardait entre ses mains, ce qui me faisait tout de même mal.

Il me demanda qui m'avait fais ça, si je le savais, j'aurais pu porter plainte, mais je n'ai pas eu le temps de voir leur visage vu comme dans cette ruelle il faisait sombre. Je n'eue même pas le temps de parler que mon meilleur ami m'entraîna un peu rapidement dans le salon où il m'assit sur le canapé, comme s'il me piégeait afin de tout savoir dans les moindres détails.
Il m'apporta des médicaments que j'avalais sur le champ sans broncher et mis le paquet de congelés sur mon oeil droit.

Je n'avais pas envie de lui dire quoi que ce soit, je lui souriais, je ne voulais pas qu'il s'inquiète, je ne me plaignais jamais, et ce n'est pas maintenant que j'allais commencer. Je le regarde avant de poser ma main gauche sur sa cuisse.

Roman.. T'as rien à te reprocher, tu travaillais hier soir ! Et puis je suis assez grande pour n'en vouloir qu'à moi même !

Je soupire et puis je le regarde dans les yeux

Je pensais à Jason et à un tout tas de chose. Tu étais de garde toute la nuit. J'avais besoin de me défouler. J'ai fais un footing et j'ai pris une douche au Centre. Ensuite avec mes écouteurs sur les oreilles, je n'ai pensé à rien, et je ne faisais pas spécialement attention où j'allais. Dans une rue, trois gars m'ont tendu un piège. Deux d'entre eux m'ont tenus. Un troisième m'a frappé je crois.. C'est flou j'ai fermé les yeux... J'ai eu mal très mal. Puis il a réussi à me déshabiller et tu connais la suite. Un de mes patients était là, par chance il s'est battu avec l'un d'eux et les autres se sont barrés. Il m'a ramené chez lui, m'a soigné et j'ai dormi là bas. Mais je vais mieux ! Ne t'en fais pas Roman ! Je ne sais même pas la gueule qu'ils ont !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roman Scott

avatar


✖ Messages : 121
✖ Date de naissance : 11/12/1986
✖ Bougies : 31

MessageSujet: Re: Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott Sam 25 Aoû - 19:23

Je m'en voulais un de ces points que j'aurais pu me frapper la tête contre le mur pour essayer d'évacuer ma haine. On s'en était pris à ma meilleure amie. La seule personne pour qui j'aurais donné ma vie et je n'étais même pas là pour la défendre.

- Roman.. T'as rien à te reprocher, tu travaillais hier soir ! Et puis je suis assez grande pour n'en vouloir qu'à moi même ! 

Elle disait n'importe quoi. Je secouais la tête pour lui dire non. J'étais l'homme c'était à moi de veiller sur elle, en temps que meilleur ami c'était mon rôle et j'avais échoué.

- Je pensais à Jason et à un tout tas de chose. Tu étais de garde toute la nuit. J'avais besoin de me défouler. J'ai fais un footing et j'ai pris une douche au Centre. Ensuite avec mes écouteurs sur les oreilles, je n'ai pensé à rien, et je ne faisais pas spécialement attention où j'allais. Dans une rue, trois gars m'ont tendu un piège. Deux d'entre eux m'ont tenus. Un troisième m'a frappé je crois.. C'est flou j'ai fermé les yeux... J'ai eu mal très mal. Puis il a réussi à me déshabiller et tu connais la suite. Un de mes patients était là, par chance il s'est battu avec l'un d'eux et les autres se sont barrés. Il m'a ramené chez lui, m'a soigné et j'ai dormi là bas. Mais je vais mieux ! Ne t'en fais pas Roman ! Je ne sais même pas la gueule qu'ils ont !

Je fermais les yeux. Je serrais les poings, j'avais envie de tout fracasser autour de moi. Je lâchais la main de Maxine, me levais et allait donner un gros coup de poing dans le mur. Aussitôt du plâtre en tomba et à la place de ma main il y avait maintenant un trou.

- Il faut que tu ailles porter plainte Maxine. Je vais t'accompagner, on ne peut pas laisser ces pourritures s'en tirer comme ça.

Je me tournais vers mon amie, j'étais désemparé.

- Ce soir je retournerais à l'endroit ou tu t'es fais agressé, je vais faire tout les bars au alentour on se sait jamais avec un peu de chance ces connards se vanteront de leurs exploits...

Je retournerais auprès de mon amie.

- Tu as besoin de quelques chose ? Je vais appeler le centre pour dire que tu prends du repos et je vais rester avec toi. Je suis désolé, plus jamais je ne ferais d'erreur. Je protégerais toujours ma belle.

Je déposais un baiser sur son front tout doucement, je ne savais pas quoi faire pour qu'elle aille mieux. Je me sentais minable, j'avais envie de me frapper mais ça n'aurait rien arrangé malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott

Revenir en haut Aller en bas

Je vais bien, ne t'en fais pas... ll Roman Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ∞ j'fais genre j'vais bien et tout, mais en vrai j'ai raté Bob l'éponge ce matin.
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» Je sens que je vais bien m'amuser [Feat. Loyalty]
» Aimée ✱ Parfois quand je dis "je vais bien" je veux que quelqu'un me dise "dis moi la vérité".
» NOVA + ÉCRIS QUELQUE CHOSE DE BIEN OU J'EN FAIS UN AVION
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Habitations :: Blackwell-
Sauter vers: