Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Lexi Taylor

avatar
Never trust apparences. Specially mine.


✖ Messages : 88
✖ Date de naissance : 18/02/1991
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Sam 14 Juil - 16:22




Rencontre dans le parc.

Jason ► Lexi
Ça faisait déjà un moment que je traînais en ville et on ne peut pas dire que je m'amusais beaucoup. Je crois que je n'avais pas manger depuis un bon 2 jours et j'étais très faible, j'avais du mal à me tenir debout. Pas que je ne pouvais pas manger, avec mon don, il était possible de faire tout ce que je voulais. Simplement, que je commençais à déprimer, mon moral était à 100 sous zéro, j'avais perdu l'appétit. Je passais mes nuits à marcher dans la ville, sans but précis. Être enfermée dans une chambre d'hôtel commençait à me rendre dingue. Je dormais donc le jour, et je vivais la nuit. Vivre, c'était peu dire, disons que je faisais plutôt ça pour éviter de me faire repérer, c'était beaucoup plus facile de passer inaperçu lorsque le soleil se couchait. Ayant l'habitude de ma petite promenade nocturne, je m'étais créer une petite routine. Toutefois, cette nuit, je décidai de prendre un nouveau chemin. Je me retrouvai à marcher à travers un parc, il faisait sombre, seulement quelque lampadaire, aussi éloigné les uns des autres éclairaient faiblement le parc désert à cette heure. Je marchai tranquillement, perdu dans mes pensées, essayant de comprendre ce que je pouvais bien faire de ma vie maintenant quand soudainement, on me heurta l'épaule se qui me fit perdre l'équilibre et tomber au sol. Je poussai un juron en me tournant vers l'inconnu qui continuait sa marche.

- Heeeey!!!! S'excuser va te tuer c'est clair, connard!!! criais-je.

Je me mis alors à genoux, essayant de rassembler l'étendu de mon sac à main qui était maintenant éparpiller partout. Je lançai un regard à l'homme qui s'était arrêté de marcher pour me regarder. D'où ce que j'étais, je n'arrivais toutefois pas à percevoir son visage. Un homme vêtu de noir de la sorte et surtout à cette heure la nuit, aurait probablement fait peur à n'importe qui. Mais moi, je m'en foutais un peu. J'avais pris l'habitude de croire que j'étais invincible, c'était presque le cas aussi. L'inconnu s'avança alors vers moi, je relevai doucement la tête.

- Quoi? Tu n'as pas assez de me bousculer, tu voudrais aussi ma photo? Demandais-je sèchement.

Je poussai un soupire et me redressai. C'est à ce moment que je me rendis compte que mes genoux étaient couverts de sang. Je laissai échapper un « merde » en passant la manche de ma veste sur mes blessures au moins pour essuyer un peu de sang. L'homme était toujours là et je commençais vraiment à perdre patience.

- Qu'est-ce que tu veux???? Si c'était un moyen subtil d'attirer mon attention ou une tactique de drague, je t'assure que tu devrais réviser ta technique!



CODE BY ANARCHY


Si tu veux que je change quelque chose, t'as qu'à me le dire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jason Donogan

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 16/08/1982
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Sam 14 Juil - 22:50

Depuis l'enlèvement d'Abigaïl, j'étais pas beaucoup sorti. Disons que j'avais un peu perdu mon job, Maxine ne donnait plus de signe de vie et Amy avait pris le nord, non pas que je m'en pleigne, mais fallait avouer que mon arrivé dans la ville était pas des plus calme et discrète. J'avais plus trop de sequel de la bagare avec Reagan, si on comptait pas la cicatrice au-dessus de mon oeil gauche qui n'allait surement pas partir de si tôt. J'enfilai un jean foncé et un tee-shirt blanc, ma veste noir et mis le capuchon sur ma tête, puis je décidai d'un peu prendre l'air. Il faisait noir avec une presque absence de lune, il y avait tellement d'arbre dans le parc que c'était facile de marcher à couvert et vu mon don je sentirais venir l'ennemi à des kilomètres. J'enfonçai mes mains dans mes poches de veste et mis mon Ipod sur mes oreilles. Je marchai sans but précis en fixant mes pieds, puis j'heurtai quelqu'un très légèrement sans y faire vraiment attention jusqu'à temps que je l'entende crier.

-Heeeey!!!! S'excuser va te tuer c'est clair, connard!!!

Je m'arretai net et me tournai simplement pour voir derrière moi. Une jeune femme au sol qui ramassait le fouillis de son sac à main à travers le gazon. Après plus ou moins cinq ou dix secondes à l'observer mon don s'enclancha et je restai surpris de voir que cette femme avait le don d'hypnose. Je m'avançai vers elle et inclinai légèrement la tête. Elle releva la sienne vers moi.

-Quoi? Tu n'as pas assez de me bousculer, tu voudrais aussi ma photo? demanda-t-elle sèchement.

Je fis un reniflement sarcastique sans vraiment répondre. Elle constata que ses genoux étaient ensanglanté et poussa un juron avant de s'essuyer avec la manche de sa veste. Moi je me rendais surtout compte que son don était aussi faible que celui d'un bébé naissant.

-Qu'est-ce que tu veux???? Si c'était un moyen subtil d'attirer mon attention ou une tactique de drague, je t'assure que tu devrais réviser ta technique!

J'étouffai un petit rire.

-Qu'est ce qui te fait croire que tu m'intéresse ?

Je retirai mon capuchon et lui tendit finalement la main pour l'aider à se relever.

-Si ce ne serait pas de tes fringues et de ton sac à main de marque, trop peu usé pour être trouvé dans les poubelles, j'aurais pu te prendre pour une SDF qui n'a pas mangé depuis un bout, mais vu ton don aussi faible et ton humeur de chien, je dirais que t'es sois dans une mauvaise passe soit suicidaire...

Je relâchai sa main une fois qu'elle fût sur ses pieds. Elle avait un très jolie visage, mais de grand cernes noir sous les yeux, les joues un peu creuse et le teint blafard.

-Désolé pour l'accrochage d'ordinaire ça n'aurait pas ébranlé un gamin de 10 ans, mais tu sembles vraiment pas dans ton assiette.

J'avisai un petit stand un peu plus loin, un de ses vendeurs ambulants de ma-bouffes et de café qui restait toujours ouvert deux heures plus tard que les grands restaurant pour essayer d'attirer les noctambules et de faire un peu d'argent.

-Je te paie un café et un truc à mangé pour me faire pardonner ça te va ?

Je n'attendis pas vraiment de réponse et l'aidai à s'asseoir sur le banc à quelques pas de nous. Je parti d'un pas rapide vers le stand et lui pris un café et un muffin au bleuet, puis je me pris également un café. Je payai l'homme et apportai le tout à la femme. Je m'assis sur le banc à ses côtés.

-Au fait je m'appel Jason, profite pour me regarder dans les yeux, parce que une fois que tu auras retrouver tes forces tu ne risque plus de les voirs, ironisai-je un peu pour dédramatiser.

Jamais regarder un hypnotiseur dans les yeux ou s'en est fini de votre gueule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lexi Taylor

avatar
Never trust apparences. Specially mine.


✖ Messages : 88
✖ Date de naissance : 18/02/1991
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Dim 15 Juil - 0:56

Rencontre dans le parc.

Jason ► Lexi


Ma remarque sembla faire rire aussitôt le jeune inconnu devant moi. Je fronçai les sourcils lorsqu'il me demanda qu'est-ce qui pouvait me faire croire qu'il s'intéressait à moi. En fait, j'avais presque oublier que j'avais l'allure d'une vieille banane pourrit. Je décidai de ne rien ajouter, mon don était presque annulé et le charme que j'avais aussi. En fait, il me restait plus grand chose.

- Si ce ne serait pas de tes fringues et de ton sac à main de marque, trop peu usé pour être trouvé dans les poubelles, j'aurais pu te prendre pour une SDF qui n'a pas mangé depuis un bout, mais vu ton don aussi faible et ton humeur de chien, je dirais que t'es sois dans une mauvaise passe soit suicidaire...
- Merci de l’observation mais c'est pas trop de tes affaires.

Donc s'il s'attendait à une réponse de ma part sur le pourquoi de mon état, il pouvait bien aller voir ailleurs. J'étais pas du genre à parler de mes problèmes, encore moins dans cette ville avec le nombre de personne à ma recherche. Je décidai finalement d'attraper la main qu'il me tendait pour me relever.

- Désolé pour l'accrochage d'ordinaire ça n'aurait pas ébranlé un gamin de 10 ans, mais tu sembles vraiment pas dans ton assiette.

Je haussai les épaules en guise de réponses. C'était assez ironique aussi de parler d'assiette étant donné que j'en avais pas vu une depuis quelques jours déjà. D'ailleurs, je crois que je commençais à avoir faim. C'était peut-être ma chute qui avait ébranlé le tout. Il me proposa ensuite un café et quelque chose à manger pour se faire pardonner, je n'eus même pas le temps de répondre qu'il quitta après m'avoir aider à m'asseoir sur un banc. Je détestais être vulnérable de la sorte mais je dois dire que j'avais toucher le fond, et pas rien qu'un peu. Il revint à peine quelques instant ensuite avec un café et une muffin que je m'empressai de manger. Ce que ça pouvait faire du bien. En fait, j'avais simplement eu besoin de la volonté de quelqu'un d'autre pour me remettre à manger.

- Au fait je m'appel Jason, profite pour me regarder dans les yeux, parce que une fois que tu auras retrouver tes forces tu ne risque plus de les voirs,

Je m'arrêtai de manger pour le regarder. Pourquoi est-ce qu'il disait ça? C'était la parfaite réplique de quelqu'un qui était au courant de mon don et je ne croyais pas lui avoir mentionner le fait que j'étais spécial dans ce genre.

- Qu'est-ce que tu veux dire par là?

L'envie de lui demander s'il était comme moi me passait à l'esprit mais je décidai de me la boucler, s'il ne l'était pas, j'allais avoir l'air stupide et j'allais éveiller des soupçons. Je secouai la tête en prenant une gorgée de mon café.

- Je suppose que je dois te remercier pour ça, dis-je en prenant une autre gorgée. Merci...

Il n'avait pas été obligé de faire ça et je ne me souvenais pas la dernière fois que quelqu'un avait été gentil avec moi. Pas que ça me touchait, non pas du tout, c'était juste... pas désagréable. Mais bon, je pouvais largement m'en passer aussi. De toute manière, les gens trop gentils, ça tapait solidement sur les nerfs.

- Sinon à part foncer dans les filles et les nourrir ensuite, tu fais quoi à 2h00 du matin dans un parc comme ça? Y'a genre deux options qui s'offre, soit t'es déprimé, soit t'es un espèce de psychopathe à la recherche de nouvelles victimes... Ou peut-être même les deux, qui sait?






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jason Donogan

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 16/08/1982
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Lun 16 Juil - 17:54

Je fis remarquer à Lexi que si elle tenait à voir la couleur de mes yeux, valait mieux qu'elle en profite maintenant parce que une fois qu'elle aurait retrouver la totalité de son don, hors de question que je la regarde en face. Elle mit un moment à réagir, puis elle s'arrêta net de manger en me regardant.

-Qu'est-ce que tu veux dire par là?

Je lui fis un demi-sourire et elle secoua la tête.

-Je suppose que je dois te remercier pour ça, dit-elle en prenant une autre gorgée Merci...

Je lui souris plus largement accompagné d'un rire étouffé.

-T'as pas à me remercier.

Je lui avais rentré dedans après-tout.

-Sinon à part foncer dans les filles et les nourrir ensuite, tu fais quoi à 2h00 du matin dans un parc comme ça? Y'a genre deux options qui s'offre, soit t'es déprimé, soit t'es un espèce de psychopathe à la recherche de nouvelles victimes... Ou peut-être même les deux, qui sait?

Je levai un sourcil.

-Je comptais te tuer, mais j'ai eu pitier, c'est pas grave ça regorge de pauvre femme perdu dans le coin.

Je lui fis un clin d'oeil pour montrer mon ironnie.

-Je sors pas tellement de jours c'est dernier temps, en fait je sors pas du tout et j'avais besoin de prendre l'air sans me faire chier avec l'habituel foule qui se trouve dans le parc en plein jour. C'est ni de la déprime et je suis pas psychopathe, du moins on m'a jamais diagnostiqué comme tel, mais j'exclus aucune option.

Je pris une gorgée de mon café.

-Je sais que tu as le don d'hypnose, parce que je suis un radar, pour certain mon don ne sert à rien, mais je trouve ça beaucoup plus pratique que les gens peuvent le croire. C'est pour ça que j'ai dit que je ne te regarderait pas dans les yeux. Je sais comment ça fonctionne.

Je haussai les épaules.

-Toi, mis à part te laisser crever de faim et chanceler dans un parc jusqu'à ce qu'un psychopathe te tombe dessus, tu fais quoi dans la vie.

Je lui souris de nouveau et je regardai rapidement autour de nous. Je sentais la présence d'autre don, mais rien de très près de nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lexi Taylor

avatar
Never trust apparences. Specially mine.


✖ Messages : 88
✖ Date de naissance : 18/02/1991
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Lun 23 Juil - 14:05

Rencontre dans le parc.

Jason ► Lexi


Suite à mon commentaire, Jason arqua un sourcil ce qui me fit sourire. J'avais le don de partir parfois un peu trop dans mes délires.

- Je comptais te tuer, mais j'ai eu pitier, c'est pas grave ça regorge de pauvre femme perdu dans le coin.
- Oh, donc je peux me compter chanceuse alors?

Il me fit un clin d’œil, je terminai mon muffin. C'est fou comment manger de la sorte m'avait ouvert l'appétit. Je me sentais déjà mieux. Mais bon, je n'allais pas lui dire pour autant, peut-être aurais-je la possibilité d'utiliser mon don sur lui. Et dans son cas, c'était plus pour mon bien personnel. Bah quoi? Il était vachement sexy.

- Je sors pas tellement de jours ces dernier temps, en fait je sors pas du tout et j'avais besoin de prendre l'air sans me faire chier avec l'habituel foule qui se trouve dans le parc en plein jour. C'est ni de la déprime et je suis pas psychopathe, du moins on m'a jamais diagnostiqué comme tel, mais j'exclus aucune option.

Et dire que moi, j'étais diagnostiquée comme tel. Naturellement, je n'allais pas lui dire. J'étais pas folle, je faisais que m'en prendre à ceux qui le méritais et qui me faisait chier. Ça avait arrivé à plusieurs reprises durant ma jeunesse, à force de se faire traiter de folle, on trouve une raison pour l'être vraiment et on tue des gens. Ensuite, on n'en prends plaisir, plaisir comme ils ont eu à te faire chier. Je crois que toutes les actions que j'avais fais étaient justifiées...

- Je sais que tu as le don d'hypnose, parce que je suis un radar, pour certain mon don ne sert à rien, mais je trouve ça beaucoup plus pratique que les gens peuvent le croire. C'est pour ça que j'ai dit que je ne te regarderait pas dans les yeux. Je sais comment ça fonctionne.
- Oh... je vois!

J'étais au courant que des gens comme moi habitaient la ville, c'était sympa dans un sens. Je l'aimais bien ce Jason tout compte fait, mais bon, c'était pas pour autant que j'allais faire ma fille ultra sympa avec lui. Il en fallait beaucoup plus pour que je me mettre à être gentille avec quelqu'un!

- Toi, mis à part te laisser crever de faim et chanceler dans un parc jusqu'à ce qu'un psychopathe te tombe dessus, tu fais quoi dans la vie.

Il sourit, je fis de même.

- Aaaah, t'as pas encore compris que c'était qu'un moyen pour se faire payer à manger par des mecs canons ? Déclarais-je à la blague.

Je pris une gorgée de mon café. J'avais pas ma langue dans ma poche, il savait maintenant que je le trouvais de mon genre et je m'en moquais bien. Ça pouvait gêné des tas de filles mais pas moi. Quand quelque chose me plaisait, je me gênais pas pour essayer d'avoir la main dessus.

- Au fait, moi c'est Lexi.... si ça t'intéressait là...

Je venais de me rendre compte que je ne m'étais même pas présenté... bon s'il m'avait posé la question c'était probablement parce que ça ne l'intéressait pas?

- Sinon je suis arrivée dans cette ville depuis peu. En fait, c'est une longue histoire mais disons simplement que j'en ai été obligé... Après, j'habite à l'hôtel et je me fais chier... Disons que c'est pas super la vie ici mais je me dis que peu importe où j'irai, ça sera toujours aussi nul donc bon. Sinon, toi? T'es dans les environs depuis longtemps?





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jason Donogan

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 16/08/1982
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Lun 30 Juil - 22:48

Je la narguai quelques peu sur son état et fini le tout par un sourire. Malgré son apparence un peu négligée en ce moment, je pouvais très bien devinée sa grande beautée à l'état naturel. Je lui fis un large sourire.

- Aaaah, t'as pas encore compris que c'était qu'un moyen pour se faire payer à manger par des mecs canons ?

Je haussai un sourcil avec un demi-sourire.

-Canon han ? Je devrais te dire merci ? demandai-je de façon ironnique.

Bon ok je savais que j'avais une bonne gueule, mais de se le faire confirmer c'était pas mal.

- Au fait, moi c'est Lexi.... si ça t'intéressait là...

J'étouffai un léger rire en secouant la tête.

-Bah wow ! On peut vraiment dire qu'on fait rien comme tout le monde avec toi, c'était pas supposé être la première étape ?

Je lui fis un clin d'oeil.

-Je m'appel Jason, et bien sur que ton nom m'intéresse, en fait non tu m'intéresse... ou les deux m'intéresse.

Je riais un peu de moi-même.

-Sinon je suis arrivée dans cette ville depuis peu. En fait, c'est une longue histoire mais disons simplement que j'en ai été obligé... Après, j'habite à l'hôtel et je me fais chier... Disons que c'est pas super la vie ici mais je me dis que peu importe où j'irai, ça sera toujours aussi nul donc bon. Sinon, toi? T'es dans les environs depuis longtemps?

Je me calai un peu plus sur le banc et poussai un long soupire.

-J'habite rarement plus de 6 mois la même ville. Mon boss à tendance à me croire Kamikaze et me filer des missions suicide. Il m'a rappellé au point d'origines depuis environ 2 mois. Depuis je suis un aimant à emmerde et je suis certain que tu me crois sur paroles.

Je lui adressai un clin d'oeil et c'était pour faire le liens entre notre rencontre et mes emmerdes constante.

-Comment une fille dans ton genre peut rester seule dans une ville comme ici et trouver le moyen de se faire chier comme tu dis ?Tu sembles plus être le genre de fille qui sort dans les clubs et qui s'amuse. Pourquoi tu as atteris ici ?

Je continuai de la regarder dans les yeux quand même malgré son don. J'avais une étrange confiance en elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lexi Taylor

avatar
Never trust apparences. Specially mine.


✖ Messages : 88
✖ Date de naissance : 18/02/1991
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Ven 3 Aoû - 2:19

Rencontre dans le parc.

Jason ► Lexi


Jason se cala un peu dans le banc et poussai un soupire comme si ma question était quelque chose de vraiment insupportable ou difficile à répondre. En fait, il avait l'air exaspéré le pauvre. Je suis certaine que si quelqu'un passait par là, il allait nous prendre pour deux pauvres clochards déprimés de la vie. Au moins, j'étais pas seule à afficher cette image de ma personne.

- J'habite rarement plus de 6 mois la même ville. Mon boss à tendance à me croire Kamikaze et me filer des missions suicide. Il m'a rappellé au point d'origines depuis environ 2 mois. Depuis je suis un aimant à emmerde et je suis certain que tu me crois sur paroles.

Il me fit un clin d’œil qui me décrocha un petit sourire. J'étais pas déçu finalement de m'être fait persécuté par Jason, il était sympa. C'était une belle rencontre, chose que je croyais impossible dans cette ville.

- Comment une fille dans ton genre peut rester seule dans une ville comme ici et trouver le moyen de se faire chier comme tu dis ?Tu sembles plus être le genre de fille qui sort dans les clubs et qui s'amuse. Pourquoi tu as atterris ici ?

Alors ça, c'était très drôle. Je ris quelque peu en me redressant sur le banc. Je n'en revenais pas qu'il venait de me faire cette remarque, le pire, c'est que ce n'était pas la première fois qu'on me sortait un truc du genre. Bah oui, j'avais l'air d'une petite princesse, d'un petit ange, mais j'étais loin d'être les deux.

- Sembler n'est pas être Jason. Les apparences sont trompeuses et j'aime dire que c'est parfaitement mon cas. Je suis loin d'être ce que j'ai l'air d'être. En fait, je suis plutôt le genre de personne qui va entrer dans un club et qui va s'asseoir dans un petit coin sombre à rire de la gueule des gens. J'aime mieux rester dans mon coin, je suis pas très... sociable si on peut dire ça comme ça.

J'étais très sociable quand il s'agissait de garçon mais ça s'arrêtait là. Je n'avais pas d'amies et je n'avais jamais chercher à en avoir non plus. Je crois que j'étais juste pas fait pour me tenir avec des gens et ça ne me dérangeais pas. En fait, je le vivais plutôt bien.

- Et pour ce qui est du fait que je me retrouve dans cette ville. Si je te le dis, je vais devoir te tuer... donc tu décides...

Je me tournai vers lui, le visage très sérieux. Oui, je n'aurais pas du tout de problème à le tuer, mais il était trop sympa avec moi pour que je le fasse. Mon regard croisa le sien l'espace d'un instant, je voulais profiter de ce moment pour voir si mon don fonctionnait sur lui.

- Jason, tu as soudainement envies de m'inviter à dormir chez toi. Et en plus de ça., tu te sens tellement gentil que tu vas me passer ton lit et dormir sur le canapé.

Aussitôt dit, celui-ci m'invita à le suivre jusqu'à son appartement ou sa maison, peu importe. En chemin, j'éclatai de rire après un moment. Il me questionna du regard. Je décidai de lui dire la vérité, c'était rien de grave et désinvité quelqu'un c'était impoli donc il avait plus le choix.

- Tu sais que tu viens de te faire avoir mon beau? Déclarais-je en faisant référence à ce que je venais de lui faire, il allait probablement faire le lien de cette nouvelle envie avec mon don.






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jason Donogan

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 16/08/1982
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI Mar 7 Aoû - 22:06

Lexi affirmait qu'elle s'emmerdait, mais je lui demandai comment une femme dans son genre pouvait trouver le temps pour s'emmerder dans un grand centre comme Louisville. Elle sembla trouver ma question très drôle. Elle pouffa de rire en se redressant légèrement.

-Sembler n'est pas être Jason. Les apparences sont trompeuses et j'aime dire que c'est parfaitement mon cas. Je suis loin d'être ce que j'ai l'air d'être. En fait, je suis plutôt le genre de personne qui va entrer dans un club et qui va s'asseoir dans un petit coin sombre à rire de la gueule des gens. J'aime mieux rester dans mon coin, je suis pas très... sociable si on peut dire ça comme ça.

Un léger sourire étira mes lèvres. Tout le look d'une fille de ville mais la mentalité d'une femme de la campagne. Elle commençait à bien me plaire celle-là.

-Et pour ce qui est du fait que je me retrouve dans cette ville. Si je te le dis, je vais devoir te tuer... donc tu décides...

J'éclattai de rire. J'arcquai un sourcil.

-J'adore les défis, je prends le risque !

Je lui adressai un demi-sourire. Son regard croisa le miens et lorsque je vis sa pupille se dilater, je compris que je venais de me faire avoir.

- Jason, tu as soudainement envies de m'inviter à dormir chez toi. Et en plus de ça., tu te sens tellement gentil que tu vas me passer ton lit et dormir sur le canapé.

Je secouai la tête sans trop comprendre ce qu'il venait de se produire. Je regardai ma montre.

-Écoute je vais pas te laisser dormir sur ton banc de parc, je t'invite chez moi! Je te laisse même mon lit et je prendrai le canapé.

Pourquoi elle... C'était pas tellement mon genre d'offrir de dormir sur le canapé, mais partagé le lit sans problème. Qu'importe. Nous marchâmes en direction de mon loft et Lexi pouffa de rire à nouveau.

-T'a marché sur une plume ? dis-je en l'interrogeant du regard.

Je regardais rapidement autour de nous, mais il y avait rien d'anormal.

-Tu sais que tu viens de te faire avoir mon beau?

Je la fixai un moment et m'arrêtai de marcher en secouant la tête.

-Je savais que je n'aurais pas dûe te regarder dans les yeux et je comprenais pas ce qui me prenait de t'offrir mon lit comme ça.

Je croisai les bras en la regardant fixement dans les yeux. Assez pour lui dire que je n'avais pas peur de son don, mais aussi que je lui faisais confiance... pour le moment.

-L'invitation tiens quand même, mais on partage le lit ou tu dors sur le canapé, affirmai-je avec un sourire narquois.

C'est quand même elle qui avait insiminer l'idée dans ma tête.

-Comme c'est toi qui là offert, j'imagine que y a un peu de désir dans tout ça.

Je lui fis signe de continuer et l'entrainer jusqu'à chez moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI

Revenir en haut Aller en bas

Mais t'es qui toi? ¤ JASON&LEXI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Parc-
Sauter vers: