Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Sam 14 Juil - 9:47

Lorsque je déballai à Alexandre que j'étais lesbienne, il manqua de s'étouffer avec son café. Oui, bon, je manquai peut-être d'un peu de tact, mais je n'avais plus aucun problème à assumer ma sexualité. Oh, ça n'avait pas toujours été comme ça, bien sûr. J'avais eu ma période de grande dépression, mais j'avais surmonté ça. Grâce à une certaine demoiselle croisée il y a trois ans ...

Histoire de dissiper son malaise, j'enchaînais immédiatement en lui demandant plus de précisions sur ce bar dont il m'avait parlé, le St-James. Nous discutâmes un moment des différents festivals qui se déroulaient pendant l'été. Certains avaient l'air très intéressants, j'irais certainement y faire un tour si j'en avais l'occasion. Puis Alexandre dit, avec un petit sourire en coin :

- Mais ce que je préfère le plus ce sont les match de football qui vont commencer. Tout les soirs une parade de footballeur musclé rempli de testostérone qui débarque en ville.

Je haussai un sourcil, devinant sans grande peine ce qui allait suivre. Il prit une grande inspiration et déclara en relâchant son souffle :

- Je suis gay aussi... J'ai moins de facilité à le dire que toi, mais c'est bien de pas avoir à ce cacher comme ça. Y aura les cheerleaders qui pourraient te plaire, ironisa-t-il.

J'éclatai de rire à sa dernière remarque.

- Intéressant. En général, j'aime pas trop le football, mais une jolie pom-pom girl pourrait me faire changer d'avis !

Avant que j'ai pu dire autre chose, Alexandre jeta un coup d'oeil à sa montre avant de se lever d'un bon en déclarant qu'il avait des courses à faire. Il me donna son numéro de téléphone en disant que je n'aurais qu'à lui envoyer un texto pour lui donner mon adresse, indiquant qu'il passerait me chercher vers 22h pour aller au St-James. J'acquiesçai et on se tapa la bise comme si on se connaissait depuis toujours. Puis il sortit du pub. Je ne tardai pas à en faire autant, toujours sous le regard frustré du dégarni qui avait vainement tenté de me draguer un peu plus tôt.

Je me baladai un peu en ville, histoire de passer le temps. Je m'arrêtai dans un tabac et achetai un paquet de clopes. Je craquai également sur un briquet : quand tu le tiens normalement, il y a une jolie fille en robe, et dès que tu le retourne, la demoiselle se retrouve en petite tenue. Ca m'a tellement fait rire sur le coup, que je l'ai pris. Je rentrai finalement à mon hôtel - en profitant au passage pour envoyer un SMS à Alexandre avec mon adresse - et me vautrai littéralement sur mon lit.

J'ouvris mon PC portable et surfai un peu sur le net. Par hasard, je tombai sur la photo d'un Pikachu psychopathe. J'ai tellement déliré dessus que j'ai fini par la poster sur mon blog. Depuis que j'ai découvert mon pouvoir, je me sens très proche du petit pokémon ! Puis comme l'heure tournai, je refermai mon PC et fis une descente chez la pizzeria du coin, bavardant un temps avec la serveuse. 21h30. J'allais être à la bourre.

Je remontai en quatrième vitesse à ma chambre, prit une douche rapide et me changeai. Alexandre m'avait dit que l'ambiance du bar était décontract' - à mon grand soulagement, parce que j'ai jamais mis de robe de soirée de toute ma vie, et ne parlons même pas des talons aiguilles. J'enfilai donc un jean - le seul à ne pas être troué ou tâché - et une chemise blanche dont je remontai les manches jusqu'aux coudes. Je nouais mes cheveux encore mouillés de la douche en un rapide chignon et jetai un coup d'oeil à la pendule. Pile à l'heure.

Je descendis en bas de l'hôtel et repérai rapidement la voiture d'Alex. Je montai en le saluant et nous allâmes au bar. On y fut en quelques minutes. L'endroit était convivial et chaleureux. Comme il faisait bon, on s'installa en terrasse.

- Ca a l'air sympa ! dis-je en regardant autour de moi.

Je repérai au passage quelques serveuses très charmantes. Pas impossible que je revienne à l'occasion.

- En tout cas merci d'être passé me chercher. Plus de cinq ans que j'ai le permis, et j'ai jamais eu de voiture ou de moto à moi !

Un serveur vint prendre notre commande ( dommage j'aurais préféré l'une des serveuses Wink ). Je pris une bière et lorsque Alex eut choisit à son tour, le serveur repartit.

- Vivement que la saison de foot commence ! On pourrait y aller ensemble, tu pourrais aller voir les joueurs pendant que je resterai avec les cheerleaders ! plaisantai-je.



HJ : Désolée, le titre du topic est débile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 36
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Mar 17 Juil - 11:32

Je fis tout ce que j'avais à faire, un tour à la bibliothèque pour renflouer ma collection de livre, j'avais fait un tour rapide à l'épicerie. Je manquais cruellement de bouffe à la maison,j'avais tendance à toujours aller manger au restaurant en finissant les cours et je dinais à la cafet' donc je tenais pas de gros inventaires à l'appart. Je passai par la régie des alcools et ramassai deux bouteilles d'un bon vin blanc qui allait s'ajouter aux autres dans mon cellier. Une fois mes courses terminer, je retournai à l'appartement. Je lançai mes clé sur la table basse du salon en retirant mes souliers sur le tapis d'entrée et me dirigeai directement à la salle de bain. Je passai sous la douche et sorti assez rapidement. Je laissai mes cheveux séchai au naturel et passai un pantalon 3/4 noir, un polo à manche courte dans les tons de vert et mes sandales. J'attachai ma montre autour de mon poignet. C'était le seul cadeau de mon ex que j'avais concerver et je ne savais pas trop pourquoi. J'aimais bien cette montre. Je pris mon portable et laissai un message à Hunter, qu'il n'allait surement pas voir de toute façon , mais au moins je l'avais fait. Je sortis de chez moi et sautai dans ma voiture. Rien d'extra-ordinaire ou de très classe, mais elle roulait bien. Une mazda 6 de couleur bleu éléctrique. L'hôtel était à environ 5 minutes de voitures de chez moi, je fus donc rapidement devant. J'eus tout juste le temps de sortir de voiture que Scarlett sorti au même moment.

Je lui fis un large sourire.

-Très jolie mademoiselle !

Je lui ouvris la portière et fis le tour pour reprendre ma place côté conducteur. Nous fûmes au St-James en quelques minutes et je stationnai la voiture de l'autre côté de la rue et nous traversâmes à pied. le "Doorman" retira la chainette en me saluant d'un signe de tête dès mon arrivé. Je ne faisais jamais la file d'attente, parce que je venais assez régulièrement à cet endroit.

-Ca a l'air sympa !

Je lui souris.

-Tu vas adorer, je suis certain, dis-je en me rapprochant d'elle pour être sur qu'elle entende.

La musique battait déjà son plein et si on levait les yeux on pouvait voir des femmes danser sur la mezanine.

-En tout cas merci d'être passé me chercher. Plus de cinq ans que j'ai le permis, et j'ai jamais eu de voiture ou de moto à moi !

Je stoppai et la regardai avec de grand yeux avant de rire.

-Tu te fou de moi ? Une garagiste pas de véhicule... C'est paradoxal !

Je secouai la tête avec un léger rire à nouveau. C'était aussi pardoxal qu'un professeur de Français qui ne saurait pas lire. Nous sortîmes sur la terrasse et un serveur, vachement mignon *moi il me plait bien ^^* vint prendre notre commande. Scarlett opta pour une simple bière et moi je commandai un dry martini.

-Vivement que la saison de foot commence ! On pourrait y aller ensemble, tu pourrais aller voir les joueurs pendant que je resterai avec les cheerleaders !

Je fermai les yeux en humant légèrement et pouffai de rire en les ouvrants.

-Ne me tente pas, ajoutai-je avec un clin d'oeil.

Le serveur revint et nous déposa nos consomations. Il eut un long échange de regard entre lui et moi qui se termina dans un sourire à tout casser. Je crois que c'était carrément pas discret et que tout le monde qui regardait dans notre direction avait du s'en appercevoir. Il baissa les yeux timidements et devint quelques peu rouge avant de tourner les talons. Je le suivis des yeux un moment et regardai ensuite Scarlett en secouant la tête et en relachant un souffle que je n'avais même pas eu conscience de retenir.

-Je sais que je peux pas tellement compter sur ton avis, mais il était foutrement mignon lui non ?

Je fis semblant de m'évanter avec ma main et pris une gorgée de mon verre.

-T'as déjà vécu une histoire d'amour ? Ça fait longtemps que tu es seul ?

Je fronçai les sourcils.

-Est-ce que tu es seul ? demandai-je en riant.

HS:Je l'aime ton titre moi bon xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Mar 17 Juil - 17:40

Une fois arrivés au bar, Alexandre me dit qu'il était certain que j'adorerais. Et lorsqu'en effet, en jetant un coup d'oeil aux alentours, je remarquai quelques jolies demoiselles se déhancher sur la mezzanine, je me dis qu'il n'avait pas tord ... Puis je le remerciai d'être passée me chercher. Oui, c'est un comble, je suis mécano et toujours pas de voiture ou de moto. Je sais, c'est un crime !

- Tu te fous de moi ? Une garagiste pas de véhicule... C'est paradoxal !
- Oui, j'aime bien les paradoxes,
plaisantai-je. Non, sérieux, j'économise pour m'acheter une moto !

On s'installa à une table et passa commande. J'avais hâte que la saison de foot commence. Ce serait comique d'y aller tous les deux : lui resterait avec les joueurs tandis que je tiendrais compagnie aux cheerleaders. A cette idée, Alex ferma les yeux, comme s'il imaginait la scène dans sa tête, puis il lâcha :

- Ne me tentes pas !

Il me fit un clin d'oeil. Le serveur nous apporta notre commande. J'avais vaguement espéré une jolie serveuse, mais en vain. Alexandre, lui, semblait ravi. Il fixa le serveur longuement avec un sourire charmeur, et l'employé, quelque peu gêné, baissa les yeux en rougissant avant de tourner les talons. La petite scène avait attiré deux ou trois regards. Moi, je me mordais les lèvres très, très fort, pour ne pas éclater de rire. Alex suivit le serveur des yeux avant de se tourner vers moi et de relâcher enfin sa respiration.

- Je sais que je peux pas tellement compter sur ton avis, mais il était foutrement mignon lui non ?

J'avais toujours une putain d'envie de rire mais je parvins à me retenir, jusqu'à ce qu'il fasse semblant de s'éventer avec sa main. Là, plus rien à faire, j'éclatai de rire.

- Bah, avec les cheveux plus longs et un autre nez, il pourrait être pas mal ... Mais effectivement, n'accorde pas tant d'importance à mon avis !

Je bus une gorgée de mon verre.

-T'as déjà vécu une histoire d'amour ? Ça fait longtemps que tu es seul ?

Genre, y'a marqué "célibataire" sur mon front ?
Ce qui était peut-être le cas, en fait ...

- Est-ce que tu es seul ? demanda-t-il comme s'il devinait mes pensées.
- Oui, je suis seule. Ma dernière aventure remonte à quelques mois. Quant à une histoire d'amour ... J'en ai vécu une, en effet ...

Je lâchai un soupir en me remémorant son visage. J'en connaissais chaque détail, chaque courbe. Comme quoi, j'étais vraiment amoureuse. Et je le suis peut-être encore.

- Natasha Korolev. Son regard me hantera jusqu'à la fin de mes jours. Je l'ai rencontré il y a environ trois ans. C'est elle qui m'a abordé. Elle avait un don, elle aussi. Elle pouvait "détecter" ceux des autres, comme un radar. Elle a sentit le mien et est venue me voir. On a commencé à sympathiser, et puis on s'est mises ensemble. Assez vite.

Cela faisait un moment que je n'avais pas pensé à elle, à tout ce que nous avions vécu. Même si elle ne quittait jamais véritablement les recoins de ma tête. Mais surtout, j'avais pas tellement l'habitude d'aborder le sujet.

- C'est assez bizarre, parce qu'à ce moment-là, je ne m'assumais pas vraiment. Cela devait faire quoi ? deux trois ans que j'avais réellement compris être lesbienne, et j'ai passé tout ce temps-là à plus ou moins déprimer. Et puis Natasha a complètement changé ma vie. J'étais tellement bien avec elle ... J'avais plus aucune honte à être ce que je suis, et je ne voulais même plus le cacher. Au contraire. Je voulais être avec elle. Tout le temps. Et le montrer à tout le monde.

On s'était amusées plusieurs fois à s'afficher volontairement pour "choquer" les passants. Souvenirs de nombreux fous rires. Avec elle, je me fichai complètement de ce les gens pouvaient penser de moi. C'était toujours le cas d'ailleurs.

- C'est grâce à elle que je m'assume aussi bien aujourd'hui. Notre relation était ... fusionnelle. On se comprenait d'un regard. On croquait la vie à pleine dents, profitant à fond de l'instant présent sans se soucier de l'avenir. J'ai fait des trucs complètement fous avec elle : du parapente, se baigner dans un lac au beau milieu d'un orage ... C'était vraiment dingue !

J'eus un petit rire. Je m'étais un peu emballée, là. Me raclant la gorge, je lui demandai à mon tour :

- Et toi, tu es seul ? Combien d'histoires d'amour à ton actif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 36
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Mer 18 Juil - 21:54

Après m'être carrément perdu dans ma contemplation du serveur, j'avais demandé l'avis un peu récalcitrant de Scarlett qui me confirma bien que je devais pas me fier à son avis. Lorsque je fis mine de m'évanter avec ma main, elle pouffa de rire et je me joignis à elle. Je changeai de sujet en lui demandant si elle avait déjà vécu une histoire d'amour et tout d'abord si elle était seul.

-Oui, je suis seule. Ma dernière aventure remonte à quelques mois. Quant à une histoire d'amour ... J'en ai vécu une, en effet ...

Elle lâcha un lourd soupire sortir.

-Natasha Korolev. Son regard me hantera jusqu'à la fin de mes jours. Je l'ai rencontré il y a environ trois ans. C'est elle qui m'a abordé. Elle avait un don, elle aussi. Elle pouvait "détecter" ceux des autres, comme un radar. Elle a sentit le mien et est venue me voir. On a commencé à sympathiser, et puis on s'est mises ensemble. Assez vite.

Je lui décernai un léger sourire en coin. C'était clair qu'elle était toujours amoureuse de cette femme. Juste à voir comment elle rayonait quand elle en parlait.

-C'est assez bizarre, parce qu'à ce moment-là, je ne m'assumais pas vraiment. Cela devait faire quoi ? deux trois ans que j'avais réellement compris être lesbienne, et j'ai passé tout ce temps-là à plus ou moins déprimer. Et puis Natasha a complètement changé ma vie. J'étais tellement bien avec elle ... J'avais plus aucune honte à être ce que je suis, et je ne voulais même plus le cacher. Au contraire. Je voulais être avec elle. Tout le temps. Et le montrer à tout le monde.

Elle avait quand même de la chance d'avoir rencontrer cette personne.

-C'est grâce à elle que je m'assume aussi bien aujourd'hui. Notre relation était ... fusionnelle. On se comprenait d'un regard. On croquait la vie à pleine dents, profitant à fond de l'instant présent sans se soucier de l'avenir. J'ai fait des trucs complètement fous avec elle : du parapente, se baigner dans un lac au beau milieu d'un orage ... C'était vraiment dingue !

J'eus un léger rire. C'était rare de trouver notre âme soeur du premier coup, mais la façon dont elle décrivait ses souvenirs, laissait sous-entendre que cette Natasha était la sienne. Elle eut égallement un léger rire avant de se racler la gorge.

-Et toi, tu es seul ? Combien d'histoires d'amour à ton actif ?

Je pris une gorgée de mon martini.

-Une histoire. Quand j'habitais toujours en France il y avait un mec dont j'étais totalement fou amoureux. Il me faisait sentir spécial et libre comme l'air avec lui. On étudiait au même endroit et moi ayant des parents plus ouvert à l'homosexualité que les siens qui ne voulaient pas en entendre parler, bah il vivait chez moi la plus part du temps. Je devais finir mes études et enseigner à la FAC à Paris. Moi en Français et lui en Philosophie.

C'était le bout facile. La suite m'était un peu plus douloureuse.

-Vers la fin de nos études il est devenue de plus en plus distant. On était dans des FAC à part assez éloigner et on se voyait peu souvent. La dernière fois qu'il était venu me voir, il était très distant et très froid. Il ne voulait pas que je le touche en public, ni même que je l'embrasse et il était rester très peu de temps. Après son départ je me suis torturé l'esprit sur tout ça et j'ai décidé d'aller le voir pour en discuter avec lui face à face et quand je suis arrivé sur le campus...

Je marquai un pause d'un long soupir.

-Je l'ai trouvé assis au pied d'un arbre entrain d'embrasser sa nouvelle petite-amie. Je n'ai jamais voulu le revoir ou le laisser s'expliquer. Je n'ai plus eu de nouvelles pendant un moment. Quand je suis arrivé à Louisville, il m'a écrit pour me dire qu'il enseignait à Harvard, qu'il n'avait jamais vraiment aimé cette femme, mais qu'il détestait les répercutions qu'on lui lançait sur son orientation, mais je n'ai pas répondu et je compte pas vraiment le faire.

Je l'avais aimé comme c'était interdit d'aimer quelqu'un et il m'avait briser le coeur. Je fis un demi-sourire avant de prendre une nouvelle gorgée.

-Aujourd'hui il y a quelqu'un à nouveau, mais je suis un peu sur mes gardes. Je sais qu'il est bisexuel et j'ai pas envie de me reprendre la même cuite. Il est pas très à l'aise avec l'affichage en public de toute façon.

Je secouai légèrement la tête avec un petit rire.

-Mais même si je veux rester sur mes gardes, je crois mon coeur c'est enflammer. En fait je suis totalement dingue de lui, mais j'essaie de le cacher autant que possible, dis-je en souriant.

Oh oui! J'étais vraiment amoureux de lui.

-Si c'est pas trop indiscrêt, pourquoi vous n'êtes plus ensemble Natasha et toi ? De la façon que tu en parles ça avait plutôt l'air de bien marcher non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Ven 20 Juil - 4:11

Lorsque Alexandre me demanda si j'avais déjà vécu une histoire d'amour, je lui parlai de Natasha, forcément. Et je m'emballai un peu, forcément. Me reprenant, je lui demandai comme il avait vécu d'histoire d'amour.

-Une histoire. Quand j'habitais toujours en France il y avait un mec dont j'étais totalement fou amoureux. Il me faisait sentir spécial et libre comme l'air avec lui. On étudiait au même endroit et moi ayant des parents plus ouvert à l'homosexualité que les siens qui ne voulaient pas en entendre parler, bah il vivait chez moi la plus part du temps. Je devais finir mes études et enseigner à la FAC à Paris. Moi en Français et lui en Philosophie.

J'eus un petit sourire. Vraiment, l'amour est comme une drogue. Tant qu'on y a pas gouté, on sait pas vraiment ce que c'est, même si on en a entendu parler, à la télé, dans des bouquins, par des amis ... Mais tant qu'on l'a pas vraiment vécu ... Puis ça vous tombe dessus, sans prévenir en général. Et on devient accro. Et la vie est belle, merveilleuse. Mais ... Il y a toujours un "mais".

Les histoires d'amour finissent mal, en général ... Comme dirait Rita Mitsouko.

-Vers la fin de nos études il est devenue de plus en plus distant. On était dans des FAC à part assez éloigner et on se voyait peu souvent. La dernière fois qu'il était venu me voir, il était très distant et très froid. Il ne voulait pas que je le touche en public, ni même que je l'embrasse et il était rester très peu de temps. Après son départ je me suis torturé l'esprit sur tout ça et j'ai décidé d'aller le voir pour en discuter avec lui face à face et quand je suis arrivé sur le campus...

Il hésita, puis lâcha un soupir.

-Je l'ai trouvé assis au pied d'un arbre entrain d'embrasser sa nouvelle petite-amie. Je n'ai jamais voulu le revoir ou le laisser s'expliquer. Je n'ai plus eu de nouvelles pendant un moment. Quand je suis arrivé à Louisville, il m'a écrit pour me dire qu'il enseignait à Harvard, qu'il n'avait jamais vraiment aimé cette femme, mais qu'il détestait les répercutions qu'on lui lançait sur son orientation, mais je n'ai pas répondu et je compte pas vraiment le faire.

Aïe. Coup dur, cela n'avait pas du être facile. Surtout qu'il avait l'air très attaché à cet homme. C'était moche de voir que l'étroitesse d'esprit de certains peut détruire des couples.

-Aujourd'hui il y a quelqu'un à nouveau, mais je suis un peu sur mes gardes. Je sais qu'il est bisexuel et j'ai pas envie de me reprendre la même cuite. Il est pas très à l'aise avec l'affichage en public de toute façon.


Il secoua la tête avec un petit rire.

-Mais même si je veux rester sur mes gardes, je crois mon coeur c'est enflammer. En fait je suis totalement dingue de lui, mais j'essaie de le cacher autant que possible, dit-il avec un sourire.

Je souris. J'étais pas vraiment du genre à "m'attacher facilement" en amour. Sauf avec Nat' bien sûr. J'étais tombée dans ses bras en un temps record !

- Mais cacher son amour n'est pas facile ... Qui sait ? Tu pourrais peut-être jouer pour lui le même rôle que Nat' a joué pour moi ?


Lorsque j'avais rencontré ma jolie russe, il m'était inconcevable de me cacher. J'aurais jamais pu. J'avais besoin de vivre cet amour, à fond. Après, j'espérai que son histoire ne se termine pas comme la mienne ... surtout qu'il en avait déjà bavé.

-Si c'est pas trop indiscret, pourquoi vous n'êtes plus ensemble Natasha et toi ? De la façon que tu en parles ça avait plutôt l'air de bien marcher non ?
- Ca marchait du tonnerre de dieu ... Au début.


Je soupirai.

- On est restée ensemble un peu moins d'un an, et sur les dernières semaines, on arrêtait pas de se disputer. Pour des broutilles, bien sûr. Des choses sans importance. Dans le fond, je crois qu'on savait l'une comme l'autre que ça durerait pas éternellement. On était toutes les deux trop indépendantes. C'était une période ma vie où je voyageai beaucoup à travers le pays. J'avais la bougeotte, je tenais pas en place. Je restai jamais plus de quelques mois au même endroit. Et c'était à peu de choses près, la même chose pour Natasha. Alors comme y'avait de l'eau dans le gaz, on est partie chacune de notre côté.

Je me tus un instant.

- J'pense qu'on était pas prêtes, ni l'une ni l'autre, pour s'impliquer dans quelque chose de plus sérieux. Comme se poser quelque part. Faire des projets à long terme. Alors, comme on arrêtai pas de se disputer, se séparer nous a paru être la meilleure chose à faire ...

J'eus un rictus ironique.

- C'est un peu stupide, parce que j'crois pas vraiment avoir réussi à l'oublier ...

Je secouai la tête et bus deux ou trois gorgées de ma bière.

- En tout cas, je te souhaites que ça marche, cette fois-ci, avec ton copain. On se connaît peut-être pas depuis très longtemps, mais t'es un gars génial ! S'il comprends pas ça, c'est qu'il est aveugle !

Ou qu'il devait changer d'opticien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 36
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Jeu 26 Juil - 11:56

Je parlai un peu de Hunter à Scarlett, je trouvais ma relation avec lui un peu difficile et j'avais du mal à ne pas être sur la défensive en sachant qu'il était bi-sexuel et j'avais peur de revivre les mêmes déception qu'avec mon ancien petit ami. Elle me répondit que cacher son amour ce n'était pas facile et elle avait bien raison, puis elle ajouta que je pouvais peut-être jouer pour lui le rôle que Nat avait jouer pour elle. J'espérais vraiment que ce soit le cas. Je lui demandai finalement pourquoi ça avait pris fin, si ça allait si bien entre elle et cette fameuse Nat.

- Ca marchait du tonnerre de dieu ... Au début.

Elle enchaina en poussant un long soupire.

-On est restée ensemble un peu moins d'un an, et sur les dernières semaines, on arrêtait pas de se disputer. Pour des broutilles, bien sûr. Des choses sans importance. Dans le fond, je crois qu'on savait l'une comme l'autre que ça durerait pas éternellement. On était toutes les deux trop indépendantes. C'était une période de ma vie où je voyageai beaucoup à travers le pays. J'avais la bougeotte, je tenais pas en place. Je restai jamais plus de quelques mois au même endroit. Et c'était à peu de choses près, la même chose pour Natasha. Alors comme y'avait de l'eau dans le gaz, on est partie chacune de notre côté.

J'acquiesçai d'un signe de tête. Je ne pouvais pas dire grand chose là-dessus, sinon que j'étais désolé pour elle.

-J'pense qu'on était pas prêtes, ni l'une ni l'autre, pour s'impliquer dans quelque chose de plus sérieux. Comme se poser quelque part. Faire des projets à long terme. Alors, comme on arrêtai pas de se disputer, se séparer nous a paru être la meilleure chose à faire ...

Elle eut un rire ironnique.

- C'est un peu stupide, parce que j'crois pas vraiment avoir réussi à l'oublier ...

Je lui souris.

-On oublie pas notre premier amour comme ça. On ne panse jamais vraiment les blessures totalement.

C'était difficile à admettre, on pouvait faire semblant et se faire croire à soi-même que c'était bien fini, mais tôt ou tard ça nous rattrapait. Elle but quelques gorgée de sa bière en secouant la tête.

-En tout cas, je te souhaites que ça marche, cette fois-ci, avec ton copain. On se connaît peut-être pas depuis très longtemps, mais t'es un gars génial ! S'il comprends pas ça, c'est qu'il est aveugle !

Je lui fit un large sourire.

-Merci c'est très gentil de ta pars ! Tu es une femme génial aussi ... Si je serais pas gay je t'aurais probablement flirter, dis-je en riant.

J'étais quand même capable de dire qu'elle était très mignone.

-Pourquoi tu n'essaie pas de renouer contacte avec Natasha, si ça se trouve elle est hanté par toi autant que toi par elle.

Parfois c'était qu'une question d'orgeuil, ne pas vouloir faire les premier pas, pour ne pas parraitre désespérée.

-Si on changeait de sujet, avant de tomber dans la déprime du passé, ajoutai-je avec un sourire.

Je changeai de siège et me postai près d'elle pour avoir une vue sur le bar. Il y avait deux barman, un visiblement hétéro et l'autre visiblement gay. Pour les serveuse, j'avais pas un aussi bon flaire, puis que les filles ne m'intéressait pas vraiment, donc je ne cherchais pas à savoir ce qui les intéressaient.

-Tu en a repérer une de ton goût ? Je suis certaine que la petite brunette te fait de l'oeil.

Je lui adressai un clin d'oeil.

-Tu dois fêter ton nouveau job, t'a le droit de t'amuser aussi.

On parlait pas de tomber en amour là, mais une nuit de follerie faisait de mal à personne. Je regardai mon portable et toujours aucune nouvelle de Hunter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Jeu 26 Juil - 16:53

Alexandre et moi discutions des histoires d'amour que vous avions vécu respectivement, et j'en vins à lui expliquer pourquoi on s'était séparé avec Natasha, c'est à dire principalement à cause de nos caractères trop indépendants. Ce qui, dans le fond, était assez stupide, car je n'avais jamais vraiment réussi à l'oublier.

- On oublie pas notre premier amour comme ça. On ne panse jamais vraiment les blessures totalement, dit-il avec un sourire.

Oui il avait raison, les blessures du coeur sont toujours plus longues à guérir que celles du corps. Et c'était certainement la même chose pour lui. Du coup, je lui souhaitai que ça marche cette fois-ci, avec son petit ami, parce c'était vraiment quelqu'un de bien et qu'il le méritait. Si son copain ne voyait pas ça ... il avait fichtrement besoin de consulter un ophtalmologiste.

- Merci c'est très gentil de ta pars ! Tu es une femme génial aussi ... Si je serais pas gay je t'aurais probablement flirter.

J'éclatai de rire. Dire que je m'étais fait à peu près la même réflexion un peu plus tôt au Centre Commercial.

- C'est drôle. Je m'étais fait la remarque, tout à l'heure, que tu pourrais presque être le genre de type à me faire regretter d'être lesbienne. Presque.

Je lui fis un clin d'oeil.

- Pourquoi tu n'essaie pas de renouer contacte avec Natasha, si ça se trouve elle est hanté par toi autant que toi par elle.

Je souris, l'idée m'avait traversé l'esprit plus d'une fois, hélas ...

- J'ai plus son numéro de téléphone. Un jour que j'avais plus de batterie sur mon portable, je me suis dis qu'avec mon pouvoir, je pourrais recharger la batterie. Théoriquement, c'est possible. Mais le premier essai n'a pas été concluant. Mon téléphone portable est mort et j'ai perdu tout ce que j'avais dessus ...

Je fis la grimace.

- Mais j'peux peut-être la retrouver sur le net ... dis-je après un moment de réflexion.

Je haussai les épaules.

-Si on changeait de sujet, avant de tomber dans la déprime du passé, décida-t-il en souriant.

J'acquiesçai en lui rendant son sourire. Il se leva et vint s'asseoir à côté de moi pour avoir une meilleure vue sur le bar. Son regard passa sur les différents serveurs et s'attarda un bref instant sur celui qui nous avait servi un instant plus tôt.

- Tu en a repérer une de ton goût ? Je suis certain que la petite brunette te fait de l'oeil.

Il me fit un clin d'oeil. Je souris de plus belle et observait discrètement la brunette en question. Je croisai son regard. Elle était plutôt mignonne, en effet, et elle m'adressa un sourire. Auquel je répondit par un clin d'oeil.

- Tu dois fêter ton nouveau job, t'a le droit de t'amuser aussi, dit Alexandre.

Je me retournai vers lui avec un large sourire. Un sourire que certains avaient appris à identifier comme signifiant des ennuis en perspective.

- Tu sais quoi ? Tu as absolument raison !

Je finis le reste de ma bière et hélai le serveur pour qu'il me ramène un rhum-coca. Bien sûr, il s'agissait du serveur à qui Alex avait précédemment fait de l'oeil. Celui acquiesça avant de retourner au comptoir. Je fixai le jeune homme et lui glissai :

- Je compte sur toi pour nous obtenir une réduc' sur les conso' !

Sur ce, le serveur revint avec mon verre que je descendis cul sec.

- Quand je commence à tourner au rhum, je ne réponds plus de rien, déclarai-je avec un clin d'oeil à l'intention d'Alexandre.

Sûrement à cause de mes origines carribéennes. Je me levai et m'approchai de la jolie brune. Bordel, elle avait des yeux bleus à tomber par terre. Elle m'accueillit avec un grand sourire et nous commençâmes à discuter. En plus d'être charmante, elle avait de la conversation et comme l'avait pressenti Alexandre, elle était intéressée.

Une quinzaine de minutes plus tard, je m'excusai un bref instant auprès d'elle et revint m'asseoir à côté d'Alex. J'avais pu voir qu'il avait discuté un moment avec le serveur.

- Alors, on compte des points ? blaguai-je.

Je lui offrit un large sourire.

- Clarisse. 23 ans. Vendeuse dans un magasin de fringues. J'ai une invitation à danser tout à l'heure et je suis sûre que je peux avoir son numéro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 36
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Mar 7 Aoû - 14:21

Désolé pour cet énorme retard !!!

Je changeai de sujet, parce que parlé de nos ex ou de nos amours presque impossible toute une soirée, n'allait en rien nous aider. Je lui dis qu'elle avait le droit de s'amuser malgré tout et qu'elle avait un nouveau job à fêter. Elle se tourna vers moi avec un sourire malicieux.

- Tu sais quoi ? Tu as absolument raison !

Elle fini sa bière d'un trait et hèla le mignon serveur. Elle se commanda du rhum-coca et je me contentai d'un coca straight. Je devais revenir avec ma voiture et hors de question de la laisser dormir dans le stationnement du bar.

- Je compte sur toi pour nous obtenir une réduc' sur les conso' ! dit-elle en me fixant.

Je fis un léger sourire timide.

-Je suis pas doué dans ce genre de jeu.

Autant parlé à un mur, elle yeutait déjà la serveuse. Elle descendit son verre aussi sec que le serveur lui avait apporter.

-Quand je commence à tourner au rhum, je ne réponds plus de rien, ajouta-t-elle en m'adressant un clin d'oeil.

J'eus un rire franc. Je risquais pas de m'ennuyer au moins. Elle se leva et se dirigea vers la serveuse, le jeune serveur vint me voir timidement le premier ce qui me surpris un peu, après 15 minutes de discutions , j'avais limite envie de me tirer une balle dans la tête. Il se leva lorsque sa cooéquipière le rappella à l'ordre et que Scarlette revint à notre table.

-Alors, on compte des points ? rigola-t-elle.

Elle me fit un large sourire. Au moins ça semblait aller pour un de nous deux.

-Clarisse. 23 ans. Vendeuse dans un magasin de fringues. J'ai une invitation à danser tout à l'heure et je suis sûre que je peux avoir son numéro !

Je pris une longue gorgée de ma bière.

-James 27 ans , originaire du Wisconssin. Il a 3 chats et un chien, un poisson nommé Pleco et il est déprimé et déprimant parce qu'il a peur d'avouer son homosexualité à ses parents, alors il pleure toute les nuits en ce demandant quoi faire...

Je poussai un long soupire en roulant des yeux.

-Merci de m'avoir délivrer de ma torture. C'est pas un plan d'un soir qu'il se cherche c'est un psychologue.

Je lui servis un petit sourire sarcastique.

-De toute façon je vois déjà quelqu'un.

Je voulais pas remplacer Hunter. Ma soirée venait de tomber en flope mais je ne voulais pas gâcher celle de Scarlette qui semblait bien parti.

-Je t'abandonne pour ce soir, je vais rentré et essayer de contacter celui qui me tourne dans la tête, dis-je en souriant. Ravis de cette soirée avec toi Scarlette, appel-moi et je veux tout savoir sur ta soirée avec Clarisse.

Je lui fis la bise et la saluai avant de partir en direction de chez moi.

HJ:Je ferme le post, j'ai trop de mal à poster avec tous ses temps si désolé Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Scarlett Valentine

avatar


✖ Messages : 81
✖ Date de naissance : 20/02/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ... Mar 7 Aoû - 15:01

HJ : Ok, pas de soucis ^^. Je mets juste un point final au topic.





Ayant pas mal avancé les choses avec la jolie Clarisse, je m'excusai un bref instant auprès d'elle pour revenir vers Alexandre. Je m'amusai à compter les points.

- James 27 ans , originaire du Wisconssin. Il a 3 chats et un chien, un poisson nommé Pleco et il est déprimé et déprimant parce qu'il a peur d'avouer son homosexualité à ses parents, alors il pleure toute les nuits en ce demandant quoi faire...

Outch, pas vraiment le compagnon idéal pour une soirée.

- Merci de m'avoir délivrer de ma torture. C'est pas un plan d'un soir qu'il se cherche c'est un psychologue.
- Bah, ravie d'avoir pu rendre service !


Il eut un petit sourire, un brin sarcastique.

-De toute façon je vois déjà quelqu'un.

Ah, oui, c'est vrai. Le bi pas très à l'aise avec l'affichage en public.

- Je t'abandonne pour ce soir, je vais rentré et essayer de contacter celui qui me tourne dans la tête, dit-il en souriant. Ravis de cette soirée avec toi Scarlette, appel-moi et je veux tout savoir sur ta soirée avec Clarisse.

Je lui souris. Il me fit la bise puis s'en alla. J'étais un peu déçue qu'il parte si vite, mais bon, Clarisse me faisait de l'oeil, aussi, je m'empressai d'aller la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ...

Revenir en haut Aller en bas

Tu veux le serveur ? Ok, je prends sa collègue ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» hestia. je veux voir quelle direction tu prends.
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» serveur héroique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Centre Ville :: Le St James-
Sauter vers: