Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

This Means... War

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Kieran O'Ryan

avatar


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 15/09/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: This Means... War Sam 23 Juin - 20:39


Jeremy m'avait envoyé un message pour m'avertir de la situation. J'avais plus ou moins disons... Explosé. Le mur surtout, mon poing un peu. J'avais mis un moment à me calmer, après avoir fulminé en tournant en rond. J'avais appelé Harvard pour qu'il prenne quelques mesures de sécurité, il ne broncha pas et s'exécuta immédiatement. J'avais ensuite envoyé un message à Jerz, en espérant qu'elle pourrait m'aider. Elle me demanda de la rejoindre à la résidence. Je pris le flingue que je gardais toujours dans mon bureau sous le regard un peu "lourd" de Zack. Je partis ensuite, sans adresser un mot à mes hommes. Je sautais dans ma caisse et fonçais à la résidence.

Je me garais dans un nuage de poussière juste à côté de la voiture de Jersey et me dirigeais vers l'entrée de la Résidence. Jerz m'ouvrit presque de suite.

- Abigail a été enlevé et Donogan trempe dans l'histoire, sauf qu'il a pas été foutu de lâcher pour qui il a fait ça.

Je me passais la main sur le visage. Donogan avait pas intérêt à croiser de nouveau ma route. Même s'il s'écoulait un millénaire. Ce bâtard s'était joué de moi !

- J'ai besoin de toute aide qu'on puisse me filer.

Je savais même pas à qui me fier. En dehors de Harvard. Il était tellement simple à comprendre dans le fond, que je pouvais être sur qu'il jouait pas dans mon dos. Et il tenait trop à Abigail.

- ça a un lien avec mon putain de casino et les putains de mutants - sans vouloir t'offenser - qui passent par là.

J'allais me laisser tomber sur un fauteuil.

- J'ai l'impression d'être un Don Quichotte moderne qui va se battre contre ces foutus moulins... Enfin, t'aurais pas une idée de l'espèce de fils de pute à qui je vais faire la peau ?

Ils s'en prenaient à moi ? Très bien. Qui sème le vent récolte la tempête. Je déteste qu'on joue avec moi, et ils allaient comprendre leur douleur.

_________________
It was a lie when they smiled And said, "you won't feel a thing"
And as we ran from the cops We laughed so hard it would sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 37
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: This Means... War Lun 25 Juin - 13:02

Après la rencontre avec Daniel je me doutais que les choses allaient tourner autrement dans la ville maintenant qu'il était revenu. Amy était subitement parti on ne sait où en plein millieu de la nuit, je n'avais pas vu Tj depuis un moment et je passais le plus clair de mon temps à la résidence à me faire chier comme un rat mort dans un égout désaffecté d'une ville fantôme. J'allais me décider à sortir et faire un peu de recrutement quand je reçu un sms de Kieran pour le moins intriguant. Au moins j'avais pas bu, le voir risquait moins de jouer sur mon système hormonal.À peine une dizaine de minutes plus tard, un nuage de poussière se leva à l'avant de la résidence et un crissement de pneu et une porte qui claque plus tard j'eus tout juste le temps d'ouvrir la porte que j'avais droit à un Kieran en état de panique.

-Abigail a été enlevé et Donogan trempe dans l'histoire, sauf qu'il a pas été foutu de lâcher pour qui il a fait ça.

Il se passa une main sur le visage et il avait l'air vraiment furieux. En même temps il tenait à sa soeur comme à la prunelle de ses yeux donc c'était pas étonnant. Il allait même pas remarquer mon look un peu trop décontracté et pas du tout profesionnel que laissait transparaitre mon pantalon de survêt' noir et mon débardeur blanc. Mes cheveux attaché en une queue de cheval négligée et l'absence total de maquillage.

-J'ai besoin de toute aide qu'on puisse me filer.

Je me décaller un peu et le laissai entrer avant de fermer la porte. Il se dirigea un peu automatiquement vers le salon et je jetai un coup d'oeil pour m'assurer qu'il n'y avait personne avec nous. La résidence ne battait pas son plein, mais quelques oreilles fine se baladaient de tant à autres.

-ça a un lien avec mon putain de casino et les putains de mutants - sans vouloir t'offenser - qui passent par là.

Il s'affalla dans un fauteuil et je poussai un long soupir. Je pris place dans le fauteuil qui se trouvait face à lui et me passai les mains sur le visage avant de laisser tomber ma tête contre le dossier du divan, comme si elle pesait une tonne.

-J'ai l'impression d'être un Don Quichotte moderne qui va se battre contre ces foutus moulins... Enfin, t'aurais pas une idée de l'espèce de fils de pute à qui je vais faire la peau ?

Je me redressai et le fixai un moment, puis je me rendis compte qu'il ne savait vraiment pas dans quoi il avait été mêlé.

-T'as essayer de t'informer à savoir si elle avait été rammené au centre ?

Je secouai la tête presque automatiquement.

-T'as dit que Donogan avait été mêlé à ça ? Premièrement en quoi tu connais Donogan ? Avoir su je t'aurais dit de jamais lui faire confiance. Il ne fait jamais rien pour rien lui.

J'avais pas confiance en lui et je le connaissais très bien. Par contre il me connaissait assez aussi pour savoir qu'il ne devait pas me rouler.

-Je crois que j'ai une petite idée de qui ça pourrait être, mais je ne connais pas ses motivations. Par contre c'est pas toi qui fera la peau à qui que ce soit. Il est loin d'être violent, mais face à lui t'a aucune, mais alors là ... aucune chance ...

Je n'allais pas lui donner de nom, ni d'adresse. J'allais moi-même aller voir Daniel si le besoin ce présentait.

-Dit moi tout ce que tu sais. Pourquoi tu dis que ça un lien avec ton casino et les spéciaux qui y passent ? Si c'est ce que je crois , ta soeur sert de monnaie d'échange...

Je poussai à nouveau un long , très long soupire.

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kieran O'Ryan

avatar


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 15/09/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: This Means... War Lun 25 Juin - 14:04


Elle me fixa.

-T'as essayer de t'informer à savoir si elle avait été rammené au centre ?
- Remy - son copain - est allée la chercher là-bas, mais y avait pas l'ombre d'une O'Ryan dans ce putain d'asile.

Elle secoua la tête.

-T'as dit que Donogan avait été mêlé à ça ? Premièrement en quoi tu connais Donogan ? Avoir su je t'aurais dit de jamais lui faire confiance. Il ne fait jamais rien pour rien lui.
- Disons que je lui ai donné une chance, il l'a bousillée et là, c'est moi qui vais le bousiller si sa sale gueule apparait dans ma ligne de mire.

Je l'avais prévenu qu'on ne me roulait pas. Remy l'avait déjà bien amoché mais il allait prendre cher si je lui tombais dessus.

-Je crois que j'ai une petite idée de qui ça pourrait être, mais je ne connais pas ses motivations. Par contre c'est pas toi qui fera la peau à qui que ce soit. Il est loin d'être violent, mais face à lui t'a aucune, mais alors là ... aucune chance ...

J'eus un sourire sans joie.

- Les irlandais sont connus pour avoir plus de chances que la normale.

Et j'irais pas jusqu'à parier que je ferais la peau à personne.

-Dit moi tout ce que tu sais. Pourquoi tu dis que ça un lien avec ton casino et les spéciaux qui y passent ? Si c'est ce que je crois , ta soeur sert de monnaie d'échange...

Elle poussa un gros soupir.

- Parce que Donogan l'a dit, et qu'il la fait comprendre quand je lui ai dit de se foutre un doigt dans le cul et de faire l'avion - ok, c'était pas exactement ça, mais l'idée y était. Je te demande pas de me dire si j'ai une chance ou aucune, je veux juste savoir un foutu nom.

Je fis craquer compulsivement les articulations de mes doigts.

- Et de toutes manières, je peux compter au moins sur deux personnes, sans avoir à me soucier de leur allégeance. Trois si on te compte. Encore que - sans vouloir te vexer - j'en sois pas vraiment sur.

Harvard et Reagan, je pouvais compter sur eux, ils tenaient trop à Abi pour lui faire du tort. Quoi que je connaissais pas le mieux du monde Remy. Mais pour Harvard, il y avait pas l'ombre d'un doute.

- Je veux juste mettre les points sur les i avec ce type. C'est pas en s'en prenant à ma famille qu'il arrivera à autre chose que se faire un ennemi. J'ai peut-être pas de super pouvoir, mais je suis pas arrivé à la place que j'occupe en faisant des câlins aux gens. S'il s'était renseigné correctement, il l'aurait su.

Oui, ma soeur était la prunelle de mes yeux, la fierté de notre famille, mais non, je n'étais pas assez aveugle pour baisser la garde.

- Donc tu marches avec moi, ou il faut que je foute le feu à la ville pour débusquer le renard de son terrier ?

_________________
It was a lie when they smiled And said, "you won't feel a thing"
And as we ran from the cops We laughed so hard it would sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 37
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: This Means... War Lun 25 Juin - 21:01

J'avais une bonne idée de qui pouvait être derrière tout ça et j'en venais à penser que comme il savait pour l'aventure que j'avais eu avec Kieran, il savait peu-être, non surement, qu'il était avec moi en ce moment. Chaque évênement était une suite d'enchainement minutieusement calculé dans les moindes détails. Jusqu'à la minute de retard que le facteur avait. Daniel était doué pour faire virer barjot. Je poussai un long soupir en lui demandant de me dire tout ce dont il était au courrant.

-Parce que Donogan l'a dit, et qu'il la fait comprendre quand je lui ai dit de se foutre un doigt dans le cul et de faire l'avion - ok, c'était pas exactement ça, mais l'idée y était. Je te demande pas de me dire si j'ai une chance ou aucune, je veux juste savoir un foutu nom.

Je ne bougeai ni ne bronchai.

-Et de toutes manières, je peux compter au moins sur deux personnes, sans avoir à me soucier de leur allégeance. Trois si on te compte. Encore que - sans vouloir te vexer - j'en sois pas vraiment sur.

Je secouai brièvement la tête.

-T'as le droit et sa me pèse moins sur les épaules quand je sais qu'on attend rien de moi et ça me va.

Je me faisait pas confiance à moi-même, donc lui en vouloir pour ça ... pas certaine que ça le fasse. Il se fit craquer les jointures compulsivement comme quelqu'un qui est prêt à défoncer la gueule au premier venu.

-Je veux juste mettre les points sur les i avec ce type. C'est pas en s'en prenant à ma famille qu'il arrivera à autre chose que se faire un ennemi. J'ai peut-être pas de super pouvoir, mais je suis pas arrivé à la place que j'occupe en faisant des câlins aux gens. S'il s'était renseigné correctement, il l'aurait su.

Je levai un sourcil et il prit de nouveau la parole avant que j'aille le temps de dire quoi que ce soit.

-Donc tu marches avec moi, ou il faut que je foute le feu à la ville pour débusquer le renard de son terrier ?

Je reniflai sarcastiquement.

-Tu pourrais détruire la ville en entier et attaquer la ville voisine que ça lui fouterait pas l'ombre d'un remords. Tu risquerais au final de retrouver le cadavre de ta soeur dans les décombres point final. Il a pas d'ami et ça lui va très bien, je sais très bien de quoi je parle.

Je le conaissais assez bien pour être passé près d'avoir un enfant avec lui quand même.

-Écoute j'ai pas de preuve, mais j'ai une idée de qui ce pourrait être. Je vais vérifier et si c'est réellement suspect je te donnerai un nom, mais Kieran...

J'appuyai mes coudes sur mes genoux pour me rapprocher de lui et le fixai droit dans les yeux.

-C'est le spécial le plus puissant qui te sera donner de rencontrer et tu mets plus que ta vie en garantie... Si tu sors Abigaïl de là, c'est qu'il aura ce qu'il voudra donc ne fonce pas tête baissé, fait toi un plan et trouve toi une équipe, parce que seul... Je suis face à un mort-vivant en ce moment.

Je savais qu'il avait du torqu, mais face à 30 exemplaires de Daniel sans parler de ses sous-fifres assez puissant... Il faisait pas le poids. Je pris mon portable et envoyai un sms à Daniel.

-Le message est envoyé, pour le moment je peux rien de plus pour toi. T'as peu-être pas confiance en moi, mais je te déteste pas ... donc je vais pas t'envoyer tête baisser dans la gueule du tigre.

Je secouai la tête.

-Abi, était où ? Quand elle a été enlevé ? Chez elle, dans son appart' ?

Je me levai et lui fit signe de me suivre à l'étage. J'entrai dans un bureau avec plusieurs écrans, mais je me concentrai sur une seule. Je tapai un moment sur le clavier et nous arrivâmes directement sur les caméras de sécurité que j'avais mis partout dans mon ancien appartement.

-J'ai pas encore eu le temps de les désinstaller, dis-je avec un demi-sourire.

Je reculai les enregistrements et appuyai sur play, puis de nouveau sur avance rapide quand nous arrivâmes à un moment chaud entre elle et Remy puis j'appuyai sur play.

-Attend ... C'est lui son petit-ami !!!

Je sifflai d'étonnement.

-Tu peux m'attendre dehors je vais continuer de matter moi...

J'essayais de le détendre un peu ce qui sembla, très légèrement fonctionner. Je continuai l'avance rapide jusqu'à ce qu'elle semble sous le choc. J'avais pas le son, mais c'était pas le plus important. Je regardai chaque détail. Nous vîmes très bien Donogan s'en prendre à Abi, la plongeant dans un état d'inconscience avant qu'un autre sorte par la fenêtre, puis je reviens en arrière à ce moment en envoyant le zoom optimal vers l'arbre dans le parc. Je pointai l'image à Kieran.

-Tu vois cette tâche un peu flou ?

Il acquiesça.

-C'est fantôme... L'homme invisible, peu importe le nom. Je l'ai jamais vu sous forme humaine, ça pourait être toi que je le saurais pas...mais je sais qui l'a envoyée...

Y avait plus vraiment de doute à avoir... Daniel était derrière tout ça.

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kieran O'Ryan

avatar


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 15/09/1983
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: This Means... War Mar 26 Juin - 15:24


Elle renifla sarcastiquement.

-Tu pourrais détruire la ville en entier et attaquer la ville voisine que ça lui fouterait pas l'ombre d'un remords. Tu risquerais au final de retrouver le cadavre de ta soeur dans les décombres point final. Il a pas d'ami et ça lui va très bien, je sais très bien de quoi je parle.

J'étais sensé faire quoi ? Me tapir dans un coin et attendre que ça passe ?

-Écoute j'ai pas de preuve, mais j'ai une idée de qui ce pourrait être. Je vais vérifier et si c'est réellement suspect je te donnerai un nom, mais Kieran...
- Très bien, mais je vais pas rester sans rien faire.

Elle s'approcha légèrement de moi, les coudes sur les genoux.

-C'est le spécial le plus puissant qui te sera donner de rencontrer et tu mets plus que ta vie en garantie... Si tu sors Abigaïl de là, c'est qu'il aura ce qu'il voudra donc ne fonce pas tête baissé, fait toi un plan et trouve toi une équipe, parce que seul... Je suis face à un mort-vivant en ce moment.
- Me trouver une équipe, il n'y a pas des masses de gens dignes de confiance. Tout au plus je peux compter sur quoi ? Trois personnes. ça ne fera pas grosse différence vu ce que tu dis.

Elle ramassa son portable et envoya un message.

-Le message est envoyé, pour le moment je peux rien de plus pour toi. T'as peu-être pas confiance en moi, mais je te déteste pas ... donc je vais pas t'envoyer tête baisser dans la gueule du tigre.

J'acquiesçais.

- Je te déteste pas non plus, mais tu comprendras que je peux pas faire confiance à tout le monde.

Elle secoua la tête.

-Abi, était où ? Quand elle a été enlevé ? Chez elle, dans son appart' ?
- Chez elle oui.

Elle se leva et me fit signe de la suivre. Nous allâmes à l'étage. Je la suivis dans un espèce de bureau qui me fit penser à une salle de contrôle. Il manquait que les vigiles en uniforme.

-J'ai pas encore eu le temps de les désinstaller
- Moi qui me trouvais à cheval sur la sécurité.

Elle remonta les enregistrement jusqu'à la bonne date. Elle avança la vitesse de lecture lorsque les choses se réchauffèrent. Puis elle remit en vitesse normale.

-Attend ... C'est lui son petit-ami !!!

Elle siffla d'étonnement.

-Tu peux m'attendre dehors je vais continuer de matter moi...

J'eus un léger rire.

- Pas sur qu'elle apprécie...

Elle continua avec la vidéo. Je serrais les poings au fur et à mesure. Elle s'arrêta soudainement, revint en arrière, zooma au maximum et pointa une vague tâche dans le fond.

-Tu vois cette tâche un peu flou ?

J'acquiesçais.

-C'est fantôme... L'homme invisible, peu importe le nom. Je l'ai jamais vu sous forme humaine, ça pourait être toi que je le saurais pas...mais je sais qui l'a envoyée...

De mieux en mieux.

- Super. En gros je cherche un courant d'air qui pourrait être juste à côté de moi. Magnifique. On l'attrape comment ? En balançant de la farine aux alentours ?

Je donnais un léger coup sur le bureau.

- Son commanditaire, c'est qui ?

Je bougerais pas sans avoir un nom.

- C'est le mec que tu as contacté tout à l'heure c'est ça ?

Pas besoin d'être devin pour comprendre que oui.

- Parfait. Et si tu nous faisais les présentations ?

Moi sarcastique ? Pas l'ombre d'une seconde voyons !

_________________
It was a lie when they smiled And said, "you won't feel a thing"
And as we ran from the cops We laughed so hard it would sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 37
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: This Means... War Mar 26 Juin - 21:37

J'avais vu fantôme, j'étais de plus en plus certaine que Daniel était derrière tout ça. Selon son message il ne disait pas oui , pas non, mais il acceptait de me rencontrer... au casino.

-Super. En gros je cherche un courant d'air qui pourrait être juste à côté de moi. Magnifique. On l'attrape comment ? En balançant de la farine aux alentours ?

Il cogna sur le bureau et je retins un sursaut en retenant mon souffle.

-Son commanditaire, c'est qui ?

Il commençait à prendre un ton un peu trop autoritaire que je n'aimais pas du tout. Je fis pivoter la chaise pour lui faire face et croisai les bras en levant un sourcil.

-C'est le mec que tu as contacté tout à l'heure c'est ça ?

Je relâchai mon souffle.

-Parfait. Et si tu nous faisais les présentations ?

Je me levai et secouai la tête.

-C'est hors de question. Je te l'ai dit c'est de t'envoyer dans la gueule du tigre.

Quoi que vu son ton, ça me dérangeait un tout petit peu moins.

-Il va passer me prendre pour qu'on discute, tu ne dois pas être là sinon il ne viendra pas. En revanche on doit aller au casino, endroit où tu peux librement circuler à ce que je sache.

J'eus à peine le temps de finir ma phrase qu'il avait déjà tourné les talons et qu'il était prêt à bondir comme une balle. Je le retins par le poignet.

-Daniel et moi avons été ensemble pendant près de 6 an, trop compliqué de t'expliquer ce qui c'est passé et trop peu intéressant, mais je le connais mieux que quiconque. Ne fait pas de vague et laisse moi faire. Je peux réussir à avoir des réponses sans qu'il y est de guerre. Ne le fait pas pour moi, fait le pour ta soeur, parce que dans tout les cas c'est elle qui écopera.

Je le relâchai et il parti. Je filai vers la salle de bain et pris une douche rapide, mais chaude. Je sortis et me sêchai les cheveux que je remontai en laissant quelques mèches tomber minutieusement de chaque côté de mon visage. Je mis du noir façon chic sur mes yeux, un rouge à lèvre rouge, des boucles d'oreilles diamants et un collier assortis. Je me rendis à mon bureau nue comme un verre et sorti une grande boite où trônait la robe de bal que j'avais mis la première fois que Daniel m'avait vu. Elle m'allait encore comme un gant. Longue jusqu'à la cheville, un coupe droite et sobre qui faisait chic sans en faire trop. Un décoleté plongeant se finissant à la pointe du sternum et noué au cou. Une touche de parfum, mon sac à main et mes souliers à talon haut noir mat. Je descendis les marches et pile au moment où j'ouvris la porte pile au moment où la limousine Roll Royce, noir lustré aux vitre teinté de Daniel, ce stationa en face. Je fermai la porte de la résidence et descendit l'allé. Le chauffeur sorti pour m'ouvrir la porte. Un léger sourire en coin se dessina sur mes lèvres lorsque je me rendit compte que c'était Daniel ...

Suite au casino...

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: This Means... War

Revenir en haut Aller en bas

This Means... War

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» If It Means A Lot To You ►► 02/03/12 à 23.58
» Les lavalassiens ne sont pas contents.
»  Eske nou ka chanje peyi dayiti ak lide refomis sayo?/ANTWAN
» Haiti: Here is the Will of the People
» Valinor
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: La Résidence :: Le Salon-
Sauter vers: