Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Tu es en retard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Tu es en retard... Mar 5 Juin - 16:42

J'aimais bien Louisville. Entre les sortis resto, le cinéma, la bonne bouffe dans les restaurants et les bars sympa, j'avais pas tellement le temps de m'ennuyer. J'avais un poste stable à l'Université, bien payé du lundi au jeudi et une classe de 32 élèves, 33 quand Hunter se présentait. C'était le quatrième rendez-vous que je lui fixais, il m'avais posé un lapin aux 3 précédents, mais j'avais des doutes que c'était à cause des endroits public. Cette fois je ne pris pas de chance et l'invitai directement chez moi. Je savais jamais comment le prendre et je voulais pas en faire trop. J'avais fait simple, des pâtes une bonne bouteille de vin. Je m'assis à table et regardai le message texte que je lui avait envoyé plus tôt, j'avais bien dit 20 heure, je regardai l'horloge...

-20 heure 45...

Je poussai un soupir et me relevai. J'ouvris la bouteille de vin et m'en servis un verre avant de m'asseoir sur le canapé et de le boire et d'en couler un nouveau. Je comprenais pas ses agissements, mais j'étais las de courrir après lui. Il allait venir quand ça lui tenterait. Après 3 verres je regardai quand même l'horloge qui approchait 21 heure 30. Je me levai et mis la bouteille sur le coin de la table, je parti en direction de ma chambre où je me déshabillai avant de passer sous la douche. Je pris mon temps, puis sorti. Je passai une serviette autour de ma taille et m'essuyai les cheveux avec une autre. J'avais dans l'idée de juste aller lire un peu et aller me coucher, mais je fis un détour par la cuisine pour attraper ma bouteille et c'est là que je le vus, assis tout bonnement à table.

-Je t'attendais plus... Tu sais que tu n'es pas ce qui a de plus ponctuel ?

Je ramassai les assiettes et jetai leur contenue à la poubelle avant de les mettres dans l'évier.

-C'était froid et j'espère que tu n'as pas faim, parce que j'ai rien préparer en prévision de ton retard.

Ok, j'étais un peu hériter quand même. Je retournai à la table et restai debout adossé au mur.

-T'as plus d'une heure de retard Hunter, sans compter les 3 derniers lapins que tu m'as posé.... T'as songé à un excuse un peu crédible, demandai-je en soupirant.

Il avait toujours se regard peu expressif, mais qui me faisait fondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mar 5 Juin - 17:23


J'étais resté chez Daniel jusqu'à ce qu'il me libère de mes obligations. J'étais presque arrivé chez moi quand je me rappelais que j'avais rendez vous avec Alexandre. Eh merde. J'étais plus qu'à la bourre là. Je fis un demi-tour pas très réglementaire et filais vers chez mon amant. Je ne pus m'empêcher de me demander si Daniel n'était pas au courant d'une quelconque manière... Sans doute l'était-il. Il fallait s'attendre à tout avec lui. Je garais ma voiture à côté de la sienne. Sa porte était ouverte, ce qui me tira un sourire. Par moment, je trouvais Alex tellement naïf. Ou peut-être était-ce moi qui était trop dur. Je me faufilais à l'intérieur en toute discrétion et m'assis à la cuisine. La nourriture avait eu le temps de refroidir. Il arriva dans la cuisine, la taille entourée d'une simple serviette.

-Je t'attendais plus... Tu sais que tu n'es pas ce qui a de plus ponctuel ?
- Désolé, j'ai été retenu.

Il avait l'air plutôt remonté. Il ramassa les assiettes et vida leur contenu dans la poubelle avant de les poser dans l'évier.

-C'était froid et j'espère que tu n'as pas faim, parce que j'ai rien préparer en prévision de ton retard.

Il s'adossa contre le mur.

-T'as plus d'une heure de retard Hunter, sans compter les 3 derniers lapins que tu m'as posé.... T'as songé à un excuse un peu crédible

Je m'efforçais de rester calme en apparence, mais je bouillais déjà à cause de Daniel.

- J'ai été retenu, je suis désolé. Ecoute, Alexandre, tu sais très bien que j'ai des trucs à faire des fois. Et qui dépendent pas de moi.

Je me levais et le rejoignis.

- Je suis là maintenant, c'est pas ça qui importe ?

Je lui fis un petit sourire.

- Dis moi comment je peux me rattraper.

Je déposai un baiser au coin de ses lèvres.

- Souris un peu, Alex. C'est moi le rabat-joie, je te signale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mer 6 Juin - 12:43

J'étais remonté à cause de son retard et lui semblait tout aussi remonté, pour je ne savais pas trop quel raison.

-J'ai été retenu, je suis désolé. Écoute, Alexandre, tu sais très bien que j'ai des trucs à faire des fois. Et qui dépendent pas de moi.

Je poussai un soupire.

-T'aurais pu appeler au moins, ajoutai-je simplement.

Je savais qu'il était pas du genre à téléphoner et moi non plus, mais quand même.Il se leva et vint me rejoindre.

-Je suis là maintenant, c'est pas ça qui importe ?

Il me fit un faible sourire au quel je répondit avec la même intensité. Moi par orgueil, lui parce qu'il était carrément pas souriant.

-Dis moi comment je peux me rattraper.

Il déposa un baiser au coin de mes lèvres et je m'éfforçai de lui faire la gueule encore.

-Souris un peu, Alex. C'est moi le rabat-joie, je te signale.

J'étais plus grand que lui un peu, je penchai la tête et l'embrassai langoureusement, puis je relevai ensuite la tête.

-Déjà c'est mieux !

Je lui souris cette fois comme à mon habitude. Je le contournai et me rendit à la chambre pour enfiler simplement mon pantalon de pyjama noir, je fis un détour par la cuisine ensuite et ramassai la bouteille et les deux coupes que je mis sur la table du salon.

-Viens, tu vas prendre racine dans la cuisine.

Il donnait parfois l'impression d'être timide et peu sur de lui, mais quand on le conaissait bien on savait que c'était pas le cas. Je repliai une jambe sous moi et le regardai un instant.

-Tu vas finir par me dire pourquoi tu disparais pendant des jours sans donner de nouvelle ou je dois me faire à l'idée et pas trop t'attendre ?

Je lui avais déjà posé la question , mais je n'avais jamais eu de réponse.

-Tu vas devoir rattraper pour les cours, je pourai pas toujours te faire passer pour tes beaux yeux. Déjà que y a des rumeurs en ce qui nous concernes à l'Université.

Si fallait qu'il se tape les plus belles notes alors qu'il était jamais en cours j'étais bon pour retourner à Paris. Je balayai le dos de sa main d'un mouvement doux et répétitif avec mon pouce. C'était difficile d'être soi-même et d'avoir une conversation avec Hunter. Il ne parlait pas, il était très secret, mais ce côté mystérieux me donnait encore plus envie d'en savoir plus sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mer 6 Juin - 13:40


Je dis à Alex de sourire. De nous deux, c'était moi le rabat joie. Il pencha la tête et m'embrassa langoureusement.

-Déjà c'est mieux !

Il fit un véritable sourire. Le genre qui le rendait totalement irrésistible. Il me contourna et passa rapidement dans sa chambre, d'où il revint vêtu d'un simple pantalon de pyjama. Il prit la bouteille de vin et les deux verres qu'il avait sortis et qu'il posa sur la table du salon.

-Viens, tu vas prendre racine dans la cuisine.

Je le rejoignis lentement. Il me fixa un instant.

-Tu vas finir par me dire pourquoi tu disparais pendant des jours sans donner de nouvelle ou je dois me faire à l'idée et pas trop t'attendre ?

Je haussai les réponses. Je n'aimais pas lorsqu'il posait cette question. Je ne pouvais pas vraiment en parler.

-Tu vas devoir rattraper pour les cours, je pourai pas toujours te faire passer pour tes beaux yeux. Déjà que y a des rumeurs en ce qui nous concernes à l'Université.
- Je rattraperai.

Son pouce caressait le dos de ma main avec un mouvement répétitif et doux, presque hypnotique. Un léger sourire flottait sur mes lèvres.

- Pourquoi cela t'importe-t-il autant ?

Je tournais ma main pour saisir la sienne, l'interrompant dans son mouvement. J'appréciais le contact de sa peau contre la mienne.

- Tu n'es pas obligé de me couvrir quand je ne vais pas en cours, tu sais.

Je bus une gorgée de vin. Je n'y connaissais pas grand chose en vin, mais celui-là était bon. Je ne voulais pas vraiment parler de ce que je faisais à la place d'aller en cours. Je ne pouvais rien dire sans parler de Daniel, je ne pouvais pas parler de Daniel sans dévoiler mon don. Et Alexandre n'était qu'un humain après tout. Je ne pouvais pas prévoir sa réaction. Je me rendais invisible, pas devin.

- Tout ce que je peux te dire, c'est que je fais des trucs que peu de gens peuvent faire. Enfin, y en a sans doutes quelques uns... Mais j'excelle dans mon domaine. Et c'est stupide de gâcher son potentiel, non ?

Je lui fis un petit sourire. ça résumait assez bien la situation. J'étais loin d'avoir un don aussi rare que Daniel, mais ça m'était égal. Je maitrisai mon pouvoir à la perfection.

- Tu nous as prévu quoi pour le reste de la soirée ? En dehors de boire du vin, quoique il soit très bon.

J'avais bien envie d'une soirée relax, sans prise de tête, sans soucis. Nada. Le calme plat. J'avais même coupé mon téléphone. Même Daniel ne pourrait pas me joindre... à moins de se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mer 6 Juin - 17:12

Il ne répondit pas, encore une fois quand je lui demandai s'il allait me dire un jour ce qu'il faisait en dehors des cours. Je changeai donc le sujet en lui disant qu'il allait devoir rattraper et que je pourais pas lui filer sans cesse la note de passage.

-Je rattraperai.

Je me contentai de glisser mon pouce sur le revers de sa main.

-Pourquoi cela t'importe-t-il autant ?

Il tourna sa main pour prendre la mienne. Je haussai les épaules.

-Parce que tu m'intéresses, dis-je sérieusement.

Je voulais en savoir plus sur lui.

-Tu n'es pas obligé de me couvrir quand je ne vais pas en cours, tu sais.

Je lui souris. Je faisais ça instinctivement. Même si je savais pas ce qu'il faisait quand il n'était pas en cours, j'étais persuadé qu'il avait une bonne raison. Il prit une gorgée de son verre et j'aimais la façon dont il se léchait les lèvres en terminant une gorgée.

-Tout ce que je peux te dire, c'est que je fais des trucs que peu de gens peuvent faire. Enfin, y en a sans doutes quelques uns... Mais j'excelle dans mon domaine. Et c'est stupide de gâcher son potentiel, non ?

Je l'observai un moment.

-T'as raison. Faut jamais gaspiller son potentiel et j'aime bien ton côté mystérieux, même si je suis affreusement curieux.

Je lui fis un demi-sourire. Je mourais d'envie d'en savoir plus, mais je ne posai pas plus de question.

-Tu nous as prévu quoi pour le reste de la soirée ? En dehors de boire du vin, quoique il soit très bon.

Je levai les yeux sur la pendule un instant, puis me gratai la nuque.

-J'avais pensé sortir pour louer un film ou prendre un verre dans un bar, mais j'ai plus dutout envie de sortir.

Il approchait quand même minuit. Je pris une gorgée de mon verre et le déposai sur la table basse.

-Juste que tu sois là ça me suffit... Tu m'avais manqué.

J'étais pas super alaise avec les sentiments surtout que je savais très bien que Hunter était bi-sexuel, ça me ramenait sans cesse à penser à Lucas et je voulais pas risquer de revivre ça. Si pour un hétéro se faire larguer pour un gay était la honte, c'était aussi valable dans le sens inverse. Je l'attirai à moi et l'embrassai avec fougue, puis je glissai une main sous sa chemise, tandis que l'autre fouragea dans ses cheveux bouclés.

-J'ai peu-être une petite idée de ce qu'on pourrait faire, dis-je avec un demi-sourire.

Je me levai et l'attirai contre moi pour l'embrasser de nouveau.

HS:Mwhahaha cette fois c'est ton tour je te laisse la suite xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mer 6 Juin - 17:51


HS : saloperie mouahaha

-T'as raison. Faut jamais gaspiller son potentiel et j'aime bien ton côté mystérieux, même si je suis affreusement curieux.

ça on pouvait le dire. Je lui demandais ce qu'il avait prévu pour le reste de la soirée. Il leva les yeux vers la pendule et se gratta la nuque.

-J'avais pensé sortir pour louer un film ou prendre un verre dans un bar, mais j'ai plus dutout envie de sortir.
- C'est un bon plan aussi.

Il but une gorgée de vin et posa son verre sur la table.

-Juste que tu sois là ça me suffit... Tu m'avais manqué.
- Tu m'as manqué aussi...

Il m'attira contre lui et m'embrassa en glissant une main sous ma chemise et l'autre vint fourrager dans mes cheveux.

-J'ai peu-être une petite idée de ce qu'on pourrait faire

Il eut un demi sourire.

- J'en doute pas une seconde.

Il se leva et m'attira contre lui pour m'embrasser à nouveau. Je posai une main sur son torse, l'autre sur sa nuque et lui rendis son baiser. J'avais beau cacher mes sentiments, j'étais attaché à lui. Je le laissais m'entrainer jusqu'à sa chambre. Il me débarrassa bien vite de ma chemise et nous nous installâmes sur son lit. Je le fixais un instant avec un petit sourire, puis je l'embrassais avant de glisser ma main à l'intérieur de son bas de pantalon, et je commençais à le caresser. Sa réaction ne se fit pas attendre. Il ne nous fallut pas beaucoup plus de temps pour passer aux choses sérieuses.

Je restais ensuite la tête contre son torse, les yeux mi-clos, en souriant. Mon ventre gargouilla subitement, ce qui me fit rire. Je me retournais pour fixer Alex dans les yeux.

- T'es sur que t'as rien à manger ? Même un vieux bout de fromage ferait l'affaire je crois. J'peux même faire l'effort d'essayer de cuisiner, si tu as un extincteur pas loin.

Nos petits ébats m'avaient "détendu". J'avais la tête vide de tout ce qui avait bien pu se passer. Nous nous levâmes. Je renfilais juste mon boxer, et nous allâmes à la cuisine. Alex sortit un peu de tout, histoire que je meure pas de faim. Il était silencieux, mais je devinais sans peine ses questions. Après quatre ans, je commençais à le connaitre. Je fermais les yeux une poignée de secondes. Je le savais amoureux de moi. J'en jouais parfois. Moi, je ne pouvais pas vraiment mettre un nom sur ce que je ressentais.

- Alex ?

Il me fixa, interrogateur.

- Je vais te montrer une des raisons de mes absences. Mais il faut que tu me jures que ça restera entre nous. Et que tu ne paniqueras pas. Dans le cas contraire, je crains que la seule solution soit que je ... disparaisse de ta vie.

Le choix de mots m'amusait intérieurement. J'attendis qu'il promette.

- Tu me passes le couteau à fromage ?

Il n'eut pas l'air de comprendre.

- Fais le, s'il te plait.

Il me le tendit, un peu suspicieux. J'en saisis le bout et progressivement, je le rendis invisible. Il écarquilla les yeux. Il ne le voyait pas, mais il sentait le contact du manche contre sa main.

- Regarde, soufflai-je.

Je fis réapparaitre le couteau, mais devins invisible à la place. Je me levai silencieusement et allait derrière lui. Je laissais glisser mes mains sur son dos, le faisant sursauter. Je réapparus, assis sur le comptoir (je te pique la place).

- Magique, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Jeu 7 Juin - 11:58

L'embrassant langoureusement, je me détachai de lui quelques secondes et lui dit que tout compte fait j'avais peu-être une petite idée de ce que nous pourrions faire.

-J'en doute pas une seconde.

Je me levai et l'attira contre moi, puis je l'entrainai à la chambre. Nous fûmes rapidement sur le lit, sa main caressant mon membre gonflé d'excitation. Peu de temps après nous nous lançâmes dans un ébats chaud et sensuel. Après un long moment, il déposa sa tête contre mon torse et je relevai la tête pour embrasser le sommet de son crâne. Je fixai le ventilateur au plafond avec un espèce de sourire béat en me concentrant sur les battements que mon coeur cognait contre mon torse. Un bruit de gargouillis ne provenant pas de mon ventre nous fit rire tout les deux. Hunter leva les yeux vers moi.

-T'es sur que t'as rien à manger ? Même un vieux bout de fromage ferait l'affaire je crois. J'peux même faire l'effort d'essayer de cuisiner, si tu as un extincteur pas loin.

Je souris.

-Allez viens... Je vais te faire un truc, je tiens pas à ce que mon appartement parte en fumé, dis-je avec un clin d'oeil.

Il enfila son boxer et moi je remis mon pantalon, puis nous passâmes à la cuisine. Restant silencieux sans pour au moins avoir l'éternel ritournelle de question dans la tête, je préparai un truc rapide.

-Alex ?

Je me retournai et le regardai interrogateur.

-Je vais te montrer une des raisons de mes absences. Mais il faut que tu me jures que ça restera entre nous. Et que tu ne paniqueras pas. Dans le cas contraire, je crains que la seule solution soit que je ... disparaisse de ta vie.

J'étais quelqu'un de rationel et pas enclin à la panique. Son affirmation m'intrigua amplement, surtout que je cherchais à savoir depuis au moins 3 ans.

-Je... euh... C'est bon je te le promet ...

Je laissai les choses en plan sur le comptoir et me tournai vers lui en attendant la fameuse révélation.

-Tu me passes le couteau à fromage ?

Je fronçai les sourcils. Il voulait me dire quoi ? Qu'il était fromager à temps perdu ?

-Fais le, s'il te plait.

Je pris le couteau et lui tendit, mais au lieu de le prendre, il se passa un truc vraiment étrange. J'écarquillai les yeux et secouai la tête, pour m'assurer que j'avais pas simplement un problème de vision. Le couteau venait de disparaitre complètement, mais je le sentais toujours dans ma main. Je retins mon souffle.

-Regarde, souffla-t-il.

Le couteau réapparu et instinctivement je le lâcher, comme si j'avais besoin de le voir pour ça, mais c'est lui qui disparu entièrement d'un coup. Je me raidis tel un mur de béton. Je sentis ses mains dans mon dos et sursautai en me tournant, mais il n'y était pas, puis comme sorti de nul part il apparu sur le comptoir.

-Magique, non ?

Je le regardai un moment, puis me frottai les yeux avec pouces et index, avant de reculer.

-Tu... non... tu ...

Je me passai la main dans les cheveux en me répétant sans cesse de rester rationel et de ne pas paniquer. Je tournai les talons et m'assis sur le canapé en appuyant mes coudes contre mes genoux et je fixai mes pieds en essayant de reprendre une respiration normal. Après un petit moment je relevai les yeux vers lui.

-C'est pas de la magie, c'est autre chose. Chaque tour de magie à un truc et ça s'en est pas... Comment tu arrives à faire ça ? Depuis quand tu arrives à le faire surtout ?

Alors là ! Y en avait une bonne quantité de questions qui foulaient mon cerveau. Je me passai la main de nouveau dans les cheveux et me plaçai les bras en crois derrière la tête avant de les croiser contre mon torse.

-Ça t'arrive d'être ici avec moi, sans que je le sâche ? Je panique pas là, mais j'avoue que c'est un peu flipant quand même.

*Un peu ... ? Carrément flipant ouais... Je dois dormir, oui c'est ça ... Je dors et je vais me réveiller.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Jeu 7 Juin - 16:36


Je ris aux dépends de la réaction d'Alex, on aurait dit qu'il se tapait l'hallucination du siècle. Il se recula.

-Tu... non... tu ...

Il se passa la main dans les cheveux avant d'aller s'asseoir sur la canapé du salon. Il fixa ses pieds et finis par relever les yeux vers moi.

-C'est pas de la magie, c'est autre chose. Chaque tour de magie à un truc et ça s'en est pas... Comment tu arrives à faire ça ? Depuis quand tu arrives à le faire surtout ?
- ça fait partie de moi. Depuis toujours.

Il croisa les bras, d'abord derrière sa nuque, puis contre son torse.

-Ça t'arrive d'être ici avec moi, sans que je le sâche ? Je panique pas là, mais j'avoue que c'est un peu flipant quand même.
- Non. Je vois pas l'intérêt de me cacher à tes yeux. Tu voudrais que je fasse quoi ? Que je t'espionne quand tu dors ou sous la douche ?

Je lui fis un sourire espiègle.

- J'avouerais bien que ça m'a effleuré l'esprit.

J'allais le rejoindre.

- T'es une des rares personnes à le savoir.

Je lui fis un petit sourire.

- ça va, t'arrives à le digérer ?

J'espérai que oui.

- Un jour, si tu veux, je te montrerais comment c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Ven 8 Juin - 20:45

J'étais quand même passé par plusieur stade en moins de six heure. Énervé par son retard, heureux qu'il soit là, comblé par nos ébats et là carrément sous le choc parce que je venais de voir le mec que j'aimais se faire disparaitre devant mes yeux.

-Non. Je vois pas l'intérêt de me cacher à tes yeux. Tu voudrais que je fasse quoi ? Que je t'espionne quand tu dors ou sous la douche ?

Je tournai lentement la tête vers lui en haussant un sourcil.

*Genre ... essaie de me faire croire que tu n'y a pas pensé ?*

Je réussi à lui faire un faible sourire. Il m'en fit un espiègle.

-J'avouerais bien que ça m'a effleuré l'esprit.

Je secouai la tête un peu découragé en riant. Il vint me rejoindre.

-T'es une des rares personnes à le savoir.

Encore heureux. J'imaginais pas la panique général si la population voyait un homme disparaitre devant eux, alors qu'on avait des gens assez solidement atteint pour se jeter en bas d'un building quand on lançait une alerte maladie, qui finalement ne touchait personne.

-ça va, t'arrives à le digérer ?

Je le fixai, le visage dénué d'expression.

-Un jour, si tu veux, je te montrerais comment c'est.

Je secouai la tête.

-Non... J'ai pas digéré, j'ai même pas avalé encore ! (oui je devais la caser lol)

Je lui fis un sourire moqueur.

-Je suis pas certain de vouloir essayer. Pas que j'ai la frousse, mais je suis pas sure que de savoir que je suis là sans voir mon reflet dans la glace, risque de m'enchanter.

Je poussai un soupir et me laissai tomber la tête vers l'arrière jusqu'à ce qu'elle percute le dossier du canapé et je laissai sortir un léger rire à demi-nerveux et à demi-satisfait.

-C'est complètement fou tout ça !

Je tournai la tête et le regardai en souriant.

-Non, mais je veux dire, on est à Louisville y a un sacré paquet d'habitant et en plus je suis gay ! C'était quoi les chances pour que je tombe amoureux du seul mec invisible sur terre dans cette ville ?

Je continuai de sourire, mais mon sourire s'effaça rapidement et je piquai un fard monumental en me redressant. Je me levai du canapé.

-C'est vrai tu as faim toi ! Je vais te faire à manger bouge pas reste là !

Je me précipitai dans la cuisine, mes oreilles me chauffait tellement j'étais rouge. Il devait bien se douter que j'étais amoureux de lui, mais là je venais de le dire et je venais de me rendre compte que je l'avais même jamais dit à Lucas. Je soufflai et préparai un truc à manger pour Hunter, moi si j'avais faim, c'était disparu. Je lui fis un sandwich rien de bien compliqué et lui déposai sur la table basse avec un petit sourire sans le regarder. Je passai droit et sorti sur le balcon avant en prenant une grande bouffé de l'air frais de la nuit...

HS:Je te laisse réagir à ça lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Sam 9 Juin - 10:28


J'avais montré mon don à Alexandre. ça avait été une impulsion. Il voulait mieux me connaitre. Je lui avais fait voir une partie de moi que personne en dehors de ceux qui avaient un don et que j'avais croisé, connaissaient. Je lui demandai s'il arrivait à digérer, et que je pourrais lui montrer, un jour... Il secoua la tête.

-Non... J'ai pas digéré, j'ai même pas avalé encore !

Il me sourit, moqueur.

-Je suis pas certain de vouloir essayer. Pas que j'ai la frousse, mais je suis pas sure que de savoir que je suis là sans voir mon reflet dans la glace, risque de m'enchanter.
- Tu te vois. Enfin... c'est vrai que quand je maitrisais pas du tout, j'avais comme du mal à me voir. Et là tu m'entendais, parce que je me situais très mal, donc les murs et les meubles avaient tendance à se jeter sur moi.

Le nombre de bleus que j'avais pu récolter ! Il soupira avant de se laisser aller en arrière jusqu'à toucher le canapé. Il laissa échapper un rire un peu bizarre.

-C'est complètement fou tout ça !

A qui le dis tu. Il tourna la tête et me fixa en souriant.

-Non, mais je veux dire, on est à Louisville y a un sacré paquet d'habitant et en plus je suis gay ! C'était quoi les chances pour que je tombe amoureux du seul mec invisible sur terre dans cette ville ?

Il sourit encore un moment, avant de cesser, en rougissant. Je restais muet. C'était la première fois qu'il l'avouait à voix haute, même si c'était une chose que je savais déjà. Qui serait resté aussi longtemps avec une personne entourée de mystères comme je l'étais ? Qui arrivait souvent en retard, qui disait si peu de chose pour lui qu'il aurait pu être un étranger. Il se leva du canapé.

-C'est vrai tu as faim toi ! Je vais te faire à manger bouge pas reste là !

Il s'esquiva dans la cuisine. Je restais à ma place, sans savoir comment réagir, il revint rapidement avec un simple sandwich qu'il posa devant moi, sans me regarder avant de sortir sur le balcon. Je soupirai. Je ne savais pas comment réagir. C'était pas la première fois que j'avais une relation sérieuse avec quelqu'un. Mais c'était la première fois qu'Alex me le disait. La première fois qu'un mec me le disait. Je secouais la tête. Je touchais à peine au sandwich. J'étais tenté de m'enfuir lâchement, mais je restais là. Je finis par reposer le sandwich sans le finir. Je finis par sortir sur le balcon. Je frissonnais légèrement à cause de l'air plus frais à l'extérieur. Je m'accoudais au garde-fou.

- On dirait que c'est pas mon don qui te gêne le plus.

J'inspirais lentement les yeux mi-clos. J'étais incapable de lui retourner ses mots. Je me tournais vers lui.

- Tu sais, c'est pas dit que je sois le seul mec invisible de la terre. ça me rend pas meilleur ou pire qu'un autre.

Je lui fis un sourire un peu moqueur.

- Tu aurais pu tomber sur pire comme petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Lun 11 Juin - 11:39

Hunter tentait un peu de m'expliquer comment c'était pour ses premières fois et j'avoue que j'eus envie de rire à l'écouter. L'atmosphère était plus détendu maintenant, jusqu'à ce que je fasse la gaffe de dire à voix haute que j'étais tombé amoureux de lui. Je changeai rapidement de sujet et lui fis un sandwich que je déposai devant lui avant de sortir dehors. Je m'accoudai à la rambarde. À force de rester si haut j'avais combattu mon vertige. Je restai silencieux dans les bruits de fonds de la ville, même quand Hunter sorti. Je n'osais même pas le regarder.

-On dirait que c'est pas mon don qui te gêne le plus.

Je déglutis, mais le soupir que je poussai tout de sute après le camoufla. Il se tourna vers moi.

-Tu sais, c'est pas dit que je sois le seul mec invisible de la terre. ça me rend pas meilleur ou pire qu'un autre.

Je me tournai vers lui en le dévisageant un peu, puis il me fit un sourire moqueur comme lui seul savait les faire.

-Tu aurais pu tomber sur pire comme petit ami.

Je haussai les sourcils.

-Ou pas, marmonai-je.

Je me tournai vers lui en fronçant les sourcils.

-T'es au courant que ... Petit ami, est un terme officiel... Je suis certain que tu voulais pas dire ça donc je te laisse corriger le tir.

Hunter s'engager ? Ça relèverait du paranormal. Il arrivait pas à s'engager dans un job, ni être à l'heure... Donc une relation de couple ? J'avais le droit d'être plus que sceptique là. Je poussai un long soupire comme si je portais le poid du monde sur mes épaules et que je venais de le lâcher.

-Fait comme si j'avais rien dit ok... Ça fait un bail que c'est comme ça, tu le savais pas et ça se passe bien entre nous, donc fait comme si tu étais pas au courant tu veux ?

Je lui fis un demi-sourire avant de glisser ma main contre sa joue puis je l'embrassai.

-Eurk ! C'est écoeurant !!! Faites ça à l'intérieur...

Ce qui mis fin au baiser... Je levai les yeux vers ma voisine de balcon. Une genre de poupée barbie vivante, qui avait en plus un genre de regard dédaigneux. Elle secoua la tête avant d'entrer chez elle. Je poussai un soupir encore une fois.

-Désolé pour ça, j'aurais du... regarde ... si on était seul...

Il semblait pas super à l'aise qu'on soit vu en public, donc j'imagine qu'un commentaire de la sorte devait pas l'arranger.J'entrai à l'intérieur et servis les deux dernières coupes de vin de la bouteille, puis je m'assis lorsqu'il entra également.

-Ça t'étonne si je te dis que je m'attendais pas du tout à ça comme soirée ? demandai-je un peu ironniquement.

Je pris une gorgée.

-Quand tu dis que tu pourais ne pas être le seul homme invisible, tu veux dire que c'est ... commun ? Les vampires, les loups-garous et tout c'est trucs... ça existe aussi ?

Je me passai une main dans les cheveux. Fallait quand même voir où se trouvait le monde réel et le monde connu... Un choc quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Lun 11 Juin - 13:54


-Ou pas.

Il se tourna face à moi en fronçant les sourcils.

-T'es au courant que ... Petit ami, est un terme officiel... Je suis certain que tu voulais pas dire ça donc je te laisse corriger le tir.

Je haussais les épaules. Quelle importance ? C'était que des mots. Il soupira longuement.

-Fait comme si j'avais rien dit ok... Ça fait un bail que c'est comme ça, tu le savais pas et ça se passe bien entre nous, donc fait comme si tu étais pas au courant tu veux ?
- Si tu le demandes.

Et c'était moi qui était difficile à suivre ! Il me fit un léger sourire avant de passer sa main sur ma joue et de m'embrasser.

-Eurk ! C'est écoeurant !!! Faites ça à l'intérieur...

Je reculais d'un pas et remarquais la voisine. Blonde peroxydée. Pouah. Elle rentra bien vite chez elle.

* va te faire foutre, blondie.*

Alex soupira de nouveau.

-Désolé pour ça, j'aurais du... regarde ... si on était seul...
- Bah... Elle est jalouse, c'est tout, fis-je avec un sourire en coin.

Pas de quoi en faire une maladie. Il rentra a l'intérieur et remplit de nouveau les verres, finissant la bouteille. Il s'assit lorsque je le rejoignis.

-Ça t'étonne si je te dis que je m'attendais pas du tout à ça comme soirée ?

Quelle ironnie !

- Complètement, rétorquai-je sur le même ton.

Il but une gorgée de son verre.

-Quand tu dis que tu pourais ne pas être le seul homme invisible, tu veux dire que c'est ... commun ? Les vampires, les loups-garous et tout c'est trucs... ça existe aussi ?

Je ne pus m'empêcher de rire. C'était pas très sympa pour Alex, mais j'avais pas pu me retenir.

- Non. Juste les X-mens.

Je lui fis un clin d'oeil.

- On est pas extrêmement nombreux, c'est pas si commun que ça. Moins qu'un myope par exemple. T'en fait pas, t'as déjà du en croiser et tu l'as même pas remarqué.

C'était monnaie courante, surtout à Louisville.

- Te tracasse pas... T'as qu'à oublier que je t'ai dit ça, fis-je malicieusement, en reprenant un peu ses paroles.

Je bus un peu de vin.

- Ne me dis pas que t'as jamais rêvé que les super-héros existent vraiment ? Ou du moins, la magie et tout le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Lun 11 Juin - 16:02

Je restai un peu surpris par le fait que Hunter ce foutait de la blondinette et de son commentaire. Dans le fond je le jugeait surement trop vite. Après lui demander sarcastiquement, si ça l'étonnait que je me sois pas attendu à ce genre de soiré, il me répondit que si, tout aussi sarcastiquement, puis soudain je me mis à penser à toute les légendes existante et lui demandai si ça aussi c'était réel. Il pouffa de rire et je m'enfonçai dans le canapé. J'avais pas trop l'habitude d'être dépassé sur un sujet.

-Non. Juste les X-mens.

Il me fit un clin d'oeil.

-Te fou pas de ma gueule s'il te plait je me sens suffisament con comme ça.

Pour lui c'était simple, il avait toujours su. Moi je devais revoir ma version de la vie à 30 ans... C'était carrément du délire.

-On est pas extrêmement nombreux, c'est pas si commun que ça. Moins qu'un myope par exemple. T'en fait pas, t'as déjà du en croiser et tu l'as même pas remarqué.

Ok ça aussi c'était encore plus flippant.

-Te tracasse pas... T'as qu'à oublier que je t'ai dit ça, dit-il sur le même ton que je lui avais dit plus tôt.

Je le regardai comme on regarde n'importe quel truc insignifiant, les yeux droit tout comme la bouche et dans mon front il devait pouvoir lire en toute lettre "Tu te fou de ma gueule là ?"

-Ne me dis pas que t'as jamais rêvé que les super-héros existent vraiment ? Ou du moins, la magie et tout le bordel.

J'acquiesçai en riant.

-Ouais j'ai même déjà rêvé que j'étais superman et j'ai déjà rêver que je me tapais 3 nanas une par derrière l'autre et que je prenais mon pied aussi. Ça c'est une preuve que les rêves veulent rien dire,fini-je en pouffant de rire.

J'avais déjà essayé il y avait six ou sept ans, mais c'était clair que j'étais pas fait pour ça, ça me faisait carrément rien. Je me tournai vers Hunter.

-C'est bon je vais gérer. Je risque de toujours voir du surnaturel dans tout ce que je vais voir pendant des semaines, te parler même quand je suis seul dans l'appartement en pensant que tu es là, mais je vais m'y faire... Surement plus vite que toi tu vas te faire au fait de savoir qu'un homme est amoureux de toi.

Cette fois j'assumai mes paroles avec un simple sourire en coin. Je fermai les yeux un moment, puis m'étirai.

-Je suis crevé, je vais me coucher. Tu éteindras les lumières avant de venir dormir et si tu pars en courant vérouille la porte y a une clé sous le tapis d'entrée.

Je lui souris et me levai en me dirigeant dans ma chambre. J'entrai sous la couverture noir au motif argenté et sous le drap de satin noir qui gardait le lit au frais. Je détestais dormir quand il faisait trop chaud. Le voilage blanc qui ornait les fenêtre battaient au vent et je m'endormis rapidement. Au matin je me réveillai seul dans mon lit et je regardai autour de moi un moment avant de rire comme un idiot. Je pris mon portable et commençai à écrire un message à Hunter. "J'ai fait un rêve, vraiment fou, où tu me disais et tu me montrais que tu étais l'homme invisible et que les mutants exist..." Je fermai le portable sans envoyé lorsque j'entendis la chasse d'eau. Je me retournai en sursautant quand il se laissa tomber sur le lit. Je restai figé un moment.

-T'as.... t'as passé la nuit ici ?

Ok je devais avoir l'air vraiment weird là.

-Ça veux dire que j'ai pas rêver et que c'était réel ? Je parle pas du fait que tu es passé la nuit ici mais de... tu sais quoi !

Je poussai un souffle en m'étirant.

-Hey bah !!! Bon matin l'homme sans ombres.

Je l'embrassai sur le coin des lèvres et suivi l'odeur du café frais qui coulait de la machine automatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Lun 11 Juin - 17:43


Il acquiesça en riant.

-Ouais j'ai même déjà rêvé que j'étais superman et j'ai déjà rêver que je me tapais 3 nanas une par derrière l'autre et que je prenais mon pied aussi. Ça c'est une preuve que les rêves veulent rien dire
- Idiot va.

Je lui fis néanmoins un petit sourire. Il se retourna vers moi.

-C'est bon je vais gérer. Je risque de toujours voir du surnaturel dans tout ce que je vais voir pendant des semaines, te parler même quand je suis seul dans l'appartement en pensant que tu es là, mais je vais m'y faire... Surement plus vite que toi tu vas te faire au fait de savoir qu'un homme est amoureux de toi.

Touché. Il me fit un sourire en coin. Il ferma les yeux et s'étira.

-Je suis crevé, je vais me coucher. Tu éteindras les lumières avant de venir dormir et si tu pars en courant vérouille la porte y a une clé sous le tapis d'entrée.
- Je ne cours jamais.

Il alla se coucher. Je restai un instant dans le salon. Amoureux de moi. Il était amoureux de moi. Clairement établi. Je me calais dans le canapé. Qu'est-ce que j'allais faire ? Rester ? Partir ? Je regardais mon téléphone avant de couper le son, puis l'éteindre. Je me levais et éteignis en quittant la pièce. Je rejoignis Alex dans sa chambre. Il dormait déjà. Je me glissais dans le lit sans le réveiller. Je restai un moment à le fixer avant de m'endormir. Je me réveillai avant lui. Je me glissais hors des draps et frissonnais lorsque mes pieds nus entrèrent en contact avec le sol. J'allais à la salle de bain pour pisser. Quand je retournais à la chambre, j'essayais de rester silencieux, mais Alex se redressa et se tourna vers moi. Il resta fixé.

-T'as.... t'as passé la nuit ici ?
- Bah, qu'est-ce que tu crois ?

Je me passais la main dans les cheveux.

-Ça veux dire que j'ai pas rêver et que c'était réel ? Je parle pas du fait que tu es passé la nuit ici mais de... tu sais quoi !
- Ouais. C'est exactement ça.

Je lui souris. Il souffla en s'étirant.

-Hey bah !!! Bon matin l'homme sans ombres.

Il déposa un baiser au coin de mes lèvres avant de se lever et d'aller à la cuisine. Je le suivis en souriant.

- L'homme sans ombre, hein ? J'aime bien, ça en jette. Tu sais que t'es un vrai poète ?

Nous nous installâmes pour déjeuner.

- T'as des cours aujourd'hui ?

J'avais réfléchis une partie de la nuit au final, je me moquais d'être vu ou pas, dans le fond. ça ne m'avais jamais vraiment importé, même si j'étais mieux là où on ne pouvait me voir.

- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mar 12 Juin - 13:24

Ok étrangement ça me boulversait pas autant que je l'aurais imaginé au réveil. Je crois que c'est plus tard que j'allais m'en faire. C'est soir d'hiver ou d'orage où l'appartement craque sous le vent en donnant l'impression que quelqu'un foule le plancher juste au côté de nous. C'est à ce moment là que j'allais sans doute me demander si c'était réellement le vent ou est-ce qu'il était debout à côté de moi. Je me rendis à la cuisine et me servis un café noir. Hunter me suivi et je déposai une nouvelle tasse devant la machine à son encontre.

-L'homme sans ombre, hein ? J'aime bien, ça en jette. Tu sais que t'es un vrai poète ?

Je ris en plaçant mes rôtis dans une assiette.

-Prof de littérature pas poête !

Je lui souris et nous passâmes à table.

-T'as des cours aujourd'hui ?

Je pris une bouché de mes toast et une gorgée de café avant de déplier le journal.

-Alors ?

Je lui fis un demi-sourire.

-La patience est une vertue mon cher !

Je pris une autre gorgée et j'eus un petit rire. Je reposai le journal à plat sur la table.

-C'est la fin de session, mes étudiants sont en examen toute la semaine. Sauf un qui préférait ne pas y aller et recommencer son cours l'an prochain. Que veux-tu je suis exceptionnel il voulait pas perdre le meilleur prof, dis-je avec un clin d'oeil.

Je fini de manger et me levai pour mettre l'assiette dans l'évier.

-T'avais un truc à me proposer ? T'as pas de boulot pour la journée toi ?

Je m'étirer et fini mon café.

-Je dois faire des courses avant qu'il y est réellement plus rien à manger, je dois passé à la librairie parce que ma réserve est épuisé, sinon j'ai rien à faire... Ah si ! Allez me doucher, mais sinon ... Je suis tout à toi, fini-je avec le sourire.

Je me dirigeai au fond du couloir et entrai dans la salle de bain, mis l'eau à coulé et me déshabillai avant d'entrer sous la douche. Je commençai par me laver les cheveux et c'était à croire que le savon était attiré par mes yeux, même si je les fermaient. Pas à dire ça devait faire bientôt 27 ans que je me lavais seul bordel et j'étais toujours pas épargner. Je me mis à sautiller sous la douche en m'envoyant le jet dans les yeux. Le genre de truc qu'on fait parce qu'on sait qu'on est seul donc d'avoir l'air d'un con importe peu, puis je m'arrêtai net en ouvrant les yeux difficilement encore rougis et je me surpris à rire seul. J'avais plus la certitude d'être seul maintenant.

-T'es là ? murmurai-je

Je secouai la tête et terminai de me laver me rendant compte que je devais avoir l'air encore plus con à parler seul s'il était pas là. Je sorti de la douche en m'essuyant grossièrement, les cheveux qui dégoutait sur le long de mon dos et me rendit à ma chambre. Je passai un boxer, un pantalon cargo blanc mi-molet et une chemise assorti, puis je me rendis au salon. Je regardai Hunter avec un demi-sourire comme si je m'attendais à ce qu'il se foutre de ma gueule, s'il avait été là quand je l'avais cru sous la douche.

-Alors... T'as réfléchi à ce que t'avais envie de faire ?

Je me servis un autre café et me tournai vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mer 13 Juin - 16:03


-La patience est une vertue mon cher !
- Mmh, pardonnez moi mon père, parce que je ne suis pas vertueux...

Je lui fis un demi-sourire. Il finit par reposer son journal.

-C'est la fin de session, mes étudiants sont en examen toute la semaine. Sauf un qui préférait ne pas y aller et recommencer son cours l'an prochain. Que veux-tu je suis exceptionnel il voulait pas perdre le meilleur prof
- C'est pas la modestie qui t'étouffe...

Il me fit un clin d'oeil.

-T'avais un truc à me proposer ? T'as pas de boulot pour la journée toi ?
- Malheureusement il s'avère que mon portable est hors service, je suis donc injoignable, sauf pour le saint esprit !

JIl s'étira et finit son café..

-Je dois faire des courses avant qu'il y est réellement plus rien à manger, je dois passé à la librairie parce que ma réserve est épuisé, sinon j'ai rien à faire... Ah si ! Allez me doucher, mais sinon ... Je suis tout à toi
- Mmmh, voilà une perspective intéressante.

Il se leva ensuite pour aller dans la salle de bains. Je fus tenté de le rejoindre - invisible ou non - mais je préférais lui laissais le temps d'assimiler tout ça. J'en profitais pour aller m'habiller. Il revint au bout d'un moment, habillé tout de blanc, ce qui me fit sourire. Il avait un drôle de demi-sourire.

- Quoi ? J'ai bougé juste pour m'habiller, si c'est ce que tu te demande.

Je lui fis un clin d'oeil.

-Alors... T'as réfléchi à ce que t'avais envie de faire ?
-Ben, déjà, tu devrais faire tes courses, je peux t'accompagner si tu veux. Après, on peut faire pas mal de choses d'ici ce soir...

Je m'étirais.

- A moins que tu sois trop préoccupé par cet élève qui se moque de passer ses examens... On peut rester ici... Ou profiter du temps et se balader. Comme tu préfères.

Ouaip. Je venais d'accepter de sortir et m'afficher avec lui, dans la mesure où ça posait de problèmes à personne, vu qu'il était sensé n'être que mon prof. ça pouvait faire tiquer d'un point de vu éthique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Lun 18 Juin - 11:13

Hunter c'était rendu compte à mon sourire que je me questionnait quand à l'endroit où il avait pu se trouver pendant que j'étais sous la douche et il m'assura qu'il avait simplement été s'habiller ce qui me fit légèrement rire. Je lui demandai s'il avait réfléchi à ce qu'il avait envie de faire.

-Ben, déjà, tu devrais faire tes courses, je peux t'accompagner si tu veux. Après, on peut faire pas mal de choses d'ici ce soir...

Je me contentai de lui sourire et j'étais assez surpris qu'il soit disponible pour une journée entière en public, mais c'était une agréable surprise.

-A moins que tu sois trop préoccupé par cet élève qui se moque de passer ses examens... On peut rester ici... Ou profiter du temps et se balader. Comme tu préfères.

J'étouffai un rire.

-Dans les deux cas ça revient au même, dis-je en souriant.

Parce que l'élève en question c'était lui. Je glissai mes pieds dans mes tongs, c'est sandale avec la ganse qui passait entre le gros et le second orteille qui nous faisait des ampoules à chaque fois quand on venait de les acheter, mais dont on pouvait pas se passer par soucis de lacheté.

-Va pour la balade, on pourait aller au pub ensuite et prendre un verre sur la terrasse vu que le soleil est de la partie.

Nous sortîmes donc de l'appartement et je vérrouillai derrière nous. Nous parlâmes un peu de notre semaine et de ce que nous avions fait chacun de notre côté, il n'élabora pas tellement sur les détails, mais je ne cherchais pas tellement à savoir. À un moment je saisis sa main et nouai mes doigts au siens. Être homosexuel n'était pas un état d'âme ni une maladie contagieuse comme certain le croyait, puis quand les gens se rendaient compte que vous l'étiez ils se catégorisaient rapidement. Il y avait ceux qui vous regardaient avec dédain et qui se poussaient sur votre chemin comme si vous aviez la peste, ceux à qui ça ne faisait ni chaud ni froid, les bavards curieux qui posaient plein de questions comme si on étaient des rats de laboratoire et qui cherchaient à comprendre le fonctionnement du cerveau "gay" et ceux qui faisaient semblant de s'en balancer, mais qu'on pouvait voir dans leur visage qu'il se posait des milliards de question et dans certain cas qui se demandaient si eux-même n'avait pas de tendance au même sexe qu'eux. Quand on s'assumait, on passait outre les regards des autres, mais quand on s'assumait avec quelqu'un qui s'affichait pour la première fois on sentait la lourdeur et la tension. Je relâchai sa main à cette sensation et nous arrivâmes au pub .

-Je suis pas fâché que les vacances d'été soit arrivé. Je sens que je vais en profiter pour faire la grasse matiné pendant quelques jours.

Le serveur arriva et je commandai une bière en fut . C'était pas la meilleur, mais je n'aimais pas particulièrement le gout du houblon fermenté dans les bières d'importation. Hunter commanda à son tour et le serveur tourna les talons pour aller chercher les boissons à l'intérieur.

-T'as prévu des trucs pendant tes vacances ? Moi je crois que je vais en profiter pour retourner en France une semaine ou deux. Ça fait un moment que j'ai pas rendu visite à mes parents et ils commencent à ce faire harcelant, dis-je avec un faible rire.

Ma mère appellait de plus en plus souvent et mon père n'était plus tout jeune et devait aller à l'hôpital de plus en plus souvant pour des soucis de santé ce qui inquiétait ma mère, donc je leur avait promis de venir pendant les vacances.

-Si ça te dit tu peux m'accompagner. Je te les présenterai, ils sont sympa tu verras. Mon père est un peu vieux jeu, mais c'est un détail.

Nous fûmes servis assez rapidement et je pris une première gorgée de mon verre en grimaçant légèrement.

-Je me rend compte que j'ignore plein de chose à ton sujet, par exemple... Pourquoi avoir choisi de suivre des cours en littérature ? En dehors des cours je t'ai jamais vu tenir un livre, ni parler d'un auteur ou d'un roman que t'aurais aimé.

Il était vraiment mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mar 19 Juin - 13:49


Alex étouffa un rire.

-Dans les deux cas ça revient au même

Je lui fis un sourire en coin. Comme si je ne l'avais pas fait exprès. Il enfila une paire de tongs. Un parfait touriste.

-Va pour la balade, on pourait aller au pub ensuite et prendre un verre sur la terrasse vu que le soleil est de la partie.
- ça marche.

Nous sortîmes et il verrouilla derrière lui. Nous partîmes en direction du centre en nous racontant nos semaines respectives. Comme toujours, je restais plutôt évasif et je le laissai parler. Au bout d'un moment, ses doigts vinrent se lier aux miens. ça me fit drôle. Je n'étais pas très à l'aise, je savais qu'il y avait de fortes chances pour qu'on croise un autre agent du Marionnettiste... Et je n'avais pas envie que ce genre de choses se fasse connaitre. Comme s'il avait deviné ma gêne, Alex me lâcha. Nous arrivâmes peu après au pub. Nous nous installâmes en terrasse.

-Je suis pas fâché que les vacances d'été soit arrivé. Je sens que je vais en profiter pour faire la grasse matiné pendant quelques jours.
- Flemmard, riais-je.

Le serveur arriva et Alex commanda une bière. J'optais pour un Gin-Kas. Le serveur retourna à l'intérieur chercher les commandes.

-T'as prévu des trucs pendant tes vacances ? Moi je crois que je vais en profiter pour retourner en France une semaine ou deux. Ça fait un moment que j'ai pas rendu visite à mes parents et ils commencent à ce faire harcelant

Il eut un léger rire.

- J'ai aucun plan pour l'instant. J'imagine que je vais devoir rattraper mon retard en cours si je veux pas être viré de l'Université, fis-je avec un petit rire.

Avec Daniel, il ne valait mieux rien prévoir.

-Si ça te dit tu peux m'accompagner. Je te les présenterai, ils sont sympa tu verras. Mon père est un peu vieux jeu, mais c'est un détail.

J'arquais un sourcil,le temps que le serveur pose nos verres. ça c'était un peu trop officiel pour moi.

- Vieux jeu comment ?

Fallait pas non plus se faire des idées.

- J'ai un job à faire assez vite, mais après je sais pas. On peut avoir besoin de moi.... Comme le contraire.

On ne pouvait pas faire n'importe quoi quand il s'agissait de Dea Young. Alex grimaça en prenant une gorgée de son verre. Je ris légèrement.

-Je me rend compte que j'ignore plein de chose à ton sujet, par exemple... Pourquoi avoir choisi de suivre des cours en littérature ? En dehors des cours je t'ai jamais vu tenir un livre, ni parler d'un auteur ou d'un roman que t'aurais aimé.

Je mis ma chaise en appui sur les pieds arrières et posais mes pieds sur la pseudo clôture de la terrasse, un léger sourire aux lèvres.

- Si je dis que j'aime lire Machiavel, les gens partent en courant.

Je renversais ma tête en arrière et fixais le ciel.

- La littérature, c'est un cours peinard. Et puis, je n'ai jamais aimé les maths.

Je fixais Alex avec un sourire en coin.

- Les profs de maths sont rarement sexy. Et encore plus rarement français.... En quoi c'est important que j'aime la littérature ou les sciences ? Et toi, pourquoi devenir prof ? Surtout... ici ? Mmh ? J'parie que t'aurais pu décrocher Yale ou Columbia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexandre Lenoir

avatar


✖ Messages : 29
✖ Date de naissance : 13/05/1982
✖ Bougies : 35
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mar 26 Juin - 14:22

J'avais senti le malaise peser sur Hunter quand je lui avait proposé de m'accompagner en Europe. On aurait dit qu'il cherchait une façon de refuser sans vraiment dire non et ça me vexait pas vraiment. Je le comprenais en fait. Je changeai le sujet en lui demandant de me parler plus de lui. Je m'étais rendu compte que j'ignorais des masses de trucs à son sujet et c'était inée chez moi, j'adorais apprendre.

-Si je dis que j'aime lire Machiavel, les gens partent en courant.

Je le regardai avec étonnement.

-Ce n'est certes pas le choix le plus commun en matière de lecture, mais Machiavel est surtout controversé.

Ce n'était pas le genre d'ouvrage que je préfèrais personnellement, mais c'était pas non plus à renier.

-La littérature, c'est un cours peinard. Et puis, je n'ai jamais aimé les maths.

Un petit rire ce faufilla hors de ma gorge.Il me fixa avec un demi-sourire.

-Les profs de maths sont rarement sexy. Et encore plus rarement français.... En quoi c'est important que j'aime la littérature ou les sciences ? Et toi, pourquoi devenir prof ? Surtout... ici ? Mmh ? J'parie que t'aurais pu décrocher Yale ou Columbia...

Cette fois ce fût un rire franc.

-Pitié ne me dit pas que tu as choisi mon cours en fonction du fait que je sois sexy et Français...

Je riais toujours et pris une gorgée de mon verre en reprenant mon sérieux.

-J'ai effectivement été admis à Columbia, mais je n'ai pas voulu y aller en fonction du physiques obèse des étudiants de cette région, dis-je avec un clin d'oeil.

C'était de l'ironie.

-Non sans rigoler, j'y suis pas aller parce que c'était trop ... gros. Je ne suis pas resté en Europe, parce que je voulais changer d'air et j'ai toujours vécu dans les grands centres, je voulais un truc qui soit typiquement Américain sans pour autant être New-York ou Los Angeles.

J'aimais faire classe à part.

-J'aurais pu être agent de voyage,traducteur, scénariste... J'avais beaucoup de porte ouverte, mais j'ai choisi celle-ci sans trop savoir pourquoi.

Je baissai les yeux. En fait je savais très bien pourquoi, mais je lui fis un sourire pour donner genre l'impression que tout allait pour le mieux.

-Ça doit commencer à te démanger non ?

Il m'intérogea du regard et je pointai sa poche de pantalon.

-Ton téléphone qui vibre depuis tout à l'heure. Sa résonne sur tes clés donc je l'entends.... Vas y répond ça me gêne pas, dis-je avec un demi-sourire.

Je sentais s'en venir le "Désolé je dois y aller..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: Tu es en retard... Mar 26 Juin - 18:16


-Pitié ne me dit pas que tu as choisi mon cours en fonction du fait que je sois sexy et Français...
- Quoi, ça te vexe ?

Nous rîmes de bon coeur.

- C'est juste que j'aime bien la littérature Les livres sont des amis qui ne nous trahissent jamais.

Nous redevînmes un peu plus sérieux.

-J'ai effectivement été admis à Columbia, mais je n'ai pas voulu y aller en fonction du physiques obèse des étudiants de cette région

Il ponctua son ironie d'un clin d'oeil.

-Non sans rigoler, j'y suis pas aller parce que c'était trop ... gros. Je ne suis pas resté en Europe, parce que je voulais changer d'air et j'ai toujours vécu dans les grands centres, je voulais un truc qui soit typiquement Américain sans pour autant être New-York ou Los Angeles.
- C'est pas petit Louisville non plus quand même. Et puis, ni NY ni LA ça te laisse... CHicago. Boston. Philadelphie. Detroit. Miami ...

J'eus un léger sourire. Non pas que ça me déplaisait qu'il soit ici.

- J'aurais pu être agent de voyage,traducteur, scénariste... J'avais beaucoup de porte ouverte, mais j'ai choisi celle-ci sans trop savoir pourquoi.

Il baissa légèrement les yeux tout en souriant. Je sentis mon portable se mettre à vibrer, mais je n'avais pas envie de regarder qui c'était - je m'en doutais déjà.

- Tu peux toujours être scénariste ou traducteur - de bouquins- en étant prof, j'suis sur.

J'essayais d'ignorer mon téléphone, mais c'était assez compliqué.

-Ça doit commencer à te démanger non ?

J'arquais un sourcil. Il pointa ma poche. Oups, repéré, excusez-moi professeur, ça n'arrivera plus.

-Ton téléphone qui vibre depuis tout à l'heure. Sa résonne sur tes clés donc je l'entends.... Vas y répond ça me gêne pas

Je lui fis un petit sourire gêné. Gagné. Daniel. Encore et toujours. Je soupirais. Je lui répondis rapidement et sèchement.

- Faut que je file, désolé.

Il n'eut même pas l'air surpris.

- Je sais pas combien de temps ça me prendra. Je job dont je parlais tout à l'heure.

Je haussais les épaules et finis mon verre. Je me levais. Je pris sur moi et déposais un rapide baiser sur ses lèvres. Celle là, il l'attendait pas. Je lui fis un sourire en coin.

- Je te réserve une semaine. Toi, moi... et la France ! T'as qu'à me dire quand tu comptes y aller,le reste, j'en fais mon affaire !

Je lui fis un clin d'oeil et m'éloignais. Je détestais qu'on me force la main comme Daniel le faisait présentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tu es en retard...

Revenir en haut Aller en bas

Tu es en retard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un mois de retard pour la rentrée
» réveil en retard ou l'art d'avoir la honte (libre)
» La cavalerie arrive toujours en retard [Galowyr Dyrian]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)
» Retard SAV et livraisons
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Habitations :: Lenoir-
Sauter vers: