Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Retour Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Amy Johnson

avatar


✖ Messages : 79
✖ Date de naissance : 29/04/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Retour Daniel Mar 29 Mai - 9:40

J'avais questionné Daniel au sujet de plusieurs choses que je ne comprenait pas à commencer par la fameuse liste, il m'informa qu'en faite celle ci servait uniquement à nous répertorier, comme n'importe quel personne l'était et aussi pour prévenir catastrophe ou accident qui pourrait être causé par l'un des notre. Mais je ne comprenais pas pourquoi tant de gens voulait mettre la main dessus... A moins que la moitié d'entre nous rêve de déclencher l'apocalypse. Daniel m'apprit aussi qu'il était en relation avec le centre car celui ci nous concernait, ils nous surveillaient, puis Daniel essayer de ce faire une place partout, il avait des relations dans tous les secteurs, que ce soit la santé, la finance, le commerce. Et il avait raison ça pouvait servir, aussi me conseilla t-il de me méfier du directeur du centre, je notai cette info quelque part dans ma tête. J'enchainai ensuite sur un sujet qui me tenait un peu plus à coeur, ma place au seins de tout ça. Daniel rassura en me disant que j'étais l'une des rares personnes qu'il laissait entrée dans sa vie, vivre dans sa maison, réceptionner ses factures, savoir ses itinéraires et la possibilité de le joindre n'importe quand. C'est vrai que j'étais la seule à voir tout ça, j'étais aussi présente à certaines réunions. Lorsqu'il proposa de prendre une seconde place pour son prochain voyage un sourire illumina mon visage, même si comme il le disait ça risquai d'être ennuyeux pour moi je voulais le faire, au moins l'accompagner une fois.

Oui, ça me ferait plaisir, je suis sur que je ne m'ennuierai pas.


J'étais contente, puis soudain je repensais à Jerz' qui elle l'accompagnai à chaque fois, j'eus comme un mal aise et le besoin de savoir quelques chose, je voulais savoir si il l'avait aimé, car elle l'avait vraiment aimé, mais Daniel devait savoir que comparer à elle son amour était ridicule, il l'avait aimer le plus possible soit trop peu... Sa voix s'était faite plus basse, peut-être regrettait il. Il releva les yeux vers moi, me demandant si je voulais l'aider.

Bien sur! Dis moi ce qu'il faut que je fasse!


J'étais contente, bien sur c'était la première mission que me donnait Daniel, mais peut-être que cette fois si il allait me glisser au coeur de ses affaires.

Tu va me garder ce Donogan à l'oeil. Je ne lui fait aucune confiance. C'est une taupe, une des premières à dire n'importe quoi à mon sujet. Tu va me servir d'oreille et de yeux. Je veux tout savoir de ses agissements. Il a quitté mes services étrangement et je veux savoir pour qui il travail. S'il t'a approchée, c'est pas pour rien. Il à une raison. Trouve-la et fait m'en part quand ce sera le temps.


J'acquis de la tête, j'étais vraiment heureuse de pouvoir enfin servir à quelque chose, mais durant un instant je me mis à douter, je voulais pas faire de mauvais coup à Jason, mais la raison reprit le dessus après tout peut-être que cette espèce de sentiments, d'attirance n'était en réalité qu'une illusion, peut-être que la prochaine fois que je le verrais je ne ressentirait plus rien et me rendrait compte qu'en faite je m'étais fait des idées. Daniel avait confiance en moi, il était sur que je ne le décevrais pas et en entendant ses paroles j'étais persuader à ce moment que je ne le décevrais pas. Daniel finit sa coupe, puis il se leva et vint se poster devant moi, il attrapa mon menton pour lever ma tête, je le regardais à présent dans les yeux.

Amy ... Ne doute plus jamais de moi. Plus jamais.


Il avait dis ça en murmurant, je crois qu'il compris la réponse rien qu'en regardant dans mes yeux, j'avais étais idiote de croire tout ça, Jerz' m'en voulait et souhaitais me monté contre Daniel, mais je ne lui en voulais pas, elle avait était déçu, blessée.

Je te demande pardon...


Je m'excusais alors d'avoir oser douter, cela ne recommencerai plus, je ne laisserais plus personne me mettre le doute. Daniel relâcha doucement mon menton et jeta un coup d'oeil avant de nous informer qu'il était l'heure de diner. Charles le domestique était là, mais une autre personne avait attiré mon attention, Jersey était là au niveau de l'arche qui séparait l'entrée du salon, je la regardais par dessus l'épaule de Daniel, après quelques instant je le vis ce figer, il avait du comprendre qui était là. Il se retourna lentement, je vis une expression sur le visage de Jerz' que je n'avais pas l'habitude de voir, ses lèvres se mirent à trembler.

J'ai vu et revu ce moment dans ma tête des milliers de fois... Je t'ai tué dans mes rêves et mes pensés le même nombre de fois...


Daniel garda le silence, Jerz' pinça les lèvres avant de se caler contre le mur, de façon à ce qu'on ne la voit plus, je voulu allais la rejoindre, elle n'allait pas bien, elle ne c'était pas attendu à le voir ou alors ne c'était pas préparé. Je fis un 1er pas vers elle mais Daniel se tourna vers moi et m'intima de l'accompagner manger au salon car pour l'instant cela ne me regardai pas, je restai figé quelques secondes le regard toujours rivé vers Jerz' même si je ne la voyais pas, puis je pris le chemin vers le salon, Daniel s'était déjà dédoublé, je ne savais pas si j'avais a faire au "vrai" Daniel ou à un double, mais peu importait l'un ou l'autre c'était la même, il était parfaitement indépendant, il pourrait converser avec moi, manger, être présent tout comme il le serait avec Jerz'. J'envoyais rapidement un texto à Jason, le mettant au courant du retour de Daniel, il aurait finit par le savoir bien assez tôt donc autant que se soit par moi! Nous nous installâmes à table, j'étais assez perturbé par l'arrivée de Jerz', est ce moi qu'elle voulait voir? Ou bien savait elle pour le retour de Daniel? Charles le domestique nous parlait du repas qu'il allait concocter, puis il finit par demander si cela nous allait // je sais pas trop comment ça se passe en vrai donc bon on dira comme ça//, j'étais totalement absente et répondis un "oui" sans même m'en rendre compte. Je revins à moi, il fallait que j'arrête de penser à ça.

Tu es de retour pour longtemps cette fois?


J'espérais en tout cas, ses absences étaient souvent plus longues que ses moment de présence à Louisville, je me sentirais moins seule dans la villa, même si Daniel était souvent en vadrouille même quand il était de retour ici, à croire que ses affaires ne s'arrêtaient jamais.

Dis moi pour Jason, il me faudra peut-être un peu de temps, il ne me fait pas vraiment confiance pour le moment, mais ça devrait venir.


Il savait que Daniel était revenu, il allait falloir que je lui fasse croire que je suis en froid avec lui, peut-être devrais je même ne plus résider à la villa pendant quelques temps pour qu'il y croit, mais peu importe je ferais tout pour réussir cette mission. Charles vint alors nous servir l'apéro, la table avait déjà était dressé, cet employé était un cuisinier en or comme tous les employés de Daniel, quand mon père adoptif (Daniel) n'étais pas là je lui permettais un peu de relâchement, il buvait avec moi et j'étais moins exigeante sur le menu du diner que je partageait avec lui. Daniel devait le savoir, mais peut-être qu'il s'en foutait du moment que quand il était présent chacun était à sa place. Je leva mon verre à Daniel.

A ton retour!
dis je en souriant.

Je crevai d'envie de savoir ce qu'il ce passait avec Jerz', mais comme il l'avait dis cela ne me regardais pas, je me retint donc de le questionner.

Bon alors parle moi de ton voyage, qu'à tu fais là bas?


Je ne savais même pas pour quel raison était il partit, je savais que ça concernait les affaires, mais c'était assez vague comme info'.

Tu devrais penser à te reposer! Peut-être voyager pour prendre des vacances, te reposer, faire du tourisme, prendre de vrais vacances pour changer! Ca te ferais beaucoup de bien de ne rien faire, de te prélasser au bord d'une plage à siroter des cocktails.


Daniel ne vivait que pour le travail, il était aussi sévère avec lui même qu'avec son entourage. C'était un acharné, il n'avait presque jamais profité de sa piscine, même chez lui il n'en profitait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daniel Dea Young

avatar


✖ Messages : 41
✖ Date de naissance : 11/04/1971
✖ Bougies : 47

MessageSujet: Re: Retour Daniel Mar 29 Mai - 11:51

(Excuse moi pour les modifications ... c'est seulement qu'habituellement quand un domestique averti pour le repas, c'est qu'il est déjà prêt à être servis à table. L'apéro, c'était ce que nous avions bu haha désolé encore, dit moi si ça va pas.)

Nous nous assîmes tranquillement à table. Le domestique nous emporta le repas de la cuisinière. Sous les couvercles, les plats contenaient du canard à l'orange ainsi que des petites pomme de terre fourrées aux légumes et quelques accompagnement digne de ce nom. Nous commençâmes à manger en silence. Lentement. Je savourais toute les bouchées. Cette cuisinière travaillait pour moi depuis de nombreuse année. Elle était excellente et connaissait tout mes goût. Je la payait en extra. Elle le valait bien. Avalant ma bouchée de canard rôti, je levais les yeux vers Amy tout en déposant mes ustensiles.

Rappel moi, quoi qu'il arrive, de ne jamais congédier cette cuisinière. Je n'ai jamais savourer si tendre et savoureuse viande.

Le repas était succulent. Amy acquiesça avec un sourire charmant que je lui retournait doucement.

Tu es de retour pour longtemps cette fois?

Je bus une gorgée de champagne avant de répondre et me raclait légèrement la gorge.

Je ne sais pas. Probablement jusqu'à ma prochain cueillette d'information. Tu sais, un homme d'affaire dois toujours être mobile pour que son marché soit rentable au maximum.

Mon travail ne s'arrêtait jamais en réalité. Présentement, j'étais en train de travailler. Je faisais mon boulot, ce pourquoi j'avais été forgé.

Dis moi pour Jason, il me faudra peut-être un peu de temps, il ne me fait pas vraiment confiance pour le moment, mais ça devrait venir.

Je voyais bien à son visage que ses pensées étaient complètement rivées envers ce que je lui avait demander. Je relevais la tête et répondis sérieusement.

Amy ... T'ai-je donner un délais à respecter ? Une date d'échéance ? Je ne crois pas non. Prend tout le temps qui t'es nécessaire. Des années si tu le veux.

Ce n'était que de la surveillance après tout. Rien de vraiment important pour l'instant. Tout sourire, elle leva sa coupe à mon encontre en déclarant joyeusement.

A ton retour!

Je levais ma coupe de quelques centimètres à peine de la table, en silence.

Bon alors parle moi de ton voyage, qu'à tu fais là bas?

Je lui expliquais alors franchement. Omettant volontairement quelques détails ... Déposant ma coupe sur la table.

Bien, tu sais que je possèdes beaucoup d'actions et de parts de compagnie internationale. Ce qui fait que j'en suis majoritairement propriétaire. Je me suis seulement présenter à de nombreux conseils et j'ai fais quelques modifications de postes. Donc, je me suis retrouver avec de nombreux postes de libre. Alors, je me suis mit en quête de personnes compétentes pour ses nombreux postes. Je recherchais, la perle rare qui rapporterait beaucoup, comme on dis et ... je l'ai trouver. Elle travaillait déjà. J'ai été ... persistant puis, je l'ai fait transférer à mon service en la déqualifiant aux yeux de son patron. Présentement, elle se trouve en période d'essais. Je vais en avoir des nouvelles d'ici quelques semaines. Je verrais en temps et lieux.

En gros, tout ceci, ne divulguait aucune réelle information sans être mensonge. C'était l'entière vérité sans les détails.

Tu devrais penser à te reposer! Peut-être voyager pour prendre des vacances, te reposer, faire du tourisme, prendre de vrais vacances pour changer! Ca te ferais beaucoup de bien de ne rien faire, de te prélasser au bord d'une plage à siroter des cocktails.

J'eus un petit sourire, elle me faisait le même sermon que tant de gens avant elle. J'y avait même eu droit quelques fois de la part de Jersey. Délectant mon repas pendant quelques instants, je lui répondit ensuite d'une voix plutôt lasse.

J'aime mon travail Amy. Pour moi, c'est reposant de le faire. Si j'arrêtais, un autre aurais tôt fait de prendre ma place. Je ne puis me le permettre. J'ai travailler fort pour être où je suis, c'est l'effort de toute une vie. Je ne peux, ne serait-ce qu'un instant, baisser ma vigilance. Mais, je te promet de faire un effort ...

Nous finîmes de savourer le repas dans le silence. Charles vint alors débarrasser la table puis, nous quittâmes ensuite. Prenant le bras d'Amy, nous fîmes quelques pas dans le corridor, évitant soigneusement Jersey et moi-même. Nous nous installâmes sur la terrasse avec une vue imprenable sur les montagnes au loin. Je lui tirait alors une chaise et lui fit signe de s'assoir.

Je reviens dans un instant.

Je tournais les talons et filais lentement en direction de la cuisine où je fis préparer deux cocktails glacés à la mangue. Retournant ensuite sur la terrasse, je tendis un verre à Amy et je pris place à ses côtés.

Tu vois, je fais des efforts.

Ça la fit rire et entendre son rire si cristallin me fit faire un mince sourire de satisfaction.

Alors, j'ai remarqué que tu pense beaucoup au service que je t'ai demander. Raconte moi comment tu veux faire ça ? Si je peux te donner quelques conseils, je le ferais de bon coeur.

C'était effectivement le cas...

Je suis curieux et je sais pas pourquoi mais, visiblement, tu me semble déjà avoir une bonne idée de la façon dont tu va t'y prendre... Raconte moi tout ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Amy Johnson

avatar


✖ Messages : 79
✖ Date de naissance : 29/04/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Retour Daniel Mer 30 Mai - 9:15

// pas de prob' j'étais pas vraiment certaine que ça se passait comme ça, j'aurais du me renseigner, je me base sur ton post mais j'ai la flemme d'éditer l'autre//


Nous dégustions le repas qu'avait prévu Charles pour nous, c'était comme d'habitude excellent, des plats sophistiqués avec beaucoup de gout et de couleurs, et l'odeur était vraiment extra aussi, Daniel me fit prier de lui rappeler de ne jamais congédier cet employé, il pouvait compter sur moi, je lui souris comme pour confirmer et il me rendit mon sourire, ça faisait du bien de voir Daniel comme ça, il riait et souriait rarement. Je voulais savoir si mon père était là pour longtemps cette fois, ça faisait un bail qu'il était partie j'espérais qu'il allait rester un peu mais même lui ne savait pas. Je lui dis ensuite qu'il me faudrait certainement un peu de temps pour réussir à récolter les informations qu'il m'avait demandé au sujet de Jason, il me répondit qu'il ne m'avait pas imposé de délai que j'avais tout le temps qu'il me faudrait. J'avais vraiment peur de le décevoir, j'allais me donner à fond. J'étais contente, contente d'avoir Daniel en face de moi, contente qu'il m'ait éclairé sur toutes ces histoires, contente de retrouver ma vie d'avant, je décidai donc de trinquais au retour de Daniel. Il leva son verre de la table. J'avais envie qu'il me parle de ce voyage qu'il venait de faire, de savoir ce qu'il y avait fait.

Bien, tu sais que je possèdes beaucoup d'actions et de parts de compagnie internationale. Ce qui fait que j'en suis majoritairement propriétaire. Je me suis seulement présenter à de nombreux conseils et j'ai fais quelques modifications de postes. Donc, je me suis retrouver avec de nombreux postes de libre. Alors, je me suis mit en quête de personnes compétentes pour ses nombreux postes. Je recherchais, la perle rare qui rapporterait beaucoup, comme on dis et ... je l'ai trouver. Elle travaillait déjà. J'ai été ... persistant puis, je l'ai fait transférer à mon service en la déqualifiant aux yeux de son patron. Présentement, elle se trouve en période d'essais. Je vais en avoir des nouvelles d'ici quelques semaines. Je verrais en temps et lieux.


Ca ne m'étonnais pas, il savait se montrer persuasif et n'était jamais à court d'arguments, cette personne n'avait d'autre choix que d'accepter. Je fis remarquer à Daniel qu'il bossait beaucoup et que peut-être il devrait envisager de prendre des vacances, de voyager pour autre chose que les affaires. Il eut un petit sourire, pour lui son travail c'était sa vie, il aimait ce qu'il faisait et il trouvait cela reposant de faire une chose qu'il aime, il m'expliqua aussi que si il se permettait une tel chose il risquait de ce faire voler sa place et qu'il ne pouvait pas se le permettre, mais il ajouta qu'il ferait un effort. A cet instant je pensais que si Jersey était encore là pour le seconder il pourrait prendre des vacances... Jamais plus il ne retrouverait quelqu'un comme elle, même moi je ne serais jamais à sa hauteur, et je ne voulais pas l'être, elle travaillait toujours aussi, et pour moi il était essentiel de prendre du temps pour sois aussi, à quoi ça servait de se tuer au travail si au final on ne pouvait pas profiter de ce qu'on avait gagné? Je continuais de penser à tout cela jusqu'à la fin du repas ensuite Charles vient débarrasser puis nous nous levâmes de table et quittâmes la pièce, Daniel prit mon bars puis nous fîmes quelques pas dans la maison jusqu'à l'extérieur. Arrivés à la terrasse Daniel me tira une chaise me fit signe de m'installer. Il tourna les talons après m'avoir intimé qu'il revenait dans un instant, je l'attendais donc en admirant la vue. J'en profitais pour jeter un coup d'oeil à mon téléphone, Jason m'avait répondu, je lui répondis rapidement et me plongeai de nouveau dans ce paysage magnifique. J'avais entendu Daniel arrivé, mais je ne me doutais pas qu'il reviendrait avec deux cocktail glacé, il m'en tendit un et pris place à mes coté.

Tu vois, je fais des efforts.


Je ne pu m'empêcher de rire, pour n'importe qui d'autre se détendre sur la terrasse aurait était une chose normal, mais pour lui c'était déjà sans doute trop, mais oui c'était un bon début... Il sourit légèrement. Puis le vrai tempérament de Daniel reprit le dessus, il me demanda comment je comptais m'y prendre avec Jason, il voyait que je pensais beaucoup à ce qu'il m'avait demandé et il me donnerais des conseils pour m'aider à réaliser au mieux ma mission. Je me penchai un peu en avant, posant mes avant bras sur mes jambes et tenant mon cocktail à deux mains.

Je suis curieux et je sais pas pourquoi mais, visiblement, tu me semble déjà avoir une bonne idée de la façon dont tu va t'y prendre... Raconte moi tout ça ...


Je bus une gorgée et souffla un coup.

Je ne le connais pas beaucoup certes, mais le peux de temps qu'on a passé ensemble on a bien accroché et je pense sincèrement sans me vanter que je pourrais le charmer, ou alors jouer la bonne copine, la fille qui est de son coté. Car en faite je suis sur que je pourrais avoir plus d'info que ce que tu m'a demandé, je voudrais réussir à savoir ce qu'il prévoit de faire, chacun de ses faits et gestes, même les choses qui semblent insignifiantes, car elles ne le sont pas toujours. Le tout et que je gagne sa confiance et que je ne la perde pas, mais si il pense vraiment que je suis de son coté, si j'arrive à lui faire croire que je marche avec lui, ou même mieux que je suis folle de lui je crois pouvoir avoir toutes les infos que je veux. Alors t'en penses quoi? Je sais que cette tactique risque de prendre un peu de temps mais de cette façon je pourrais avoir toutes les infos et les détails, puis comme tu la dit je n'ai pas vraiment de limite de temps.


D'un autre coté j'espérais ne pas me faire prendre par mon propre piège, je me souvenais très bien ce sentiment, de cette attirance qu'il y avait lorsque j'étais avec lui, mais je serais plus forte que tout ça.

Toi qui le connais, y a t-il des choses que je dois savoir? Des choses qui me seront utile?


Je bus une gorgée de mon cocktail et je reconnu le gout de la mangue, c'était excellent. Je regardais un moment au loin.

Tu sais pendant ton absence je m'ennuyai tellement que j'ai pensé à m'inscrire à l'université, j'y pense encore mais je voulais avoir ton avis... L'université de Louisville n'est certes pas une grande école mais c'est pas la plus merdique non plus, puis ça ne m'empêchera pas d'être présente si tu as besoin de moi.


Je le regardai, son visage ne laissait rien paraitre, j'attendis donc sa réponse en buvant une seconde gorgée, si je faisais ça c'était quand même lui qui allait payer, donc son avis était primordial. Du jour au lendemain que Daniel m'ait pris sous son aile j'avais arrêté d'étudier, je pensais donc que reprendre les cours n'étais pas une mauvaise chose, enfin il est clair que ça ne pourrait pas me faire de mal, mes parents avaient toujours voulu que je fasse de grande études, je pouvais au moins faire sa pour eux, même si je ne devenais pas avocate ou médecin, je sais que ça leurs auraient fait plaisir.

Tu ne m'as jamais parlé de ta famille, tes parents? Je ne sais même pas si tu as des frères et soeurs? Elle était comment ta vie avant?


Je ne savais pas trop si il allait aimer que je le questionne, c'était lui qui faisait ça d'habitude, mais là il n'y avait rien de compromettant, peut-être m'en parlerait il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daniel Dea Young

avatar


✖ Messages : 41
✖ Date de naissance : 11/04/1971
✖ Bougies : 47

MessageSujet: Re: Retour Daniel Mer 30 Mai - 21:39

Amy se pencha par en avant tout en tenant son cocktail à deux mains. Admirant le paysage, elle but une gorgée et souffla un bon coup. J'attendis impatiemment qu'elle prenne la parole sans relever mon regard de sa personne.

Je ne le connais pas beaucoup certes, mais le peux de temps qu'on a passé ensemble on a bien accroché et je pense sincèrement sans me vanter que je pourrais le charmer, ou alors jouer la bonne copine, la fille qui est de son coté. Car en faite je suis sur que je pourrais avoir plus d'info que ce que tu m'a demandé, je voudrais réussir à savoir ce qu'il prévoit de faire, chacun de ses faits et gestes, même les choses qui semblent insignifiantes, car elles ne le sont pas toujours. Le tout et que je gagne sa confiance et que je ne la perde pas, mais si il pense vraiment que je suis de son coté, si j'arrive à lui faire croire que je marche avec lui, ou même mieux que je suis folle de lui je crois pouvoir avoir toutes les infos que je veux. Alors t'en penses quoi? Je sais que cette tactique risque de prendre un peu de temps mais de cette façon je pourrais avoir toutes les infos et les détails, puis comme tu la dit je n'ai pas vraiment de limite de temps.

J'avais effectivement une excellente idée mais, je ne décidais pas de lui en faire part. Enfin, pas pour l'instant. Ce serait ... un peu brutale mais, on ne peut plus efficace.

Il ne te manquerai qu'un alibi. Quand tu seras assez rapprochée de lui et que tu auras sa confiance, je veux que tu me le dise. Ce que je ferais, sera sans coeur et difficile pour toi. Mais, sache que je ne le ferais pas de gaieté de coeur et ça te rendra la tâche infiniment plus aisée à accomplir. Soit seulement sur et certaine qu'il ai de l'affection à ton encontre, sinon, ça ne fonctionnera pas.

Quel homme ne fondrait pas pour une jolie femme en détresse...

Toi qui le connais, y a t-il des choses que je dois savoir? Des choses qui me seront utile?

Effectivement, je le connaissait bien. Très bien même. Sans réfléchir, je lui fit un petit résumé de la personne.

Il est charmeur né. Arrogant surpuissant et possède un égo démesuré, complètement. Ne prête allégeance à quiconque, il se la garde pour lui. Il possède un faible pour les belles femmes, surtout pour celles difficiles à mater mais, qui tout de même en valent beaucoup la peine. Il adore les emmerdes par dessus tout. Ce foutre dedans jusqu'au cou. Il était pourtant, un excellent agent d'information et l'est toujours. L'un des meilleurs, je dois avouer. Il possède aussi ... une très grande gueule. Il se vante énormément, parfois avec raison. Souvent même. Très matérialiste. Il adore l'argent et l'or.

Je stoppai ensuite. Elle me fit un petit sourire tout en buvant ensuite une petite gorgée. Son regard porta alors au loin.

Tu sais pendant ton absence je m'ennuyai tellement que j'ai pensé à m'inscrire à l'université, j'y pense encore mais je voulais avoir ton avis... L'université de Louisville n'est certes pas une grande école mais c'est pas la plus merdique non plus, puis ça ne m'empêchera pas d'être présente si tu as besoin de moi.

Haaa les femmes !!! Les meilleurs pour passer du coq à l'âne. La regardant toujours sans expression.

Je crois effectivement que tu y est prête.

Nouvelle excellente idée. Plus qu'il y à d'agent au même endroit et moins il y aura de chance qu'ils se fasse tous prendre. En même temps, en ayant plusieurs copies de cette fameuse liste, je saurais vraiment ceux qui me seront fidèle en les comparent les unes aux autres. Je ne lui en fit tout de même pas part pour l'instant.

Tu ne m'as jamais parlé de ta famille, tes parents? Je ne sais même pas si tu as des frères et soeurs? Elle était comment ta vie avant?

Je répondis franchement à sa question.

J'ai eu des parents pauvres. Je ne suis pas né dans la bonne branche familiale. J'ai 8 soeurs et aucun frère. Je ne connais pas réellement le reste de ma famille. Étant le seul garçon de la famille, je représentais l'espoir. Les garçons, son plutôt rare d'où je viens, on étaient surpeuplé du sexe féminin. J'ai appris à travailler très jeune. 4 ans et demi à peine que je faisais déjà la collecte dans les rizières avec mon père et ma mère du lever du soleil au coucher du soleil à tout les jours de la semaine pour un trop maigre salaire qui ne nous apportais trop peu de nourriture. Mon père à vendu quelques une de mes jeunes soeur à des hommes venant d'autre pays pour payer mes études quand je fus plus grand. En tant que fils, j'eus droit au service militaire tout autant qu'aux étude pour faire honneur à ma famille. J'ai accomplis avec dureté les douzes années de dur services tout en montant les échelons les uns après les autres. Ensuite, j'ai quitter pour retourner chez moi, fièrement et quand j'y suis arriver. Mon paternel ... était en train de commettre une atrocité ignoble avec quelques un de ses copains sur mes soeurs. Je me suis alors retrouver dans une colère ignoble et sans nom et j'ai essayer de les massacrer tous. Ils étaient trop nombreux. Une douzaine en tout. Quand je me sentis tomber sous les coups, je me protégeais le visage avec les bras quand, étrangement, je me sentis ... à deux endroits différents. Levant le regard, je me vis dans un coin un peu plus loin et en même temps, je me regardais par terre, ensanglanté. À chaque fois que je détournais le regard, je me voyais à nouveau. Jusqu'à ce que je perde réellement connaissance tout en étant debout à de nombreux endroit en même temps. Ensuite ...

Je me tut. Qu'est-ce que je faisais là ?!?!? Je secouais la tête à deux reprises et gardait le silence un moment. Serait-ce un moment de faiblesse ? Personne ne connaissait cette histoire, ni Jersey, ni petit dragon. Effaçant tout ses souvenirs de ma mémoire d'un seul trait.

J'ai travailler sans relâche pour devenir qui je suis aujourd'hui tout en me contrôlant parfaitement. Le passé ne m'importe plus à présent.

Je bus une gorgée de cocktail puis, je lâchais à Amy à mi-voix.

Incroyable ... Il me semble que Jersey m'accuse maintenant de l'avoir remplacée par toi et de ... coucher avec toi.

Tout mes moi étaient indépendant mais, on possédaient tous le même cerveau tout de même. J'avais appris à le compartimenter des dizaines de fois et à faire travailler chaque partie de mon cerveau à part de toute les autres sans toutefois complètement la couper de ce que tout mes autres moi voyaient, entendais, ressentais et vivaient. Je fis un mince sourire. Je me levais et approchais de la rambarde, faisant signe à Amy de me suivre, je lui montrait un point en bas. Exactement où j'étais avec Jersey qui me menaçait de sa lame de glace. Amy voulut réagir et je l'en empêchait radicalement.

Silence, regarde et apprend ... lui ordonnai-je froidement.

Amy ne pouvait pas entendre ce qui se disait plus bas. Mais, elle devait voir tout de même très bien. Nous passions nous-même inaperçu. Nous étions témoin de cette scène. Mais, nous ne nous en mêlerions pas.

(On ne s'en mêle pas... Si tu veux, tu iras la joindre après ... T'a qu'à lire mon autre poste et en faire un petit résumé de ce que tu vois mais, n'entends pas. Surtout la prise de bec avec la lame de glace et la façon dont j'interviens. Si y à de quoi ... tu me demandera par mp svp...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Amy Johnson

avatar


✖ Messages : 79
✖ Date de naissance : 29/04/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: Retour Daniel Jeu 31 Mai - 12:17

J'avais expliqué à Daniel de quelle manière je comptais m'y prendre pour avoir Jason, j'allais jouer sur le fait qu'on s'appréciait, j'allais tenter de gagner sa confiance, en devenant une amie ou même plus, en lui faisant croire que je suis avec lui, que je voulais me battre à ses cotés.

Il ne te manquerai qu'un alibi. Quand tu seras assez rapprochée de lui et que tu auras sa confiance, je veux que tu me le dise. Ce que je ferais, sera sans coeur et difficile pour toi. Mais, sache que je ne le ferais pas de gaieté de coeur et ça te rendra la tâche infiniment plus aisée à accomplir. Soit seulement sur et certaine qu'il ai de l'affection à ton encontre, sinon, ça ne fonctionnera pas


J'acquis d'un signe de tête, même si j'appréhendais ce qu'il allait faire, mais comme il venait de le dire c'était pour me rendre la tâche plus facile, peut-être que ça ne sera pas si cruel que ça, enfin bon on y était pas encore, il me fallait plus de renseignement sur Jason je le connaissait peu, je demandai à Daniel de me parler de lui, il devait suffisamment le connaitre si il l'avait laissé travailler pour lui. Il me le décrivit sans peine, j'avais déjà remarqué certaines choses d'autre non. Je lui sourit, et pris une petite gorgée, puis je rivai mon regard au loin. Je lui exprimai l'envie que m'était venu de reprendre mes études, je m'ennuyai quand il n'était pas là et je pensais que ça ne pourrait pas me faire de mal, Daniel pensait que j'étais prête, je tournai mon regard vers lui et lui souris comme pour lui dire merci, j'allais pouvoir m'inscrire d'ici quelques jours ça serait super. Je me mis à penser à ma vie d'avant à mes parents et là je me rendis compte que je ne savais rien ou presque de l'ancienne vis de Daniel. Je le questionnai donc sur sa famille, ses parents, sa vie d'avant. Il m'en parla, et je constatai que sa vie n'avait pas était des plus simple, il au sein d'une famille nombreuse avec 8 soeurs, je fus un peu surprise, mais il expliqua que de là ou il vient la population était majoritairement féminine. Il avait commencé à travailler à 4 ans avec ses parents sur les rizières, tous les jours, du lever au couché du soleil, et tout ça ne leur apportait presque rien. Son père vendu ses propres filles pour pouvoir payer des études à Daniel, je trouvai ça horrible. Daniel fit son service militaire, il s'en sortait bien, il le devait pour l'honneur de sa famille, lorsqu'il rentra chez lui, il surprit son père et des amis à lui violer ses soeurs, je revenais pas, j'eus un haut le coeur. Daniel avait tenté de massacrer mais ils étaient bien trop nombreux et c'est lui qui se retrouva à terre se mangeant les coups, c'est là qu'il se dédoubla peut-être pour la première fois, il se voyait lui même ensanglanté, puis il perdit connaissance. Il allait pour continuer mais il s'arrêta net, il secoua la tête comme pour remettre ses idées en place, je compris qu'il ne voulait pas m'en parlais, il garda le silence un petit moment.

J'ai travailler sans relâche pour devenir qui je suis aujourd'hui tout en me contrôlant parfaitement. Le passé ne m'importe plus à présent.


Je n'ajoutais rien, j'étais contente qu'il s'est confié à moi, même si il ne le voulait pas vraiment, ça devait être des souvenir douloureux, je ne voulais pas m'étaler sur le sujet, je pensais à la dur vie qu'il avait eu, travaillant dès le plus jeune age, et me sentis un peu gênée d'avoir vécu dans le luxe, depuis toute petite, je ne connaissais pas vraiment la galère, je n'avais jamais travaillé, et on avait presque toujours tout fait à ma place... Daniel but une gorgée de son cocktail. Il me fit par ensuite que Jersey l'accusait de l'avoir remplacé par moi et de coucher avec moi, c'était une chose absurde, Daniel était comme un père pour moi. Je n'en croyais pas mes oreilles.

Mais c'est n'importe quoi!


Déjà qu'elle me reprocher d'être restée et partie avec Daniel alors maintenant si elle pensait des trucs dans le genre on était pas sortie de l'auberge... Daniel se leva et s'approcha au bord de la rambarde, il me fit signe d'approcher et me pointa du doigt un endroit où il se trouvais avec Jerz', elle était en train de le menacer avec une lame de glace qu'elle avait à la place de la main, elle voulait vraiment le tuer et elle pouvait réussir si c'était le vrai Daniel qui était en face d'elle je voulu me précipité pour descendre mais Daniel me retint.

Silence, regarde et apprend ...
m'avait il dit sur un ton sans appel.

Je regardais alors en silence, en contenant ma rage, le Daniel d'en bas tomba sur le banc, j'avais l'impression que ses jambes étaient trop faible, il releva la tête vers Jerz', c'était la première fois que je le voyais comme ça, comme si il était sans défense. Et pourtant il était aussi à mes coté et paraissait en pleine forme, c'était assez troublant. Puis d'un coup le Daniel d'en bas redevint confiant. Je vis deux autre Daniel se matérialiser derrière Jersey, qu'il la saisirent à bras le corps, elle ne pouvait presque rien faire, puis deux autres clones arrivèrent entre Daniel et Jersey, de cette façon il était intouchable, même si elle arrivait à se défaire de l'emprise des deux autres. Elle se fit trainer de quelques mètres en arrière et là Daniel l'observait, je sentais que quelque chose allait se passer, j'avais l'impression que j'allais assister à un truc énorme, je sentais une tension mauvaise.

Qu'est ce que tu vas lui faire?
chuchotais je un peu inquiète.

Je n'acceptais pas que Jerz' menace Daniel mais je ne voulais pas qu'il lui arrive malheur non plus, je l'aimais malgré toute ces histoires, j'aimais aussi Daniel, je ne voudrais pas en perdre un, même si dans un sens je savais que je l'avais perdu elle. Il n'en restait pas moins que je la savait en bonne santé, et rien que de savoir ça déjà me suffisait, je ne voulais pas que Daniel lui fasse du mal. Puis finalement je vis Jerz' inclinait la tête, puis elle gela les deux clones qui l'emprisonnait de par leurs bras, elle les éclata d'un coup de poing, elle avança vers Daniel qui lui fit apparaitre des tas de clones, Jerz' les gelait et les détruisait au fur et à mesure qu'elle avançait, mais il était bien trop nombreux, je l'entendis alors crier, un cris de rage à vous glacer le sang, elle fis un cercle avec ses bras et lorsqu'elle tapa dans ses mains le jardin entier était gelé Daniel y comprit, notre respiration faisait de petit nuage devant nous. Elle s'approcha du vrai Daniel et se pencha à son oreille, elle devait lui murmurai un truc, puis elle leva les yeux vers nous, elle fixai le clone à mes cotés, pendant une fraction de seconde je cru qu'elle allait nous gelé à notre tour, mais elle baissa finalement les yeux puis elle sorti du jardin, prenant soin de faire craquer la glace, ce qui détruit tout les clones et rendit sa liberté au vrai Daniel. Je souris alors en voyant que Jerz' avait eut le dernier mot, elle avait réussit à faire face à Daniel, et il ne lui était rien arrivé. Lui qui m'avait dit d'observer et d'apprendre ça avait était là une belle leçon, celle que même les hommes les plus puissant on une faille. Je regardai encore un coup par la rambarde, Daniel n'avait pas l'air d'être en super forme, mon sourire s'effaça rapidement et je descendis donc rapidement, il était assis sur le banc, je m'accroupis et pris ses deux mains dans les miennes, elles étaient glaciales.

Ca va aller? Dis moi si il faut que je fasse quelques choses.


Je vis Charles à travers la grande baie vitrée.

Charles,
criais je, apportez moi un plaid!, dis je quand il se retourna, et préparez un thé bien chaud pour Mr Young!

L'employé s'exécuta, au bout de deux minutes j'avais mis la couverture autour de Daniel et je le fis rentrer à l'intérieur, pour qu'il s'installe dans son fauteuil et savoure son thé!

Qu'est ce qui s'est passé pour que ça dégénère autant? Pourquoi n'as tu rien fait? Elle aurait pu te tuer!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daniel Dea Young

avatar


✖ Messages : 41
✖ Date de naissance : 11/04/1971
✖ Bougies : 47

MessageSujet: Re: Retour Daniel Ven 1 Juin - 20:30

Moi et Amy, nous étions en train d'observer la scène. Moi, impassiblement et elle, avec le sang qui bouillait. Alarmée, quand elle vit que je tenais Jerz, elle me demanda.

Qu'est ce que tu vas lui faire?

Sans détourner mon regard, je chuchotais bassement.

Je ne lui ferai absolument rien. Je ne veux que la maitriser car elle est en pleine crise d'angoisse et son don risque d'être incontrôlable.

Nous regardâmes alors le combat assez singulier qui se passait plus bas. Jerz visiblement y mettait tout son coeur. Je souris. Elle avait toujours été comme ça, s'épuiser sans aucune réserve. Je pourrais la maitriser en moins de deux mais, je la laissait extérioriser. Le combat fut rapide sans aucune violence. Tout mon jardin ce retrouva gelé et Jerz me dévisagea sur la terrasse pendant un moment, je lui sourit en lui joignant un petit clin d'oeil. Ensuite, elle partit et tout la glace ce fendilla en faisant disparaître tout mes clones, sauf moi et moi. Après un moment, je disparus à mon tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retour Daniel

Revenir en haut Aller en bas

Retour Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Like a flower [Daniel]
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Habitations :: Dea.Young/Johnson-
Sauter vers: