Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

« La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Mer 16 Mai - 16:55


Hunter Connor Moriarty


Le mal réunit les hommes.



Carte d'Identité
Crédits:





Nom : Moriarty
Prénom : Hunter, Connor
Surnom : Si j'étais toi, je ne m'amuserais pas à ça...
Age : 25
Origines : Américain
Groupe : Special Evil
Don : Invisibilité



This is the story of my life

Carnet de notes #1:
On voudrait toujours croire qu'il y a une raison logique à ce qu'un homme tourne mal. Seulement... Il n'y en a pas. Nous sommes le Mal. Il est tapi en nous, et ce depuis les origines des temps. L'Homme n'a jamais survécu qu'en faisant le Mal. Le Bien n'est qu'un fantasme que tout le monde arbore sous une allure différent. Mais c'est le Mal lui-même qui nous fait agir. Nous ne sommes pas là pour oeuvrer pour le Bien. Nous sommes les enfants du chaos.
Aristote le disait bien : le mal réunit les hommes.


San Fransico, 1987, la famille Moriarty s'aggrandit, après deux filles, voilà que Dean et Hannah accueillent un petit bonhomme enjôleur qu'ils choisissent d'appeler Hunter Connor, en l'honneur de ses grands-pères. Et le début de la vie du garçon se passe normalement... Si ce n'est l'espièglerie habituelle des enfants, et les farces fraternelles... Une petite vie parfaitement rangée, pas d'ombre au tableau...
Mon père était le PDG d'une boite, il avait réussi sa vie. Une belle femme, d'adorables filles, et un héritier. Eh oui, traditionnaliste, il comptait sur moi pour reprendre les rênes un jour. ça ne m'a jamais vraiment enchanté, le commerce ne m'intéressait pas vraiment, mais en bon fils je faisais docilement ce que mon père voulait. Les leçons de pianos le samedi matin, alors que je détestais ça. Mon professeur me faisait penser à une vieille goule et ses mains à des araignées. De grandes araignées blanchâtres parcheminées de veines bleuâtres. C'est grâce à ces leçons que j'ai découvert mon pouvoir. Je ne voulais tellement pas avoir leçon ce jour-là - je n'avais pas vraiment pratiqué mes gammes comme le vieux Perkins me l'avait demandé, que j'étais sur de me faire taper sur les doigts - que j'ai "disparu" pendant quelques minutes. Je suis allé jusqu'au salon où il y avait le piano mais personne ne me voyait. J'étais devenu invisible. Bien sur, ça ne dura pas très longtemps et je me fis engueuler pour mon retard. Par la suite je m'entrainais assez souvent à ce petit "jeu", et parvint à tenir de plus en plus longtemps. Je m'en servais pour faire des blagues, ce genre de choses. Quand je fus envoyé en pensionnat, je m'en servai pour dérober les objets confisqués par les pions à mes camarades, moyennant échange, souvent des sucreries, ou les meilleurs plats à la cantine. J'étais un vrai petit roi. Je subtilisais aussi certains corrigés que je moyennais plus chers. Sans jamais me faire prendre, sans jamais citer mes sources.

Carnet de notes #2
Celui qui a l'argent, a le pouvoir. Et celui qui a la connaissance ou l'intelligence avec lui en a encore plus. Les hommes comme mon père sont les nouveaux "seigneurs", il est rare d'avoir la capacité de les atteindre. Il est extrêmement dur de les faire tomber de leur piédestal, pourtant c'est possible, si l'on est meilleur qu'eux. Après tout, ce ne sont que des hommes. Mais il est aussi dans la nature de l'homme, comme de tout animal, de courber l'échine devant la fatalité lorsque son adversaire est plus fort que soi. Nous ne somme que des animaux évolués. Mais il a toujours manqué une chose à mon père. Une chose qui le rende puissant et meilleur que les autres. Il n'est pas un surhomme.

J'avais 17 ans la première fois que ma route a croisée celle de Daniel Dea Young. Il était venu voir mon père, mais la raison de sa visite était vouée à être obscure. Je m'étais introduit dans le bureau de mon père au nez et à la barbe de ce dernier. A l'époque, je pouvais rester pendant à peu près une heure invisible de tout et de tous. Chose étrange, l'asiatique m'avait comme qui dirait repéré. Au bout d'un moment de leur discussion, il avait demandé à me voir, seul. Mon père lui avait indiqué que je devais me trouver dans ma chambre, à étudier. Le pauvre homme ignorait que j'étais là en réalité. Je me hâtais de retourner là où j'étais sensé être et eus tout juste le temps d'ouvrir un bouquin d'algèbre avant que Daniel n'entre dans ma chambre.
- Je te vois enfin, mon garçon.
A partir de ce moment-là, j'ai su que jamais je ne reprendrai les rênes de l'entreprise familiale. Je terminais le lycée et quittais Frisco pour la Cité des Anges. Je devins les yeux et oreilles de Daniel Dea Young, son ombre, invisible. Je m'acquittais des tâches qu'il me demandait avec aisance. J'appris pas mal de choses à ses côtés, tout aussi intéressantes, voire même plus que ce que j'aurais appris en cours. Bien plus qu'il ne le croit en vérité, car je ne me contente pas de suivre bêtement ses ordres. Il sait quand je suis là, mais je serais vraiment surpris d'apprendre qu'il sait ce que je fais réellement, ce que je comprend réellement. Je ne suis pas un pantin. Pas totalement.

Carnet de notes #3
Les sentiments ne sont qu'une entrave. Le pire d'entre tous étant l'amour. "Je t'aime met l'autre en prison". L'amour créée une relation de dépendance entre deux personnes. L'on ne peut agir sans l'approbation de l'autre. Pourtant, "je t'aime", ces trois mots sont tellement faciles à dire, après tout, ça n'a guère plus de valeur que "une baguette pas trop cuite". Malgré tout, ces stupides mots transforment la plupart des gens en abrutis finis. SI vous voulez dominer la meute, alors il vous faut être imperméable à tout sentiment qui pourrait causer une brèche en votre discernement. Amour, joie, peine, colère, haine... Cela n'en vaut pas la peine. Il faut être maître de soi et forger soi-même notre destinée.

C'est à la demande de Daniel que je suis parti pour Louisville, à faire l'intermédiaire entre lui et le directeur Hanson. Leurs magouilles ne m'intéressent pas vraiment, mais la situation est instructive. Lorsque je ne joue pas les messagers, je suis un simple étudiant à l'Université. Et tout le monde n'y voit que du feu. Mais ce n'est guère étonnant, les gens ont tendance à refuser de voir la réalité en face.



In Your Head & When I look at you

On pourrait me comparer à un serpent, mon sang-froid est presque à toute épreuve. Je sais garder mon calme quand la situation l'exige, cependant, je peux aussi m'enflammer assez vite. Je suis quelqu'un de soigné et méthodique, mais j'aime aussi faire des expériences. Je trouve certains concepts comme le bien et le mal dénués de fondement et je ne le cache pas. Je peux argumenter des heures sur un sujet qui me passionne, quitte à me mettre l'auditoire à dos. L'avis des autres et leur jugement sur ma personne ne m'importent pas vraiment. Je n'ai pas le QI le plus élevé du monde, néanmoins, je me considère comme étant plus intelligent que la normale. Le fait que j'aie un don n'y est pas pour rien. Vous l'aurez compris, je suis assez imbu de ma personne, sans être narcissique. De règle générale, je sais aussi me montrer comme l'on a envie de me voir. Fils modèle - répentant lorsqu'il faute, élève studieux et doué, jeune homme charmant... Je suis tout ça à la fois... Sans en être aucun réellement.

J'ai une allure un peu trompeuse, à me croiser dans la rue, on penserait sans doute que je suis un gentil garçon, mais il n'en est pas vraiment ainsi. Pas toujours. Je suis brun aux yeux gris acier et je suis plutôt avenant. On ne peut pas dire que je sois moche comme un pou, je crois. Enfin, ça reste les gouts de chacun. Je suis assez soigneux de mon apparence, sans pour autant tomber dans les clichés efféminés. Du reste, je n'ai pas un physique impressionnant, mais je sais me défendre, mine de rien.




Behind The Screen






Pseudo:Loki
Age: quel âgae a un dieu à votre avis ?
Avatar: Tom Hiddleston
Poste Vacant ou Inventé ? Inventé
Double Compte ? (si oui, précisez) Oui
Comment avez vous découvert le forum ? J'y ai été téléporté par le Bifrost.
Le mot de la fin ? Je suis un dieu, vous ne pouvez rien contre moi créatures Razz
Le code de validationvalidé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Mer 16 Mai - 18:40

LOOOL tu me fais faire un tour de bifrost ??? Bienvenue Loki fait gaffe non-officiellement ton frère est làSmile

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Amy Johnson

avatar


✖ Messages : 79
✖ Date de naissance : 29/04/1988
✖ Bougies : 30

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Mer 16 Mai - 18:44

Bienvenue. Est ce qu'on aura un lien ou bien Daniel t'as engagé sans que personne ne soit au courant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Mer 16 Mai - 18:45

Tu veux que je te montre mon bifrost ? Waow

(ok, je sors pour celle là)

Tant que c'est que non-officiellement... De toutes façons, je n'ai que des soeurs... Si une de mes soeurs est en fait mon frère, je crois que je l'aurais remarqué.

(oui, il est temps que j'aille me coucher)

Amy > C'est comme tu veux. Si Daniel te parlait de ses plans dans ce cas on doit se connaitre, l'un comme l'autre ne me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Mer 16 Mai - 23:27

Il me faut mon Mjollnir !!! Alors mon frère, Loki, tu seras présent pour mon couronnement ? T'aurais pas due quitter Asgard mon cher frère !!! QU'ODIN EN SOIT TÉMOIN, JE TE RAMÈNERAI AU BIFROST POUR QU'HEIMDALL GARDE LES YEUX SUR TOI !!!

Sort plus loin ... vers le Nifleheim pour massacrer du géant des glaces et reviens tout de suite après...

OÙ EST MA PITANCE ???

mouhahaha sort et sort très loin ...

Signé THOR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Jeu 17 Mai - 9:19

Merci pour la tranche de fou-rire, Frère d'une autre Histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 38
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Jeu 17 Mai - 12:31

Pwhahaahhahhaha Je vais vouer un culte à mon homme IRL je le sens !!! C'est très Thor ça xD sinon Bienvenue Moriarty

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hunter C. Moriarty

avatar
♠ Valet de Pique ♠


✖ Messages : 67
✖ Date de naissance : 13/07/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Dans ton dos.

MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. » Jeu 17 Mai - 13:30

T'as Thor Ali Gator... Et le Thor Tue.

Bref. Merci Jersey. Au plaisir de se voir. Ou de ne pas se voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. »

Revenir en haut Aller en bas

« La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire. Les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 1.06 Enquête surnaturelle
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» l' origine du coup de boule
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» Waterloo, vidéo documentaire origine Planet
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Administration :: Les Archives :: Les Dossiers Validés-
Sauter vers: