Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Un vagabond à la maison lol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Sam 9 Juin - 7:25


Je m'excusais auprès de Kathleen pour l'avoir embarqué dans tout ça encore un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Elle secoua la tête et me prit amicalement les mains.

-T'en fait pas ! Je crois un peu au destin et je crois que rien n'arrive pour rien.

Elle eut un petit rire avant de hausser les épaules.

-Ça doit être ma façon à moi de faire parti de ce monde. Tout ceux de mon entourage possède un pouvoir et moi je possède le calme et la capacité de gérer cette situation c'est tout.
- On échange si tu veux.

Je lui fis un petit sourire.

-Tu pourras toujours compter sur moi si tu as besoin de parler, je te jugerai pas. Tu restes le même Teddy qui nourrissait Fenrir au sandwich la première fois qu'on c'est vu dans le parc.
- ça me va. Et celui qui s'amuse à peindre sur tes murs aussi.

Elle me fit un sourire.

-Tu veux que je te fasse un café ? Un truc pour te réchauffer ? Tu dois faire de la fièvre t'as l'air congelé.

J'acquiesçais.

- Je veux bien, oui.

Elle rentra pour me faire un café et je m'absorbais dans la contemplation de la vue le temps qu'elle revienne avec une tasse fumante. Je la remerciais en souriant.

- Le centre... Ils font quoi aux gens comme nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Lun 11 Juin - 10:39

Lorsque je lui fis pars de ce qui selon moi était mon don, il me demanda si je voulais échanger. Je lui fis un demi sourire simplement. On savait bien que ça fonctionnait pas comme ça. Je lui dit qu'il restait le même à mes yeux et qu'il pouvait compter sur moi. Qu'il était simplement le Teddy qui nourissait mon chien à même son sandwich dans le parc.

-Ça me va. Et celui qui s'amuse à peindre sur tes murs aussi.

J'eus un petit rire. Je lui demandai ensuite s'il voulait un café ou un truc chaud. Il avait l'air congelé, même si on était très bien dehors. Il acquiesça.

-Je veux bien, oui.

Je me levai et parti à la cuisine. Je lui préparai une tasse de café et me pris un coca.Le temps que tout soit prêt, je pris mon téléphone et téléphonai à mon père, mais je tombai sur son répondeur. Je comprenais pas pourquoi il était parti rapidement comme ça. Ça lui ressemblait pas. Je sorti de nouveau sur la terrasse et tendi la tasse fumante à Teddy avant de reprendre ma place. J'ouvris mon coca et en pris une longue gorgée.

-Le centre... Ils font quoi aux gens comme nous ?

Je pinçai les lèvres légèrement.

-Je ne sais pas exactement ce qu'ils font. Avant j'y allais pour les défendres et tout semblait normal, fin autant qu'un asile peu avoir l'air normal, puis après que j'aille rencontré Jeremy ça à changé... Il a eu une altercation avec le centre, certain voulait le poursuivre et je pouvais pas par conflit d'intérêt, puis c'est là qu'il m'a raconté ce que Bennet avait fait à sa petite amie...

Je gardai le silence un instant.

-Bref, il c'était comporté comme un vrai barbare, mais j'ai pas voulu croire Jeremy et je suis allée chez le garde qui c'est mis à me parler comme si j'étais une trainé et il a même osée me plotter les fesses, bref tout est devenu étrange. Je sais que Hanson est au courant de ce qu'il se passe, mais il voile un peu les yeux pourvu que ses recherches fonctionne, le reste il s'en tape.

Je secouai la tête.

-Je dis ça sans preuve, mais j'ai l'impression que les spéciaux qui sont là-bas sont des rats de laboratoires. Certain entre de leur plein gré et d'autre sont carrément kidnapé, c'est ...étrange ...

Je pouvais pas vraiment en dire plus, j'en savais pas plus et ça me sufisait.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Lun 11 Juin - 16:13


Je ne sais pas exactement ce qu'ils font. Avant j'y allais pour les défendres et tout semblait normal, fin autant qu'un asile peu avoir l'air normal, puis après que j'aille rencontré Jeremy ça à changé... Il a eu une altercation avec le centre, certain voulait le poursuivre et je pouvais pas par conflit d'intérêt, puis c'est là qu'il m'a raconté ce que Bennet avait fait à sa petite amie...

Elle resta silencieuse un instant, j'étais pas sur de vouloir entendre la suite.

-Bref, il c'était comporté comme un vrai barbare, mais j'ai pas voulu croire Jeremy et je suis allée chez le garde qui c'est mis à me parler comme si j'étais une trainé et il a même osée me plotter les fesses, bref tout est devenu étrange. Je sais que Hanson est au courant de ce qu'il se passe, mais il voile un peu les yeux pourvu que ses recherches fonctionne, le reste il s'en tape.

Elle secoua la tête.

-Je dis ça sans preuve, mais j'ai l'impression que les spéciaux qui sont là-bas sont des rats de laboratoires. Certain entre de leur plein gré et d'autre sont carrément kidnapé, c'est ...étrange ...

Un frisson glacé me parcourut. C'était pire que la prison.

- Et ils acceptent ça ?

C'était impensable. Je ne pouvais pas le comprendre. Une fois le café englouti, je me sentis mieux.

- Et les autres... spéciaux... Ils font rien pour les aider ?

J'étais pas sensé faire quelque chose ? Enfin, c'était pas comme si j'avais le don ultime non plus. Je me passais la main sur les cheveux.

- ça a du te faire drôle quand même... Au moins autant qu'à moi.

Je lui fis un sourire.

- Tu veux toujours apprendre à dessiner ?

Changement total de discussion. Mais bon, ça valait mieux. Je repoussais le plaid.

- Je sais même pas comment donner un fichu cours, mais ça peut être marrant, non ?

J'allais chercher mon matos. Il faisait bon dehors, autant en profiter. Je lui passais du papier et un crayon.

- Vas-y essaye de dessiner quelque chose. Juste un truc, un pot, une chaise, un arbre, ou même une feuille. N'importe quoi.

Je la laissai choisir son modèle et crayonner un peu. Je vis à sa tête qu'elle n'arrivait pas à ce qu'elle voulait. Je posais ma main sur la sienne avant qu'elle ne déchire le papier en raturant. Je lui fis un petit sourire.

- Essaye pas d'entrer dans les détails du premier coup. Fait d'abord un brouillon, les premières choses que tu vois. Ensuite, tu affines ton dessin, ok ? Ressaies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mar 12 Juin - 15:04

J'essayai d'expliquer un peu à Teddy la façon dont moi j'avais perçu le centre et lui racontai un peu grossièrement ce qui c'était produit avec Remy.

-Et ils acceptent ça ?

Je haussai les épaules.

-Et les autres... spéciaux... Ils font rien pour les aider ?

Je haussai de nouveau les épaules.

-J'en sais rien Teddy... C'est très sombre comme univers là-bas. Une fois que tu entres dans leur régistre tu en sort pas comme tu veux, donc j'ai jamais chercher à vraiment savoir, dis-je avec une moue désolé.

-ça a du te faire drôle quand même... Au moins autant qu'à moi.

J'étouffai un faux rire.

-Et comment !!! Certain des gardes qui travaillent là-bas sont très amis avec mon père. Je suis persuadée qu'il ne connait pas ce côté d'eux et ça ma choquée de le savoir...

En même temps savoir qu'on avait empêcher un violeur d'aller en prison alors qu'on le croyait innocent et apprendre deux ans plus tard qu'il était coupable, c'était moyen pour le moral. Il me fit un sourire.

-Tu veux toujours apprendre à dessiner ?

J'acquiesçai avec un petit sourire. Ça me gênait pas qu'il change de sujet, bien au contraire.

-Je sais même pas comment donner un fichu cours, mais ça peut être marrant, non ?

Je lui souris et il se leva pour aller chercher son matériel. Il me tendit un bloc de feuille et un crayon plomb avec une mine un peu plus foncé que celui qu'on prend pour écrire normalement.

-Vas-y essaye de dessiner quelque chose. Juste un truc, un pot, une chaise, un arbre, ou même une feuille. N'importe quoi.

Je regardai autour de nous et décidai de m'arrêter sur la niche de Fenrir. Je grimaçai en dessinant. J'essayai de faire des jeux d'ombrage histoire qu'il me trouve pas trop nul, mais je n'aimais vraiment pas le résultat. En fait à six ans j'aurais surement fait identiquement le même dessin. Je vins pour déchirer la feuille et recommencer, mais il posa sa main sur la mienne pour m'en empêcher. Je levai les yeux vers lui.

-Essaye pas d'entrer dans les détails du premier coup. Fait d'abord un brouillon, les premières choses que tu vois. Ensuite, tu affines ton dessin, ok ? Ressaies.

Je soupirai.

-C'est pas aussi facile que ça en a l'air.

Je changeai de feuille et recommençai. Une fois fait je regardai le dessin et serrai le bloc note contre moi en écattant d'un fou rire monstre.

-Oh mon dieu c'est n'importe quoi, c'est trop hideux, dis-je hilare.

Je réussi à cesser de rire sans vraiment prendre mon sérieux.

-Tu veux que je t'enseigne le droit ce sera plus simple je crois. Je suis vraiment pas une artiste faut que je me rende à l'évidence.

Je me remis à rire légèrement et lui montrai le dessin. Ça ressemblait à ... rien en fait. C'était même pas rectangulaire comme une niche et le toit avait la forme de ce qu'on peu voir au travers d'une onde dans l'eau. Aucune ligne droite et totalement déformé. Je me levai en lui rendant son crayon, puis je détournai le regard en entendant quelque chose dans la maison. Pourtant Fenrir était bien endormi près du garage.

-Attend moi je reviens.

J'avançai, les sourcils fronçé et fit un premier pas à l'intérieur. La porte avant était ouverte et je n'avais pourtant pas le souvenir de l'avoir ouverte, sinon je l'aurais refermé. Je m'y rendis et regardai dehors, mais il n'y avait rien. Je fermai la porte et m'avançai vers la table où un petite boite en carton était posé sur le coin. J'étirai le bras, mais mon père arriva comme un coup de vent à la vitesse de l'éclair et se posa entre moi et la boite. Je sursautai et laissai un petit cri de surprise sortir de ma gorge.

-N'y touche pas, c'est pas pour toi, dit-il avec un visage dur.

Je fronçai les sourcils.

-Pour qui est-ce alors et où étais-tu ?

Il ne soutena plus mon regard et mis la boite dans sa poche.

-C'est pour moi et j'étais là...

Je lui coupai la parole en abordant un ton exaspéré.

-Là où je devais être ... Tu répètes ça depuis que je suis toute petite papa. C'est le genre de réponse qui me suffisait quand j'avais six ans, mais pas maintenant.

Il passa son bras autour de mes épaules et m'entraina dans le jardin, il fit un signe de main à Teddy pour qu'il reste assis et me fit signe de m'asseoir également.

-Laissez moi vous expliquer. Je suis né avec le don de radar. C'est-à-dire que je repère les gens spéciaux où qu'il soit. Je travaillais pour Docteur. Heiser. J'ai accepté de faire partie d'un expérience qui consistait à injecter un gêne de don sans savoir ce qu'il allait être et j'ai acquis la vitesse, mais c'était loin d'être au point. Le gêne affecte mon état de santé de jour en jour et aujourd'hui je suis dans une bonne journée. C'est pour cette raison qu'on ne se voit pas souvent, dit-il d'un air désolé.

J'étais consternée.

-Pourquoi avoir fait ça ?!?

Il secoua la tête.

-Peu importe ma fille. Peu importe.

J'allais protester, mais il me stopa avant.

-Le centre à une liste, Daniel en a une autre, mais la liste la plus complète est très rare. Je suis un des seuls à savoir où elle se trouve. Je me devais de venir te voir quand j'ai sentis la présence d'un nouveau et je devais voir quel genre de spéciaux il serait.

Il regarda Teddy, puis ensuite il regarda sa montre.

-Tu es officiellement listé depuis une heure filston ! Si vous avez des questions c'est le moment parce que je vais devoir y aller moi...

J'étais tellement bouche-bée que je savais même pas quoi dire.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mar 12 Juin - 17:07


-C'est pas aussi facile que ça en a l'air.
- Je sais. Mais essayes quand même.

Elle changea de feuille pour recommencer. Je la laissais faire à son rythme. Elle regarda son dessin et se mit à rire.

-Oh mon dieu c'est n'importe quoi, c'est trop hideux.

Elle cessa légèrement de rire.

-Tu veux que je t'enseigne le droit ce sera plus simple je crois. Je suis vraiment pas une artiste faut que je me rende à l'évidence.
- Je suis pas très doué pour la loi, j'crois.

Je lui fis un petit sourire. Elle me montra son dessin, ça partait dans tous les sens, c'était assez drôle;

- Bah, faut pas essayer de tout faire d'un coup...

Je lui souris de nouveau. Un bruit se fit entendre à l'intérieur. Elle se releva après m'avoir tendu le crayon.

-Attend moi je reviens.
- Ok.

Elle disparut à l'intérieur. Je l'entendis parler avec son père. Puis tous les deux revinrent. j'allais me lever mais le père de Kath me fit signe de rester assis. Il lui fit signe de s'asseoir.

-Laissez moi vous expliquer. Je suis né avec le don de radar. C'est-à-dire que je repère les gens spéciaux où qu'il soit. Je travaillais pour Docteur. Heiser. J'ai accepté de faire partie d'un expérience qui consistait à injecter un gêne de don sans savoir ce qu'il allait être et j'ai acquis la vitesse, mais c'était loin d'être au point. Le gêne affecte mon état de santé de jour en jour et aujourd'hui je suis dans une bonne journée. C'est pour cette raison qu'on ne se voit pas souvent

Je fronçais les sourcils, un peu perdu.

-Pourquoi avoir fait ça ?!?

Il secoua la tête.

-Peu importe ma fille. Peu importe.

Moi je trouvais que ça importait.

-Le centre à une liste, Daniel en a une autre, mais la liste la plus complète est très rare. Je suis un des seuls à savoir où elle se trouve. Je me devais de venir te voir quand j'ai sentis la présence d'un nouveau et je devais voir quel genre de spéciaux il serait.

Il me fixa avant de jeter un coup d'oeil à sa montre.

-Tu es officiellement listé depuis une heure fiston ! Si vous avez des questions c'est le moment parce que je vais devoir y aller moi...

J'ouvris la bouche et le refermai presque aussi sec. J'étais confus.

- Une liste ? Pourquoi je serais sur une liste? C'est vous qui leur avez dit ? Le nouveau c'est un autre ? C'est qui ce Daniel ?

Je pouvais en poser des milliers de questions. Je remuais nerveusement sur mon siège. Je voulais pas être fiché une fois de plus.

- Vous m'avez pas répondu tout à l'heure. Je suis un ... créé ou un... né comme ça ? Pourquoi l'hypervitesse influe sur votre santé ?

Je me levais d'un bon et me mis à marcher dans le jardin. Je pouvais pas faire autrement. ça me détendait un peu.

- Vous faites quoi aux... spéciaux... que vous repérez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mer 13 Juin - 10:26

Après les révélations de mon père j'avais les oreilles qui me bourdonaient, j'avais des hauts de coeur. Ça n'allait jamais s'arrêter ? Les découvertes sur le monde qui nous entouraient réellement allat finir par me rendre malade. Comme un trop plein d'information. Je ne trouvais rien à dire.

-Une liste ? Pourquoi je serais sur une liste? C'est vous qui leur avez dit ? Le nouveau c'est un autre ? C'est qui ce Daniel ?

Teddy semblait de nouveau énervé et je pouvais pas le blâmer. Mes jambes étaient trop lourde pour que je me lève de mon siège.

-Vous m'avez pas répondu tout à l'heure. Je suis un ... créé ou un... né comme ça ? Pourquoi l'hypervitesse influe sur votre santé ?

Il se leva et se mit à faire les cent pas.

-Vous faites quoi aux... spéciaux... que vous repérez ?

Mon père poussa un long soupir et approcha une chaise de jardin près de la chaise longue où j'étais assise. Je me contentai de regarder mon père en attendant les réponses tout comme Teddy.

-Assied toi veux-tu ...

Il toussota légèrement. Il avait vraiment l'air malade. Comment avais-je pu ne pas m'en rendre compte ?

-Je suis un radar pas la science infuse. Je trouve les gens qui ont des dons et je sais quel don ils ont, mais je ne sais pas comment ils l'ont acquis. Ça y a que toi qui peut le savoir.

Je regardai Teddy un moment. Techniquement il devait l'avoir acquis à la naissance sinon il le saurait non ?

-L'hyper vitesse influe sur ma santé parce que lorsqu'ils ont découvert la façon d'injecter un don dans un humain la technique n'était pas au point. Au début tout ce passait comme voulu, mais après plusieurs prise de sang nous nous sommes rendu compte que le gêne des spéciaux à besoin d'un niveau sanguin particulier. Tout dépendant la classe de ton don. Comme radar est un classe un et que l'hyper vitesse est un classe 2, le gêne attaque mon système immunitaire. C'est comme un système de défense automatique.

J'écarquillai les yeux.

-En ce qui concerne Daniel, je peux simplement te dire de l'éviter. Tu ne le trouvera pas, mais si lui te trouve fait tout en ton pouvoir pour l'éviter. Tu le sauras en temps voulu.

Je me raclai la gorge.

-Tu ... tu vas ... mourir ? Papa ?

Je me sentais comme une enfant fragile et sans défense en ce moment. Il me fit un demi-sourire et je ne trouvais pas le moyen de lui rendre. J'avais pas matière à sourire en ce moment.

-On meurt tous un jour, certain plus tôt que d'autre c'est tout. T'es une adulte maintenant et je suis fier de toi ma fille.

Il se leva et dans un geste automatique j'en fis de même. Il me serra dans ses bras et les larmes roulèrent sur mes joues.

-Je t'aime Kathleen, murmura-t-il à mon oreille.

Il me relâcha et je sus instinctivement que c'était la dernière fois que je voyais mon père en vie. Il regarda Teddy un court instant.

-Tu sauras gèrer ton don ne t'inquiète pas...

Il me regarda une dernière fois et parti comme un coup de vent. Je sanglotais légèrement et j'avais du mal à reprendre mon souffle. Je secouai les mains pour enlever l'effet de picotement au bout de mes doigts et pris une profonde inspiration. Je me tournai de nouveau vers Teddy.

-Je t'aiderai moi ! Je te laisserai pas seul.

J'avais peu-être pas de super pouvoir, mais ce monde ne me faisait pas peur.

-Je sais qui est Daniel. Il est surnommé le marionetiste. J'ai souvent vu son nom dans les fichier du centre et je l'ai croisé une fois. Je ne sais pas quel don il a, mais j'imagine que je peux trouver.

Ce fut moi qui suis pris de frisson cette fois. Je pris le plaid et le serrai autour de mes épaules.

-T'auras qu'à me dire ce que tu veux savoir et je trouverai les réponses. Avec tout les gens que je connais qui sont dans ce milieu, je peux forcément avoir les bonnes réponse, il suffit d'avoir les bonnes questions.

Je pourais demander à Jonathan et à Remy, ils avaient tout les deux rester au centre un bon moment.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Jeu 14 Juin - 15:39


Clark soupira et tira une chaise pour s'approcher de là où Kath était assise et moi aussi, avant que je ne me mette à faire les cents pas.

-Assied toi veux-tu ...

J'aurais préféré rester debout mais j'obtempérai. Il toussa.

-Je suis un radar pas la science infuse. Je trouve les gens qui ont des dons et je sais quel don ils ont, mais je ne sais pas comment ils l'ont acquis. Ça y a que toi qui peut le savoir.
- Mais j'en sais rien justement ! Sinon j'demanderai pas.

C'est vrai quoi ! Je sentis le regard de Kath sur moi. J'en savais rien moi. Je pensais même pas que les supers pouvoirs ça existait.

-L'hyper vitesse influe sur ma santé parce que lorsqu'ils ont découvert la façon d'injecter un don dans un humain la technique n'était pas au point. Au début tout ce passait comme voulu, mais après plusieurs prise de sang nous nous sommes rendu compte que le gêne des spéciaux à besoin d'un niveau sanguin particulier. Tout dépendant la classe de ton don. Comme radar est un classe un et que l'hyper vitesse est un classe 2, le gêne attaque mon système immunitaire. C'est comme un système de défense automatique.

Un frisson glacé me parcourut, c'était absolument flippant. Et si ça m'arrivait ?

-En ce qui concerne Daniel, je peux simplement te dire de l'éviter. Tu ne le trouvera pas, mais si lui te trouve fait tout en ton pouvoir pour l'éviter. Tu le sauras en temps voulu.
- Et comment je saurais qui je dois éviter ? Raah ça pue cette histoire !

Il n'y avait pas d'autre mot. Kath se racla la gorge.

-Tu ... tu vas ... mourir ? Papa ?
-On meurt tous un jour, certain plus tôt que d'autre c'est tout. T'es une adulte maintenant et je suis fier de toi ma fille.

Ils se levèrent et s'éteignirent. Je détournais le regard le temps que ça dura. Il la relâcha et me fixa.

-Tu sauras gèrer ton don ne t'inquiète pas...

Je grimaçais un demi-sourire. Il regarda Kath avant de disparaitre en courant d'air. Kath sanglota. Je me rongeai nerveusement l'ongle de l'index. Elle secoua ses mains, inspira profondément et se tourna vers moi.

-Je t'aiderai moi ! Je te laisserai pas seul.

Je restais muet, j'avais encore tellement de questions !

-Je sais qui est Daniel. Il est surnommé le marionetiste. J'ai souvent vu son nom dans les fichier du centre et je l'ai croisé une fois. Je ne sais pas quel don il a, mais j'imagine que je peux trouver.

Elle frissonna et s'enroula dans le plaid.

-T'auras qu'à me dire ce que tu veux savoir et je trouverai les réponses. Avec tout les gens que je connais qui sont dans ce milieu, je peux forcément avoir les bonnes réponse, il suffit d'avoir les bonnes questions.
- Non. S'il est dangereux... Et puis, ça vaut mieux pour toi de ne pas t'impliquer plus, tu en as déjà fait pas mal.

Je lui fis un pâle sourire.

- Je suis désolé. Pour ton père.

Je savais pas trop quoi dire de plus.

- Le seul truc que je voudrais savoir c'est si c'est naturel... ou si on m'a... trafiqué... c'est quand même dingue d'en être rendu là. Mais je sais pas si tu pourras m'aider là dessus... Tu veux faire quelque chose ? Pour te changer les idées ?... Enfin... J'veux dire... Pas rester là à se morfondre...

Je voulais l'aider aussi, mais je savais pas trop quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Lun 18 Juin - 14:56

Je devais jongler avec l'idée que je venais probablement de voir mon père pour la dernière fois, que les mutants existaient et qu'ils m'entouraient de partout et je voulais aider Teddy le plus que je pouvais, mais est-ce qu'une simple mortelle le pouvait vraiment ? J'avais l'impression d'être l'héroïne d'un mauvais roman pour adolescente.

-Non. S'il est dangereux... Et puis, ça vaut mieux pour toi de ne pas t'impliquer plus, tu en as déjà fait pas mal.

C'était bien en quoi. J'étais déjà impliquée, je ne pouvais malheureusement plus revenir en arrière et croire que je vivais dans un monde normal.Un sourire pâle et forcé s'étira sur les lèvre de Teddy.

-Je suis désolé. Pour ton père.

Je ne répondis rien et ne bronchai pas plus comme si ça allait repousser l'échéance avant que la faucheuse ne capture ce qui le rendait vivant à mes yeux.

-Le seul truc que je voudrais savoir c'est si c'est naturel... ou si on m'a... trafiqué... c'est quand même dingue d'en être rendu là. Mais je sais pas si tu pourras m'aider là dessus... Tu veux faire quelque chose ? Pour te changer les idées ?... Enfin... J'veux dire... Pas rester là à se morfondre...

Je levai les yeux vers lui. J'avais un regard lourd et froid comme la mort, mon visage ne ressentait plus aucune trace d'un éventuelle sourire et je ne ressemblais plus du tout à la Kathleen souriante d'autre fois.

-Y te manque des bouts de ta vie dont tu te souviens de rien ? Des gens suspect que tu aurais croisés ? Des endroits où t'es resté plus longtemps que d'autres ?

Je tournai la tête et apperçus le sac de mon père qui était resté près de la porte. Je me levai et sans vraiment avoir le contrôle de mon corps je m'y rendis au pas de course et me laissai tomber à genou au côté du sac. Je regardai à l'intérieur, une enveloppe blanche portant mon nom était disposé de façon à être sure que qui que ce soit qui ouvrirait ce sac voit cette enveloppe en premier. Je m'assis et lu la lettre en reniflant un peu, quelques larmes reprirent leur placeen dehors de mes yeux. La lettre disaient plus ou moins que dans ce sac il y avait tout son savoir sur ceux qu'il appellait "les autres" et que je devrais faie usage de mon intelligence pour tout comprendre et de ne surtout pas chercher à être rationelle.

-Je crois que c'est dans ces bouquins qu'on pourra trouver quelques réponses.

Ce n'était pas le genre de livre qu'on trouve dans les grandes surffaces avec le premier volume à un prix risible pour le lancement et avec des suites aux prix exorbitant qu'on ne pouvait jamais se payer, c'était des livres très épais, à la façon d'un dictionnaire avec des reliures de cuir semblable aux livre qu'on aurait pu imaginer trouver dans le sac à dos d'Indiana Jones où un autre légende du genre. Des pages jaunis par le temps qui avait toute été écrite à la main avec les mots qu'on griffonait au lieu d'utiliser un effaceur liquide blanc.

-Je crois qu'on va en avoir pour un moment à lire ... Tu comptais rester dans le coin longtemps ?

Je crois qu'il n'avait plus tellement le choix s'il voulait des réponses à ses questions.

-Tu pourras habiter ici, tu sais ça me gêne pas. J'aviserai Jeremy comme il est jamais là je crois que tu pourrais prendre sa chambre.

Je ne m'en faisait plus avec le coup de l'hypothèque. Papa avait inscrit dans la lettre qu'il avait tout régler, il me restait que l'éléctricité, le téléphone, le chauffage et l'épicerie à payer. Avec mon salaire,bien que diminué ces derniers temps, je pouvais amplement subvenir à nos besoins. Je me moquais qu'on coupe le câble, je n'étais pas une grande fan de la télévision.

-J'ai pas envie de bouger et de me balader dans le brouhaha de la ville, mais si tu veux y aller te gêne pas pour moi, je vais réussi à m'en sortir seule.

Je tentai de lui sourire, ce qui ne semblait pas être très concluant. Je me levai et ramassai le sac qui était d'une lourdeur phénoménal. Je le trainai plus qu'autre chose jusqu'au salon . Je le lâchai au côté du grand canapé, puis j'ouvris le bar et ramassai une bouteille de whisky quelconque. Mon père m'aurait tué pour avoir pensé qu'un whisky pouvait être quelconque, mais je n'avais pas la tête à me pré-occuper de ce que j'allais boire pour m'engourdir. Je l'apportai et la déposai sur la table basse du salon avant de la déboucher et d'en boire une grande lampé au goulot. Je pris ensuite un des livres de papa et commençai à regarder l'index.

-J'ai l'impression que le temps éffrite ses secondes plus rapidement pour moi que pour les autres.

Je devais trouver des réponses et Teddy avait le droit de savoir ce qu'il était et pourquoi il était ainsi.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Lun 18 Juin - 18:09


Elle leva les yeux vers moi et son regard morne me serra le coeur.

-Y te manque des bouts de ta vie dont tu te souviens de rien ? Des gens suspect que tu aurais croisés ? Des endroits où t'es resté plus longtemps que d'autres ?
- Je...

J'inspirais profondément et réfléchis à ça.

- Ouais... J'ai...des "blancs" dans ma mémoire. Mais on se souvient jamais de tout ce qui nous arrive non ? Des gens bizarres... j'en ai croisé pleins dans la rue... J'en fais un peu partie...

Dur de dire exactement quand et où... Elle tourna la tête et se précipita vers le sac que son père avait semble-t-il oublié. Je la suivis mais restai un peu à l'écart quand elle en sortit le contenu.

-Je crois que c'est dans ces bouquins qu'on pourra trouver quelques réponses.

Elle sortit des espèces de dictionnaires. Je plissais légèrement les yeux.

-Je crois qu'on va en avoir pour un moment à lire ... Tu comptais rester dans le coin longtemps ?
- Pas vraiment mais je crois pas avoir vraiment le choix désormais... Et puis... Tu peux pas rester seule à affronter... tout ça.

En vérité, pour le coup c'était moi qui me le sentait pas, le coté solitaire. ça m'angoissait terriblement, cette histoire.

-Tu pourras habiter ici, tu sais ça me gêne pas. J'aviserai Jeremy comme il est jamais là je crois que tu pourrais prendre sa chambre.
- Une tente dans le jardin suffirait, fis-je avec un petit sourire.

J'étais heureux qu'elle le propose mais je voulais pas interférer avec son coloc.

-J'ai pas envie de bouger et de me balader dans le brouhaha de la ville, mais si tu veux y aller te gêne pas pour moi, je vais réussi à m'en sortir seule.
- Je crois que j'ai plus vraiment envie de bouger, en fait. Je m'assis dans un coin. J'irais voir demain pour ce poste à la plonge au resto.

Je me sentais l'envie de rien. Elle essaya de sourire sans vraiment réussir. Elle traina le sac jusqu'au canapé et s'y installa. Je la rejoignis. Elle se prit une bouteille de whisky et bu directement au goulot.

-J'ai l'impression que le temps éffrite ses secondes plus rapidement pour moi que pour les autres.

Je grimaçais.

- J'ai l'impression d'être balancé en plein milieu d'une espèce de RPG à échelle mondiale ou je suis sensé jouer un mutant, sans rien connaitre des règles du jeu...

J'eus un léger rire.

- On fait une super paire.

Je me mis en tailleur sur le canapé en faisant gaffe à pas le crader avec mes pompes.

- ça dit quoi dans ton index, là ?

Je savais pas trop comment l'aider. Ou m'aider... En fait je savais pas où j'étais rendu exactement.

- Si... tu veux parler... Par rapport à ton père... ou n'importe quoi.. j'suis là...

On était grosso modo, deux espèces de paumés lâchés dans le monde. Génial. Qu'est-ce que j'allais devenir ? A quoi rimait réellement mon don ? Je soupirais légèrement. J'étais... perdu. Mille fois perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Jeu 21 Juin - 11:14

Je n'avais plus envie de sortir de la maison et Teddy non plus. Je crois qu'on ce sentait tout les deux dépassée par les évênements et c'était on ne peut plus normal. Comme si à la limite on allait m'apprendre que la maison allait servir de champ de bataille à une ordre de loup-garou et de vampire et que les dragons allaient finir le ménage. En fait je crois que j'aurais pu le croire si on me l'aurait dit.

-J'ai l'impression d'être balancé en plein milieu d'une espèce de RPG à échelle mondiale ou je suis sensé jouer un mutant, sans rien connaitre des règles du jeu...

Je pouvais rien faire de plus qu'acquiescer. C'était totalement ça en fait. Il eut un léger rire et nerveusement j'en sorti un aussi qui sonna étrangement à mes oreilles étant donner que je ne l'avais pas du tout commander.

-On fait une super paire.

Je réussi à lui sourire faiblement. Il vint s'assoeir à mes côtés.

-ça dit quoi dans ton index, là ?

Je haussai légèrement les épaules.

-Je crois que j'aurais du étudier en mythologie à l'université. C'est remplis de termes que je comprend pas.

Y avait des mots utilisé pour décrire des dons et des expériences qui me semblaient être des hiéroglyphes.

-Si... tu veux parler... Par rapport à ton père... ou n'importe quoi.. j'suis là...

Je ne relevai même pas la tête du bouquin, comme si de faire un mouvement avec ma tête risquait de relâcher la boule de sanglot contracter dans ma gorge.

-Merci, c'est gentil, mais je crois qu'il n'y a rien à dire sur mon père. Vaut mieux ce concentrer sur toi et sur ce qui t'es arrivé.

Ça me faisait mal de concidérer mon père comme un mort-vivant, mais comment pouvais-je le voir autrement sinon ?

-Quand tu dis que tu te souviens pas de tout, c'est de quel période que tu as le plus de blanc de mémoire ? Je veux dire il y a de ça combien de temps ?

Et s'il était un résultat d'expérience il devait porter une marque quelconque. Je fermai les yeux en essayant de me concentrer. Avais-je remarquer des cicatrices étranges sur papa ? Il y avait bien cette cicatrice ronde derrière l'oreille gauche qui ressemblait à une brulure de cigarette et une autre exactement pareille à la base de la nuque camouflé par ses boucles épaisse blond cendrée.

-Penche la tête par en avant.

Je me mis à regarder sa nuque, bien qu'il n'avait pas très épais de cheveux, je n'arrivais pas avoir, je tentai de trouver une petite anomalie en touchant doucement avec mes doigts, mais je ne trouvais pas non plus. Je tournai son visage vers moi et regardai derrière son oreille. Il avait la même cicatrice, exactement comme celle de papa, positionné au même endroit, de la même taille. Je le relâchai en le fixant.

-Je crois pas que tu sois né comme ça ... La cicatrice que tu as derrière l'oreille tu te souviens de comment tu te l'es fait ?

J'étais prête à parrier que non.

-Faut que tu te concentres et que tu essaies de te souvenir, quand sont les périodes que tu te souviens le moins.

Je lis quelques paragraphes en diagonale dans le livre jusqu'à ce que je tombe sur un truc qui attira plus mon attention.

-Celui qui sera modifié génétiquement sera plongé dans l'ombre. Quand le don atteint maturité, il est normal de revenir à l'endroit où vous avez été conçu par instint, lis-je à voix haute.

Je regardai Teddy.

-T'es déjà venu à Louisville avant ? Y a des choses qui te paraissent familière ?

Mon dieu, tellement de questions pour si peu de réponse.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Jeu 21 Juin - 16:32


Kath ne comprenait pas tout ce qu'elle lisait. Je sentis la frustration monter moi, bordel, pourquoi ça tombait sur moi ça ??? Je lui dis que si elle voulait parler de son père, j'étais prêt à l'écouter. Après tout, j'étais pas le seul à voir son monde battre de l'aile aujourd'hui.

-Merci, c'est gentil, mais je crois qu'il n'y a rien à dire sur mon père. Vaut mieux ce concentrer sur toi et sur ce qui t'es arrivé.

Je grimaçais légèrement mais restai muet. C'était sa décision.

-Quand tu dis que tu te souviens pas de tout, c'est de quel période que tu as le plus de blanc de mémoire ? Je veux dire il y a de ça combien de temps ?

Je haussais les épaules.

- J'sais pas trop. Quand j'étais môme. Mais... ça me l'a pas vraiment fait qu'une fois.

Je fronçais les sourcils en cherchant quand c'était pour la première fois.

-Penche la tête par en avant.

Je m'exécutais sans trop poser de question. A un moment, je sentis ses doigts sur ma nuque. Qu'est-ce qu'il cherchait ? Elle me fit ensuite tourner la tête. Je me laissais manipuler sans réagir. Elle me lâcha et me fixa.

-Je crois pas que tu sois né comme ça ... La cicatrice que tu as derrière l'oreille tu te souviens de comment tu te l'es fait ?

Je portais mes doigts à l'oreille qu'elle avait regardé et sentis une légère différence sur la texture de ma peau. J'avais comme un petit rond bizarre. Je secouais négativement la tête.

-Faut que tu te concentres et que tu essaies de te souvenir, quand sont les périodes que tu te souviens le moins.
- J'me suis battu plein de fois, ça pourrait pas être ça ?

Je me cherchais des excuses. J'aurais tellement préféré que ce soit faux. Je cherchais ces périodes tandis qu'elle lisait un peu le livre.

-Celui qui sera modifié génétiquement sera plongé dans l'ombre. Quand le don atteint maturité, il est normal de revenir à l'endroit où vous avez été conçu par instinct

Elle me fixa.

-T'es déjà venu à Louisville avant ? Y a des choses qui te paraissent familière ?
- Non !Peut-être... J'en sais rien.

Je me pris la tête dans les mains.

-... 1994 Les Bulls qui remontent avec le retour de Michael Jordan. j'crois c'est ça mon premier souvenir, parce que mon père avait exceptionnellement évité la messe pour voir une rediffusion, ou un truc comme ça. Et les Blackhawkes qui sont dans leur série noire !

Je me grattais l'oreille et m'arrêtai soudainement.

- Attend... quand j'étais môme, ça me démangeait souvent à... à l'endroit de la marque.

Je me redressai d'un bond.

- Des fois, j'ai comme des impressions... On a toujours dit que j'avais de l'imagination... Que j'inventais des choses...

C'était comme un puzzle qui s'assemblait dans ma tête.

- Mais j'crois pas être jamais venu ici...

J'allais chercher mon calepin. Je le feuilletais jusqu'à tomber sur un dessin, une fontaine, mais vu l'angle du dessin, ça n'avait pu être fait qu'assis face au monument, ou alors il fallait avoir la taille d'un enfant.

- Là, j'ai fait ce dessin y a quelques temps mais y a pas de non ou d'indication, et j'ai pas été dans ce parc récemment, j'en suis certain. J'étais dans un train quand je l'ai fait, je m'en souviens parce qu'il y avait une bande de gamins qui gueulaient, excités de partir en colo.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mer 27 Juin - 16:20

J'avais de plus en plus de raisons de croire que Teddy n'était pas né ainsi.Je lui posai tout un tas de question pour essayer de trouver des pistes. Question primordial, était-il déjà venu à Louisville avant ?

-Non !Peut-être... J'en sais rien.

Il se pris la tête dans les mains. Je le comprenais d'être déboussolé.

-... 1994 Les Bulls qui remontent avec le retour de Michael Jordan. j'crois c'est ça mon premier souvenir, parce que mon père avait exceptionnellement évité la messe pour voir une rediffusion, ou un truc comme ça. Et les Blackhawkes qui sont dans leur série noire !

Je levai un sourcil. Ça m'aidait pas des masses de savoir en quel année une équipe de basketball pouvait en avoir arraché en série. J'aimais pas trop le sport en partant.

-Attend... quand j'étais môme, ça me démangeait souvent à... à l'endroit de la marque.

Ok là on avançait !

-Des fois, j'ai comme des impressions... On a toujours dit que j'avais de l'imagination... Que j'inventais des choses...

Et on recule ... J'allais jamais voir le bout je crois. Tout les parents croient que leurs enfants imagine et les enfants sont tous persuadé du contraire c'était pas un trésors de trouver ça.

-Mais j'crois pas être jamais venu ici...

Alors je devais trouver un autre piste. Je baissai de nouveau les yeux dans le bouquin et je devais relire les mêmes phrase une dizaine de fois. C'était difficile de ce concentrer en ayant la tête ailleurs.

-Là, j'ai fait ce dessin y a quelques temps mais y a pas de non ou d'indication, et j'ai pas été dans ce parc récemment, j'en suis certain. J'étais dans un train quand je l'ai fait, je m'en souviens parce qu'il y avait une bande de gamins qui gueulaient, excités de partir en colo.

Je levai les yeux pour regarder ce qu'il me montrait. C'était un dessin. Pas de la qualité de ceux qu'il faisait maintenant donc je présume qu'il datait un peu. Je le pris et fonçai les sourcils.

-Je connais cette... commençai-je à mi-voix.

Je me levai d'un bond.

-C'est la fontaine du Cherokee Park... C'est pas très loins d'ici. 10 ou 15 minutes de voitures tout au plus...

(Je me sens très intelligente de savoir ça !! lol)Je déposai le dessin sur le canapé à côté de lui.

-Donc tu es déjà venu ici, dans cette ville... Ce qui veut dire que y a de forte chance que ton absence de souvenir, plus la marque et se dessin soit relier.

Ça c'était un bon pas vers l'avant.

-Tu crois que tu pourrais joindre ton père et lui demander en quel année c'était exactement que vous êtes venu ici ? Je crois que si tu lui dis que tu es au courant tu pourrais avoir des réponses à certaine questions non ?

Je me passai la main dans les cheveux.

-Parce que vu les souvenirs, le fait que ça te grattait quand tu étais mômes, tu devais certainement toujours habiter avec eux donc, quelqu'un sait des trucs qu'on ne sait pas. Fin que tu sais pas, parce que moi je sais rien du tout.

Je tentais de l'aider du mieux que je pouvais, mais j'étais pas non plus la science infuse.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Teddy A. Rover

avatar


✖ Messages : 68
✖ Date de naissance : 16/12/1989
✖ Bougies : 29

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mer 27 Juin - 18:21


Elle fronça les sourcils quand je lui montrais un dessin dont je savais pas trop d'où il me venait.

-Je connais cette...

Elle se leva d'un bond.

-C'est la fontaine du Cherokee Park... C'est pas très loins d'ici. 10 ou 15 minutes de voitures tout au plus.
- T'es sure ?

C'était à peine croyable. Elle posa le dessin sur le canapé à côté de mon. Sa soudaine agitation me donnait le tournis.

-Donc tu es déjà venu ici, dans cette ville... Ce qui veut dire que y a de forte chance que ton absence de souvenir, plus la marque et se dessin soit relier.

Je me passais la main sur le menton, le regard un peu dans le vague.

-Tu crois que tu pourrais joindre ton père et lui demander en quel année c'était exactement que vous êtes venu ici ? Je crois que si tu lui dis que tu es au courant tu pourrais avoir des réponses à certaine questions non ?

Elle se passa la main dans les cheveux.

-Parce que vu les souvenirs, le fait que ça te grattait quand tu étais mômes, tu devais certainement toujours habiter avec eux donc, quelqu'un sait des trucs qu'on ne sait pas. Fin que tu sais pas, parce que moi je sais rien du tout.
- Je sais pas... ça fait des années que je leur ai pas parlé...

Je fis un léger sourire, sans pour autant que ce soit de la joie ou une quelconque humeur positive.

- J'ai été placé en famille d'accueil, je devais avoir une dizaine d'années à peu près.

Je haussais légèrement les épaules.

- J'ai eu quelques ennuis.

Je me grattais derrière l'oreille avant de sourire d'un air penaud.

- Je sais même pas s'ils vivent toujours au même endroit.

L'idée saugrenue de les avoir croisé récemment sans les avoir reconnus me traversa l'esprit, mais je la repoussais, c'était stupide comme idée.

- Bon, au moins... On est un peu plus avancé.

Je fermais les yeux et essayais de réfléchir à pourquoi j'aurais pu venir ici auparavant. Et avec qui ? Sans doute pas une famille d'accueil. Faudrait être un monstre pour faire ça à un enfant dont on est sensé s'occuper. Même si c'est pas un gamin facile à vivre. Je me frottais les mains sur mes genoux.

- Comment on pourrait procéder ? Je vais quand même pas toquer à toutes les portes du pays pour essayer d'en apprendre un peu plus !

Je me levais et fis quelques pas dans le salon.

- A quels endroits dans le coin on pourrait faire... "ça" ? Un hôpital ? Une clinique clandestine ?

ça m'aurait étonné, je m'en serais souvenu, j'avais en quelque sorte la phobie des hôpitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Mer 4 Juil - 12:26

Je demandai à Teddy s'il avait un moyen de rentrer en contact avec sa famille. Visiblement s'il était assez jeune quand ça c'est produit c'était le meilleur moyen.

-Je sais pas... ça fait des années que je leur ai pas parlé...

Il me fit un léger sourire du genre nerveux.

-J'ai été placé en famille d'accueil, je devais avoir une dizaine d'années à peu près.

Je grimaçai légèrement, ce devait pas être l'enfance rêvé quand même. Il haussa les épaules.

-J'ai eu quelques ennuis.

J'arcquai les sourcils, intérogatrice. Il se gratta derrière l'oreille comme si le fait que je lui en ai parlé, lui avait soudain déclancher une crise de démangeaison.

-Je sais même pas s'ils vivent toujours au même endroit. dit-il en souriant.

Je haussai les épaules à mon tour en souriant.

-La meilleure façon de savoir, c'est de vérifier.

-Bon, au moins... On est un peu plus avancé.

J'acquiesçai d'un signe de tête. Même s'il restait un grand bout de chemin à faire on était au moins sur la bonne voie.

-Comment on pourrait procéder ? Je vais quand même pas toquer à toutes les portes du pays pour essayer d'en apprendre un peu plus !

Je secouai la tête. J'étais totalement d'accord avec lui sur ce point. Il se leva et se mit à marcher de long en large dans le salon. Je le regardai, mais je commençais à être étourdis à force.

-A quels endroits dans le coin on pourrait faire... "ça" ? Un hôpital ? Une clinique clandestine ?

Si on était dans un dessin animé, une ampoule ce serait allumé au-dessus de ma tête.

-Le centre Heiser... Je suis certaine qu'on peut avoir des réponses.

Je pris mon téléphone et fit défiler la liste des contacts.

-Je vais appeller un ami à moi. Je sais que je peux lui faire confiance et il aura peut-être des réponses à nos questions. Je vais lui demander de venir.

J'envoyai donc un message très évasif à Jonathan en lui demandant s'il pouvait venir chez moi.

-Sinon, tu peux tenter quand même le dernier numéro connue pour tes parents ou qui que ce soit qui aurait pu t'emmener ici à ton souvenir. Je crois que pour le moment on peut pas vraiment faire plus.

Attendre dans ce genre de situation c'était mortel. Je refermai le livre et le posai sur la table basse en poussant un soupir. Je me callai ensuite dans le sofa et fermai les yeux. Je commençais de nouveau à penser à Marshall. J'avais promis d'aller le voir, mais j'avais faillis à ma promesse.

-Faudrait que je passe voir Marshall. J'avais promis d'y aller, mais regarde moi la tête... J'ai l'air de sortir d'un mauvais film de zombie...

Je risquais peut-être de l'inquièter plus qu'autres chose s'il me voyait dans cet état et je devais bien avouer que j'étais épuisée et que j'avais les nerfs un peu à vif.

-Tu crois que ce serait très grave si j'y allais que demain ?

Je pouffai de rire.

-Tu le connais même pas , comment tu pourais savoir .... T'as pas une vision sur son état d'esprit en ce moment ? raillai-je un peu pour dédramatiser.

Je pris une gorgée de mon café qui était presque froid.

-On fait quoi maintenant ? On attend ??

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan Meyers

avatar


✖ Messages : 83
✖ Date de naissance : 14/02/1984
✖ Bougies : 34
✖ Localisation : Centre

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Dim 22 Juil - 21:36

Répondant au texto de Kathleen, je soupirais légèrement. Avais-je vraiment le goût de la revoir là, à l'instant. J'en doutais fort mais, je n'étais pas un trouillard de première. Loin s'en fallait. Je marchais jusqu'à mon camion tout en me demandant ce qu'elle me voulait. Je me demandais bien aussi comment elle allait. Je ressentais encore un truc pour elle mais, c'était confus, vague. C'était étrange. Retrouvant mon camion quelques rues plus loin, j'embarquais dedans et pris la direction vers la magnifique maison de Kathleen. Ruminant tout ce qui c'était passer dernièrement. Swan avait disparut je ne sais où encore une fois. Toutefois, il n'avait laisser aucun message et aucune nouvelle. Il devait être partit en voyage avec sa fille j'imagine. Je ne m'inquiétais pas trop pour lui à vrai dire. C'était un indépendant de nature. Un peu comme moi. Entrant dans le gigantesque terrain aménagé de la demeure de Kathleen, je roulais entre les arbres toujours en montant dans la colline. Sa maison se trouvait sur un versant. Arrivant doucement, je stationnais mon camion et débarquais. Il n'y avait aucune âme qui vive de visible. Elle devait être à l'intérieur. Ce n'était pas étonnant avec ce temps. Respirant un bon coup, je montais les marches et sonnais à plusieurs reprises. Attendant une réponse, qui vint quelques minutes plus tard. Kathleen ouvrit la porte. Je ne put m'empêcher de river mon regard sur elle de haut en bas. Comme toujours, elle était resplendissante. J'eus une pointe de jalousie en cet instant qui disparut bien rapidement.

Salut Kath ...

Je me sentais totalement ... de trop et je ne savais pas trop quoi dire en cet instant. Fallait-il que je fasse comme si de rien était. Peut-être. Enfin, c'est ce que je fis. Elle ouvrit la porte en grand et me fit signe d'entrer. Ce que je fis. Enlevant mes souliers et les déposants à leurs places. Je l'observais sans cesse. Sans réelles émotions. Ne sachant plus quoi penser à cet instant. Je savais que moi et elle c'était complètement terminer mais, je ressentais un truc ... profond si je dois dire.

Est-ce que ça va ?

Je restais debout au pas de la porte. Stoïque. Je me passais la main dans les cheveux. Me demandant bien ce qu'elle voulait. Des questions sur les spéciaux... Lesquelles exactement, j'en savais beaucoup mais, devais-je tout avouer. Ça, j'en doutais fortement. Je verrais en temps et lieux. Je me raclais la gorge doucement.

Excuse moi de mouiller ton parquet ... le temps est merdique dehors ... enfin, il l'était. Je me suis fait prendre par la pluie. Pas que ça me dérange mais bon.

Je regardais la petite flaque d'eau à mes pieds. J'étais un peu dégoulinant en ce moment et j'avais les cheveux dans les yeux. J'enlevais les mèches qui m'empêchais de voir comme il fallait.

Dit-moi, t'a eu des nouvelles de Swann ? Je me demande bien où il est passer et puis, si je me souviens bien, il t'aimait bien alors, peut-être t'aurait-il contactée et pas à moi. Parce que je sais pas si je dois encore habiter chez eux si il est pas là ... Je m'y sens pas trop chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kathleen Steinfield

avatar


✖ Messages : 220
✖ Date de naissance : 04/07/1987
✖ Bougies : 31
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol Lun 30 Juil - 15:45

J'étais assise au salon avec Teddy à discuter et il n'eut pas le temps de répondre à ma dernière question avant qu'on toc à la porte. Je me levai avec une espèce de boule à l'estomac. Je savais très bien que c'était John, mais je ne savais pas s'il venait en ami ou si j'allais en plus devoir avoir une discussion au sujet de nous deux qui n'était peu-être pas de mise devant Teddy. Je tournai lentement la poignée et me retrouvai face à cet homme, cet homme que j'avais tellement aimé. Il était tellement beau. Pendant un instant je me demandai ce qui m'avait pris de tout gaché avec lui comme ça, mais ce n'était pas le moment pour ce genre de remise en question.

-Salut Kath ...

Je le regardai un moment dans les yeux et le saluai d'un signe de tête et d'un sourire timide. Je me décallai et lui fit signe d'entrer. Il passa près de moi et une effluve de son parfum si rafraichissant parvint jusqu'à moi. Je fermai les yeux un cours instant et poussai un soupire silencieux.

-Est-ce que ça va ?

Je hochai la tête.

-Ça va et toi ?

Bonjour on avait l'air totalement ridicule. Deux gamins amoureux dans une cours d'école qui ne savent pas quoi ce dire... Il se passa doucement la main dans les cheveux.

-Excuse moi de mouiller ton parquet ... le temps est merdique dehors ... enfin, il l'était. Je me suis fait prendre par la pluie. Pas que ça me dérange mais bon.

J'étais tellement absorber par son regard que je ne m'étais même pas rendu compte qu'il était trempé. Je levai les yeux vers la fenêtre et me rendit compte qu'il avait plut quelques instants plus tôt. Le ciel était toujours couvert d'épais nuage gris.

-Ça ne me gêne pas je t'assure. Attends je vais te chercher un truc pour te sècher.

Je tournai les talons vers la salle de bain et pris une serviette noir, puis revint vers lui en lui tendant. Ses cheveux mi-long avait pris des teintes plus foncé par la pluie qui les avaient trempé faisant sortir encore plus le bleu de ses yeux.

-Dit-moi, t'a eu des nouvelles de Swann ? Je me demande bien où il est passer et puis, si je me souviens bien, il t'aimait bien alors, peut-être t'aurait-il contactée et pas à moi. Parce que je sais pas si je dois encore habiter chez eux si il est pas là ... Je m'y sens pas trop chez moi.

J'acquiesçai d'un signe de la tête.

-Oui justement il m'a laissé un message texte en me demandant de te prévenir. Il devait partit en Irlande pour un temps indéterminé. Sa mère est très malade et il ne sait pas quand il pourra revenir. Il m'a aussi dit de te dire que sa maison est aussi la tienne.

Je secouai la tête en me rendant compte que j'étais entrain d'oublier Teddy. Je le fis me suivre au salon.

-Teddy je te présente Jonathan.... Jonathan, lui c'est Teddy.

Je me tournai vers John.

-Teddy est un ami à moi, on vient d'apprendre qu'il était ... comme toi, si tu vois ce que je veux dire, mais il à été modifié par expérience, il n'est pas né ainsi. Est-ce que tu saurais des trucs à ce sujet, qui pourait nous aider, parce que pour le moment il est plongé dans le noir total. J'ai beau vouloir l'aider, ça ne fonctionne pas très bien.

Je n'étais pas experte en mutation et génétique. On m'avait un peu plongée dans se monde malgrée moi. Je ne craignais pas, mais c'était difficile de rester les bras croisé à rien faire.

_________________

★Kathleen Steinfield

It must not judge a book by its cover. Often the writings that reveal more daring and surprising that the image perceived, in rough cover. Do not read each line carefully as returns to spit on the merit of the author.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un vagabond à la maison lol

Revenir en haut Aller en bas

Un vagabond à la maison lol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Habitations :: Steinfield-
Sauter vers: