Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Tout le monde au St-James !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Tout le monde au St-James !!! Jeu 19 Avr - 10:49

Nous sortîmes dehors mon frère et moi pour attendre Jersey et Tj, ça avait l'air de chauffer. J'avais demandé à mon frère si papa contait rester dans le coin et il m'annonça qu'il avait décider de prendre une semi-retraite. Il allait s'occuper que de New-York et Kieran resterait à Louisville avec moi. Ça me fit quand même un drôle d'effet de savoir que mon père était déjà parti sans me dire aurevoir, mais je connaissais ses habitudes. J'étais contente que mon frère reste. Tj nous rejoins en disant que Jersey avait besoin d'être seul et nous marchâmes en direction de je ne sais où pour le moment. Nous croisâmes trois filles vêtue comme des filles de joie qui eurent une pensée qui m'irita quelque peu et j'en fit la remarque à l'une d'entre elle. Je retournai au près des garçon en ajoutant que mon don était définitivement une malédiction et tout ce qu'ils trouvèrent à faire c'était exploser de rire tout les deux.

-Ma pauvre, tu aurais vu leur tête... On aurait dit qu'un extra terrestre était apparu sous leur nez.

Je fis un léger sourire et Kieran fini par se calmer et arrêter de rire, mais pas de sourire.

-Bon on va boire un coup ? Et t'inquiète pas soeurette, toi tu as véritablement l'allure d'une femme.

Je lui souris plus largement.

-Tu me rassure, j'avais pas envie de devoir m'habiller ou plutôt, me déshabiller comme elles pour être "classée" femme...

Je secouai la tête un peu choquée en riant légèrement. Nous continuâmes en direction du bar le plus près. À voir le troupeau de gens pas très loin devant nous, j'aurais dit qu'on venait de tomber dans le bouge de la place.

-Cette résidence, vous allez être combien là dedans ? Et dans le Centre, combien d'autre y en a ?

Je me tournai vers Tj, pour écouter sa réponse.

-On pourra accueillir une trentaine de personne. Au centre il y en a au moins autant. Peut-être plus. Difficile à dire. Vous allez rester dans la région, vous deux ?

J'affirmai d'un signe de tête.

-Oui... En fait moi oui et je kidnappe mon frère, ironnisai-je. On ma appris de toujours garder ses ennemis près et comme, mais pire ennemi pour le moment sont le centre et tout ce qu'il l'entoure, c'est une bonne façon de garder mes ennemis près de moi. En même temps je trouve la ville assez tranquille et j'ai pas trop envie de retourner à New-York.

Pas trop envie de partir sans Remy en fait, mais y avait pas que lui. Nous arrivâmes devant un bar du nom de St-James. Une voiture rouge très sport se stationna en trombe et je vis Jersey en sortir. Elle passa devant nous et monta directement au bar, sans même nous voir. Elle avait pas l'air très contente.

-Je crois pas qu'elle sera très seul dans cet endroit ...

J'avais dit ça comme ça, mais c'était quand même vrai.

-On va quand même là ... Ou on est mieux de changer d'endroit ?

J'avais pas envie d'être en plein milieu d'une chicane de couple pour le restant de la soirée. Nous entrâmes quand même, après tout si ça venait chaud on avait qu'à partir. Une fois en haut je restai un peu surprise par l'énormité du bar et comment autant de gens pouvaient supporter d'être coller les uns sur les autres de la sorte. À peine nous eûmes les temps de faire trois pas qu'on commençait déjà à se faire bousculer. Je m'agrippai au bras de Kieran.

-*Essaie de rester calme ...*

Je connaissais assez mon frère pour savoir que ça devait lui démanger e se frayer un chemin à renfort de coup de poing. Nous finîmes par trouver une table libre, juste au côté de celle où était assise Jersey avec un autre mec et une fille. Le mec en question fit un léger clin d'oeil à l'intention de Tj, juste avant de saluer Jersey en l'embrassant sur les joues la main dans le bas de son dos.

-Ok... Soit c'est moi qui comprend plus grand chose aux mecs de nos jours ou soit je vois juste et celui là c'est genre un fendant de première ordre...

Je me tournai vers mon frère et lui fit les yeux de chats potté en lui demandant s'il pouvait aller me chercher une bière. J'avais pas envie de mourir piétiner et dans son cas ce serait pas un problème je crois pas qu'il y est de gens assez brave pour oser.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Jeu 19 Avr - 12:59


Abigail confirma d'un hochement de tête.

-Oui... En fait moi oui et je kidnappe mon frère. On ma appris de toujours garder ses ennemis près et comme, mais pire ennemi pour le moment sont le centre et tout ce qu'il l'entoure, c'est une bonne façon de garder mes ennemis près de moi. En même temps je trouve la ville assez tranquille et j'ai pas trop envie de retourner à New-York.
- T'as raison on est jamais mieux que sous le nez de nos ennemis. Et les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Une voiture rouge arriva et se gara. C'était Jersey et ... en pétard. Super. Elle passa devant nous sans nous voir.

-Je crois pas qu'elle sera très seul dans cet endroit ... On va quand même là ... Ou on est mieux de changer d'endroit ?

Je haussais les épaules. C'était aussi égal à Kieran visiblement. Nous entrâmes, il nous fallut pas très longtemps pour être bousculés de partout. Abi attrapa le bras de son frère. J'étais assaillis par les pensées de tout ce monde là. C'était plutôt hyper désagréable comme sensation. On réussit à se frayer un chemin jusqu'à une table... à côté de Jersey, Jason et une autre fille. Jason en profita pour me narguer. Je lui fis un doigt d'honneur. Connard.

-Ok... Soit c'est moi qui comprend plus grand chose aux mecs de nos jours ou soit je vois juste et celui là c'est genre un fendant de première ordre...
- Un connard. Ouais.

Je haussais les épaules. Abi demanda à son frère d'aller lui chercher une bière. Il me demanda ce que je voulais. J'optais pour une bière aussi. Il alla se frayer un passage jusqu'au bar, et vu les quelques jurons qu'on entendait, c'était pas en mode délicat. Je me massais légèrement les tempes.

- Comment tu fais pour tenir avec tout ce... bordel ?

J'aurais peut-être pas du copier son don, finalement, je voyais venir assez vite la migraine. Jerz se tourna pour appeler le serveur et nos regards se croisèrent puis elle se tourna de nouveau. Pas question d'aller m'excuser. Kieran revint avec les bières et se plaça pille entre l'autre table et nous. Parfait. Je levais ma bière.

- Eh ben, à ton appart, Abi ! Et aux ennemis communs.

Nous trinquâmes.

- SInon, en dehors de ça, comment vous trouvez Louisville ? ça doit vous changer pas mal de New York.
- C'est totalement différent. Un vrai camp d'été.

J'eus un léger sourire. Un camp de vacances plein de mutants, plutôt. Mais c'était relativement calme.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Ven 20 Avr - 9:31

Tj disait que j'avais raison sur le fait de garder ses ennemis près et que les ennemis de ses ennemis étaient ses amis. En gros je devais me retrouver dans la classe amis avec Kieran.Le mec assis à la table avec Jersey semblait faire parti de la classe des parfaits arrogant et j'en fis la remarque à Tj.

-Un connard. Ouais.

J'eus un petit rire et il haussa les épaules.Kieran réussi à se frayer un chemin jusqu'au bar sans trop de délicatesse. Tj se massa les tempes et leva les yeux vers moi un peu découragé.

-Comment tu fais pour tenir avec tout ce... bordel ?

Je poussai un soupire.

-Tu vas t'habituer... C'est comme quelqu'un qui reste près d'un chemin de fer, à force d'habitude il n'entend plus passer le train ce sera pareille pour les pensées des gens, mais quand quelqu'un pense directement un truc te concernant on dirait que ça frappe toujours comme un coup de masse et souvent c'est pas super plaisant... Fin dans mon cas.

J'étais habituer d'entendre des trucs comme quoi j'avais l'air de la petite fille un peu simple d'esprit ou qu'on ne m'aimait pas tellement à cause de ma famille. Le pire c'était d'entendre des trucs désobligeant provenant de personne qu'on estimait bien. Kieran revint avec les bières et je le remerciai.Tj leva la sienne et je fis de même pour la choquer contre la sienne.

-Eh ben, à ton appart, Abi ! Et aux ennemis communs.

J'acquiesçai et nous bûmes une gorgée.

-Sinon, en dehors de ça, comment vous trouvez Louisville ? ça doit vous changer pas mal de New York.

Pas mal ?!?

-C'est totalement différent. Un vrai camp d'été.

J'eus un petit rire.

-Disons que je serais surement pas arriver ici par moi-même, mais c'est pas mal comme ville. J'aurais voulu la découvrir autrement, mais ya des...

Je ne fini pas ma phrase et me tournai vers la table de Jersey et je fronçai les sourcils face à l'homme.

-*Avoir su qu'elle était aussi chaude sa soeurette je l'aurais peu-être cherché avant*

Je regardai ensuite mon frère et lui fit signe de regarder derrière moi.

-Tu connais ce mec ?

Il acquiesça. Je lui répètai mentalement la phrase qu'il venait de pensé.

-C'est vraiment chouette...

Il se leva subitement et passa devant notre table visiblement en pétard et sorti dehors. J'eus un demi-sourire.

-Elle fait fuir tout les hommes ou c'est simplement pas sa journée ? demandai-je en parlant de Jersey.

J'allais pas tenir longtemps dans cette endroit c'était un peu trop achalandé pour moi.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kieran O'Ryan

avatar


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 15/09/1983
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Sam 21 Avr - 13:20


Ma soeur me demanda d'aller lui chercher une bière. TJ en voulait une aussi, donc j'allais chercher des boissons pour tout le monde, et vu que ma chère soeur était pas à côté de moi pour me dire de bien me tenir, j'hésitais pas à filer quelques coups de coudes. Rien de plus efficace. Je revins avec les trois consommations. Je les posais sur la table. TJ leva la sienne pour trinquer.

-Eh ben, à ton appart, Abi ! Et aux ennemis communs.

Ma soeur acquiesça et nous bûmes.

-Sinon, en dehors de ça, comment vous trouvez Louisville ? ça doit vous changer pas mal de New York.

J'eus un sourire en coin.

-C'est totalement différent. Un vrai camp d'été.

Abi rit.

-Disons que je serais surement pas arriver ici par moi-même, mais c'est pas mal comme ville. J'aurais voulu la découvrir autrement, mais ya des...

Elle stoppa en pleine phrase pour fixer la table de Jason et Jersey en fronçant les sourcils. Elle me fixa et me fit signe de regarder derrière moi. Jason.

-Tu connais ce mec ?
- Ouaip. Vite fait on va dire.

Elle me répéta mentalement ses propos. Je lâchais une série de jurons en irlandais. Quel nase.

-C'est vraiment chouette...
- Le pire étant qu'il sait ton don. C'est un... radar.

Je levais les yeux au ciel. Il passa soudain à côté de nous, plutôt furax.

-Elle fait fuir tout les hommes ou c'est simplement pas sa journée ?
- Un peu des deux on dirait, maugréa TJ.
- Elle a pas l'air si terrible que ça pourtant. Je me trompe ?

Je fis un léger sourire ironique à TJ. Il haussa les épaules.

- Elle est pas méga commode comme personne non plus. Enfin, je crois que je suis pas le mieux placé pour dire ça.

Je ne pus m'empêcher de rire.

- Je crois que c'est ce bled qui fait cet effet là. La bizarrerie doit être contagieuse. Enfin je sais pas, moi je suis qu'un mec normal comme les autres.

En version mafieux capable de tuer un gars de sang froid pour se venger. Totalement sain d'esprit. Je bus une gorgée de ma bière.

- Si tu veux pas t'éterniser, Abi, y a pas de soucis. On a du choisir le jour où il y avait le plus de monde...

C'était rare, il devait y avoir une fête ou un évènement sportif, un truc du genre...

- Sinon, TJ, tu fais quoi de ta vie, en dehors de... hmm... faire chier le centre Heiser.

Il haussa les épaules de nouveau. C'était un tic chez lui ou quoi ?

- Quelques magouilles, rien de très précis. Quand le centre te colle au cul depuis tes 18ans t'as pas l'occasion de faire grand chose.

Vu comme ça, en effet. Pas étonnant qu'il leur fasse plus ou moins la guerre. Il y eut soudain du grabuge à côté, notamment un bruit de verre brisé qui fit libérer un peu de place. Je me tournais vers la table de Jersey et l'autre femme. Jersey lui entailla le bras et la plaie se ferma automatiquement. Ok. J'étais le seul type de ce fuckin' bled à pas avoir l'ombre d'un don ?

-Je t'ai été utile, je t'ai entrainée...Tu viens de me remercier...Je tiens pas à perdre Tj même s'il me fait chier et vu son caractère de merde ton don va lui être très utile... On est quittes ...Contente de te revoir Amy.

Je jetais un coup d'oeil à TJ mais son visage était impénétrable.

- Sympa ta copine...


_________________
It was a lie when they smiled And said, "you won't feel a thing"
And as we ran from the cops We laughed so hard it would sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Sam 21 Avr - 21:42

Je venais de me faire marteller avec les pensées du mec à la table e Jersey, j'avais d'ailleurs renvoyer le tout à mon frère qui sorti une série de jurons, du genre que si papa aurait été là il ce serait pris une torgnole derrière la tête, puis l'autre gars sorti dehors en trombe. Je demandai alors si c'était Jersey qui faisait fuir les mecs ou si c'était simplement pas sa journée.

-Un peu des deux on dirait.

Hey bah... ma proprio était un peu spécial quand même.


-Elle a pas l'air si terrible que ça pourtant. Je me trompe ?


La moyenne des gens n'avait pas le même seuil que Kieran aux choses terrible. Elle aurait pu tuer quelqu'un de sang froid dans ce bar, qu'il aurait encore dit "pas si terrible que ça ".

-Elle est pas méga commode comme personne non plus. Enfin, je crois que je suis pas le mieux placé pour dire ça.

Je secouai la tête.

-Je te rassure, elle me fait beaucoup plus flipper que toi.

Tj était plus ... discret qu'elle un peu.


-Je crois que c'est ce bled qui fait cet effet là. La bizarrerie doit être contagieuse. Enfin je sais pas, moi je suis qu'un mec normal comme les autres.

Je fis un petit sourire à mon frère. Pas parce qu'il avait pas le gêne mutant qu'il était moins dangereux.


-Si tu veux pas t'éterniser, Abi, y a pas de soucis. On a du choisir le jour où il y avait le plus de monde...

J'acquiesçai, j'avais pas envie de rester là pendant des siècles non plus.Il demanda ensuite à Tj ce qu'il faisait en dehors de pourrir le centre Heiser.

-Quelques magouilles, rien de très précis. Quand le centre te colle au cul depuis tes 18ans t'as pas l'occasion de faire grand chose.

Wow depuis c'est 18 ans ... Ça expliquait un peu pourquoi il avait l'air aussi froid. Tu devais pas avoir le coeur à la fête après avoir le centre de collé aux fesses depuis aussi longtemps. J'allais prendre la parole, mais un bruit provenant de la table adjacente me fit sursauter. Je me tournai et vus Jersey ouvrir le bras de la fille avec elle. Je plissai les yeux et c'est à ce moment que je reconnu la fille. C'est elle que j'avais gifflé parce qu'elle tournait autour de Remy... Y avait pas à dire elle savait se planter dans les embrouilles celle-là, mais sa blessure qui se referma super rapidement m'étonna encore plus.

-Je t'ai été utile, je t'ai entrainée...Tu viens de me remercier...Je tiens pas à perdre Tj même s'il me fait chier et vu son caractère de merde ton don va lui être très utile... On est quittes ...Contente de te revoir Amy.

Je regardai Tj en deux fois.

-Sympa ta copine...

Je pris une longue gorgée de ma bière, ne sachant pas trop quoi dire pour le moment. La fille repassa en coup de vent avant de prendre la sortie.

-C'est confirmé... Elle fait fuir les gens ...

Jersey resta assise là comme si de rien était.

-Rapellez-moi de jamais avoir d'embrouille avec elle et de jamais être en retard pour payer le loyer... Je lui fait comme pas trop confiance...

Elle était sans doute moins impressionante que bien des gens qui bossaient pour mon frère, mais eux je savais qu'il me ferait jamais rien. Elle en revanche, elle semblait en avoir que pour elle.

-Kieran... Je crois que je vais aller prendre l'air un peu... Y commence à avoir un peu trop de brouhaha dans la tête des gens... Ça me file la migraine.

Je me levai.

-Je reste devant je remontrai plus tard ou tu viendras me rejoindre.

Nous étions pas très loin du parc donc au pire j'irai relaxer là-bas. Je me frayai un chemin jusqu'à la sorti. Je pus voir Amy et l'autre gars un peu à l'ouest de la porte, mais je restai un peu à l'écart.

HS:Que celui de Tj ou Kieran qui ne va pas voir Jersey me rejoigne ou mettre fin au poste Wink

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Lun 23 Avr - 8:49


Abi trouva que Jersey faisait fuir les gens. Là, il y avait de quoi le dire sincèrement.

-Rapellez-moi de jamais avoir d'embrouille avec elle et de jamais être en retard pour payer le loyer... Je lui fait comme pas trop confiance...
- T'as jamais d'embrouilles toi. Toi, tu recouds plutôt ceux qui ont des embrouilles.

Je me contentai d'un petit sourire en coin. Je ne pensai pas qu'elle ait quoi que ce soit à craindre de Jersey.

-Kieran... Je crois que je vais aller prendre l'air un peu... Y commence à avoir un peu trop de brouhaha dans la tête des gens... Ça me file la migraine. Je reste devant je remontrai plus tard ou tu viendras me rejoindre.
- Pas de problèmes.

Elle sortit du bar. Kieran avait pas l'air décidé à quoi que ce soit. Je sortis à mon tour pour aller rejoindre la jeune femme. Il y avait moins de "bruit" dehors. Je soufflai un coup.

- J'aurais jamais du copier ton pouvoir.

J'eus un semi-rire.

- T'as du bol d'avoir un frère comme lui. Le genre qui te laissera jamais tomber, hein ?

Je sortis mon paquet de clopes.

- ça te dérange si je fume ?

On était à l'extérieur, mais je préférais demander.

- Je suis désolé pour tout à l'heure. Si t'as besoin de quoi que ce soit, d'aide de gens comme toi, viens à la résidence.

Le centre viendrait pas nous faire chier. Enfin, il pouvait toujours essayer. Je cracherai pas sur la première occasion de les mettre minables.

- L'âge d'or du centre est révolu.

Il ne me restait plus qu'à faire sortir Jack de là-bas. De toutes façons, il savait assez bien berner son monde lui aussi. Il arriverait sans mal à sortir.

- Eux et leur connerie de toujours vouloir tout contrôler. On leur fout les chocottes. Pourtant... Il y a bien pire que nous. Et ils avaient pas de supers pouvoirs.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Lun 23 Avr - 15:06

J'étais sorti dehors et me massai légèrement les tempes. Le bruit des pensés s'estompait peu à peu et je pris une profonde inspiration. Je fermai les yeux en restant adossé contre un mur et c'est la voix de Tj qui me fit ouvrir les yeux de nouveaux.

-J'aurais jamais du copier ton pouvoir.

Il rit légèrement et je lui fis un demi-sourire.

-T'as du bol d'avoir un frère comme lui. Le genre qui te laissera jamais tomber, hein ?

J'acquiesçai d'un signe de tête.

-C'est vrai, j'ai de la chance de l'avoir et même si certain comprenne pas, je crois que j'arriverais jamais à vivre loin de lui.

C'était comme ceux dans la mi-vingtaine qui habitait toujours chez leur parents, moi c'était Kieran. Je ne voulais pas m'en séparer. Tj sorti son paquet de cigarette.

-ça te dérange si je fume ?

Je lui fis signe que non.

-Non non ça va ! Ça m'arrive de fumer aussi quand je suis vraiment stressé ou un truc du genre, donc ça me gêne pas et on est dehors.

J'aurais été gonflée de dire que c'était dérangeant quand même.

-Je suis désolé pour tout à l'heure. Si t'as besoin de quoi que ce soit, d'aide de gens comme toi, viens à la résidence.L'âge d'or du centre est révolu.Eux et leur connerie de toujours vouloir tout contrôler. On leur fout les chocottes. Pourtant... Il y a bien pire que nous. Et ils avaient pas de supers pouvoirs.

J'eus un léger rire.

-En fait je comprend pas vraiment ce qu'ils me veulent. Quelqu'un comme toi ou Jersey, je veux dire, vos dons sont grandiose et la fille avec Jersey tout à l'heure aussi, Remy et tout ceux que j'ai croisé, mais moi... Je suis télépathe et j'arrive même pas à bien contrôler mon don...

J'avais rien de vraiment exceptionnelle. Je regardai l'heure et m'excusai je sorti mon téléphone et envoyai un message à Remy pour pas qu'il m'attende. Il était déjà tard de toute façon, mais j'irais pas pour la voiture à cette heure.

-Désolé...

Je rangeai mon portable.

-Je me suis jamais vraiment renseignée, ni intéressé aux gens comme moi, mais si tu saurais , toi ou n'importe qui dans ta résidence, m'aider et m'apprendre à contrôler mon don, j'en serais très reconnaissante.

Si on pouvait m'apprendre une quelconque fonction pause et ou mute, j'allais pas m'en pleindre.

-Pourquoi le centre dit que nous sommes les bienvenues, que nous vivons là-bas de notre plein gré et que nous n'avons plus à fuir, s'il nous kidnape comme des criminels notoire et qu'ils nous enferment pendant des mois en couvrant des gardes violeurs et violent ?

J'avais dit le tout avec une pointe de haine.

-Ça donne pas trop envie de faire confiance aux gens et de vouloir aider et s'entre-aider, mais je te vise pas là, dis-je avec un sourire.

Tj semblait plutôt sympa, contrairement à ceux que j'avais croisé dans le centre.


_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Lun 23 Avr - 19:50


ça ne dérangeait pas Abigail que je fume. Tant mieux parce que j'avais besoin d'une bonne dose de nicotine. Je m'excusais ensuite de mon comportement avant d'expliciter le fait qu'on allait empêcher le centre de rouler correctement. Elle eut un rire.

-En fait je comprend pas vraiment ce qu'ils me veulent. Quelqu'un comme toi ou Jersey, je veux dire, vos dons sont grandiose et la fille avec Jersey tout à l'heure aussi, Remy et tout ceux que j'ai croisé, mais moi... Je suis télépathe et j'arrive même pas à bien contrôler mon don...
- Tu veux rire ? C'est pas le contrôle qui fait tout. Moi si on va dans ce sens, je me contrôle pas vraiment non plus. Je peux certes devenir n'importe qui niveau pouvoir. Mais si la personne ne montre pas sa maitrise mon don devient un handicap. Et lire dans la tête des gens - contrôle ou pas - c'est genre... méga utile. Après je me suis jamais attardé à leur demander leurs motivations.

La jeune femme s'excusa après avoir regardé l'heure. Elle envoya ensuite un message avant de s'excuser de nouveau. Je haussais les épaules.

-Je me suis jamais vraiment renseignée, ni intéressé aux gens comme moi, mais si tu saurais , toi ou n'importe qui dans ta résidence, m'aider et m'apprendre à contrôler mon don, j'en serais très reconnaissante.
- Sans vouloir être impoli, j'ai une gueule de bon samaritain ? Je me fous pas mal des autres en règle générale. Cela dit, je peux peut-être t'aider, mais n'importe qui le pourrait. On a tous des "trucs" pour réguler nos dons. Faut juste trouver ceux qui sont adaptés.

Je lui fis un petit sourire avant d'écraser le mégot de ma clope. J'étais pas un bon samaritain, mais j'allais pas laisser une des nôtres dans la merde. Surtout qu'elle demandait mon aide. J'étais pas un aussi gros connard.

-Pourquoi le centre dit que nous sommes les bienvenues, que nous vivons là-bas de notre plein gré et que nous n'avons plus à fuir, s'il nous kidnape comme des criminels notoire et qu'ils nous enferment pendant des mois en couvrant des gardes violeurs et violent ?
- Parce que ceux qui viennent sont pas forcément ceux qu'ils veulent. Pourquoi , J'en sais rien, j'suis pas dans leur putains de tête.

Je secouais légèrement la tête. On pouvait jamais être sur de rien avec le centre.

-Ça donne pas trop envie de faire confiance aux gens et de vouloir aider et s'entre-aider, mais je te vise pas là

J'eus un petit rire.

- Oh mais je te demande pas de me faire confiance, t'inquiètes. Y a déjà pas grand monde à qui je fais confiance. Mais du moment que tu marches pas avec le centre, t'as pas de risques d'avoir des emmerdes avec moi. Après, certains du centre... Ils n'ont pas vraiment d'autres options. D'où la résidence. Et puis, ils essayent de te monter le crâne... Sauf que le mien était trop dur pour que leur propagande marche.

J'eus un sourire désinvolte.

- Ils m'ont collés là bas parce qu'ils avaient trop peur de ce que je pourrais faire si jamais ils me foutaient en taule. Je leur fous les chocottes. le revers de cette histoire, c'est que ça aurait pu nuire au projet de la résidence. On a eu du bol là dessus.

J'étais quand même encore pas mal sceptique.

- Mais je pense qu'on pourra s'entraider, ouais. En tout cas, plus que ce que le centre peut promettre. On sait pas exactement quels seront les dons des gens qui viendront. Mais on trouvera.

J'étais assez confiant là-dessus. Chaque problème avait forcément une solution quelque part. Je fixais Abigail.

- Au fait. Ne dis jamais que ton don est une malédiction. ça ne l'est pas plus qu'être myope. ça fait partie de nous. De toi. Ne le rejette pas. Accepte-le. Je sais pas ce que ça vaut, mais ça pourrait bien t'aider à mieux te contrôler. Dans le fond, c'est pas différent de voir, sentir, toucher, entendre ou goûter. SI on était des machines ou des logiciels, on serait la version 2.0. La même mais avec un petit quelque chose en plus auquel il faut s'habituer. Ne te fais pas la guerre parce que tu es "différente" des autres. ça t'empêche pas d'avoir un frère qui donnerait sans doute sa vie pour toi. Peut-être même que t'as un copain, une famille qui t'aime pour ce que tu es. En se foutant de tes différences.

On avait pas tous cette chance. Je sortis machinalement une nouvelle cigarette que j'allumais sans mon briquet.

- Je peux être n'importe quel autre mutant. J'engrange la plupart des dons que je vois. S'il faut, je pourrais peut-être être le maitre du monde, ou une connerie du genre. Mais honnêtement, ça vaut quoi, si on est seul ? L'avantage que je peux avoir c'est qu'une fois que je sais faire une chose, c'est à la demande. J'en reste pas moins le type qu'on évite la plupart du temps - ce qui me convient la plupart du temps, force m'est de l'admettre. Tout ça c'est notre force. On voit le monde d'un autre oeil, mais on reste des êtres humains. C'est ça que le centre veut nous enlever. Si tu renies ton don, tu renies qui tu es. Et le centre gagne. C'est plus une guerre psychologique qui se prépare. Oh, y aura sans doute du dégât. Mais avant tout, ce seront deux volontés qui vont s'affronter. D'un côté ceux qui veulent qu'on leur foute la paix. Vivre comme ils l'entendent. De l'autre ceux qui veulent oppresser, diriger, maîtriser. Disséquer. Rien de plus simple.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Lun 23 Avr - 22:31

Le moins qu'on pouvait dire c'est que Tj étais très franc et directe.Je lui dis que je ne savais pas ce qu'il me voulait que de j'étais pas aussi spécial que lui et Jersey et que de toute façon je ne controlais même pas mon don complètement.

-Tu veux rire ? C'est pas le contrôle qui fait tout. Moi si on va dans ce sens, je me contrôle pas vraiment non plus. Je peux certes devenir n'importe qui niveau pouvoir. Mais si la personne ne montre pas sa maitrise mon don devient un handicap. Et lire dans la tête des gens - contrôle ou pas - c'est genre... méga utile. Après je me suis jamais attardé à leur demander leurs motivations.

Méga utile quand tu veux savoir un truc, mais quand c'est quelqu'un qui croient que tu es la dernière des nulités que la planète pouvait porter, c'était plutôt blessant. En plus les pensés c'était intime et des fois j'entendais des trucs contre mon gré ou encore je pensais trop fort et tout le monde savait ce que je pensais. C'était hyper gênant. Je lui dit que si jamais sa résidence pouvait me filer un coup de main ou même lui... Je serais prenante.

-Sans vouloir être impoli, j'ai une gueule de bon samaritain ? Je me fous pas mal des autres en règle générale. Cela dit, je peux peut-être t'aider, mais n'importe qui le pourrait. On a tous des "trucs" pour réguler nos dons. Faut juste trouver ceux qui sont adaptés.

J'avais comme une envie d'être une fleur dans le décors. Il était tellement froid dans ses propos que je me sentais assez mal à l'aise.Je lui demandai quand même pourquoi le centre disait qu'on était là volontairement s'ils kidnappaient les gens.

-Parce que ceux qui viennent sont pas forcément ceux qu'ils veulent. Pourquoi , J'en sais rien, j'suis pas dans leur putains de tête.

-*Ok Abi ferme ta gueule...*

En pensant ça je devins rouge écarlatte, mais il ne fit pas de cas. Je lui dit que ça donnait pas trop envie d'avoir confiance en qui que ce soit, mais je précisai que je le visais pas, même s'il m'inspirait plus la peur que la confiance. Il eut un léger rire.

-Oh mais je te demande pas de me faire confiance, t'inquiètes. Y a déjà pas grand monde à qui je fais confiance. Mais du moment que tu marches pas avec le centre, t'as pas de risques d'avoir des emmerdes avec moi. Après, certains du centre... Ils n'ont pas vraiment d'autres options. D'où la résidence. Et puis, ils essayent de te monter le crâne... Sauf que le mien était trop dur pour que leur propagande marche.

Y avait vraiment zéro danger que je marche volontairement avec le centre.

-Ils m'ont collés là bas parce qu'ils avaient trop peur de ce que je pourrais faire si jamais ils me foutaient en taule. Je leur fous les chocottes. le revers de cette histoire, c'est que ça aurait pu nuire au projet de la résidence. On a eu du bol là dessus. dit-il sans avoir pourtant l'air convaincu. Mais je pense qu'on pourra s'entraider, ouais. En tout cas, plus que ce que le centre peut promettre. On sait pas exactement quels seront les dons des gens qui viendront. Mais on trouvera.

Je lui fis un demi-sourire et il me fixa, ce qui eu pour effet d'effacer mon sourire et de l'interroger du regard.

-Au fait. Ne dis jamais que ton don est une malédiction. ça ne l'est pas plus qu'être myope. ça fait partie de nous. De toi. Ne le rejette pas. Accepte-le. Je sais pas ce que ça vaut, mais ça pourrait bien t'aider à mieux te contrôler. Dans le fond, c'est pas différent de voir, sentir, toucher, entendre ou goûter. SI on était des machines ou des logiciels, on serait la version 2.0. La même mais avec un petit quelque chose en plus auquel il faut s'habituer. Ne te fais pas la guerre parce que tu es "différente" des autres. ça t'empêche pas d'avoir un frère qui donnerait sans doute sa vie pour toi. Peut-être même que t'as un copain, une famille qui t'aime pour ce que tu es. En se foutant de tes différences.

Je baissai les yeux un peu, mais le vis quand même s'allumer ... sans briquet. Ça c'était dans le genre cool comme don, pas comme le miens.

-Je peux être n'importe quel autre mutant. J'engrange la plupart des dons que je vois. S'il faut, je pourrais peut-être être le maitre du monde, ou une connerie du genre. Mais honnêtement, ça vaut quoi, si on est seul ? L'avantage que je peux avoir c'est qu'une fois que je sais faire une chose, c'est à la demande. J'en reste pas moins le type qu'on évite la plupart du temps - ce qui me convient la plupart du temps, force m'est de l'admettre. Tout ça c'est notre force. On voit le monde d'un autre oeil, mais on reste des êtres humains. C'est ça que le centre veut nous enlever. Si tu renies ton don, tu renies qui tu es. Et le centre gagne. C'est plus une guerre psychologique qui se prépare. Oh, y aura sans doute du dégât. Mais avant tout, ce seront deux volontés qui vont s'affronter. D'un côté ceux qui veulent qu'on leur foute la paix. Vivre comme ils l'entendent. De l'autre ceux qui veulent oppresser, diriger, maîtriser. Disséquer. Rien de plus simple.

Je poussai un soupire et me passai la main dans les cheveux.

-Peu-être que toi tu t'en fou de savoir que la moitié de la population te trouve étrange, que tout le monde croit que tu es une trainée parce que tu vis chez les O'Ryan. Parce que tout le monde croient qu'il n'y a pas de fille dans la famille. Peu-être que toit tu t'en fou d'être dans une soirée relaxe avec tes amis et de croiser un groupe de gens qui te regarde en pensant que tu es genre la rejet du groupe...Mais je t'assure que après près de 26 ans c'est lourd et ça fait mal.

Je secouai la tête.

-Quand tu te lèveras tout les matins avant ta petite-amie, simplement par peur de l'entendre penser que tu es un gros nul et que tu la gonfles, quand tu iras voir des gens que tu aimes et que tu as toujours aimé et que soudain tu les entendras penser qu'ils voudraient que tu partes parce que ils en ont marre de toi, quand tu entendras quelqu'un pensés prémiditivement qu'il te veut du mal en sachant qu'il le fera et en sachant que tu n'es pas de taille pour te défendre.... Tu me diras que mon don n'est pas une malédiction...

Avec tout les dons qu'ils avaient lui, il serait toujours de taille à se défendre.

-Je ne renie pas qui je suis, ni ce que je suis, mais je voudrais pouvoir contrôler le flux de pensée. Je voudrais pouvoir vivre un peu normalement sans être assaillie de ce que tout le monde pense de moi ou des gens autour de moi. Ça peut te paraitre ridicule et peu important, mais moi c'est tout ce que je veux.

Je voulais juste vivre... normalement.

-Tu sais que tu donnes froid dans le dos ? Ta façon de t'exprimer, tu gesticules comme un agressif... Je t'entends pas penser en ce moment et pourtant j'ai quand même l'impression que je te gonfle... T'as pas à être sur tes gardes avec moi, regarde moi je vais surement pas t'engueuler ou t'attaquer... Je suis pas un modèle de robustesse...

J'aimais pas tellement quand les gens s'énervait, j'avais plus tendance à fuir dans ce temps là.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Mar 24 Avr - 13:47


J'étais pas un grand causeur, mais il pouvait m'arriver d'en sortir une bonne de temps en temps. Chaque mot était réellement pensé. J'étais pas du genre à lancer des hypothèses et j'aimais pas parler pour faire du bruit.

-Peut-être que toi tu t'en fou de savoir que la moitié de la population te trouve étrange, que tout le monde croit que tu es une trainée parce que tu vis chez les O'Ryan. Parce que tout le monde croient qu'il n'y a pas de fille dans la famille. Peu-être que toit tu t'en fou d'être dans une soirée relaxe avec tes amis et de croiser un groupe de gens qui te regarde en pensant que tu es genre la rejet du groupe...Mais je t'assure que après près de 26 ans c'est lourd et ça fait mal.
- Peut-être que je m'en fous parce que j'ai jamais eu des masses d'amis, qu'on traitait ma mère de tarée et moi du fils de la tarée jusqu'à ce que je commence à péter des gueules. Peut-être que je m'en fous parce que j'ai aucune raison de porter intérêt à ce qu'on pense de moi. Je sais exactement ce que les gens pensent de moi. Je le sais au bout de 5 secondes, pas la peine de lire dans les esprits pour le savoir.

J'étais le sociopathe de service. Le gars à problème, plutôt violent. Pas besoin d'être un génie pour le savoir.

-Quand tu te lèveras tout les matins avant ta petite-amie, simplement par peur de l'entendre penser que tu es un gros nul et que tu la gonfles, quand tu iras voir des gens que tu aimes et que tu as toujours aimé et que soudain tu les entendras penser qu'ils voudraient que tu partes parce que ils en ont marre de toi, quand tu entendras quelqu'un pensés prémiditivement qu'il te veut du mal en sachant qu'il le fera et en sachant que tu n'es pas de taille pour te défendre.... Tu me diras que mon don n'est pas une malédiction...

Je la laissai parler.

-Je ne renie pas qui je suis, ni ce que je suis, mais je voudrais pouvoir contrôler le flux de pensée. Je voudrais pouvoir vivre un peu normalement sans être assaillie de ce que tout le monde pense de moi ou des gens autour de moi. Ça peut te paraitre ridicule et peu important, mais moi c'est tout ce que je veux. Tu sais que tu donnes froid dans le dos ? Ta façon de t'exprimer, tu gesticules comme un agressif... Je t'entends pas penser en ce moment et pourtant j'ai quand même l'impression que je te gonfle... T'as pas à être sur tes gardes avec moi, regarde moi je vais surement pas t'engueuler ou t'attaquer... Je suis pas un modèle de robustesse...

J'eus un léger rire.

- Y a pas grand monde autour de moi, tu sais. Et aucun d'entre nous vivra jamais normalement. Pas tant qu'il y aura des institutions comme le Centre. Et non, tu ne me gonfles pas. Je suis simplement comme ça.

Froid, ouais ça me convenait assez comme adjectif.

- Honnêtement, ça te gave ce que les gens disent sur toi ? Fous ta main sur leur gueule. Après... j'sais pas. Imagine toi un mur de béton armé entre ton esprit et le leur. Aujourd'hui c'est eux qui dirigent ta vie. Je suis sérieux. Tu te préoccupes trop d'eux. C'est pas parce que tu entendras plus les pensées des gens qu'ils te verront différemment. ça n’allégera pas leur opinion.

C'était un peu abrupt mais c'était la réalité. On était loin du pays des bisounours.

- T'as pas besoin de 100kg de muscles pour t'en tirer dans la vie. Honnêtement, même avec ton gabarit, fous un bon coup dans les couilles de n'importe quel mec, tu l'étales. Après, ça se joue tout... dans la tête. Si tu penses que tu vas te ramasser dans le mur, alors tu te ramasseras. Si t'arrives pas à changer le sens du vent, réoriente tes voiles.

J'étais du genre à avoir des problèmes existentiels. Ou du moins, pas très longtemps.

- Bon, vas y essaye de créer une barrière entre toi et le reste du monde.

J'avais un avantage sur elle. Je n'étais pas obligé de garder le don actif tout le temps. Je lui laissai quelques minutes.

* Tu m'entends, là ? *

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Mer 25 Avr - 23:32

J'avais été un peu sèche avec Tj en lui disant que si pour lui se soucier de ce que les autres pensent n'avait pas d'importance, c'était pas le cas pour moi. Les passants, ça me laissait indiférente, mais pas les gens que j'aimais. Il me dit qu'il s'en foutait parce que selon lui il n'avait aucune raison d'y porter intérêt.Je continuai mon discours un temps, puis j'ajoutai qu'il n'avait pas à être sur la défensive et froid avec moi. En même temps j'étais pas un modèle de férocité...Il eut un léger rire.

-Y a pas grand monde autour de moi, tu sais. Et aucun d'entre nous vivra jamais normalement. Pas tant qu'il y aura des institutions comme le Centre. Et non, tu ne me gonfles pas. Je suis simplement comme ça.

Je poussai un léger soupire.

-Honnêtement, ça te gave ce que les gens disent sur toi ? Fous ta main sur leur gueule. Après... j'sais pas. Imagine toi un mur de béton armé entre ton esprit et le leur. Aujourd'hui c'est eux qui dirigent ta vie. Je suis sérieux. Tu te préoccupes trop d'eux. C'est pas parce que tu entendras plus les pensées des gens qu'ils te verront différemment. ça n’allégera pas leur opinion.

Je secouai la tête.

-Non, mais ne pas savoir fait moins mal.

En temps normal les gens ne savaient pas et peu-être passaient-ils toute leur vie avec des hypocrites sans le savoir et ils étaient heureux comme ça. Mois j'avais peur d'être heureuse et d'entendre un truc qui chamboulerait tout du jour au lendemain.

-T'as pas besoin de 100kg de muscles pour t'en tirer dans la vie. Honnêtement, même avec ton gabarit, fous un bon coup dans les couilles de n'importe quel mec, tu l'étales. Après, ça se joue tout... dans la tête. Si tu penses que tu vas te ramasser dans le mur, alors tu te ramasseras. Si t'arrives pas à changer le sens du vent, réoriente tes voiles.

J'inclinai la tête et le regardai.

-Sérieusement ? J'ai la tête d'une fille qui va se battre moi ?

J'eus un rictus sarcastique. Je me voyais mal frapper qui que ce soit alors que j'ouvrais les fenêtres pour faire sortir les mouches.

-Bon, vas y essaye de créer une barrière entre toi et le reste du monde.

Je le fixai un moment et quand je constatai qu'il était sérieux je soufflai un coup et fermai les yeux en essayant de me concentrer très fort sur un mur de brique ou la mer.

-* Tu m'entends, là ? *

J'ouvris un oeil avec une moue désolé et un sourire en coin.

-*Si je t'entends... On recommence, laisse moi le temps de me concentrer*

Je fis un nouvel essaie qui échoua de nouveau, puis encore et encore... Je commençais à perdre patience et je sentais que Tj n'avait plus cette patience depuis un moment déjà, puis soudain j'entendis le début d'une pensée et ... plus rien. Je voyais qu'un simple mur de béton. Je fermai mes yeux encore plus fort, plus ça allait, je voyais le mur de béton s'éffriter, j'essayai de cesser ça, mais il explosa d'un coup et ce fût une masse de pensée incohérente... Comme des chants de sirène vraiment aïgue, des visages, des images . Je pliai en deux en me bouchant les oreilles, puis peu à peu ça s'évapora pour redevenir qu'un bruit de fond.

-Arrête...arrête... murmurai-je sans arrêt.

Je fini par relever la tête, je sentais un liquide me couler sous le nez.J'essuyai du revers de la main et vis que c'était du sang. Une seconde après je tournai de l'oeil.Lorsque j'ouvris les yeux, j'étais adossé à un mur de béton, assise au sol. Il y avait un homme devant moi qui me regardait et qui me demandait si j'allais bien, mais c'était le néant total.

-Vous êtes qui ?

Je regardai autour de moi et me levai. J'étais perdu. Je me souvenais de rien, l'endroit me disait rien, mais je ne savais même pas si un endroit m'était famillier.

-Je suis où ? Vous êtes qui ... Qu'est ce que je fais ici? C'est quoi ces voix que j'entends...

Je paniquais carrément.

HS:Let's go on met de l'action et on reset Abigaïl avec une très jolie amnésie !

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Jeu 26 Avr - 12:55


Abigail était assez sarcastique quand au fait qu'elle puisse se battre. Personnellement, je pensais qu'avec suffisamment de motivation n'importe qui pouvait cogner. Et avec suffisamment de raisons aussi. Sans forcément apprécier ça. Je lui dis ensuite d'essayer de s'imaginer un "mur" entre elle et le reste du monde. Autant voir si cette idée-là pouvait se concrétiser. Je lui laissais quelques instant avant de lui demander par la pensée si ça marchait. Elle ouvrit un oeil et eut un sourire désolé.

*Si je t'entends... On recommence, laisse moi le temps de me concentrer*

Je la laissais faire. L'essai suivant fut aussi peu concluant. Et pareil pour celui d'après, ce qui me fit assez vite perdre patience. Il devait bien y avoir une méthode quand même ! Puis soudain à la tête d'Abi ça dû marcher. Elle ferma les yeux un peu plus fort avant de se plier en deux de douleur en se bouchant les oreilles.

- Abi ?
-Arrête...arrête...

Je comprenais comme trop rien ce qu'il se passait. Elle releva la tête. Elle saignait du nez. ça c'était mauvais signe. Elle s'effondra comme une masse même pas trois seconde plus tard. Je la rattrapais de justesse avant qu'elle ne heurte le sol. Je l'adossai au mur. Oh putain. La galère. Oh merde... Je restais là sans bouger. Je ne savais pas vraiment ce qu'il venait de se passer et j'avais pas trop envie de m'attirer les foudres de Kieran ou de Jersey. Parce que là ça sentait sérieusement la merde. Elle finit par rouvrir les yeux. Je soupirais.

- Bordel, tu m'as flanqué une frousse de tous les diables.
-Vous êtes qui ?

Hein ?

- C'est moi TJ.

Elle eut pas l'air de me reconnaitre. Génial. Elle avait plus de mémoire. J'étais mort, là. Carrément.

-Je suis où ? Vous êtes qui ... Qu'est ce que je fais ici? C'est quoi ces voix que j'entends...

Je la pris doucement par les épaules. Je devais être assez zen d'apparence, mais dans mon crâne je courais partout en agitant les bras d'un air complètement affolé.

- Tu es à Louisville, Kentucky, devant le St James, tu t'appelles Abigail O'Ryan... Moi c'est TJ. Tu viens de louer l'appart de ma... copine. On est sorti fêter ça. Et... tu es télépathe. On essayais de trouver un moyen de t'éviter de toujours entendre les voix des autres...

Galère. Galère. Galère. J'étais sensé la rassurer comment moi ? C'était mort pour que j'aille chercher Kieran. Super. TJ Lancaster, le mec qui arrive toujours à tout faire foirer. Vous pouvez l'applaudir.

- Détends toi. Fixe toi sur ma voix.

C'était pas le moment d'avoir style une putain de crise d'angoisse.

- ça va aller. ça va s'arranger.

Dieu, si tu veux faire un petit miracle, c'est maintenant. Ouais. J'étais croyant quand ça m'arrangeait. Comme tous les êtres humains. De toutes façons l'enfer m'était cordialement assuré.

- Essaye de te souvenir de quelque chose. Je sais pas moi... Genre.. ta chanson préférée ? Tu te souviens de ça ?

Souviens toi. Bordel. Souviens toi.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Jeu 26 Avr - 22:57

Je comprenais rien, j'étais entrain de paniquer. Je me souvenais de rien comme si j'aurais été dans le néant. L'homme devant moi disait s'appeler Tj, mais je savais même pas si ça devait me dire quelque chose ce nom.Je lui posai une série de question et il se baissa à ma hauteur en posant ses mains sur mes épaules. Je sursautai légèrement.

-Tu es à Louisville, Kentucky, devant le St James, tu t'appelles Abigail O'Ryan... Moi c'est TJ. Tu viens de louer l'appart de ma... copine. On est sorti fêter ça. Et... tu es télépathe. On essayais de trouver un moyen de t'éviter de toujours entendre les voix des autres...

Je le regardai sans trop comprendre. Télépathe ?? J'habitais donc dans cette ville, mais rien me revenait.

-Détends toi. Fixe toi sur ma voix.

Je me relevai et regardai autour de nous, comme si je cherchais un point de repaire, mais plus ça me disait rien, plus je paniquais.

-ça va aller. ça va s'arranger.

Je me passai la main dans les cheveux et je n'osais même pas bouger du mur.

-Essaye de te souvenir de quelque chose. Je sais pas moi... Genre.. ta chanson préférée ? Tu te souviens de ça ?

Je le regardai en l'interrogeant du regard.

-J'arrive même pas à me souvenir si j'ai déjà entendu une chanson.

Je pris une profonde inspiration et m'aggrippai à son bras. Je le fixai droit dans les yeux sans rien dire et sans bouger, juste pour me calmer, puis comme un coup de masse j'eus un flash. Je sursautai.

-Une voiture... Rouge... Une voiture rouge et une femme en colère...

Je le regardai à nouveau.

-Qui est cette femme ? Tu étais là, avec un autre homme...

Je laissai ma tête s'accotai contre le mur.

-On se connait depuis longtemps ? Tu dis que j'ai louer l'appartement de ta copine... Tu saurais m'y amener, peu-être qu'en retrouvant mes affaires je pourrais me souvenir de nouveau ...

Je mis les mains dans mes poches, je regardai dans mon porte-feuille. J'avais des cartes d'identité et une adresse.

-New-York... C'est pas Louisville. Mon appartement est dans une autre ville ? C,est près d'ici ?

J'avais l'impression d'être débile. Comment je pouvais ne pas me souvenir de ma propre vie. Dans mon autre poche je sorti un téléphone qui me disait rien et je le regardai dans tout les sens avec une envie de hurler.

-Ça doit être à moi, il était dans mes poches et je sais même pas comment l'ouvrir... Y a aucun bouton sur ça ....Tu sais comment l'ouvrir ? Appel le dernier numéro composé, peu-être que la personne saura pour moi et saura peu-être quoi faire. Ça m'est peu-être déjà arriver non ?

Derrière nous il y avait une petite ruelle où c'était tranquille. Je m'y enfonçai loin de la rue principale et la cohue dans ma tête cessa enfin. Je fermai les yeux très fort et essaya de me souvenir.

-Une cellule blanche, je suis dans une cellule blanche, y a un homme qui vient m'ouvrir et il me fait très peur. J'ai écris une lettre, mais je vois pas le nom et je vois pas ce que j'ai écris...

Ça s'arrêta la un peu plus loin je vis le nom d'un bâtiment.

-Centre Heiser...Amène moi là, s'il te plait ... C'est là-bas....

Si je revenais sur mes pas je saurais surement.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Ven 27 Avr - 12:23


J'essayais de ne pas paniquer, parce que sinon, on ne s'en sortirai jamais, mais je ne voyais pas quoi faire non plus. Je lui dis d'essayer de se souvenir d'un truc, n'importe quoi, même une chanson qu'elle aurait aimé. ça aurait été un bon début.

-J'arrive même pas à me souvenir si j'ai déjà entendu une chanson.

Je grimaçai légèrement, ça commençait mal. Elle inspira profondément et s'agrippa à mon bras. Elle me fixa dans les yeux. Elle sursauta soudainement.

-Une voiture... Rouge... Une voiture rouge et une femme en colère...

J'eus un léger sourire. Elle me fixa de nouveau.

-Qui est cette femme ? Tu étais là, avec un autre homme...
- La femme c'est Jersey. Ma copine. L'autre homme c'est Kieran. Ton frère. Tu ne te souviens pas ?

Elle s'appuya contre le mur.

-On se connait depuis longtemps ? Tu dis que j'ai louer l'appartement de ta copine... Tu saurais m'y amener, peu-être qu'en retrouvant mes affaires je pourrais me souvenir de nouveau ...
- On vient de se rencontrer. Je ne sais pas si ça t'aiderait, mais on peut tenter.

Elle mit ses mains dans ses poches et en ressortit son porte-feuille qu'elle ouvrit.

-New-York... C'est pas Louisville. Mon appartement est dans une autre ville ? C,est près d'ici ?
- Tu viens de New York. Tu as décidé de rester ici, c'est pour ça que tu as décidé de louer l'appart' de Jersey.

Je préférais éviter de lui rappeler certaines choses. Le pire qu'elle m'avait montrer, j'espérai ne pas avoir à le lui rappeler. Elle sortit ensuite un téléphone et l'observa sous toute les coutures.

-Ça doit être à moi, il était dans mes poches et je sais même pas comment l'ouvrir... Y a aucun bouton sur ça ....Tu sais comment l'ouvrir ? Appel le dernier numéro composé, peu-être que la personne saura pour moi et saura peu-être quoi faire. Ça m'est peu-être déjà arriver non ?
- Non, j'ai comme l'impression que c'est la première fois. On essayait de t'apprendre à faire un "mur" pour éviter que ton don ne soit trop envahissant. C'est là que quelque chose a dérapé. Je crois que c'est ma faute. Si je n'avais pas insisté, on aurait peut-être évité ça.

Elle s'enfonça dans la ruelle derrière nous et je la suivis pour ne pas la laisser seule. Je restais un peu en retrait, je ne savais pas trop comment je devais agir.

-Centre Heiser...Amène moi là, s'il te plait ... C'est là-bas....

Je la regardais par deux fois.

- Non.

Elle eut l'air surprise.

- C'est justement à cause du Centre Heiser qu'on en est là. C'est une bande de salopard. Si on remet les pieds là-bas, ils nous laisseront pas repartir. Moi peut-être, toi, à mon avis, ils ont eu un peu trop de mal à te garder pour te laisser repartir.

Je réussis à déverrouiller son téléphone. J'allais dans la galerie d'images et tournais le téléphone vers elle.

- Regardes les. Peut-être que tu reconnaîtras quelqu'un.

Si ça ne l'aidait pas, il ne resterait qu'à avouer la grosse boulette du siècle à son frère. Je soupirai.

- Si tu compte vraiment aller au Centre, je t'accompagnerai, mais je trouve que c'est la pire des idées qui soit.

Je la laissai faire défiler les images.

- Alors ?

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Sam 28 Avr - 0:05

Tj m'expliqua que j'étais originaire de New-York et que je venais d'arriver ici. Il croyait que ma perte de mémoire était de sa faute parce qu'on essayait de faire un mur pour plus que j'entende les voix dans ma tête. J'avais plus l'impression que mon cerveau venait de faire un "reset". J'eus ensuite une série d'image et le nom d'un centre, le centre Heiser. Je lui demandai de m'emporter là-bas.

-Non.

Je restai assez surprise, il était quand même catégorique.

-C'est justement à cause du Centre Heiser qu'on en est là. C'est une bande de salopard. Si on remet les pieds là-bas, ils nous laisseront pas repartir. Moi peut-être, toi, à mon avis, ils ont eu un peu trop de mal à te garder pour te laisser repartir.

Je grimaçai. Visiblement c'était un mauvais plan. Il tourna le téléphone vers moi et il y avait une série de photo. Je le pris et les fit défiler une à une.

-Regardes les. Peut-être que tu reconnaîtras quelqu'un.

Y avait celui de ma vision qui revenait sur pas mal de photo, mais Tj avait dit que c'était mon frère donc un peu normal. Un autre mec, plutôt mignon avec les cheveux long comme j'aimais, mais j'avais aucune idée de qui c'était.

-Si tu compte vraiment aller au Centre, je t'accompagnerai, mais je trouve que c'est la pire des idées qui soit.

Je secouai la tête.

-T'es la seul personne en qui je peux avoir confiance pour le moment, donc je vais te croire sur parole si tu me dis que c'est pas une bonne idée.

Je soupirai en regardant les photos.

-Alors ?

Je lui montrai une photo de moi et l'homme de ma vision.

-C'est lui Kieran ? Est-ce que je m'entends bien avec lui? Je veux dire... Il est sur presque toute mes photos, mais en dehors de la vision de tout à l'heure j'ai aucune idée de qui il est.

Je lui montrai l'autre mec aux cheveux long.

-C'est mon frère aussi ?

C'était mal partit je le sentais pas bien du tout.

-Peu-être que si je dors, je serai de nouveau moi au réveil ... Si mon frère reste dans cette ville on pourait l'appelé non ?

Je le regardai soudainement avec un sourire.

-Attend ... Tout à l'heure quand j'ai ouvert les yeux j'ai vu une affiche du St-James et tu as dit qu'on était venu avec mon frère... On a qu'à rentrer à l'intérieur, peu-être que si je le vois ça me reviendras.

J'attendis pas vraiment de réponse et me dirigeai vers la porte où un homme sorti en mettant la clé dans la poignée.

-Attendez... Mon... mon frère est à l'intérieur. Je veux juste aller le voir.

Il me regardait comme si j'étais une extra-terrestre.

-Il est quatre heure du mat' ma jolie... mais si tu parles de l'autre mec qui était avec vous, il est parti avec la bombe de la table voisine y a bientôt une heure de ça, si tu veux mon avis ils doivent être hors service à l'heure où on se parle tu comprends ? dit-il avec un léger rire en m'adressant un clin d'oeil.

Je hochai la tête.

-Euh...non, je comprends pas.

Il me fit signe de la main en me disant de laisser tomber et il parti. Je me tournai vers Tj.

-C'était qui la bombe de la table voisine? J'suis désolé je veux pas te prendre toute ta soirée. Si tu peux me donner l'adresse de mon appartement, je vais rentrer en taxi et je trouverai un moyen de me débrouiller. Je crois pas que ce soit ta faute.

Je réussi à lui faire un demi-sourire.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Sam 28 Avr - 19:22


-T'es la seul personne en qui je peux avoir confiance pour le moment, donc je vais te croire sur parole si tu me dis que c'est pas une bonne idée.

J'acquiesçai légèrement. J'étais pas non plus LE mec fiable mais bon. Je lui demandai si elle reconnaissait quelqu'un. Elle soupira. Mauvais signe. Elle me montra une photo d'elle et de son frère.

-C'est lui Kieran ? Est-ce que je m'entends bien avec lui? Je veux dire... Il est sur presque toute mes photos, mais en dehors de la vision de tout à l'heure j'ai aucune idée de qui il est.
- Merde... Ouais. C'est lui. Et à ce que j'ai vu, vous pourriez presque être jumeaux tellement vous vous entendez bien.

Ah bordel, c'était vraiment la galère ça. Elle me montra une autre photo.

-C'est mon frère aussi ?
- Je crois pas. Ton petit copain, je dirais. Ou un ami.

Voyant qu'elle avait l'air plutôt mal, je lui serrai gentiment la main.

-Peu-être que si je dors, je serai de nouveau moi au réveil ... Si mon frère reste dans cette ville on pourait l'appelé non ?
- Ouais, bien sûr. Mais essaye de te reposer avant. T'as peut-être trop tiré sur la corde et c'est l'avertissement que te lance ton corps.

C'est fou ce qu'on peut espérer des fois. Elle me fixa soudain en souriant.

-Attend ... Tout à l'heure quand j'ai ouvert les yeux j'ai vu une affiche du St-James et tu as dit qu'on était venu avec mon frère... On a qu'à rentrer à l'intérieur, peu-être que si je le vois ça me reviendras.
- Bonne idée !

Nous y retournâmes mais un des barmans était en train de fermer, visiblement.

-Attendez... Mon... mon frère est à l'intérieur. Je veux juste aller le voir.

Le gars la fixa comme si elle débarquait de Mars.

-Il est quatre heure du mat' ma jolie... mais si tu parles de l'autre mec qui était avec vous, il est parti avec la bombe de la table voisine y a bientôt une heure de ça, si tu veux mon avis ils doivent être hors service à l'heure où on se parle tu comprends ?

Il eut un rire et un clin d'oeil entendu. Je grognai un peu.

-Euh...non, je comprends pas.

Il lui fit signe de laisser tomber. J'étais à deux doigts de mordre, moi. J'aimais pas ce genre de sous entendu, même si Jersey et moi on était en froid là. Sans jeu de mots. Il finit par partir. Abigail se tourna vers moi.

-C'était qui la bombe de la table voisine? J'suis désolé je veux pas te prendre toute ta soirée. Si tu peux me donner l'adresse de mon appartement, je vais rentrer en taxi et je trouverai un moyen de me débrouiller. Je crois pas que ce soit ta faute.
- Je crois qu'il causait de ... Jersey. T'inquiète pas pour ma soirée, j'aurais pas fait grand chose de plus.

Je haussais les épaules.

- Vaut mieux que je te ramène. C'est la chose la plus intelligente à faire et quoi que t'en pense c'est moi qui ait eu l'idée de con, sans savoir comment m'y prendre réellement.

Je lui fis un petit sourire.

- Par contre, on prend un taxi, ouais.

Je hélai un taxi vide et nous prîmes place, je lui donnais l'adresse de chez Jersey. Je restais assez silencieux durant le trajet. Je payais la course et nous montâmes à l'appartement.

- T'as qu'à prendre la chambre, je dormirais sur le divan. S'il te faut un truc, hésite pas.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Dim 29 Avr - 13:03

Il me confirma que l'homme qui apparaissait sur presque toute mes photos étaient bien mon frère. Il ajouta qu'on pouvait presque être jumeau tellement on s'entendait bien. Il ne croyait pas que l'autre était mon frère. Peu-être un copain ou un petit ami. Je le trouvais mignon c'était déjà ça. Je voulu ensuite rentrer dans le bar comme mon frère était venu avec nous c'était une idée, mais on ce heurta à la porte et un barman qui nous dit qu'il était parti avec une jolie fille en gros. Finalement je dis à Tj que je voulais pas le monopoliser et que s'il me donnait l'adresse, j'allais réussir à m'en tirer et après une nuit de sommeil, je trouverais surement le moyen de me trouver des pistes.

-Je crois qu'il causait de ... Jersey. T'inquiète pas pour ma soirée, j'aurais pas fait grand chose de plus.

Je grimaçai légèrement . À ce que j'avais compris, Jersey était la copine de Tj, j'étais amnésique, mais je savais quand même que certaine chose ne se faisait pas...

-Vaut mieux que je te ramène. C'est la chose la plus intelligente à faire et quoi que t'en pense c'est moi qui ait eu l'idée de con, sans savoir comment m'y prendre réellement.

Il me fit un léger sourire que je lui rendit.

-Par contre, on prend un taxi, ouais.

Il héla un taxi et nous montâmes. C'est Tj qui donna l'adresse au chauffeur et le trajet ce fit en silence. Je gardai mes yeux rivé sur l'extérieur, espérant qu'un truc allait faire en sorte que je me souvienne, mais en vain. Nous arrivâmes et Tj paya la course. Je le remerciai d'un petit sourire. Nous montâmes à l'appartement et j'étais totalement dépaysé en y entrant.

-T'as qu'à prendre la chambre, je dormirais sur le divan. S'il te faut un truc, hésite pas.

Je fis quelques pas et regardai un peu les objets.

-Tj ? ...

Il se tourna vers moi.

-Ce ne sont pas mes affaires han ? Les statuettes, les cadres... Je les trouves même pas jolis ça peut pas être à moi.

Toute la décoration était à l'éfigie du temps médiéval et des divinités quelconques. Je m'avançai vers lui et le serrai légèrement dans mes bras en déposant un baiser sur sa joue.

-Merci... Merci de rester et de m'aider, t'était pas obligé.

J'en restai là et me rendit dans la chambre et fermai derrière moi. J'ouvris un tiroir de la commode et en sorti un truc très ... léger avec un bonnet très gros. Je le remis dans le tirroir que je fermai. Officiellement c'était pas à moi. Je mis un certain temps avant de m'endormir et ce fût très loin du sommeil réparateur. Je voyais des images et des détails de plein de séquences qui aurait pu être ma vie ou simplement rêve et cauchemard. Au petit matin je me levai et Tj était déjà assis au comptoir. Je m'assis à ses côtés en baillant légèrement.

-Bon... La nuit ne pas vraiment aidé,mais je crois que l'homme au cheveux long sur la photo s'appel Jeremy, mais je crois pas que ce soit mon petit ami. Si mon rêve était des séquence réelle, je lui ai demandai un coup de main pour m'enfuir du centre et il l'a fait, mais je crois que c'est un ami. Je t'ai aussi vu te disputer avec ta copine dans cette pièce et je me souviens qu'on a essayé de faire le mur, je revois la scène. J'ai essayé de me concentrer pour faire en marche inverse, mais ça fonctionne pas.

Par contre je croyais pas que ce soit irréversible.

-Je revoyais souvent la 25 eme avenue et une maison qui ne m'est pas inconnu, mais je ne sais pas d'où elle me serait famillière. Si tu n'as rien de mieux à faire aujou...

Je ne fini pas ma phrase lorsque mon téléphone sonna. Je répondit un peu incertaine c'était un homme du nom de Harvard qui se demandait pourquoi je n'étais pas rentré.

-Rentré ? ... Rentrée où ? Et vous êtes qui ?Est-ce qu'on se connait... Non,Nuada...n'est pas avec moi. C'est qui Nuada ?

Il poussa une série de juron avant de raccrocher le téléphone. Je fronçai les sourcils en regardant Tj.

-Je sens que ça va être l'enfer. Il voulait savoir si Nuada était avec moi et pourquoi j'étais pas rentré .... Nuada... J'ai un chien tu crois ?

J'aimais pas trop les bêtes à poil. En fait si, mais pas à moi.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Dim 29 Avr - 19:21


Abigail toucha quelques objets.

-Tj ? ...

Je me retournais.

-Ce ne sont pas mes affaires han ? Les statuettes, les cadres... Je les trouves même pas jolis ça peut pas être à moi.
- Nope. C'est à Jerz. Mais comme je sais pas d'où tu viens et que c'est le dernier endroit d'où je sais que tu viens.

Elle s'avança vers moi et me serra dans ses bras avant de déposer un baiser sur ma joue. je restais surpris.

-Merci... Merci de rester et de m'aider, t'était pas obligé.
- De rien. C'était la moindre des choses en fait.

Elle alla ensuite dans la chambre de Jersey. J'espérais que cette dernière ne m'en voudrait pas trop, mais comme elle avait pas l'air décidée à rentrer. Je soufflais un coup. Dans quelle merde je m'étais fourré. Je m'installais sur le canapé et m'endormis assez vite. Je me levais au petit matin et commençai à préparer un petit déjeuner tout simple. Abi me rejoignit et s'assit en baillant.

-Bon... La nuit ne pas vraiment aidé,mais je crois que l'homme au cheveux long sur la photo s'appel Jeremy, mais je crois pas que ce soit mon petit ami. Si mon rêve était des séquence réelle, je lui ai demandai un coup de main pour m'enfuir du centre et il l'a fait, mais je crois que c'est un ami. Je t'ai aussi vu te disputer avec ta copine dans cette pièce et je me souviens qu'on a essayé de faire le mur, je revois la scène. J'ai essayé de me concentrer pour faire en marche inverse, mais ça fonctionne pas.

Je lui tendis le café.

- Bon... On sait un peu plus de choses, non ?
-Je revoyais souvent la 25 eme avenue et une maison qui ne m'est pas inconnu, mais je ne sais pas d'où elle me serait famillière. Si tu n'as rien de mieux à faire aujou...

Son téléphone sonna. Ce qu'elle me disait était bon signe, avec un peu de chance, elle allait vite retrouver le reste. Le peu que j'entendis de la conversation était étrange. Elle reposa son téléphone et me fixa en fronçant les sourcils.

-Je sens que ça va être l'enfer. Il voulait savoir si Nuada était avec moi et pourquoi j'étais pas rentré .... Nuada... J'ai un chien tu crois ?

Je haussais les épaules. J'en avais strictement aucune idée.

- C'est pas plutôt irlandais dans le genre ? Un surnom... Non ?

Je posais ma tasse à café sur la table et réfléchis un instant.

- On dirait que tu "récupères" petit à petit... Peut être qu'on pourrait accélérer ça, non ?

Il fallait trouver un déclencheur, mais si les photos ne marchaient pas... C'était foutrement tordu cette histoire. Je soupirais.

- Les photos marchent pas... Il nous reste quoi d'autre ?

Pas grand chose à mon avis.

- Attends, tu peux entrer sans problème dans ma tête non ?

En mode freestyle total, donc, voir n'importe quoi, le genre pas rassurant pour mes petits secrets...

- Si j'essayais de faire de même ? ça couterait rien d'essayer.

Sinon, il y aurait "l'électro choc" aussi, mais je préférais vraiment éviter.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Dim 29 Avr - 21:47

Lorsque je me levai le matin suivant ma perte de mémoire, les choses n'était pas plus clair. En fait j'avais eu quelques "flashback" plus en rêve qu'autre chose, donc je ne savais pas si c'était la réalité ou non. J'avais commencé à dire à Tj ce que j'avais vu quand mon téléphone sonna. Un dénommé Nuada que j'étais sencé connaitre ou je sais pas trop. Je me demandais si j'avais bien compris. Nuada c'était un chien ou je sais pas. Je demandai l'avis de Tj.

-C'est pas plutôt irlandais dans le genre ? Un surnom... Non ?

Ce fut mon tour de hausser les épaules. Je savais même pas si j'étais Irlandaise moi-même donc pour connaitre les surnoms, c'était chaud.

-On dirait que tu "récupères" petit à petit... Peut être qu'on pourrait accélérer ça, non ?

J'acquiesçai d'un signe de tête.

-Si tu as une idée pour faire bouger ça plus vite, je suis prenante c'est officiel.

C'était lourd de ne pas se souvenir.

-Les photos marchent pas... Il nous reste quoi d'autre ?

J'essayai de réfléchir un instant, mais y a pas grand chose qui me venait en tête vite comme ça.

-Attends, tu peux entrer sans problème dans ma tête non ?

Je fis un petit-sourire.

-J'y suis sans arrêt dans ta tête, même si je veux pas... dis-je avec une petite moue désolé.

Je ne portais pas trop attention à ce que sa tête pouvait pensé c'était plutôt personnel et je voulais pas me mêler de ça.

-Si j'essayais de faire de même ? ça couterait rien d'essayer.

Je me replaçai face à lui.

-Oui ! Vas y ... Je trouve que c'est une très bonne idée. Dit moi ce que tu vois et peu-être que ça me fera revenir quelques chose.

Je fermai les yeux et il y eu un moment de silence, puis Tj commença à énumérer quelques truc, mais ça ne me revenait pas tellement. Certaine des chose qui disait me donnait l'impression de connaitre sans que ce soit concret, puis il parla d'une soirée sur le terrain de football de la ville où j'étais avec un homme. J'ouvris les yeux d'un coup.

-Jeremy... soufflai-je.

Mon coeur se mit à battre la chamade.

Attend je crois que ça viens... Le mec avec les cheveux long s'appel Jeremy Reagan. Je l'ai connu au centre Heiser et c'est avec lui que j'étais sur le terrain de foot. Je crois que c'est mon petit-ami, puis Reagan c'est Irlandais comme nom. Je ne sais plus qui lui avait fait remarquer. C'est peu-être lui Nuada ...

C'était pas encore très clair mais ça venait. Je fermai de nouveau les yeux.

-Essaie de voir un truc sur mon frère. Si j'étais tellement près de lui y doit forcément y avoir de quoi.

J'avais l'impression de subir un genre de test et ça me rendait très nerveuse. Peu-être que si je voulais trop me souvenir, j'allais me mêler dans mes souvenirs.

HS:Je me souviendrai de Kieran quand je lui aurai parlé en attendant tu peux piger ce que tu veux dans ma tête Razz

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Lun 30 Avr - 14:32


J'eus l'idée de "fouiller" dans le crâne de la jeune femme. On avait rien à perdre avec ça à mon avis. Elle se remit face à moi.

-Oui ! Vas y ... Je trouve que c'est une très bonne idée. Dit moi ce que tu vois et peu-être que ça me fera revenir quelques chose.
- Ok.

Elle ferma les yeux et le silence se fit. Il me fallut quelques instants avant de réussir à trouver comment procéder. Je lui énumérais les fragments que je voyais à voix hautes. Il y eut un passage un peu plus long sur un match de foot. ça faisait quand même hyper... voyeur. Abi rouvrit les yeux d'un coup.

-Jeremy...

Ah, bon signe ce "Jeremy".

-­Attend je crois que ça viens... Le mec avec les cheveux long s'appel Jeremy Reagan. Je l'ai connu au centre Heiser et c'est avec lui que j'étais sur le terrain de foot. Je crois que c'est mon petit-ami, puis Reagan c'est Irlandais comme nom. Je ne sais plus qui lui avait fait remarquer. C'est peu-être lui Nuada ...

Je lui souris. C'était carrément bon, ça.

- Super, on peut recoller quelques morceaux.

Elle referma les yeux.

-Essaie de voir un truc sur mon frère. Si j'étais tellement près de lui y doit forcément y avoir de quoi.
- Je te garantis rien. Mais je vais tenter ça.

Je refis le "même chemin" que quelques instants auparavant.

- Je vois un autre stade, mais cette fois t'es en bas en train de faire les cheerleaders. L'université... Une blessure au genou...

On continua comme ça un bon moment. Je fis comme je pouvais, on pouvait pas dire que c'était une chose pour laquelle j'étais très à l'aise. Après tout je la connaissais depuis à peine plus d'une journée, et je me retrouvais plongé dans sa vie. C'était assez flippant.

- Alors, t'es un peu plus... éclairée ?

Moi je commençai à avoir un léger mal de crâne. Je connaissais plus sa vie qu'elle-même. ça craignait. Mon téléphone se mit à sonner. Je regardais le numéro. Jersey. Je décrochais pour tomber sur Kieran. Je grimaçais légèrement. Superbe. Il manquait que ça tient. Je tendis le téléphone à Abi.

- C'est ton frère.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Mar 1 Mai - 9:52

LOrsque Tj s'infiltra dans ma tête, je réussi à retrouver des brides de mémoires sur, cleui que je coryais être mon petit ami. Je lui dit de continuer et de tenter de voir quelques choses sur mon frère.

-Je te garantis rien. Mais je vais tenter ça.

Je fermai de nouveau les yeux.

-Je vois un autre stade, mais cette fois t'es en bas en train de faire les cheerleaders. L'université... Une blessure au genou...

J'eus quelques flash des entrainements de cheerleading, dont une où le porteur m'avais échapé et que j'étais tombé directement au sol. C'est là que j'avais eu cette blessure au genou.Nous continuâmes un moment, mais je ne vis pas Kieran. C'était bizarre de le laisser fouiller dans me tâte comme ça, mais en même temps, je connaissais pas plus le déroulement que lui, donc valait mieux ça que de rester dans le noir toute ma vie.

-Alors, t'es un peu plus... éclairée ?

Je secouai négativement la tête. Oui j'avais vu des trucs, mais rien concernant mon frère. Le téléphone de Tj sonna. Il grimaça légèrement et me tendit le téléphone.

-C'est ton frère.

Je secouai la tête.

-Dit que je suis sous la douche ou parti prendre l'air... Je suis pas là ...

Il insista et je poussai un long soupire avant de finalement prendre le téléphone.

-Euh... salut... ?

Je reconaissais même pas le son de sa voix, mais plus il parlait plus j'entendais ce qui se passait dans sa tête et c'était le brouillon. Je lui coupai la parole.

-Je dois aller sous la douche, t'a qu'à passer d'accord. Tu sais où j'habite ?

Il confirma et je raccrochai en donnant le téléphone à Tj. Mon frère devait avoir trouver ça étrange, je sentais que c'était pas ... normal. On est supposé être super proche et je lui demande s'il sait où j'habite... Bravo! Je me levai et me mouillai les cheveux sous l'évier et les tordis grossièrement les laissant un peu dégouter.

-Je sais pas comment il va réagir, il a l'air en colère.

Nous restâmes silencieux, pour ma part c'était comme si le stress m'avait bouffé les cordes vocals. J'entendis cogner fortement à la porte et me tournai vers celle-ci. L'homme entra seul, mon coeur se mit à battre à tout rompre. Il se dirigea vers moi et pris mon visage entre ses mains. Je l'intérrogeai du regard, il avait l'air inquièt.

-Je...je te reconnais ... pas, dis-je à voix basse.

Je soutenais son regard, sentir son parfum... Rien. Je me reculai un peu, j'étais un peu mal à l'aise de sa proximité.

-Tj m'a dit que tu étais mon frère et que nous étions très proche toi et moi, mais ... mon coeur s'emballe depuis que tu es entrée dans l'appartement, j'ai l'impression de te connaitre, mais je me souviens pas.

Une larme furtive roula sur ma joue que j'essuyai aussitôt.

HS:Bon désolé je voulais pas faire agir Kieran, mais je savais pas trop quoi dire et faire donc voilà. Jersey est resté à la voiture en bas.Si y a un truc qui cloche t'aura qu'à le dire et j'éditerai.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kieran O'Ryan

avatar


✖ Messages : 165
✖ Date de naissance : 15/09/1983
✖ Bougies : 35

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Mar 1 Mai - 17:23


Jerz secoua négativement la tête quand je lançais l'hypothèse que ce soit la faute du centre si ma soeur ne me reconnaissait pas.

-Oublie ça... Si c'était le centre elle n'aurait pas son téléphone et comme elle y serait pas allé de son plein gré je ou tu serais déjà au courant.

Je haussais les épaules, j'aimais vraiment pas ça. Elle se laissa tomber sur le canapé.

-Elle a du virer une cuite d'enfer hier et la elle a la gueule de bois. Ça s'trouve tu l'as réveillé et en plus Tj était avec elle, donc arrête de t'énerver et ... Cesse de tourner en rond j'ai la tête qui tourne merde !

Je me stoppai. Je m'étais même pas rendu compte que je faisais les cents pas.

- Je suis pas énervé. Je suis inquiet.

Je me posais sur un siège. la théorie de la gueule de bois, j'y croyais à moitié. Jersey se frotta les temps avant de me lancer son téléphone.

-Essaie d'appeler Tj et questione le. Moi je l'appel pas, c'est genre pas une bonne idée et si son don marche par téléphone,bah l'Iraq aura eu l'air d'un camp de vacance.
- Parce que mon crâne est plus fiable que le tien peut-être ?

Je haussais les épaules. ça servait à rien d'être agressif, en prime.

-Si tu préfères y aller directe... Je peux t'accompagner. Il est forcément à l'appart', parce que il est pas ici *dieu merci* et il n'est surement pas rentrer au centre. Je le vois pas trop dormir sous un pont et je crois pas que ta soeur soit du genre à faire crècher des mecs chez toi surtout qu'elle a un petit copain.

Jerz fit un demi-sourire.

-Et qu'elle et pas genre ... moi...

Je lui retournais un sourire. Pour sur, elles avaient pas gros en commun.

- Je préfère appeler avant.

Je cherchais donc le numéro de TJ dans le répertoire et l'appelai. Il parut surpris de m'avoir au bout du fil en lieu et place de sa copine. Je l'entendis ensuite dire à ma soeur que c'était moi. Elle sembla ne pas vouloir prendre l'appel.

-Euh... salut... ?
- Salut petite soeur, ça va ?

Elle me coupa la parole avant que je ne puisse dire plus.

-Je dois aller sous la douche, t'a qu'à passer d'accord. Tu sais où j'habite ?
- Euh, ouais... J'arrive.

Tout juste si elle ne me raccrocha pas au nez. Je rendis son téléphone à Jersey en soupirant.

- Je l'sens vraiment pas là. J'y vais. Tu viens où tu restes là à décuver ?

Elle me répondit qu'elle venait. Effectivement, sa caisse irait plus vite que si je devais attendre après un taxi. Je lui laissais le temps de se réveiller un peu mieux, puis nous partîmes pour l'appartement. Elle resta en bas à fumer sa clope. Je montai et cognai avec *un peu* d'entrain à la porte. Je rentrai sans attendre d'invitation. Je me dirigeai droit vers ma soeur et pris son visage entre mes mains. Elle m'interrogea du regard.

- ça va soeurette ?
-Je...je te reconnais ... pas,

Bim, dans tes dents. Entre le penser et l'entendre dire, y avait une sacrée différence. C'était pas possible.

- C'est moi. Kieran... ? Nuaga ?

ça lui disait rien. Elle me fixa avant de se reculer.

-Tj m'a dit que tu étais mon frère et que nous étions très proche toi et moi, mais ... mon coeur s'emballe depuis que tu es entrée dans l'appartement, j'ai l'impression de te connaitre, mais je me souviens pas.

Je levais un regard plus que glacial vers ledit TJ. Lui, il allait saluer mon poing de près. De très près même.

- Je suis ton frère. J'ai toujours veillé sur toi, sans que notre père ait besoin de le dire. J'ai empêché des tas de petits cons de te draguer. J'ai même pété quelques nez pour que tu sois tranquille. Tá tú cosúil leis an stór de theaghlach.( Tu es comme le trésor de notre famille.)

Peut-être réagirait-elle. Peut-être qu'elle comprendrait notre langue. Il fallait qu'elle me reconnaissait. ça ne pouvait pas être autrement. Souviens toi, petite soeur. Elle essuya une larme sur sa joue. Je lui pris la main.

- Tu détestes que je suive les traces de Daid (papa), tu te souviens vraiment pas ? Tu détestes quand on rentre et que tu dois nous recoudre... Pourtant tu le fais toujours, en nous traitant comme des gamins... Tu m'as même giflé une fois parce que je t'avais demandé de me recoudre et que j'étais mort de rire. Tu te souviens pas de ce que tu m'as sorti ce jour-là ?

Que j'étais un crétin insouciant et inconscient que j'avais plus qu'un peu de sang à perdre avec ses conneries. Et après elle m'avait serré dans ses bras. Il fallait qu'elle se souvienne de quelque chose. C'était pas possible. Pourquoi ça tombait sur notre famille ?

_________________
It was a lie when they smiled And said, "you won't feel a thing"
And as we ran from the cops We laughed so hard it would sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!! Mar 1 Mai - 21:50

Posté à l'appart de Jerz

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tout le monde au St-James !!!

Revenir en haut Aller en bas

Tout le monde au St-James !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» Relations d'un tout nouveau monde
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Centre Ville :: Le St James-
Sauter vers: