Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Mise au point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 38
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Mise au point Ven 6 Avr - 14:59

TJ avait toute les raisons du monde de m'en vouloir, mais il restait calme et ne démontrait aucune amertume. J'étais assez étonnée, mais soulagée à vrai dire. Je lui affirmai qu'il avait raison et qu'on était plus fort qu'eux. On allait réussir, de toute façon rendu là on pouvait plus reculer.

-Si tu leur montres combien tu tiens à moi, ils vont vouloir me récupérer encore plus. Parce que ce sera un moyen de pression contre toi. Je te dis pas de nier, faut simplement éviter de trop en montrer.

J'acquiesçai d'un signe de tête, mais je comptais bien en faire comme je voulais. Si ça leur plaisait pas ils allaient avoir froid.Il déposa un baiser sur le sommet de mon crâne.

-Mais oui, on va réussir. Faudrait pas baisser les bras aussi près du but. L'essentiel, c'est de garder l'objectif en tête. Après tout, ils ne savent pas tout de toi, et ils croient me connaitre... Donc, on a l'avantage.

J'étais pas certaine que c'était un avantage ou si ça n'allait pas leur donner envie de pousser plus loin.

-Tout les atouts sont de notre côté. On va y arriver. Demain, on fêtera ça, je te le promet.

Il me sourit et je lui rendit J'espérais qu'il disait vrai.

-On fait quoi en attendant ? Un repos total du guerrier ?

Je m'étirai et me relevai du canapé.

-Ouais... Je vais me coucher.

Je devais certes paraître très froide en ce moment, mais j'avais la tête ailleurs. J'étais totalement anxieuse pour la rencontre et avoir ouvert cette blessure à nouveau n'arrangeait pas les choses. Je me déshabillai et enfilai un t-shirt, puis je me couchai sous les couvertures. Tj mis un temps à me rejoindre, mais lorsqu'il le fit je fis semblant de dormir. Une fois qu'il fut installé, j'ouvris les yeux. Je dus mettre facilement trois bonnes heures avant de trouver le sommeil et un sommeil très agité. Il étais à peine cinq heure lorsque je me levai du lit en douce sans réveiller TJ. Je fis mes trucs et c'est en échapant mes clés sur le parquet de la chambre que je le réveillai. Je me penchai pour ramasser les clés et le regardai se réveiller.

-Je vais y aller seul. De cette façon on sera au moins certains qu'on sera pas tout les deux dedans et que y'en aura toujours un dehors.

Je levai la main avant qu'il ne prenne la parole.

-C'est non-négociable.

Je tournai directement les talons et quittai l'appartement en direction du centre. Il était tôt, mais à 6h ils étaient déjà sur place. Je me rendis donc au centre, papier en main, puis je soufflai un coup. On me conduit jusqu'au bureau du directeur et je pris place devant lui. Il me fixa avec un demi-sourire d'arnaqueur et je pris immédiatement la parole.

-Ne me regarder pas avec cette air condescendant. Je suis venu ici de bonne foi et pour ne pas vous tirez dans le pied, mais sâchez qu'après ma proposition, j'aurai rien à faire que vous acceptiez ou pas, puis je ferai quand même ce que j'ai à faire.

Il eut un rire franc.

-Ne soyez pas autant sur les dents mademoiselle.Heitfield. Nous ne sommes pas des monstres et nous oeuvrons pour le bien des vôtres.

Je le fixai froidement.

-Épargnez-moi vos discours de bureaucrate je vous pries, ça ne fonctionne pas avec moi.

Il prit le dossier que je lui tendis, c'était tout la mise en place de ma résidence. Il murmura le nom de Thomas James Lancaster avec un soupçon de mépris, mais je n'ajoutai rien. Je le laissai continuer de lire.

-C'est simple... Nous avons mis sur pied une résidence pour les gens comme nous. Je crois qu'on mérite plus d'humanité que de vivre enfermé dans d'ancienne cellule de prison avec des fous qui gueulent à longueur de journée. De plus entre vous et moi, soyons franc... Vous êtes très peu réglo et vous avez bien de sombre choses à cacher. Ce que je vous propose, c'est de ne pas foutre votre nez dans nos administrations et de laisser le choix aux spéciaux de la résidence qu'ils veulent choisir. En échange je laisse une de vos infirmières bosser dans ma résidence pour venir faire les essaies médicaux sur lesquels vous cherchez je ne sais quoi.

J'attendis un semblant de réaction et j'eus droit à un sourire,qui ne me disait rien de bon.

-Je trouve ça dommage que vous travaillez dans le sens contraire de votre ancien conjoint... Ah, mais c'est vrai, maintenant qu'il est avec la jolie Amy, vous avez trouvé consolation dans les bras de Lancaster.

Je lui lançai un regard noir et un grognement sorti de ma gorge.

-Vous savez quoi mademoiselle Heitfield. Votre proposition me plait. Ne plus avoir les vôtres dans mes locaux, évitera de nombreux ennuie et j'avancerai quand même dans mes recherches. J'ai ce que je veux et vous ce que vous voulez. C'est équitable.

Je fronçai les sourcils. Je trouvais ça un peu trop facile, mais je ne rajoutai rien.

-Vous pouvez disposer. Passé le bonjour à Tj de ma part et j'en ferai de même pour Daniel de la vôtre.

Je me levai et mis la main sur la poigné.

-Vous lui direz d'aller se faire foutre de ma part oui et laisser Tj en dehors de vos histoires.

Il rit.

-C'est ... intéressant... de voir votre attachement à cet homme. Bonne journée mademoiselle.

Je sorti du bureau comme j'y étais entrée. Une fois dehors je levai les yeux pour voir Tj appuyé contre ma voiture les bras croisé. Je me dirigeai vers lui.

-Ils ont accepté... sans rien dire, aucune condition. Ils ont juste dit ... oui... Je trouve vraiment pas sa net.

J'ouvris la portière et lançai le dossier sur la banquette arrière.

-Ils savent déjà qu'on est ensemble et Daniel qui demeure introuvable est seulement dans une ombre quelconque, parce que il est lui aussi au courant de tout. La seul condition, c'est qu'on va avoir une de leurs infirmière à plein temps, pour ce qui est des prises de sang et des recherches qu'ils disent, médical. Tu crois à ça toi ? Je veux dire... On a pas de gêne extra-terrestre non plus et si on tombe malade on pourrait faire appel à eux. On a pas à passer des test régulier. Je trouve ça vraiment louche si tu veux mon avis.

S'il la voulait pas il l'avait eu quand même. Je soupirai.

-Je suis désolé d'avoir été froide avec toi, mais toute cette histoire me monte largement à la tête. J'ai pas voulu te laisser derrière non plus, mais j'avais pas envie qu'il s'en prenne à toi, même si je sais que tu peux te défendre.

Je lui fis un demi-sourire.

-J'ai le droit de t'embrasser là ou je dois encore faire gaffe ?

N'en restait pas moins que j'allais être sur mes gardes avec le personnel du centre quand même.

-Tu m'apportes où pour fêter ça ?

Je lui fis une petite moue "mignonne" comme une gamine qui veut pas se faire gronder pour son comportement.

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Dim 8 Avr - 19:33


Je lui demandais ce qu'on faisait, si on allait directement se coucher.

-Ouais... Je vais me coucher.

Elle partit directement dans la chambre. Je tiquais un peu. J'avais dit quelque chose de mal ? Je lui laissais quelques minutes avant de rejoindre la chambre. Elle dormait déjà. Ou feignait de dormir, ce qui revenait strictement au même. Génial. Je me glissais silencieusement dans le lit et ne tardais pas à m'endormir.

Elle me réveilla en faisant tomber ses clés par terre. j'entrouvris les yeux et me redressai un peu.

-Je vais y aller seul. De cette façon on sera au moins certains qu'on sera pas tout les deux dedans et que y'en aura toujours un dehors.

Elle leva la main avant que j'ai l'occasion de protester.

-C'est non-négociable.

Elle sortit presque aussi sec. C'était déloyal ça. Je l'entendis quitter l'appart. Je jurais un bon coup avant de me lever. Je déjeunais en vitesse et me lavais. C'était cuit pour que j'arrive à temps pour participer. Et si ça me faisait chier de l'admettre, elle avait raison. Une fois prêt, je partis pour le centre et me contentai d'attendre à côté de sa caisse. J'attendis quelques temps. Je ne savais pas exactement combien, je portais rarement de montre.

-Ils ont accepté... sans rien dire, aucune condition. Ils ont juste dit ... oui... Je trouve vraiment pas sa net.

Je retins la remarque sarcastique qui me démangeait de sortir. Elle jeta le dossier sur la banquette arrière.

-Ils savent déjà qu'on est ensemble et Daniel qui demeure introuvable est seulement dans une ombre quelconque, parce que il est lui aussi au courant de tout. La seul condition, c'est qu'on va avoir une de leurs infirmière à plein temps, pour ce qui est des prises de sang et des recherches qu'ils disent, médical. Tu crois à ça toi ? Je veux dire... On a pas de gêne extra-terrestre non plus et si on tombe malade on pourrait faire appel à eux. On a pas à passer des test régulier. Je trouve ça vraiment louche si tu veux mon avis.

Elle soupira.

-Je suis désolé d'avoir été froide avec toi, mais toute cette histoire me monte largement à la tête. J'ai pas voulu te laisser derrière non plus, mais j'avais pas envie qu'il s'en prenne à toi, même si je sais que tu peux te défendre.
- Ils ont rien sur moi, lâchai-je froidement.

Sérieusement, s'en prendre à moi ? Ils avaient aucune chance.

-J'ai le droit de t'embrasser là ou je dois encore faire gaffe ? Tu m'apportes où pour fêter ça ?

Elle me fit une petite moue.

- Fêter quoi ? C'est hors de question qu'on ait un de leurs putain de clébards dans les pattes. No way, ça c'est sans moi. J'veux pas d'un de leur fouille-merde dans notre résidence. Qu'ils aillent au diable.

Bordel c'était n'importe quoi. Un infiltré, il manquait plus que ça !

- Comment veux-tu qu'on soit crédible si on a leur toutou avec nous ? Et ils ont dit qu'ils allaient te filer la liste aussi ? Y a rien à fêter si t'accepte un des leurs. On est baisé, c'est tout. Ils ont gagné.

J'étais en colère. Elle avait vraiment accepté ça ? C'était du n'importe quoi. Après avoir autant investi ! Connerie. ça servait à rien si on avait une blouse blanche parmi nous. J'y croyais pas à leur "juste pour vous soigner si vous êtes malades". Pas une seconde.

- T'as eu raison d'y aller sans moi. T'as sauvé la résidence. Moi je les aurais envoyés se faire foutre. Pourquoi tu leur bouffes dans la main bordel ?!?!?!

Je flanquais un coup de poing sur le toit de sa caisse avant de tourner les talons. Je cherchais même pas à voir sa réaction. J'étais comme écoeuré. Se démener autant pour ... rien. De la merde.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 38
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Lun 9 Avr - 0:01

J'avais un peu jouer dans le dos de TJ en me rendant au rendez-vous toute seul, mais j'étais certaine que c'était mieux ainsi. À ma sortie il m'attendait appuyé contre ma caisse. Je commençai par lui dire qu'ils avaient acceptés sans rien dire et que j'étais désolé pour mon comportement, puis j'ajoutai que leur seul condition était qu'on garde un de leur doc', dans notre résidence et que selon moi c'était pas si mal comme condition. C'est à ce moment qu'il tiqua un peu, mais j'en pris pas vraiment compte. Je lui demandai où il voulait fêter ça.

-Fêter quoi ? C'est hors de question qu'on ait un de leurs putain de clébards dans les pattes. No way, ça c'est sans moi. J'veux pas d'un de leur fouille-merde dans notre résidence. Qu'ils aillent au diable.

Pour le coup je reculai de deux pas et le regardai en fronçant les sourcils.

-Comment veux-tu qu'on soit crédible si on a leur toutou avec nous ? Et ils ont dit qu'ils allaient te filer la liste aussi ? Y a rien à fêter si t'accepte un des leurs. On est baisé, c'est tout. Ils ont gagné.

J'étais pas d'accord avec lui, mais alors là pas du tout.

-T'as eu raison d'y aller sans moi. T'as sauvé la résidence. Moi je les aurais envoyés se faire foutre. Pourquoi tu leur bouffes dans la main bordel ?!?!?!

Il flanqua un coup de poing sur le toit de ma bagnole et me tournas le dos, puis commençait à partir. Je me passai une main dans les cheveux.

-Hey...HEY TJ !!!!!!

Il ne se retourna pas. Je fis quelques pas dans sa direction.

-Bordel TJ ... Écoute moi au moins...

Toujours aucune réaction. Je fermai les yeux et je sentais la rage monter en moi. Je lui envoyai une large décharge le gelant sur place des pieds jusqu'aux genoux. Je m'avançai jusqu'à lui d'un pas directe et décidée, puis je me plaçai très près de lui.

-Ne me traite pas comme une merde. C'est pas la mort d'avoir un doc de notre côté si c'est tout ce que ça prend pour pas se faire chier. C'est quoi ton putain de problème de t'en prendre à moi.

D'un geste automatique sans vraiment réaliser ce que je faisais je lui flanquai ma main sur la gueule et le dé-gelai ensuite.

-T'es pas content de mon résultat, bah arrête de fuire comme une gonzesse, entre dans ce centre et vas leur dire d'aller se faire foutre, mais si tu en sors pas, parce que tu auras jouer au con, ne t'attend pas à ce que je te sauve la peau encore une fois. Je t'aime Tj, mais ton comportement de merde avec moi sur ce coup tu te le fou bien profond, parce que je marche pas.

Je me retournai pour me rendre vers ma caisse, puis fit demi-tour sur moi-même pour me retourner vers lui.

-Tu sais quoi ? T'avais peu-être raison au début. J'aurais pas du te laisser entrer dans ma vie et je t'ai peu-être un peu trop fait confiance. Je leur laisse peu-être ce tout petit accès à la résidence, mais au moins... Elle existera !

Ça me rongeait par en dedans de lui dire ça. Je ne regrettais pas de l'avoir fait entrer dans ma vie, je l'aimais vraiment, mais la colère me faisait dire des choses que je regretterais surement à la longue. Je tournai les talons et m'assis dans ma caisse. Je donnai un coup violent sur le volant et restai la tête appuyé contre. Mon don commençait à prendre de l'ampleur et les fenêtres givraient de l'intérieur.

HS:À toi de voir si tu met fin au post ou si tu viens me voir.

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Lun 9 Avr - 16:33


J'étais énervé. Je ne pouvais pas croire qu'elle ait accepté que l'un des leurs vienne à la résidence. Je tournais les talons.

-Hey...HEY TJ !!!!!!

Je ralentis légèrement, sans pour autant m'arrêter.

-Bordel TJ ... Écoute moi au moins...

Pour me faire m'arrêter elle me gela les jambes jusqu'au genou.

-Ne me traite pas comme une merde. C'est pas la mort d'avoir un doc de notre côté si c'est tout ce que ça prend pour pas se faire chier. C'est quoi ton putain de problème de t'en prendre à moi.

Elle me colla une beigne avant de me dégeler.

-T'es pas content de mon résultat, bah arrête de fuire comme une gonzesse, entre dans ce centre et vas leur dire d'aller se faire foutre, mais si tu en sors pas, parce que tu auras jouer au con, ne t'attend pas à ce que je te sauve la peau encore une fois. Je t'aime Tj, mais ton comportement de merde avec moi sur ce coup tu te le fou bien profond, parce que je marche pas.

Elle se retourna pour aller vers sa voiture avant de stopper et faire demi-tour vers moi.

-Tu sais quoi ? T'avais peu-être raison au début. J'aurais pas du te laisser entrer dans ma vie et je t'ai peu-être un peu trop fait confiance. Je leur laisse peu-être ce tout petit accès à la résidence, mais au moins... Elle existera !

Je serrais les dents et la regardai retourner à sa voiture. Je ne la rejoignis que lorsque le véhicule se mit à givrer. Je fis agir son don à l'inverse de ce qu'elle faisait.

- Mon putain de problème c'est que là ils te disent que ce sera "juste si on est malade". Mais ne me fait pas croire que tu te doutes pas une seconde que c'est un mensonge. Leur agent nous espionnera. Il leur rapportera nos moindres faits et gestes. Qui a quel don. Et le moment venu, ils sauront venir nous trouver pour nous faire rembourser une pseudo dette puisqu'ils nous auront gentiment fourni des soins. Et c'est hors de question que ça arrive.

Je soupirais.

- Désolé de m'emporter comme ça mais merde, j'croyais qu'on avait dit qu'on était là pour les pourrir. Pas pour avoir une taupe.

Je fermais les yeux un instant.

- Très bien. On leur prend leur Doc. Mais c'est hors de question qu'il crèche à la résidence. Et compte pas me voir là bas tant qu'il trainera dans les parages. Je me démerderais pour aller chercher les nôtres. Je leur demanderai pas une seule fois de l'aide. Pour moi ce doc n'existe pas. Même s'il peut me sauver la vie.

C'était la seule concession que j'accepterai de faire. Point final.

- Et compte pas sur moi pour être poli avec. Maintenant, si t'essayais d'éviter de nous faire une vipère gelée ? J'suis sur que ça serait genre méga stylé... mais pas très pratique. Et tu sais que t'es encore plus sexy quand t'es en rogne ?

Elle me fixa comme bouche bée. Je ne pus me retenir de rire.

- Okay. Bon, on va fêter la prochaine ouverture de la Résidence. Resto ? Bar ? T'as envie de quoi ?

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 38
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Lun 9 Avr - 20:28

Je contenais mal ma rage, mon amertume et ma colère. La voiture commençait à givrer dedans comme dehors et soudainement plus rien. C'est à ce moment que je vis Tj à côter de moi. Je lui lançai un regard noir.

-Mon putain de problème c'est que là ils te disent que ce sera "juste si on est malade". Mais ne me fait pas croire que tu te doutes pas une seconde que c'est un mensonge. Leur agent nous espionnera. Il leur rapportera nos moindres faits et gestes. Qui a quel don. Et le moment venu, ils sauront venir nous trouver pour nous faire rembourser une pseudo dette puisqu'ils nous auront gentiment fourni des soins. Et c'est hors de question que ça arrive.

Il soupira et je sortis de la voiture pour lui faire face.

-Désolé de m'emporter comme ça mais merde, j'croyais qu'on avait dit qu'on était là pour les pourrir. Pas pour avoir une taupe.

Il ferma les yeux et là c'était mes poings qui c'était givré. Je serrai les dents pour éviter l'envie monstre que j'avais de lui en coller une pour me croire aussi conne.

-Très bien. On leur prend leur Doc. Mais c'est hors de question qu'il crèche à la résidence. Et compte pas me voir là bas tant qu'il trainera dans les parages. Je me démerderais pour aller chercher les nôtres. Je leur demanderai pas une seule fois de l'aide. Pour moi ce doc n'existe pas. Même s'il peut me sauver la vie.

Je reniflai sarcastiquement.

-T'es qu'une grosse tête de mule Tj.

Y savait même pas ce que j'avais en tête et il montait déjà dans les rideaux.

-Et compte pas sur moi pour être poli avec. Maintenant, si t'essayais d'éviter de nous faire une vipère gelée ? J'suis sur que ça serait genre méga stylé... mais pas très pratique. Et tu sais que t'es encore plus sexy quand t'es en rogne ?

Je le fixai carrément bouche-bée qu'il aille osé me sortir ça, puis par dessus le marché il poufa de rire.

-Okay. Bon, on va fêter la prochaine ouverture de la Résidence. Resto ? Bar ? T'as envie de quoi ?

Je le gifflai à nouveau avec plus d'impacte que la première fois.

-Je vais t'en donner l'occasion, parce que tu viens de me foutre dix fois plus en rogne, tu vas fondre sur place tellement tu vas me trouver sexy espèce de connard.

Je lui balançai mon poing sur la gueule.

-Maintenant que tu es subjugué et que tu me trouve irrésistible, ferme un peu ta grande gueule et écoute moi au lieu de monter dans les rideaux comme un gosse hyperactif et suceptible.

Je m'adossai à ma caisse en croisant les bras.

-Leur doc reste juste un putain d'humain tout à fait normal avec aucun don, j'sais pas si t'a remarqué, mais y a pas que les résidents qui ont tendance à pas les aimers . Ce sera pas contre nous que le doc sera taupe, mais pour nous.

Maintenant que j'avais son attention je lui fis un sourire totalement faux.

-On a été plus brillant qu'eux jusqu'ici, suffit d'offrir plus au doc pour qu'il nous lèche la raie du cul profondément, dis-je avec un léger rire.

Je l'empoignai par le collet et l'embrassai langoureusement.

-Ça c'est parce que tu m'énerves carrément.

Je l'embrassai encore en me collant contre lui.

-Ça simplement parce que j'en avais envie, mais je te jure que si tu me refais un coup du genre, je te castre à main nu et je te fais bouffer tes burnes.

Je lui mordillai la lèvre.

-Je sais que pour le coup de Daniel j'ai pas été franche avec toi et j'en suis vraiment désolé, mais je tiens à cette résidence autant que toi sinon plus. Je te demande de me faire un peu plus confiance sur ce coup. Je ferai rien qui mettrait en jeu notre projet. Si le doc coopère pas on a des coins d'isollement nous aussi où il pourrait disparaitre bien longtemps, ni vu ni connu.

Je lui fis un demi-sourire.

-Maintenant tu me sors et tu vas t'organiser pour qu'on fête ça comme il faut. Je me fou d'où tu vas m'emmener alors ne me demande pas où je veux aller. Je vais te suivre et c'est tout.

Je soufflai un coup. Y avait pas à dire lui et moi on était un mélange explosif.

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Sam 14 Avr - 18:52


Jersey me gifla une seconde fois.

- Je vais t'en donner l'occasion, parce que tu viens de me foutre dix fois plus en rogne, tu vas fondre sur place tellement tu vas me trouver sexy espèce de connard.

Elle me frappa de nouveau en pleine poire.

-Maintenant que tu es subjugué et que tu me trouve irrésistible, ferme un peu ta grande gueule et écoute moi au lieu de monter dans les rideaux comme un gosse hyperactif et suceptible.

Elle s'adossa à sa caisse et croisa les bras.

-Leur doc reste juste un putain d'humain tout à fait normal avec aucun don, j'sais pas si t'a remarqué, mais y a pas que les résidents qui ont tendance à pas les aimers . Ce sera pas contre nous que le doc sera taupe, mais pour nous.

Elle eut un sourire faux.

-On a été plus brillant qu'eux jusqu'ici, suffit d'offrir plus au doc pour qu'il nous lèche la raie du cul profondément

Elle eut un léger rire.

- Putain tu pouvais pas le dire avant ?

Elle m'attrapa par le collet et m'embrassa langoureusement.

-Ça c'est parce que tu m'énerves carrément.

Elle recommença en se collant contre moi.

-Ça simplement parce que j'en avais envie, mais je te jure que si tu me refais un coup du genre, je te castre à main nu et je te fais bouffer tes burnes.

Elle me mordilla la lèvre.

-Je sais que pour le coup de Daniel j'ai pas été franche avec toi et j'en suis vraiment désolé, mais je tiens à cette résidence autant que toi sinon plus. Je te demande de me faire un peu plus confiance sur ce coup. Je ferai rien qui mettrait en jeu notre projet. Si le doc coopère pas on a des coins d'isollement nous aussi où il pourrait disparaitre bien longtemps, ni vu ni connu.

J'eus droit à un demi sourire.

-Maintenant tu me sors et tu vas t'organiser pour qu'on fête ça comme il faut. Je me fou d'où tu vas m'emmener alors ne me demande pas où je veux aller. Je vais te suivre et c'est tout.

Je lui souris.

- C'est surtout toi qui va conduire. J'ai pas de caisse je te ferais dire.

Nous embarquâmes donc. Je la fis s'éloigner du centre, et même carrément de la ville. Je voulais qu'on soit peinard pour la soirée. Je la fis s'arrêter au niveau d'un petit resto chouette et assez calme. Nous entrâmes et on nous fit installer dans un coin de la salle. J'avais sauvé la mise au patron une fois, et du coup j'étais quasiment nourri à l'oeil quand je débarquais. Et il était loin de faire de la bouffe dégueulasse. Un serveur nous apporta du whisky. Je levais mon verre.

- A la résidence, la taupe... et nos caractères de merde !

Je lui fis un léger sourire. Je misais pas mal sur ce projet, ça me tenait plus à coeur encore que je ne l'avais cru et je m'étais un peu trop emporté. Mais après tout, j'étais pas de glace non plus.

- Tu crois que Jason acceptera de nous aider où il va falloir que j'essaye de copier son don ?

Je pouvais pas sentir ce mec, mais j'allais prendre sur moi, si Jerz pensait que ça pouvait être un plus.

- Choisis ce que tu veux manger... Mais je te déconseille les trucs genre escargots... C'est genre... gerbant.

A se demander qui était assez con pour s'être dit "oh tiens, si j'essayais de manger des escargots avec du beurre et de l'ail.". Yerk.

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jersey Heitfield

avatar


✖ Messages : 274
✖ Date de naissance : 11/08/1980
✖ Bougies : 38
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Lun 16 Avr - 18:14

Je fis comprendre clairement à Tj que je savais très bien ce que je faisais et où j'allais dans le projet. Il m'avait juste pas laissé le temps de tout lui expliquer. Une fois un peu réconcillier, quoi qu'on était pas vraiment en chicane, je lui dit que là il pouvait m'emmener fêter ça où il voulait et qu'il ne me dise pas de choisir.

-C'est surtout toi qui va conduire. J'ai pas de caisse je te ferais dire.

J'eus un petit rire et nous embarquâmes dans la caisse. Je lui donnai un coup de reverse de mon don histoire de faire dégivrer les vitres complètement.Il me dirigea carrément à l'extérieur de la ville et me fit m'arrêter devant un resto, une coche trop chic pour ma tenue.

-Tj putain, je suis pas arranger pour débarquer ici ?

Pas que j'étais hyper soucieuse de ce genre de détail, mais je savais me tenir. Il ne répondit rien et nous entrâmes. Il fut presque accueilli comme un roi et on nous dirigea à une table tranquile en retrait de la masse. Le serveur apporta une bouteille de Whisky et nous coula chacun verre. Tj leva le sien.

-A la résidence, la taupe... et nos caractères de merde !

Il me sourit et je lui rendit tout en choquant mon verre contre le sien.

-Tu crois que Jason acceptera de nous aider où il va falloir que j'essaye de copier son don ?

Je pris une gorgée et déposai mon verre sur la table.

-Tu sais ... Jason est lourd, vraiment lourd... mais c'est un chic type. Je suis certaine que si on peut faire avec son humour déplacé et son arrogance de merde , il nous sera d'une grande utilité.

J'avais pas vraiment envie de parler de Jason en ce moment. C'était des plans pour qu'on se prenne la tête encore.

-Choisis ce que tu veux manger... Mais je te déconseille les trucs genre escargots... C'est genre... gerbant.

Je le regardai avec étonnement.

-C'est super bon, c'est que c'est pas moi qui les cuisine c'est pour ça que tu aimes pas... Tu me conseille quoi alors ? Le pigeonneau saignant ?

Je pouffai de rire (irl aussi lol). Je regardai la carte, c'était trop chic pour ce que j'avais l'habitude. Le serveur vint prendre notre commande et je laissai Tj commander le premier.

-Je vais prendre le contre fillet de boeuf sauce périgueux gratin dauphinois et tomate provençale.

Il affirma que j'avais fait un très bon choix. Je le remerciai d'un signe de tête.Une fois qu'il fut partie je souris à Tj.

-Je sais que j'aime le boeuf, mais j'ai aucune putain d'idée de ce que je viens de commander.

Je restai un moment à le regarder.

-T'arrive à y croire toi ? D'ici moin d'une semaine, des gens commenceront à fouler les chambres de notre résidence. C'est fou on a réussi.

Je lui souris largement.

-Pas là tout de suite, mais bientôt, je devrai te faire un topo général de tout ce qu'il y a à savoir sur Dea Young. Si quelqu'un risque de vouloir nous mettre des bâtons dans les roues ce sera lui. Hors de question qu'on le laisse faire. Pour ce qui est du doc on a le droit de choisir celui qu'on veut. Tu voudras bien choisir avec moi ? Tu flaireras surement mieux les taupes que moi.

Je me faisais avoir à tout les coups moi. Je le laissai répondre.

-Ah au passage, j'ai mis mon appartement à louer. J'ai trouvée un truc près de la résidence. Une petite maison tranquile. Elle a pas trop de terrain, mais je m'en moque. Du coup si tu veux on pourrait rester là ensemble et on serait près du projet. C'est à même pas deux minutes à pied, on voit la résidence de la fenêtre du salon.

Je grimaçai légèrement avec un petit sourire railleur.

-En fait, je l'ai déjà achetée. J'ai tout fait les transaction par internet pendant que tu dormais.

J'eus un petit rire.

-Je suis certaine que tu vas aimer en plus y a un garage ou tu pourras faire je sais pas quoi et au pire je t'installe un écran géant et des jeux video, donc tu aimeras c'est certain.

Les assiettes arrivèrent et je pris une première bouchée. J'avais du mal à ne pas rire en fait. Je reçu un texto que je regardai.

-Ah tiens... Y a une jeune femme du nom de Abigaïl O'Ryan, qui veut visiter le logement dans une heure!

Je lui souris.

-Tu veux venir voir la maison après ? demandai-je avec des petits yeux doux.

HS:I will meet sexy Kieran O'Ryan ^^ *sort*

_________________

Jersey Heitfield
citation You're so hypnotizing Could you be the devil? Could you be an angel? Your touch magnetizing Feels like I am floating Leaves my body glowing They say, be afraid You're not like the others Futuristic lover Different DNA They don't understand you You're from a whole 'nother world A different dimension You open my eyes And I'm ready to go Lead me into the light ❞ E.T Katy Perry ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T.J. Lancaster

avatar
I am a freak before I am a man


✖ Messages : 238
✖ Date de naissance : 12/11/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Mise au point Mar 17 Avr - 13:53


Je me retins de rire quand Jersey vit le resto.

- Tj putain, je suis pas arranger pour débarquer ici ?
- Relaxe, le patron est une vieille connaissance. Il se fout pas mal de notre allure.

En effet, on eut droit à un accueil quasi royal. Le serveur nous mena à une table tranquille et nous apporta du Whisky. Sonny n'avait pas oublié mes goûts visiblement. Je levais mon verre à la taupe et à nos caractères de merdes. Nous trinquâmes puis je lui demandais si elle pensait que Jason pourrait nous aider.

-Tu sais ... Jason est lourd, vraiment lourd... mais c'est un chic type. Je suis certaine que si on peut faire avec son humour déplacé et son arrogance de merde , il nous sera d'une grande utilité.
- Super. On a un sac de frappe quelque part ?

Je lui fis un clin d'oeil. On nous apporta la carte et je fis une blague sur les escargot. Elle pouffa de rire.

-C'est super bon, c'est que c'est pas moi qui les cuisine c'est pour ça que tu aimes pas... Tu me conseille quoi alors ? Le pigeonneau saignant ?
- Sonny est un cuistot de génie mais j'ai quand même faillis tout recracher. Non la texture que ça a c'est pas pour moi... Le pigeon saignant c'est un très mauvais plan.

Le serveur vint prendre notre commande.

- Dites à Sonny que Thomas veut le plat du jour. C'est une vieille histoire entre nous.

Il acquiesça. Je crois que Sonny était le seul à pouvoir m'appeler Thomas sans que ça me foute en rogne. Il n'était pas adepte des raccourcis et il avait faillis m'étrangler le jour où je lui avais demandé le plat du jour parce que je n'avais aucune fichue idée de la tronche qu'avait la nourriture. Depuis, c'était devenu notre rituel.

-Je vais prendre le contre fillet de boeuf sauce périgueux gratin dauphinois et tomate provençale.

Le serveur affirma que c'était un très bon choix. Elle le remercia d'un signe de tête. Elle me sourit une fois qu'il fut parti.

-Je sais que j'aime le boeuf, mais j'ai aucune putain d'idée de ce que je viens de commander.
- De la viande, des patates et de la tomate.

Je lui fis un sourire en coin. Sonny m'aurait étripé s'il m'avait entendu. Jerz me fixa un moment.

-T'arrive à y croire toi ? D'ici moin d'une semaine, des gens commenceront à fouler les chambres de notre résidence. C'est fou on a réussi.

Elle me sourit.

- Ouais. On a réussi.

Je lui retournais son sourire.

-Pas là tout de suite, mais bientôt, je devrai te faire un topo général de tout ce qu'il y a à savoir sur Dea Young. Si quelqu'un risque de vouloir nous mettre des bâtons dans les roues ce sera lui. Hors de question qu'on le laisse faire. Pour ce qui est du doc on a le droit de choisir celui qu'on veut. Tu voudras bien choisir avec moi ? Tu flaireras surement mieux les taupes que moi.

J'acquiesçai.

- Je connais assez ceux du centre. Il devrait pas y avoir de problèmes de ce côté-là. Et pour Dea Young, pas de soucis non plus.
-Ah au passage, j'ai mis mon appartement à louer. J'ai trouvée un truc près de la résidence. Une petite maison tranquile. Elle a pas trop de terrain, mais je m'en moque. Du coup si tu veux on pourrait rester là ensemble et on serait près du projet. C'est à même pas deux minutes à pied, on voit la résidence de la fenêtre du salon.

Elle grimaça un sourire railleur.

-En fait, je l'ai déjà achetée. J'ai tout fait les transaction par internet pendant que tu dormais. Je suis certaine que tu vas aimer en plus y a un garage ou tu pourras faire je sais pas quoi et au pire je t'installe un écran géant et des jeux video, donc tu aimeras c'est certain.

Je levais les yeux au ciel. Ben voyons. On vint nous servir.

- ça me va. Mais je sais pas si je serais là souvent... Il faut bien que quelqu'un se charge de ramener les gens au Centre, non ? Ce qui viennent de loin ou quoi. Après... Bah, du moment que je crèche pas sous un pont, tout me va.

Je lui fis un clin d'oeil et commençait à manger. Le téléphone de Jerz vibra.

-Ah tiens... Y a une jeune femme du nom de Abigaïl O'Ryan, qui veut visiter le logement dans une heure!
- Connait pas.

Elle me sourit

-Tu veux venir voir la maison après ?
- Ouais, pas de soucis.

Nous continuâmes de manger.

- Alors tu trouves ça comment ?

Nous discutâmes de tout et de rien durant le reste du repas. A la fin, Sonny lui-même vint nous voir. Le stéréotype du chef cuistot un peu bedonnant. Il aurait pu être un personnage de cartoon.

- Thomas, voilà longtemps qu'on ne t'avait pas vu par ici.
- ça arrive. Sonny, je te présente Jersey, Jersey, Sonny.
- Enchantée, mademoiselle, les amis de Thomas sont mes amis. Le repas vous a plu j'espère ?

Je laissais Jerz répondre.

- Faites le repasser plus souvent, le coin manque sacrément d'animation quand il n'est pas là !

Il nous laissa ensuite. Je secouais légèrement la tête en riant. Je laissais un pourboire plutôt sympathique et nous sortîmes.

- Bon, eh bien, allons rencontrer cette Abigail O'Ryan.

Je lui souris avant de l'attirer contre moi et de l'embrasser.

- On forme une sacré bonne équipe, tu crois pas ?

_________________
Heaven's gates won't open up for me, With these broken wings I'm fallin', And all I see is you, These city walls ain't got no love for me, I'm on the ledge of the eighteenth story, And oh I scream for you, Come please I'm callin', And all I need from you, Hurry I'm fallin', I'm fallin', Show me what it's like, To be the last one standing, And teach me wrong from right,And I'll show you what I can be, Say it for me, Say it to me, And I'll leave this life behind me, Say it if it's worth saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mise au point

Revenir en haut Aller en bas

Mise au point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Petite mise au point [pv]
» Petite mise au point. [CB]
» Mise au point des RP en cours à la forteresse
» Mise au point et organisation du mariage {PV Esmelda Kohan}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Le Centre :: Extérieur-
Sauter vers: