Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Aide-moi !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Aide-moi !!! Lun 19 Mar - 22:00

Code by Holliday
ღ Jeremy & Abigaïl ღ

Les jours passaient et rien ne changeait, j'essayais de compter le temps en me basant sur l'allumage et l'extinction des feux intermitant qui concordait avec le nombre de plateau repas divisé par trois que l'on m'avait apporté, mais jamais récupéré. Si mon compte était bon j'étais enfermée dans cette cellule d'isolement depuis vingt jours. Personne n'était venu me voir, personne ne me parlait à proprement dit. On m'inspectait par les caméras sous tout les coutures. Je me sentais mal, je ne m'étais pas lavée depuis une éternité et je savais toujours pas pourquoi il m'avait enfermé ici. Je me levai et fixai la caméra pivontante.

-Je voudrais parler au responsable, s'il vous plait... Je ferai tout ce que vous voudrez, mais laissez moi prendre l'air un peu, je vous en pris.

J'attendis un peu, mais rien ne se produit. Je me laissai glisser le long d'un mur et rapprochai mes jambes de ma poitrine, j'avais envie de pleurer, mamis je devais même pas avoir suffisament de larme. Finalement un cliquetit qui me semblait le plus beau son au monde, puis la porte s'ouvrit. Un homme au regard noir et froid m'ordonna de me lever et me fit sortir. Je pris le papier sur lequel j'avais écrit la lettre à mon frère et le serrai fortement dans ma main.

-Où est-ce qu'on va ?

Il me poussa fortement dans le dos sans répondre. J'étais toujours aussi morte de peur. Il me laissa devant une salle où se trouvait des douches communes. J'enfonçai le papier dans mes poches et je me déshabillai en vitesse, me précipitant sous l'eau chaude. Je savourai ce plaisir simple qui me semblait maintenant luxueu et me lavai avec vigueur, si bien que ma peau devenait toute rouge. Une fois terminé, j'attrapai une serviette et m'habillai devant le regard pervers et dégoutant du gardien. Je repris mon bout de papier et il me traina de force au milieu de plein de gens dans ce qui semblait être une caféteria. Il me pointa un siège sur le quel je pris rapidement place sans redire. Au moins j'étais plus dans cette pièce maudite.

Je captais les pensées de tout le monde, essayant de comprendre un peu où j'étais. Un homme attira mon attention plus que les autres. Il pensait à sortir d'ici et à récupérer ses affaires. Lorsqu'il passa près de moi je me levai et rentrai dedans. Pendant que mon corps était contre le sien, je lui pris la main furtivement et la refermai sur la lettre.

-Trouve Keiran O'Ryan et remet lui ce papier je t'en supplie... chuchotai-je.

Je savais que mon frère était près d'ici les gardes pensaient souvent à lui et essayaient de l'avoir à l'œil. Je ne pu en dire plus.

-O'Ryan ... Pose ton cul sur ce banc ou tu passeras le mois suivant en isolement encore.

Comme si l'avertissement n'était pas suffisante, il posa sa main sur mon épaule, m'écrasant littéralement sur le siège. Je relevai doucement les yeux vers l'homme en le supliant du regard. Il était mon seul espoirs de faire savoir à mon frère où j'étais. Un autre s'approcha de moi et le garde nous rejoint.

-Mademoiselle O'Ryan... Cessé de vous débattre nous sommes là pour votre bien et pas autre chose. En signe de notre bonne foi, nous vous laissons le bénifice du doute pour aujourd'hui, vous serez libre d'aller et venir dans tout le centre. Y a des gens du personnel partout si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas, mais ils sont aussi la pour éviter les gens de s'enfuir, n'essayez pas de sortir sinon ils vous replaceront dans votre cellule.

Il se tourna vers l'homme qui regardait la scène, ce même homme en qui j'avais mis tout mes espoirs.

-Reagan... Ramasse tes affaires et fou le camp, ce qui se passe avec elle sont pas de tes affaires.

Le garde me fit un faible sourire avant de s'éloigner pour finalement disparaitre de ma vue avec l'autre homme. Je me relevai et me dirigeai rapidement vers celui qu'il avait appelé Reagan.

-Ils m'ont enlevée, ils me tiennent ici contre mon grée, trouvez mon frère je vous en pries il saura me faire sortir d'ici. Je suis télépathe et j'ai entendu dans la tête des gardes que mon frère aurait ouvert un casion ici, il s'appelle Keiran O'Ryan... S'il vous plait aidez moi...

C'était la personne avec qui je venais d'avoir la plus longue conversation depuis un mois et je pouvais pas faire comme tout le monde et lui proposer un café, j'étais paniqué et à bout de nerfs, je voulais juste qu'on me rende ma vie d'avant.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 10:09


Après avoir passé la nuit chez Kathleen... Enfin, à présent dans la maison que nous allions partager, il me fallait repasser au centre pour récupérer mes affaires et m'installer. J'allais poser des heures au garage, heureusement que pour une fois, il y avait pas des masses de travail à faire. J'étais vraiment pas fâché de pouvoir me barrer du Centre autant que possible.

Je venais d'aller expliquer au Dirlo le pourquoi du comment, et il me fallait encore passer par la chambre pour récupérer mes affaires. Je traversai tranquillement la pièce lorsque soudain une jeune femme me rentra dedans et me glissa un papier dans la main.

-Trouve Kieran O'Ryan et remet lui ce papier je t'en supplie...

Je la dévisageai un instant en essayant de pas paraître trop surpris. Je n'aimais pas trop servir de messager ou d'être impliqué dans des affaires qui ne me concernaient pas, mais le fait de voir un garde rappliquer assez rapidement me fit changer d'avis. Je glissais rapidement le papier dans la poche de mon jean.

-O'Ryan ... Pose ton cul sur ce banc ou tu passeras le mois suivant en isolement encore.

En isolement ? La jeune femme leva son regard suppliant vers moi. Eh... comment on pouvait résister à ça ?

-Mademoiselle O'Ryan... Cessé de vous débattre nous sommes là pour votre bien et pas autre chose. En signe de notre bonne foi, nous vous laissons le bénifice du doute pour aujourd'hui, vous serez libre d'aller et venir dans tout le centre. Y a des gens du personnel partout si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas, mais ils sont aussi la pour éviter les gens de s'enfuir, n'essayez pas de sortir sinon ils vous replaceront dans votre cellule.

Il se tourna vers moi.

-Reagan... Ramasse tes affaires et fou le camp, ce qui se passe avec elle sont pas de tes affaires.

Je parodiais un salut militaire et ne bronchais pas d'un millimètre.

- Primo, tu ne me donnes pas d'ordres. Deuxio, ça devient mes affaires lorsque ton pote est pas réglo avec une demoiselle.

Je ne bronchai pas et fixais le mec droit dans les yeux. Je savais qu'il ne m'aimait pas à cause de mon don. ça se voyait très facilement. J'aurais presque pu toucher sa peur. Une fois les deux gars partis la demoiselle se releva et vint vers moi.

-Ils m'ont enlevée, ils me tiennent ici contre mon gré, trouvez mon frère je vous en prie, il saura me faire sortir d'ici. Je suis télépathe et j'ai entendu dans la tête des gardes que mon frère aurait ouvert un casino ici, il s'appelle Kieran O'Ryan... S'il vous plait aidez moi...

Je la pris doucement par les épaules.

- Eh,là, calmez vous...

Ouais, bon, facile à dire ça...

- Je vais vous aider, ok ? Mais s'ils vous recollent en isolement, ça risque de compliquer les choses...

Merde quoi. Une télépathe. Il allait falloir que je surveille mes pensées...

- Je m'appelle Remy. Enfin, c'est mon surnom.

Je lui fis un petit sourire. Il fallait vraiment qu'elle évite de paniquer.

- J'imagine que vous ne m'avez pas percuté par hasard, hein ?

Je lui fis un clin d'oeil. Je cautionnais pas forcément les actions des gens du centre. Je cherchais juste... le contrôle.

- J'irais trouver votre frère dès que je serais sorti, je vous le promet.

Je fixais les gardes-malades qui tournaient autour avant de regarder la jeune femme.

* Si vous voulez, je reste un peu avec vous. Je suis pas le gars le plus influent ou impressionnant du coin... Mais ils savent à quoi s'en tenir avec moi. Ils vous laisseront un peu plus tranquille si je reste un peu dans les parages. *

Je savais même pas comment elle allait répondre à ça...

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 11:37

J'étais craintive, paniqué et j'aurais fait n'importe quoi pour sortir d'ici, mais en attendant je ferais n'importe quoi pour ne pas retourner en isolement.J'avais déballée mon histoire en vitesse en à un homme que je ne connaissais même pas, mias il était mon seul espoir. Il me pris doucement par les épaules.

-Eh,là, calmez vous...

Je rivai mon regard dans le sien toujours aussi nerveuse, mais je ne bougeai plus d'un poil.

-Je vais vous aider, ok ? Mais s'ils vous recollent en isolement, ça risque de compliquer les choses...

J'eus un petit rire nerveux et je lui souris.

-Merci... Mille fois merci.

Il ne savait pas à quel point cela représentait beaucoup pour moi.

-Je m'appelle Remy. Enfin, c'est mon surnom.

Il me sourit, je lui rendit son sourire.

-Jeremy Reagan... C'est votre nom et le garde qui me matte derière nous à une peur bleu de toi. Je suis Abigaïl O'Ryan, mais tu peux m'appeller Abby.

Je tentais de me calmer le plus possible.

-J'imagine que vous ne m'avez pas percuté par hasard, hein ?

Il me fit un clin d'œil et je baissai le regard un instant avant de le relever avec un sourire narquois, puis je hochai de la tête.

-Non...Quand tu es entrée dans cette pièce tu pensais à sortir d'ici avec hargne, tu étais le seul dans un rayon agissable qui me semblait pas fou...Je suis désolé au passage, je dois te paraitre vraiment étrange.

En même temps qui aurait l'air normal après être tombé dans les vapes suite à un accident de voiture, mais qui se réveille dans une cellule d'isolement et y reste tout un mois... Bref, pas moi.

-J'irais trouver votre frère dès que je serais sorti, je vous le promet.

Je poussai un long soupir de soulagement et fit un large sourire. Il fixa le personnel médical avant de me regarder dans les yeux. Y avait quelques chose de magnétique dans ses yeux, il était très mystérieux et vraiment ... très beau...

-* Si vous voulez, je reste un peu avec vous. Je suis pas le gars le plus influent ou impressionnant du coin... Mais ils savent à quoi s'en tenir avec moi. Ils vous laisseront un peu plus tranquille si je reste un peu dans les parages. *

Je lui souris et acquiesçai d'un signe de la tête. Une femme assez jeune et souriante qui semblait être infirmière s'approcha de nous, elle posa une main sur le bras de Remy et nous regarda en souriant. Je fronçai les sourcils, j'essayais de percevoir ses pensées, mais j'étais trop nerveuse.

-Tiens Jeremy, c'est bien que tu fasses connaissance avec elle, ce sera elle qui aura ta chambre, ça t'ennuierait de lui faire voir où c'est ?

Elle me fit un léger sourire.

-*Reste près de lui ils t'approcheront pas tant qu'il sera là...*

Je la regardai en deux fois et fit un minime signe de tête pour acquiescer.Elle parti et nous montâmes les marches jusqu'au troisième étage. Je le suivi sans dire un mot, puis une fois dans la chambre je fermai la porte derière nous.

-Pourquoi tout le monde semble avoir peur de toi ? Je me trompe peu-être, mais tu n'as pas l'air de quelqu'un de méchant. La femme m'a dit de resté près de toi et que le personnel ne m'approcheraient pas tant que tu serais là.

Je lui fis un demi-sourire.

-Fin elle a plus pensée que dit...

C'était un peu gênant d'être télépathe, les gens n'aimaient pas savoir qu'on pouvait trifouiller dans leur tête à notre guise.

-Tu vas vraiment partir d'ici ?

Vu la situation j'aurais préféré qu'il reste et c'était la première personne gentille que je croisais depuis un bon bout de temps.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 12:22


La jeune femme se présenta sous le nom d'Abigail O'Ryan. Elle devait donc être irlandaise, au moins d'origine. Et elle était visiblement soulagée que j'accepte de l'aider. Une infirmière s'approcha de nous et posa sa main sur mon bras.

-Tiens Jeremy, c'est bien que tu fasses connaissance avec elle, ce sera elle qui aura ta chambre, ça t'ennuierait de lui faire voir où c'est ?
- Pas de problèmes. Je n'ai pas encore récupéré mes affaires, autant faire d'une pierre deux coups.

Elle sourit ensuite à Abby avant de tourner les talons. Nous quittâmes donc la cafet' pour aller au troisième étage. Abby resta silencieuse jusqu'à ce qu'on soit dans la chambre. Elle ferma la porte.

-Pourquoi tout le monde semble avoir peur de toi ? Je me trompe peu-être, mais tu n'as pas l'air de quelqu'un de méchant. La femme m'a dit de resté près de toi et que le personnel ne m'approcheraient pas tant que tu serais là.

J'eus un demi sourire.

- C'est parce que ce n'est pas tout à fait faux...

Elle eut une espèce de demi-sourire.

-Fin elle a plus pensée que dit...
- Et c'est ce que les autres pensent que je peux faire qui leur fait peur.

Je haussais les épaules. Je ne voulais pas m'attarder là dessus. Je sortis un sac de voyage du placard et commençai à le remplir histoire de pas rester inactif.

-Tu vas vraiment partir d'ici ?
- Oui. Je vais habiter en ville. Ce sera plus pratique pour mon boulot. Je suis mécano.

Je lui fis un petit sourire.

- Ta télépathie doit vraiment être puissante pour que ça t'ait valu l'isolement... Je savais même pas que quelqu'un y était. Mais t'inquiète... Je reste dans les parages. Les fois où faut voir les docs et tout le bordel.

Je levais les yeux au ciel, c'était stupide leur truc, c'était pas genre une prise de sang qui pouvait m'empêcher de rendre une balle de tennis explosive, par exemple.

- Si tu veux, je pourrais passer de temps en temps. Je sais que c'est pas très drôle d'être ici. * Et en attendant que ton frère puisse faire quelque chose...*

Avec moi dans les parages, ça lui assurerait de la tranquillité. J'étais un gentleman, je ne pouvais pas laisser une demoiselle en détresse.

- Tu peux vraiment entendre tout ce qu'on peut penser ou t'as genre un mode "off" ?

Sinon, ça devait être hyper... chiant.

- Désolé de ma curiosité, c'est pour faire la conversation, un peu.

Je n'avais pas vraiment envie qu'elle se retrouve seule là si elle avait passé son temps en isolement. Je ne l'avais jamais croisée avant, et j'étais là depuis un moment. Je posais le sac par terre et m'assis sur le lit en tapotant la place à côté de moi.

- Installe toi... C'est ta chambre après tout.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 17:39

Une fois seule dans la chambre avec Remy je me sentais déjà plus à l'aise. De ne pas avoir le regard pervers des gardiens de posé sur moi et de ne pas être constament surveillé c'était un peu plus ... vivable. Je lui demandai s'il allait vraiment quitter l'endroit, je l'enviais un peu de pouvoir aller et venir comme il voulait.

-Oui. Je vais habiter en ville. Ce sera plus pratique pour mon boulot. Je suis mécano.

Il me fit un petit sourire et je soupirai. C'était simple comme ça pour lui, mais moi on m'enfermait... Qu'est ce que j'avais d'aussi spécial ? Je devais pas être la seul télépathe ici.

-Ta télépathie doit vraiment être puissante pour que ça t'ait valu l'isolement... Je savais même pas que quelqu'un y était. Mais t'inquiète... Je reste dans les parages. Les fois où faut voir les docs et tout le bordel.

Je haussai les épaules. J'allais pas non plus m'attacher après sa cheville et lui demander de rester scotcher après moi.

-Si tu veux, je pourrais passer de temps en temps. Je sais que c'est pas très drôle d'être ici. * Et en attendant que ton frère puisse faire quelque chose...*

Je lui souris un peu timidement.

-Je veux bien, merci ! Tu es sympa comme ça avec tout le monde ou tu as un faible pour les demoiselle en détresse ?

J'aurais bien aimer le rencontrer dans de meilleur condition tiens.

-Tu peux vraiment entendre tout ce qu'on peut penser ou t'as genre un mode "off" ?

J'étouffai un léger rire.

-T'inquiète pas je trifouille pas dans ta tête. Je peux tout entendre au début c'était comme si je me retrouvais en plein milieu d'une conférence qui n'arrêtait jamais et où les gens disaient ce qu'il n'aurait jamais osé dire. À force j'ai appris à me contrôler et je viens qu'à en faire abstraction complètement, amis on dirait que quand ça s'adresse à moi c'est automatique que j'entend tout. C'est très agaçant je dois l'avouer.

C'était surtout difficile de vivre avec le regard que les gens posaient sur nous et de faire comme si on en savait rien.

-Désolé de ma curiosité, c'est pour faire la conversation, un peu.

Il s'installa sur le lit et tapota la place à côté de lui. Je m'assis en regardant autour de moi. Ça allait être ma chambre, mon espace, alors que c'était moitié moin grand que mon garde-robe à la maison.

-Installe toi... C'est ta chambre après tout.

Je me tournai vers lui.

-Je vais pas tenir ici...C'est pas ma vie. Comment quelqu'un peut-il décider de vivre dans cette endroit volontairement ?

Fallait être vraiment mal pris là.

-J'étais chez moi la première fois qu'ils sont débarqués. Ils m'ont demandé de coopérer et de les suivres en disant que je devais passer des panoplie de test, mais j'ai refusée. Ils ont menacé de s'en prendre à mon frère et à mon père si je ne les suivaient pas. En pleine nuit je suis partie avec très peu d'effet personnel et tout ce dont je me souviens c'est d'avoir heurté un semi-remorque, puis je me suis éveillée ici, en isolement.

Kieran devait être noir de rage quand il avait constaté que j'étais parti, j'espérais qu'il ne croit pas que je m'étais simplement enfuis.

-Toi tu es arrivé ici comment ? Ils t'ont traqué aussi ou tu es venu par toi-même ?

J'étirais le temps, j'avais pas envie qu'il parte tout de suite, même si c'est lui qui pouvait entrer en contact avec mon frère, je me sentais bien en sa présence.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 18:49


-Je veux bien, merci ! Tu es sympa comme ça avec tout le monde ou tu as un faible pour les demoiselle en détresse ?

Je souris légèrement.

- La gentillesse n'a jamais tué personne... même si ici ça tuerait la plupart des gardes-malades... Et il se pourrait aussi que je sois un preux chevalier égaré dans le temps qui sauve les demoiselles en détresse...

Je lui fis un clin d'oeil, avant de lui demander curieusement si elle avait un mode "off". Personnellement, radio cerveau sans interruption, ça m'aurait fait virer dingue, je pense.

-T'inquiète pas je trifouille pas dans ta tête. Je peux tout entendre au début c'était comme si je me retrouvais en plein milieu d'une conférence qui n'arrêtait jamais et où les gens disaient ce qu'il n'aurait jamais osé dire. À force j'ai appris à me contrôler et je viens qu'à en faire abstraction complètement, amis on dirait que quand ça s'adresse à moi c'est automatique que j'entend tout. C'est très agaçant je dois l'avouer.
- Au moins, tu sais si les gens ne sont pas sincères avec toi.

Je lui enjoignis de s'installer puisque désormais c'était sa chambre.

-Je vais pas tenir ici...C'est pas ma vie. Comment quelqu'un peut-il décider de vivre dans cette endroit volontairement ?
- Pour différentes choses.

ça dépendait de chacun. Pour pas mal, c'était l'incompréhension des proches.

-J'étais chez moi la première fois qu'ils sont débarqués. Ils m'ont demandé de coopérer et de les suivres en disant que je devais passer des panoplie de test, mais j'ai refusée. Ils ont menacé de s'en prendre à mon frère et à mon père si je ne les suivaient pas. En pleine nuit je suis partie avec très peu d'effet personnel et tout ce dont je me souviens c'est d'avoir heurté un semi-remorque, puis je me suis éveillée ici, en isolement.

Je grimaçais, c'était pas vraiment le meilleur moyen d'arriver ici. Et j'ignorais totalement qu'ils kidnappaient les gens de la sorte.

-Toi tu es arrivé ici comment ? Ils t'ont traqué aussi ou tu es venu par toi-même ?
- C'était ma décision.

Je soupirais.

- Je viens de Louisiane. De la Nouvelle Orléans exactement. Après Katrina... J'ai aidé quelques temps à la reconstruction... Mais dans le fond, je savais que rien ne pourrait être comme avant. Et j'avais ce... pouvoir... au fond de moi, que je n'arrivais pas toujours à maîtriser. Je voyais pas ni où ni qui pourrait m'aider... En dehors d'ici. J'ignorais totalement qu'ils retenaient les gens contre leur gré. Enfin... Y a un ou deux cas vraiment spéciaux qui sont retenus ici... Mais... Je dois dire que le kidnapping me paraissait totalement improbable...

Elle n'avait pourtant vraiment pas l'air dangereuse...

- Ici, tu coopères, t'es pas trop mal loti... mais dans ton cas... Aucune loi cautionne de kidnapping - pas besoin d'avoir fait Harvard pour savoir ça - et avant d'être des gens "spéciaux" on reste des êtres humains.

Mais on aurait sans doute un jour un brillant scientifique qui dirait qu'on est une "race" différente, et si on avait vraiment pas de bol... On retomberait en guerre comme au temps des persécutions raciales. Assez navrant...

- Tu viens d'où exactement ? Ton nom a de fortes consonances irlandaises, mais il y a pas mal d'irlandais et descendants d'irlandais aux Etats-Unis. Chicago ? Boston ? Providence ? New York ?

Je faisais mon curieux, mais elle n'avait pas l'air pressée de me voir partir, et plus je restai avec elle, plus elle avait de chances qu'on la laisse tranquille. Et c'était agréable de converser avec elle. Je ne voyais vraiment pas pourquoi le Centre avait agi de la sorte avec elle. C'était plutôt stupide à vrai dire.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mar 20 Mar - 22:34

Nous discutÂmes un peu de ma venu ici, en fait de mon kidnapping, puis je lui demandai s'il avait fait un choix volontaire ou s'il avait été traqué lui aussi.

-C'était ma décision.

Il soupira, j'allais lui dire de laisser tomber, je ne voulais pas le forcer à parler, mais il enchaina.

-Je viens de Louisiane. De la Nouvelle Orléans exactement. Après Katrina... J'ai aidé quelques temps à la reconstruction... Mais dans le fond, je savais que rien ne pourrait être comme avant. Et j'avais ce... pouvoir... au fond de moi, que je n'arrivais pas toujours à maîtriser. Je voyais pas ni où ni qui pourrait m'aider... En dehors d'ici. J'ignorais totalement qu'ils retenaient les gens contre leur gré. Enfin... Y a un ou deux cas vraiment spéciaux qui sont retenus ici... Mais... Je dois dire que le kidnapping me paraissait totalement improbable...

Je baissai les yeux.

-Je suis désolé pour toi en fait ce devait pas être facile, mais je t'avoue que je comprends pas toujours pourquoi les gens fuient leur pouvoir. On nait comme ça on vit avec non ? Enfin c'est certain que j'ai pas de super pouvoir incontrôlable, en fait c'est surtout pour moi que c'est gênant donc je peux pas vraiment tout comprendre.

Je devais surement avoir un des dons les moins impressionant.

-Ici, tu coopères, t'es pas trop mal loti... mais dans ton cas... Aucune loi cautionne de kidnapping - pas besoin d'avoir fait Harvard pour savoir ça - et avant d'être des gens "spéciaux" on reste des êtres humains.

Je lui souris brièvement.

-J'ai ma petite idée de pourquoi ils tiennent tant à moi.

Parce que c'était la seule chose qui me venait en tête.

-Tu viens d'où exactement ? Ton nom a de fortes consonances irlandaises, mais il y a pas mal d'irlandais et descendants d'irlandais aux Etats-Unis. Chicago ? Boston ? Providence ? New York ?

Je le pointai quand il tomba sur le bon.

-Bingo! ... Je suis de New-York, mon père est Irlandais.

Je me replaçai et m'assis sur mes jambes en plaçant mes cheveux derrière mes oreilles.

-Mon père avait un fort penchant pour les femmes qui n'avaient pas trop d'avenir. Je dois avoir une demi-douzaine de demi-frère et demi-sœur à travers le globe, mais j'en ai pas de preuve. Quand il a connu ma mère, il avait déjà Kieran. Il lui a fait miroiter un avenir paradisiaque et ça en prenait pas plus pour qu'elle se laisse allé, elle est tombé bien bas sous le pouvoir influent de l'argent et il c'est finalement rendu compte qu'il ne l'aimait pas environ deux mois avant ma naissance.

J'eus un petit rire.

-Quand elle a accouché, environ deux heures après, elle est sorti en disant qu'elle allait fumer une clope en me laissant à la pouponière et on la jamais revu. Mon père ma élever seul, c'est pour ça que je suis aussi près de Kieran, on a grandit ensemble. J'ai une ou deux vieilles photo de ma mère, à ce qu'on m'a dit je suis son portrait craché.

Ça me manquait pas vraiment de la connaitre. Elle avait jamais chercher à avoir de mes nouvelles et moi non plus. Mon père était pas très ... légal, mais c'était un bon père.

-J'ai toujours été très proche de mon père jusqu'à mes vingt ans je dirais. Il trempe dans des affaires que j'endosse pas et je lui ai dit ma façon de voir les choses, c'est un peu à cause des choses que je sais que je crois être ici, mais même si je le cautione pas, je le vendrais pas non plus.

Je lui fis un petit sourire.

-Je dois t'embêter à te raconter ma vie comme ça, *rire* Toi, tu as des frères, des sœurs ? Une petite amie, de la famille ?

Bonjour le questionaire de police, mais après un mois sans voir personne et que tu tombes sur une personne sympathique, tu te défoules quoi !

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 7:34


Abigail ne comprenait pas que certains aient peur de leurs pouvoirs. Moi je le comprenais assez. Certains dons pouvaient être dangereux si on ne les maîtrisait pas. Comme le mien. Elle avait une idée de pourquoi elle intéressait autant le centre. Je lui demandais ensuite d'où elle venait.

-Bingo! ... Je suis de New-York, mon père est Irlandais.

Je souris alors qu'elle se replaçait.

-Mon père avait un fort penchant pour les femmes qui n'avaient pas trop d'avenir. Je dois avoir une demi-douzaine de demi-frère et demi-sœur à travers le globe, mais j'en ai pas de preuve. Quand il a connu ma mère, il avait déjà Kieran. Il lui a fait miroiter un avenir paradisiaque et ça en prenait pas plus pour qu'elle se laisse allé, elle est tombé bien bas sous le pouvoir influent de l'argent et il c'est finalement rendu compte qu'il ne l'aimait pas environ deux mois avant ma naissance.

Elle eut un petit rire.

-Quand elle a accouché, environ deux heures après, elle est sorti en disant qu'elle allait fumer une clope en me laissant à la pouponière et on la jamais revu. Mon père ma élever seul, c'est pour ça que je suis aussi près de Kieran, on a grandit ensemble. J'ai une ou deux vieilles photo de ma mère, à ce qu'on m'a dit je suis son portrait craché. J'ai toujours été très proche de mon père jusqu'à mes vingt ans je dirais. Il trempe dans des affaires que j'endosse pas et je lui ai dit ma façon de voir les choses, c'est un peu à cause des choses que je sais que je crois être ici, mais même si je le cautione pas, je le vendrais pas non plus.

Elle me fit un petit sourire.

-Je dois t'embêter à te raconter ma vie comme ça, *rire* Toi, tu as des frères, des sœurs ? Une petite amie, de la famille ?

Je lui rendis son sourire.

- Non, tu ne m'embêtes pas. Je n'ai pas de frère ni de soeur. Je n'ai pas non plus de petite amie. Pour ce qui est de la famille, j'ai été adopté très jeune par Trent Reagan. Je dois avoir des cousins quelque part, mais Trent est ma seule vraie famille. Je ne connais pas mes parents biologiques, et je veux rien savoir d'eux. Mon seul lien avec eux, c'est mon prénom... C'est pour ça que je préfère qu'on m'appelle Remy.Trent non plus n'était pas totalement légal dans ses affaires, mais c'était surtout pour de l'amusement. Jamais aucune vie n'était mise en péril. Et puis... C'est un gars génial...Toujours à raconter une petite anecdocte sur quelque chose ou quelqu'un.

J'étais un peu nostalgique en y repensant.

- Il m'a aidé quand j'ai découvert mon pouvoir. Il n'a pas pensé que j'étais un monstre - ou alors, il cachait rudement bien son jeu. Pour lui, ça revenait à être super doué pour les maths ou le dessin. Une simple particularité. C'est de lui que je tiens ma gentillesse, je pense. Quand on est le fils de quelqu'un comme Trent Reagan, c'est impossible de ne pas s'inspirer de lui.

J'eus un léger rire.

- Peut-être en un peu plus bizarre. En tout cas, je comprend que tu ne veuilles pas "vendre" ton père. Après tout, même s'ils ne sont pas toujours droits... qui ne dévie jamais ? ce sont nos parents. Tout le monde a des défauts. Mais la famille, c'est sensé être notre premier rempart contre le monde. SI on ne peut compter sur eux, alors sur qui on devrait compter ?

Je restais ensuite quelques instants silencieux. La famille et les amis, c'était ce qui a mes yeux comptait le plus. Si l'on devait se battre pour quelque chose, c'était bien pour eux.

- Enfin, mon histoire n'est pas très conventionnelle, mais ce n'est pas non plus du genre conte de fée. J'ai eu une vie totalement normale dans l'ensemble.

Je me laissais aller en arrière sur le lit. Complètement normal, quoi que un peut bizarre.

- Mmmh... Quels sont tes goûts ?... Quoi, j'ai pas droit à poser des questions moi ? Au pire, si tu en as marre, tu me vires de ta chambre.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 11:04

Je lui déballait presque l'intégralité de ma vie sans retenue, j'étais à l'aise de parler avec lui, puis je me retins un peu en lui posant quelques question sur la sienne.

-Non, tu ne m'embêtes pas. Je n'ai pas de frère ni de soeur. Je n'ai pas non plus de petite amie. Pour ce qui est de la famille, j'ai été adopté très jeune par Trent Reagan. Je dois avoir des cousins quelque part, mais Trent est ma seule vraie famille. Je ne connais pas mes parents biologiques, et je veux rien savoir d'eux. Mon seul lien avec eux, c'est mon prénom... C'est pour ça que je préfère qu'on m'appelle Remy.Trent non plus n'était pas totalement légal dans ses affaires, mais c'était surtout pour de l'amusement. Jamais aucune vie n'était mise en péril. Et puis... C'est un gars génial...Toujours à raconter une petite anecdocte sur quelque chose ou quelqu'un.

Je lui fis un large sourire et bizarrement, j'étais assez contente qu'il n'est pas de petite amie. J'avais envie de pousser à le connaitre un peu plus celui là.

-Il m'a aidé quand j'ai découvert mon pouvoir. Il n'a pas pensé que j'étais un monstre - ou alors, il cachait rudement bien son jeu. Pour lui, ça revenait à être super doué pour les maths ou le dessin. Une simple particularité. C'est de lui que je tiens ma gentillesse, je pense. Quand on est le fils de quelqu'un comme Trent Reagan, c'est impossible de ne pas s'inspirer de lui.

Il eut un léger rire. J'aimais bien cette façon de persevoir nos dons comme une aptitude simple.

-Peut-être en un peu plus bizarre. En tout cas, je comprend que tu ne veuilles pas "vendre" ton père. Après tout, même s'ils ne sont pas toujours droits... qui ne dévie jamais ? ce sont nos parents. Tout le monde a des défauts. Mais la famille, c'est sensé être notre premier rempart contre le monde. SI on ne peut compter sur eux, alors sur qui on devrait compter ?

C'est exactement ce que je pensais. Ma famille avait beau avoir des défauts, à mes yeux c'est ce que j'avais de plus cher.

-Enfin, mon histoire n'est pas très conventionnelle, mais ce n'est pas non plus du genre conte de fée. J'ai eu une vie totalement normale dans l'ensemble.

Il se laissa aller sur le lit vers l'arrière. Je fis un léger sourire.

-Mmmh... Quels sont tes goûts ?... Quoi, j'ai pas droit à poser des questions moi ? Au pire, si tu en as marre, tu me vires de ta chambre.

Je relevai un sourcil en souriant et me couchai sur le coté en relevant ma tête appuyé sur ma main.

-Bien sur que tu as le droit et non je compte pas te virer, j'aime bien parler avec toi, dis-je avec un petit rire.

Je réfléchis quelques instant.

-Mes goûts... Je suis pas du tout conventionel comme fille, c'est ce que mon père me dit toujours. J'aime la musique qui déménage, je déteste les fleurs et le rose, je préfère une soirée tranquile avec un feu dans la cours arrière et une bonne bière, plutôt que d'aller en boite avec les autres filles. J'adore la mécanique et le foot américain, puis je préfère les motos au voitures. J'aime bien lire et écouter de la musique et je suis un peu solitaire. Certain diront sauvage, mais c'est que je préfère être seul que de m'entourer de gens un peu " faux cul " comme on dit.

En même temps avec mon don c'était facile de savoir qui n'était pas sincère envers moi.

-J'aime mes huit enfants, ma femme et mes treize chiens aussi, dis-je en souriant.

Je pouffai de rire à voir sa tête.

-Attend je rigole ! J'ai pas d'enfant, pas de chien et je suis hétéro, quoi que mon ex peut facilement faire partie de la ligné lamasticot ce qui ferait de moi une zoophile ou un truc du genre, ironisai-je.

Mon ex était vraiment un gros con. Du genre qu'il rampait comme un verre de terre et qu'il essayait d'être trop parfait et il en devenait du genre guimauve qui donne mal au cœur.

-Ah ouais, j'adore tout ce qui donne de l'adrénaline. Je suis une froussarde née, donc ça m'en prend peu, mais j'aime repousser mes limites. Ce qui nous tues pas, nous rend plus fort à ce qu'on dit.

Je lui souris.

-Je te retourne la question ... Tu aimes quoi toi ? Je sais déjà que tu es mécano, donc un point commun, mais pour le reste ?

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 11:38


Je la fis sourire. Elle finit par s'allonger.

-Bien sur que tu as le droit et non je compte pas te virer, j'aime bien parler avec toi.
-Heureux de l'entendre.

Je lui fis un petit sourire.

-Mes goûts... Je suis pas du tout conventionel comme fille, c'est ce que mon père me dit toujours. J'aime la musique qui déménage, je déteste les fleurs et le rose, je préfère une soirée tranquile avec un feu dans la cours arrière et une bonne bière, plutôt que d'aller en boite avec les autres filles. J'adore la mécanique et le foot américain, puis je préfère les motos au voitures. J'aime bien lire et écouter de la musique et je suis un peu solitaire. Certain diront sauvage, mais c'est que je préfère être seul que de m'entourer de gens un peu " faux cul " comme on dit.

Eh, bah, on avait quelques points communs.

-J'aime mes huit enfants, ma femme et mes treize chiens aussi.

Je la fixais sans rien dire et elle explosa de rire. Un rire très plaisant à entendre.

-Attend je rigole ! J'ai pas d'enfant, pas de chien et je suis hétéro, quoi que mon ex peut facilement faire partie de la ligné lamasticot ce qui ferait de moi une zoophile ou un truc du genre
- Lamasticot ? Foutrement sexy, ça.

Je m'esclaffais.

-Ah ouais, j'adore tout ce qui donne de l'adrénaline. Je suis une froussarde née, donc ça m'en prend peu, mais j'aime repousser mes limites. Ce qui nous tues pas, nous rend plus fort à ce qu'on dit.

Elle me sourit.

-Je te retourne la question ... Tu aimes quoi toi ? Je sais déjà que tu es mécano, donc un point commun, mais pour le reste ?
- Pas mal de truc. Le foot américain. Je suis un fullback plutôt convaincant. Un bulldozer, même.

Je m'esclaffais. J'avais fait de sacrés matchs, souvent juste entre potes, mais assez sauvage.

- Je suis adepte de la petite bière en revenant du boulot et il m'arrive de "jouer au golf" avec les cannettes... C'est plutôt drôle. J'aime bien retaper des vieux machins qui seraient limites bons pour la casse. J'aime bien le cinéma aussi. La musique aussi. J'aime tout, même si j'ai plutôt grandi dans le monde du Jazz. La Nouvelle Orléans, quoi. J'aime bien ce qui est décalé aussi... J'aime faire de nouvelles rencontres... T'as du le remarquer, je suis plutôt hyper sociable comme gars.

Je lui fis un léger sourire en coin.

* Je pourrais t'en montrer un de truc qui te ferais flipper.*

Je me rendis compte de la pensée que je venais d'avoir.

- Euh... Merde... Tu as entendu ce que je viens de penser ?

Merde. Merde. Merde.

- C'est à mon don que je pensais. Il me permet de transformer l'énergie due à un mouvement en explosion... Sympa, hein ?

Je grimaçais légèrement.

- C'est pour ça qu'il vaut mieux que je reste calme. Ce qui m'arrive la plupart du temps.

J'avais appris à garder mon sang-froid dans n'importe quelle situation. Avec l'aide, o combien précieuse de Trent.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 16:23

Après avoir répondu à sa question et lui avoir parlé de mes gouts, je ne cherchai pas très loin et je lui reposai la même. Je savais pas grand chose sur lui et j'étais là à parler de moi depuis plus d'une heure déjà.

-Pas mal de truc. Le foot américain. Je suis un fullback plutôt convaincant. Un bulldozer, même.

Une chance que la télépathie c'était mon don et pas le sien, parce que là tout de suite, je l'imaginais habillé en footballeur et j'avoue que la température venait de monter d'un cran.

-Je suis adepte de la petite bière en revenant du boulot et il m'arrive de "jouer au golf" avec les cannettes... C'est plutôt drôle. J'aime bien retaper des vieux machins qui seraient limites bons pour la casse. J'aime bien le cinéma aussi. La musique aussi. J'aime tout, même si j'ai plutôt grandi dans le monde du Jazz. La Nouvelle Orléans, quoi. J'aime bien ce qui est décalé aussi... J'aime faire de nouvelles rencontres... T'as du le remarquer, je suis plutôt hyper sociable comme gars.

De plus en plus intéressant ... très intéressant même.

-* Je pourrais t'en montrer un de truc qui te ferais flipper.*

Je haussai les sourcils et pinçai les lèvres pour cacher mon sourire. C'était pas super de ma part, mais l'idée qui me traversa l'esprit était un peu déplacé.

-Euh... Merde... Tu as entendu ce que je viens de penser ?

J'étouffai un léger rire en lui signalant que oui, d'un hochement de tête.

-C'est à mon don que je pensais. Il me permet de transformer l'énergie due à un mouvement en explosion... Sympa, hein ?

Je restai un peu surprise, mais je trouvais ça super cool en fait.

-C'est pour ça qu'il vaut mieux que je reste calme. Ce qui m'arrive la plupart du temps.

Je lui souris légèrement.

-En gros tout ce que tu touches peu plus ou moins se transformer en bombe c'est ça ?

Il confirma.

-Ouais bah c'est flippant, mais je trouve ça super cool. Je suis sûre que ce doit être difficile de se controler et que les accidents peuvent être nul, mais sinon c'est super bien en soi. Si j'aurais eu ce don, je serais pas enfermé ici, je leur aurait lancé mon paquet de gomme à la figure, ironisai-je pour dédramatiser.

C'était pas non plus la mort.

-T'étais fullback au lycée ou tu l'es toujours ? Moi j'étais la capitaine des cheerleaders de mon lycée, ensuite j'ai continuée pour une équipe de ligue mineur, mais je me suis bousillé un genou, du coup je me suis fait gentiment remercier. Dès que j'ai l'occasion je me précipite dans les gradins et je regarde la partie de là... Par contre j'ai bien peur de plus avoir trop l'occasion de le faire la.

Je regardais autour de moi. Je sais pas combien de temps j'allais tenir ici, s'il voulait savoir un truc sur ma famille j'étais bonne pour finir mes jours dans cette pièce...

-Tu dis que tu vas déménager en ville ?

Je me levai et regardai par la fenêtre qui donnait sur un stationement et sur un bout de terrain vert sans vraiment d'importance.

-Je sais qu'on est à Louisville, mais je sais même pas c'est à combien de temps de New-York, ni même de quoi ça l'air en ville... Juste de nom j'ai l'image d'un espèce de petit village campagnard dans les montagnes ... C'est ça ?

Je me tournai vers lui en souriant.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 18:30


Abigail n'eut pas l'air trop choquée de mon don, ce qui était rassurant. Ou alors, elle ne mesurait pas totalement l'ampleur des choses, ce qui l'était moins.

-En gros tout ce que tu touches peu plus ou moins se transformer en bombe c'est ça ?

J'acquiesçai. C'était un gros raccourci, mais dans le fond, c'était ça.

-Ouais bah c'est flippant, mais je trouve ça super cool. Je suis sûre que ce doit être difficile de se contrôler et que les accidents peuvent être nul, mais sinon c'est super bien en soi. Si j'aurais eu ce don, je serais pas enfermé ici, je leur aurait lancé mon paquet de gomme à la figure.

J'eus un sourire amusé.

- C'est un peu moyen quand même. T'imagine pas la cata que j'aurais pu faire en faisant une passe... "Et c'est ce qu'on appelle une passe explosive du numéro 33, Reagan !"

Je la regardais avant de rire. Je dédramatisais pas mal, mais j'avais dû me calmer un peu au départ, sinon ça aurait bien pu arriver.

- Le pire c'est que la première fois que ça m'est arrivé, c'était un match de foot pour rire sur un terrain vague. Mais c'était un petit "boom" de rien du tout.

Enfin, on avait bien eu la frousse sur le coup.

-T'étais fullback au lycée ou tu l'es toujours ? Moi j'étais la capitaine des cheerleaders de mon lycée, ensuite j'ai continuée pour une équipe de ligue mineur, mais je me suis bousillé un genou, du coup je me suis fait gentiment remercier. Dès que j'ai l'occasion je me précipite dans les gradins et je regarde la partie de là... Par contre j'ai bien peur de plus avoir trop l'occasion de le faire la.
- Oh, c'est pas de chance ton genou. J'ai joué fullback au lycée et à l'université. Mais je n'ai jamais voulu faire de carrière dans le football. Je ne sais pas si nos dons se voient sur des analyses, je ne pense pas que ça se voit, en fait... Et puis... il y a eu Katrina. C'est surtout ça qui a changé les choses. L'équipe du coin est pas trop mauvaise. Ils jouent bientôt. On pourrait aller les voir jouer ?

Je lui souris. Ce serait assez facile d'y aller.

-Tu dis que tu vas déménager en ville ?
- Ouaip.

Elle se leva et alla regarder par la fenêtre.

-Je sais qu'on est à Louisville, mais je sais même pas c'est à combien de temps de New-York, ni même de quoi ça l'air en ville... Juste de nom j'ai l'image d'un espèce de petit village campagnard dans les montagnes ... C'est ça ?

Elle se retourna vers moi en souriant.

- Non. C'est une ville... La ville de Louis, fis-je dans un élan d'humour. C'est sur que c'est pas New York... mais c'est pas non plus un coin perdu dans le Kansas, où tu trouve trois ranchs et 5 cowboys.

Je me levais et la rejoignis.

- Déjà, y a un cinéma. Des restos et des snacks. Des bars. Une galerie commerciale. Donc,... C'est pas trop un village campagnard.

Je lui souris.

- Tu crois que tu pourrais me faire une petite démonstration de pom pom girl ?

Bah quoi ? ça me rappelait le temps du lycée.

- Je parie que les gars de l'équipe devaient se battre pour toi... Moi, je me serai battu pour pouvoir t'accompagner.

Je lui fis un clin d'oeil. C'était vrai, en plus. Elle était ravissante.

- Quoi que... Ton frère devait faire gaffe à ceux qui te tournaient autour non ?

Chose qui était fortement probable.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Mer 21 Mar - 22:33

Il me raconta grosso modo comment son don c'était un peu incrusté pendant une partie de foot, je trouvais ça assez marrant.Je lui demandai si il jouait pro ou simplement collégial, puis je lui racontai ma mésaventure avec mon genou qui me retira de l'équipe de cheerleaders.

-Oh, c'est pas de chance ton genou. J'ai joué fullback au lycée et à l'université. Mais je n'ai jamais voulu faire de carrière dans le football. Je ne sais pas si nos dons se voient sur des analyses, je ne pense pas que ça se voit, en fait... Et puis... il y a eu Katrina. C'est surtout ça qui a changé les choses. L'équipe du coin est pas trop mauvaise. Ils jouent bientôt. On pourrait aller les voir jouer ?

Je lui souris largement, j'étais pratiquement certaine qu'on me laisserait pas sortir d'ici, mais il me l'avait quand même proposé. J'étais assez flaté.
Je me levai pour aller à la fenêtre et je regardai le paysage terne en lui demandant c'était quoi comme ville. Je me sentais inculte et complètement recluse de la société, ça m'irritait légèrement.

-Non. C'est une ville... La ville de Louis. C'est sur que c'est pas New York... mais c'est pas non plus un coin perdu dans le Kansas, où tu trouve trois ranchs et 5 cowboys.

J'eus un petit rire.

-Hey j'ai rien contre les cowboys, ça peut être très sexy tu sauras ! dis-je en riant.

Pas certaine que la chemise à collet prononcé, les bottes à épron et les jeans trop moulant avec une paire de chaps en cuir par dessus... Non vraiment pas certaine du sexy, sans parler du chapeau.
Il se leva et vint me rejoindre. Je m'adossai au mur en croisant un seul bras et en appuyant mon talon contre le mur. Je lui souris légèrement.

-Déjà, y a un cinéma. Des restos et des snacks. Des bars. Une galerie commerciale. Donc,... C'est pas trop un village campagnard.

Je fis une moue un peu impressionnée.

-Pas mal, c'est moins village que je le croyais. T'avais pas la meilleur vue de ta chambre on dira, dis-je en pointant la fenêtre derière moi avec mon pouce.

On voyait strictement rien, je m'attendais presque à voir une vache passée. Il me sourit.

-Tu crois que tu pourrais me faire une petite démonstration de pom pom girl ?

Euh....Au secours, je devais être tellement rouge la. Je regardai mes pieds un moment et me décollai du mur.

-Euh...Je...

J'eus un léger rire.

-Je parie que les gars de l'équipe devaient se battre pour toi... Moi, je me serai battu pour pouvoir t'accompagner.

Je relevai les yeux vers lui et un demi-sourire timide se façonna sur mon visage. Je me mordillai légèrement la lèvre inférieur et il m'adressa un clin d'œil. Okay ... Y a un centre de réanimation pas loin ? Ce mec va me faire mourir ...

-Quoi que... Ton frère devait faire gaffe à ceux qui te tournaient autour non ?

Je roulai des yeux et soupirai légèrement. Je me laissai tomber lourdement, assis sur le lit.

-Kieran était la terreur d'un peu tout le monde à l'époque et encore aujourd'hui, faut avouer qu'il en jete mon frangin. Les gars de l'équipe de foot, pensait beaucoup de chose à mon égard, mais aucun n'osait m'approcher par peur de devoir approcher mon frère.

Je haussai les épaules.

-J'ai pas manquée grand chose, entre le quater back qui s'imaginait me prendre en grand écart et tout les gars de la défensive qui essayaient d'imagine de quoi j'avais l'air sous mon uniforme... Je voyais très bien le genre. Ça a ses côtés pratique mon "pouvoir", dis-je en mimant les guillemets. J'étais à peu près certaine de pas me faire rouler par des connards, mais encore... Je me suis fait avoir malgré tout...

J'en riais plus qu'autre chose.

-Par contre, si y en aurait eu un dans ton genre... J'aurais surement fait les premiers pas.

Je replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille. Je me trouvais ridicule en drague, mais bon.

-Désolé pour ta démonstration, ils m'ont pas laissé emporter l'uniforme ni les ponpons avant de me kidnapper et je crains qu'une démonstration avec ce... pyjama d'hôpital, me fasse perdre un peu de crédibilité.

Je mis ma main sur mon cœur et pris une pause très axgérée d'émotion.

-Mais je suis sincèrement touchée de ton intérêt. affirmai-je en riant légèrement.

Je me relevai et je fis le tour de lui en le regardant de haut en bas, puis je m'arrêtai face à lui en le fixant dans les yeux.

-Toi par contre tu pourais me montrer de quoi tu as l'air avec ton uniforme numéro 33, monsieur Reagan. Je suis certaine que ça doit être très intéressant.

Juste à lui voir la carrure sans l'équipement, je devais essayé de pas faire comme les cons de la ligne défensive et me contrôler pour ne pas imaginer quel corps ce cachait sous ses vêtements.

-Je suis certaine que les cheerleaders de ton équipe devait s'arracher une place dans les après match avec le fullback.

Je m'approchai de lui jusqu'à ce que mon corps soit presque collé au siens.

-Je leur aurait pas laissé la place, dis-je à voix basse avec un demi-sourire.

Je me dressai sur la pointe des pieds et posai une main contre son torse avant de poser mes lèvres sur les siennes. Je me laissai aller à l'embrasser assez sensuellement. Je me décollai un peu en mettant un peu plus de temps à ouvrir les yeux.

-C'est pour te remercier, fis-je goguenarde.

En réalité c'est parce que j'en avais envie, mais fallait que je brise le silence et je savais pas trop quoi dire à ce moment précis.Il me faisait un peu perdre mes moyens là.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Jeu 22 Mar - 7:32


Abi trouvait que c'était pas la meilleure vue, elle avait pas tort. Nous déconnâmes un peu sur les cowboys. Puis je lui demandais si elle pouvait me faire une démo de pom-pom girl. Elle rougit et fixa ses pieds. Mignon. Je lui demandais si les gars de l'équipe lui courraient après, sans doute que son frère ne laissait pas n'importe qui s'approcher.

Kieran était la terreur d'un peu tout le monde à l'époque et encore aujourd'hui, faut avouer qu'il en jete mon frangin. Les gars de l'équipe de foot, pensait beaucoup de chose à mon égard, mais aucun n'osait m'approcher par peur de devoir approcher mon frère.
- Et tu veux que j'approche la terreur, fis-je avec humour.

Elle haussa les épaules.

-J'ai pas manquée grand chose, entre le quater back qui s'imaginait me prendre en grand écart et tout les gars de la défensive qui essayaient d'imagine de quoi j'avais l'air sous mon uniforme... Je voyais très bien le genre. Ça a ses côtés pratique mon "pouvoir". J'étais à peu près certaine de pas me faire rouler par des connards, mais encore... Je me suis fait avoir malgré tout... Par contre, si y en aurait eu un dans ton genre... J'aurais surement fait les premiers pas.

Elle replaça une mèche de cheveux et je souris légèrement.

-Désolé pour ta démonstration, ils m'ont pas laissé emporter l'uniforme ni les ponpons avant de me kidnapper et je crains qu'une démonstration avec ce... pyjama d'hôpital, me fasse perdre un peu de crédibilité.

Elle mima l'émotion forte.

-Mais je suis sincèrement touchée de ton intérêt.

Elle rit légèrement.

- Tu serais pas ridicule.

Elle se leva et fit le tour de moi, avant de s'arrêter en face de moi et de me fixer dans les yeux.

-Toi par contre tu pourais me montrer de quoi tu as l'air avec ton uniforme numéro 33, monsieur Reagan. Je suis certaine que ça doit être très intéressant.
- Je dois avoir quelques photos...
-Je suis certaine que les cheerleaders de ton équipe devait s'arracher une place dans les après match avec le fullback.

Je ris légèrement.

- Je passais quand même après le QB1. Mais ouais, y avait un petit effet Reagan après la plupart des matchs.

Abi se rapprocha de moi, jusqu'à presque me coller.

-Je leur aurait pas laissé la place

Je lui fis un petit sourire avant de se dresser sur la pointe des pieds et posa sa main sur mon torse avant de m'embrasser. Uh. Brain freeze. Elle se décolla de moi et mis quelques secondes avant d'ouvrir les yeux.

- C'est pour te remercier.
- J'ai encore rien fait...

*Mais ne te gênes surtout pas pour recommencer.*

Je lui souris.

- Ton frère va pas me péter la gueule, au moins ?

Je ris légèrement. Là c'était clair que les blouses blanches avaient intérêt à lui foutre la paix. Je l'attirais contre moi.

- Tu remercies toujours de cette façon, ou c'est l'effet numéro 33 ?

Je l'embrassais à mon tour. J'arrivais assez bien à comprendre comment Kieran pouvait être aussi protecteur avec sa soeur. Une fille comme ça, on ne laissait pas n'importe qui l'approcher.

- En tout cas, moi, je crois que je suis sous le charme de la cheerleader de New York... Je fraternise avec l'ennemi, là non ?

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Jeu 22 Mar - 11:11

Nous rigolâmes un peu sur nos positions respective dans le football. Dans mon cas derrière chaque plaisanterie y avait un terrible fond de vérité, mais c'était un peu moins gênant de le passer comme ça. Je m'étais totalement laissée charmée par Remy et je me surpris à l'embrasser de façon assez sensuel quand même. En me décollant de lui je me mordillai un peu la lèvre en disant que c'était pour le remercier, même si c'était pas du tout pour ça.

-J'ai encore rien fait...

Je le regardai dans les yeux.

-*Mais ne te gênes surtout pas pour recommencer.*

Mon regard voulait clairement dire "Ne me tente pas.." Quoi que j'étais déjà tentée. Il me sourit et je lui rendit.

-Ton frère va pas me péter la gueule, au moins ?

Il ria légèrement et je haussai les épaules.

-Je sais pas , ça te fait peur ? demandai-je narquoisement.

Kieran n'avait jamais approuvé aucun de mes choix, mais peu-être que cette fois ce serait différent, je le sentais bien cette fois.Il m'attira contre lui et je passai mes bras autour de lui.

-Tu remercies toujours de cette façon, ou c'est l'effet numéro 33 ?

Je secouai légèrement la tête.

-Ton arogance et ta prétention, m'a fait succomber , j'y peu rien.

Il m'embrassa à son tour, il aurait pu continuer encore et encore.

-En tout cas, moi, je crois que je suis sous le charme de la cheerleader de New York... Je fraternise avec l'ennemi, là non ?

Je me reculai et m'adossai au mur avec un petit sourire charmeur.

-Pas tout à fait... Ils m'ont jarté de l'équipe...Moi je passe une audition à savoir si je plais assez pour m'acheter une place dans la New Orlean.

Je lui fit signe d'un doigt de s'approcher de moi. Je détachai les boutons de mon chemisier un à un pour le laisser ouvert cachant tout juste ma poitrine.

-Je ne remercie pas toujours comme ça,mais j'ai envie de faire une exception avec toi, tu permets ? dis-je à voix basse.

Je l'embrassai de nouveau, j'avais vraiment très très envie d'aller plus loin et tout de suite, mes mains se baladaient sous son tee-shirt et je m'étais pas tromper il était sculpté comme un dieu Grec. Le problème c'est qu'il était à peine treize heure, que les gens allaient et venaient à leur guise et que les portes ne se vérrouillaient pas.

-Tu as la frousse ? demandai-je avec ironie.

La peur de se faire prendre sur le fait était d'autant plus excitant. Je continuai de l'embrasser avec fougue et lui retirai son chandail. Oh mon dieu... Désert du Sahara dans des canicules d'été... Il faisais pas aussi chaud que ici en ce moment. Je laissai glisser le chemisier au sol et tout en l'embrassant je le poussai jusqu'au lit. Je me décollai un peu et me couchai en le regardant.

-Viens...

Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que nos caresses ardente, les baisers fougueux et l'envie, prennent le dessus. Je retins difficilement quelques cris de jouissance en le sentant en moi de cette façon. Je m'accrochais à lui, enfonçant mes ongles dans ses épaules et croisant mes jambes à son bassin. Je me retrouvai assise sur lui, me cambrant par derrière sous les coups qu'il donnait, c'était terriblement bon. Il était foutu comme un dieu et il faisait l'amour comme tel. Au bout d'un bon moment, nous atteignîmes l'extase. Je m'allongeai contre lui en restant dans ses bras, puis je remontai un peu la couverture sur nous.

-C'est très mal isolé pour un centre de ce genre... Y a deux ou trois oreilles fine qui ce sont régalé, dis-je avec un léger sourire.

Je déposai un baiser sur ses lèvres et appuyai ma tête contre son épaule,puis je laissai mon index dessiner les muscles de son torse parfait.

-D'un côté je veux que tu partes pour trouver mon frère et lui remettre ma lettre, mais d'un autre je voudrais rester dans tes bras jusqu'à demain. Je me sens bien quand tu es là.

J'avais pas peur quand il était là, sauf peur qu'il me plaise un peu trop et de me rendre compte que dès qu'il aura franchi la porte, il allait retrouvé une autre nana. Je crois que j'aurais vraiment été jalouse. Nous étions encore nu l'un contre l'autre quand la porte s'ouvrit. Je m'assis rapidement en restant contre Remy et je remontai le drap pour me couvrir.

-J'arrive dans le bon temps j'vais pouvoir te matter deux fois dans la même journée ma jolie.

Je regardai le garde avec dédain. Il lança un regard noir à Remy.

-Fou le camp toi...

Je serai mes doigts à ceux de Remy et le regardai un peu terrifié. Le garde resta planté dans l'encadrement de la porte attendant que je m'habille devant lui.

-Vous pouvez pas fermer la porte ?

Il hocha négativement de la tête. Génial non seulement j'étais dans un hôpital psychiatrique suite à un kidnapping, mais en plus le garde en charge de mon cas était un enfoiré de gros pervers...


_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Jeu 22 Mar - 12:38


-Pas tout à fait... Ils m'ont jarté de l'équipe...Moi je passe une audition à savoir si je plais assez pour m'acheter une place dans la New Orleans.
- Mmmh... Je crois qu'on te l'offrira sans que tu aies à payer ta classe.

Elle me fit signe de m'approcher et commença à déboutonner son chemisier.

-Je ne remercie pas toujours comme ça,mais j'ai envie de faire une exception avec toi, tu permets ?
- Permission accordée.

Je lui souris. Elle m'embrassa de nouveau et glissa ses mains sous mon t-shirt. C'était plutôt agréable. Je posais mes mains sur ses hanches.

-Tu as la frousse ?
- Je suis mort de peur, fis-je avec un large sourire.

Elle m'embrassa avec fougue avant de me retirer mon haut et je l'aidais à faire subir un sort similaire à son chemisier. Elle me poussa jusqu'au lit tout en m'embrassant. Elle se coucha et me fixa.

-Viens...

Il ne fallait pas me le dire deux fois. Je la rejoignis et à force de caresses et de baisers enflammés, nous cédâmes à l'envie pure... Au détriment des voisins. Si Abi avait voulu écouter mes pensées, j'étais quasiment sur qu'elle n'aurait pas entendu grand chose de cohérent. Et la belle demoiselle n'y était pas pour rien. Après avoir atteint l'extase, elle resta allongée contre moi.

-C'est très mal isolé pour un centre de ce genre... Y a deux ou trois oreilles fine qui ce sont régalé
- Ils ont bloqué la chaîne porno. On a du faire le buzz de l'année.

Elle m'embrassa et se posa la tête contre mon épaule, dessinant sur mon torse avec ses doigts.

-D'un côté je veux que tu partes pour trouver mon frère et lui remettre ma lettre, mais d'un autre je voudrais rester dans tes bras jusqu'à demain. Je me sens bien quand tu es là.
- Je me sens bien avec toi aussi.

Nous restâmes un moment l'un contre l'autre. Jusqu'à ce que la porte s'ouvre sur un des gardes. Abi se rassit en tenant les draps contre elle.

-J'arrive dans le bon temps j'vais pouvoir te matter deux fois dans la même journée ma jolie.

Lui, il allait s'en manger une. Il me jeta un regard noir que je lui rendis sans broncher d'un poil.

-Fou le camp toi...

Abigail serra mes doigts et me fixa d'un air paniqué.

* T'inquiètes pas. ça va aller.*

-Vous pouvez pas fermer la porte ?

Il fit signe que non. Putain d'enfoiré de pervers.

* Je m'en occupe. Laisse-moi, faire, ok ?*

Je savais très bien comment il fallait agir avec ce genre de petite frappe. Je dénouais doucement les doigts d'Abi et sortis du lit. Je renfilais mon boxer et mon pantalon sans aucune gêne.

- Bon tu te casses, ouais ?
- Relaxe, mec.

Je glissais ma main dans ma poche et en sortis un paquet de cartes. Un éclair de peur passa dans ses yeux.

- Faut pas que t'oublies un truc, garçon. C'est pas l'uniforme qui sauvera ton petit cul merdeux.

Je lui lançais une carte, suffisamment chargée en énergie pour le faire reculer et tomber sur le cul. J'allais ensuite le rejoindre et le relevai sans ménagement pour le plaquer contre le mur.

- Avise toi de manquer de respect à Abigail, et cette fois, je retiendrais pas mon énergie, et tu manqueras à personne. Certes, je ne suis plus un résident fixe. Mais c'est une petite ville, alors je serais vite au courant.

Je le poussais hors de la chambre .

- Maintenant, tu te casses. Je t'ai à l'oeil.

Je lui fermais la porte au nez. Pauvre tâche. Je retournais vers Abi, elle avait l'air assez secouée. J'allais la rejoindre.

- ça va ? Il ne t'a rien fait... ?

S'il lui avait fait du mal, j'allais lui refaire la tronche. ça devrait faire plaisir à la plupart des gens ici.

- J'ai pas envie de te laisser là du coup... Ce mec est un connard qui profite de sa position. S'il essaye de te faire quoi que ce soit, tu lui fous un bon coup de pied dans les couilles.

Je lui fis un petit sourire.

- Tu devrais te rhabiller. Je pense pas qu'il revienne à la charge, mais c'est plus prudent.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Jeu 22 Mar - 19:24

Je m'étais carrément donnée à lui sans remords c'était super bon et je restais blotti contre lui. J'étais enfin calme et bien, jusqu'à ce que le garde pervers fasse sont entrée et qu'il y aille de ses remarques désobligeante. Je me sentais à nouveau assez mal. Je voulais pas le suivre.

-* T'inquiètes pas. ça va aller.*

Je demandai au gardes de fermer la porte et il refusa.

-* Je m'en occupe. Laisse-moi, faire, ok ?*

Je fis que le regarder. Je savais pas exactement ce qu'il avait en tête, mais je lui faisais confiance. Il se leva et remis son boxer et son jean, lentement comme si de rien était.

-Bon tu te casses, ouais ?

Je me remontai dans un coin, je hurlais que non dans ma tête.

-Relaxe, mec.

Remy sorti un truc de sa poche, d'où j'étais je pouvais pas bien voir, mais le gardien eu un regard effrayé.

-Faut pas que t'oublies un truc, garçon. C'est pas l'uniforme qui sauvera ton petit cul merdeux.

Pour le coup j'étais muette. J'aurais pas osée dire un truc du genre par peur des répercussion. Remy lui lança l'objet qu'il avait dans les mains, faisant tomber le garde sur les fesses assez loin. Il le rejoint et le releva sèchement et le plaqua contre le mur. Un léger cri de stupéfaction sorti de ma gorge et je plaquai ma main sur ma bouche.

-Avise toi de manquer de respect à Abigail, et cette fois, je retiendrais pas mon énergie, et tu manqueras à personne. Certes, je ne suis plus un résident fixe. Mais c'est une petite ville, alors je serais vite au courant.

Il le poussa hors de la chambre.

-Maintenant, tu te casses. Je t'ai à l'oeil.

Il lui claqua la porte au nez. J'étais totalement bouche-bée. Il vint me rejoindre.

-Ça va ? Il ne t'a rien fait... ?

Je hochai la tête.

-Il c'est juste amusé à me matter sous la douche, mais sinon il ne m'a rien fait.

Je replaçai mes cheveux derrière mes oreilles.

-J'ai pas envie de te laisser là du coup... Ce mec est un connard qui profite de sa position. S'il essaye de te faire quoi que ce soit, tu lui fous un bon coup de pied dans les couilles.

Il me fit un léger sourire.

-Tu devrais te rhabiller. Je pense pas qu'il revienne à la charge, mais c'est plus prudent.

Je me levai de ce pas et enfilai mes vêtements.

-Je peux déjà te dire que pendant que tu le tenait contre le mur, il a pensé que tu ne payais rien pour attendre et il a aussi dit à mon endroit que tu serais pas toujours là et lui ... oui.

J'étais vraiment pas rassurée.

-Remy, j'ai un peu la trouille de payer pour ce qui viens de se passer là.

Je me blotti contre lui tout en soupirant.

-Désolé de t'avoir embarqué là-dedans.

L'infirmière sympathique que j'avais vu plus tôt arriva dans la chambre.

-Tu dois me suivre ma belle, tu devras prendre une prise de sang. Jeremy tu peux l'attendre ici si tu veux.

Elle passa son bras autour du mien et serra un peu en me lâchant un regard de désolation une fois que nous étions déjà sur la passerelle.

-*Je suis désolé, ma belle... soit forte, je suis vraiment désolé, j'avais pas le choix...

Je secouai la tête et freinai pour partir à reculon.

-NONNN !!!

C'est ce garde qui pris la relève et qui me traina de force dans l'infirmerie. Il commença par me balancer un revers de la main en plein dans la gueule.

-Tu fais moins la fier sans ton mutant de merde hein ... Voyons voir à quoi il vien de goûter cette pouriture de veinard...

J'avais beau crier et pleurer. Les cris des simple d'esprit camouflaient tout. Il me plaqua face contre son bureau en maintenant ma tête fortement contre le bois avec sa main. Il descendit à peine mon pantalon, j'avais beau me débattre, mais j'y arivais pas, puis je le senti s'introduire en moi. Je hurlais tellement fort que je croyais perdre conaissance, mais c'est son poing sur ma gueule qui me fit perdre le nord. Il fit ce qu'il avait à faire et me releva par les cheveux avant de me pousser sèchement dans un coin et de sortir tout bonnement. J'arrivais même pas à me lever et l'infirmière devant la porte Me regarda les yeux plein d'eau.

-JEREMYYYYYYYYYYYYY !!!!

J'entendis le garde la traiter de nom et je l'entendis courir dans les marches. Pour ma part je me sentais déjà morte de l'intérieur.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeremy Reagan

avatar
Sometimes I pretend to be Normal


✖ Messages : 251
✖ Date de naissance : 26/08/1984
✖ Bougies : 34

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Ven 23 Mar - 7:26


J'essayais de rassurer un peu Abigail. J'avais sacrément envie de refaire le portrait de l'autre tâche. Il fallait que je calme. Je n'étais jamais aussi dangereux que lorsque je perdais contrôle de la sorte. Elle se releva et se rhabilla.

-Je peux déjà te dire que pendant que tu le tenait contre le mur, il a pensé que tu ne payais rien pour attendre et il a aussi dit à mon endroit que tu serais pas toujours là et lui ... oui.

Ce serait pas la première fois qu'on me chercherait des noises.

-Remy, j'ai un peu la trouille de payer pour ce qui viens de se passer là.

Elle se blottit contre moi. Je l'enlaçais.

- Il osera jamais. C'est qu'un roquet. Il aboie plus qu'autre chose.
-Désolé de t'avoir embarqué là-dedans.
- T'excuse pas. J'ai vu pire.

Je déposais un baiser sur ses lèvres. L'infirmière de tout à l'heure entra dans la chambre après avoir toqué.

-Tu dois me suivre ma belle, tu devras prendre une prise de sang. Jeremy tu peux l'attendre ici si tu veux.
- Pas de soucis.

Elles sortirent. Je terminais assez rapidement de faire mes sacs. Je les posais dans le coin près de la porte et attendis. Je trouvais que ça durait un peu longtemps pour une prise de sang. J'avais comme un mauvais pressentiment. Je commençai à partir en direction de l'infirmerie quand soudain, j'entendis l'infirmière hurler mon nom.

-JEREMYYYYYYYYYYYYY !!!!

Je me mis à courir et croisais le garde de tout à l'heure qui avait l'air de foutrement prendre la fuite. Je compris à son air flippé en me voyant qu'il avait pas l'air très heureux de me croiser, et il ne me fallut pas longtemps pour comprendre. Il voulut faire demi-tour, mais il était rendu trop près de moi, et manque de bol pour lui, mon surnom de bulldozer ou de rouleau compresseur - au choix- était pas infondé. Je lui fonçai dessus et le fit rudement tomber par terre.

- Qu'est-ce que tu lui as fait ?
- La même chose que toi, elle a apprécié la ch...

Je lui abattis mon poing sur la face une fois. Il essaya de me frapper, mais je le cognais de nouveau. Et encore, et encore. Je m'étais déjà battu plusieurs fois, quand on fait parti des rares blancs à vivre à la Nouvelle Orléans dans un quartier majoritairement noir, on apprend assez vite à se battre, certes, ce n'est pas non plus Detroit, mais cogner, je savais faire. Et pas seulement dans les règles. Et quand quelque chose ou quelqu'un auquel je tenais était menacé, je ne faisais pas dans la dentelle. J'avais beau être un gentleman, il y avait des choses qu'on ne se permettait pas avec moi, et qui me faisaient perdre mon légendaire sang-froid.
Les autres gardes durent s'y mettre à trois afin de m'empêcher de régler définitivement le cas du garde.

- Calme toi, Reagan !

Vu qu'il m'étranglait presque j'avais pas vraiment le choix.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé, Reagan ? Explique toi.

C'est clair que vu la gueule de l'autre, et sa machoire visiblement fracturée, il allait pas l'ouvrir. Le garde relâcha la pression et je me dégageai de son étreinte.

- T'auras qu'à lui demander quand il se réveillera, Anthony. Moi, je vais à l'infirmerie.

Je tournais les talons sans attendre de réponse et partis pour l'infirmerie, une fois au détour des couloirs, je courus jusqu'à atteindre les lieux. L'infirmière essaya de s'excuser mais je lui passais devant sans l'écouter. J'allais jusqu'à Abi et la pris dans mes bras avec douceur en évitant d'utiliser ma main droite qui me faisait un mal de chien.

- Je suis désolé, Abi. Je suis désolé...

C'était de ma faute. Si je ne m'étais pas emporté contre lui, il n'aurait jamais fait ça.

- Je te jure qu'il va le payer.

Il était mort. Clairement.

_________________

« Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigaïl O'Ryan

avatar
Teaghlaigh gcéad de gach


✖ Messages : 188
✖ Date de naissance : 24/06/1986
✖ Bougies : 32
✖ Localisation : Louisville

MessageSujet: Re: Aide-moi !!! Ven 23 Mar - 14:29

Le temps c'était arrêté, une masse de gens c'étaient regroupé devant la porte de l'infirmerie pour venir regarder comme si mon état était le spectacle le plus attrayant en ville. Les sons sonnaient sourd dans mes oreilles. J'avais la vue embrouiller par le sang qui coulait de l'arcade sourcilière que le garde m'avait fracturé. Quand je respirais ça me faisait mal dans les poumons et j'arrivais à peine à bouger. Je vis quelqu'un entré sans pouvoir désigner qui c'était, je me mis à sanglotter en essayant de reculer et c'est son odeur qui me fit comprendre que c'était Jeremy.

Il me pris délicatement dans ses bras, je restai sans bouger, les bras en balant et le visage enfoui dans son cou.

-Je suis désolé, Abi. Je suis désolé...

J'aurais aimée qu'il aille mon don, parce que j'arrivais à rien dire, mais je voulais lui dire que c'était pas sa faute. Ça ne changeait rien, il l'aurait quand même fait.

-Je te jure qu'il va le payer.

Un bruit rauque sorti de ma gorge.

-Ne...fait pas...ça... dis-je faiblement.

Il me déposa sur le lit de ce qui allait être la chambre de mon enfer pour les temps à venir. Je réussi à m'asseoir en grimaçant un peu, j'avais des élancement dans le ventre, mon visage me faisait horriblement souffrir et j'avais du mal à sentir mes jambes comme si elles étaient engourdi. Je me tournai vers la porte en entendant les pensées du directeur de l'établissement et je secouai négativement la tête.

-*Comment convaincre Reagan de me laisser la sortir de cette chambre sans lui ...*

Il était hors de question que je sorte d'ici sans lui et s'il partait je trouverais le moyen de m'enfuir ou de mettre fin à se bordel quitte à en payer de ma vie. Il resta dans l'encadrement de la porte et me regarda avec pitié ou presque je détournai le regard.

-On va la laisser partir, mais elle devra revenir. Tu sais comment ça fonctionne Reagan. C'est un évênnement regrettable, mais elle devra revenir.

C'était un évênnement regrettable ?!? Rien que ça...? Il lui tendit mes effets personnel et tourna les talons. Je me débrouillai avec difficulté pour me lever et me rendit devant le miroir et le petit évier que j'avais dans la chambre. Je me passai de l'eau sur le visage qui coulla rouge sur la porcelaine du lavabo. Je pris une profonde inspiration en m'appuyant sur les bords et relevai mon regard dans le miroir. J'avais le sourcil gauche explosé tout comme la lèvre inférieur et les trace de doigts du garde sur mon cou qui était apparu en teinte de bleu du à la pression qu'il avait exercé. Y avait du sang sur mon pantalon et sur mon chandail, mais je me sentais incapable de me déshabiller.

-Aide-moi s'il te plait, dis-je en me tournant vers Remy.

Je me sentais sale, je voulais me laver, mais hors de question de faire ça dans ses murs. Je le laissai me déshabiller sans croiser son regard il m'aida aussi à enfiler mes vêtements. C'est énorme comment un truc du genre pouvait nous détruire. Il y a à peine une heure je faisais l'amour avec lui et là j'avais du mal à accepter qu'il me touche ou qu'il me regarde.

-Je sais que je t'en demande trop, mais peux-tu me ramener au près de mon frère, ensuite je disparaitrai de ta vie...

Comment pouvait-il vouloir autrement alors que je venais en moins d'une heure le faire taper sur un garde et un peu l'obliger à prendre soin de moi comme il aurait fait avec une personne âgée en perte d'autonomie. On pouvait pas ce voir avec une personne qui en arrivait là en une heure.

-Désolé...

Ce fût tout ce qui sorti de ma bouche avant que je m'effondre en sanglot. J'espèrais simplement qu'il me sorte d'ici.

_________________

★Abigaïl O'Ryan

I've wondered if you loved me well, you answered no ... I've wondered if I was pretty, you answered no ... I've wondered if I was in your heart, you answered no ... I've wondered if you would cry my departure, you've answered no. I started from and you got me by the hand holding, then you told me ... I do not love you well, but I LOVE YOU. You're not beautiful, you're gorgeous. You're not in my heart, you are my heart and I would not cry you left, I was dying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aide-moi !!!

Revenir en haut Aller en bas

Aide-moi !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Le Centre :: Caféteria-
Sauter vers: