Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Aedan N. Samoa

avatar


✖ Messages : 15
✖ Date de naissance : 21/09/1990
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Mer 7 Mar - 13:02




"Le goût de la liberté ça n'a pas de prix"
Lovely Jordan & Aedan N. Samoa


C'était un jour ordinaire pour moi, se lever, manger, prendre sa douche, se laver les dents, s'habiller et puis aller au centre pour la série de test de surveillance habituelle. Comme toujours malgré que j'étais un "gentil" ça m'ennuyait plus qu'autre chose. Je dis un gentil, parce que certes, depuis quelques années je n'avais plus tuer personne, ni fait de mal à quelqu'un, mais ce n'était certainement pas l'envie qui me manquait de le faire quand je voyais certaines personnes qui étaient désagréable avec moi, l'envie de frapper et de démolir me venait relativement vite. Ceci dit, j'arrivais encore à me contrôler, mais pour combien de temps? Je n'aurais pas réussi à répondre à cette question maintenant, mais j'ai un seuil de tolérance assez bas. Parfois, quand j'y pensais ça aurait été très facile pour moi de les tuer, il suffisait que je prenne l'apparence d'un animal comme... un tigre et je le réduisais en bouillie à coup de griffe et de dent.

Après être bien sagement passé au centre, je décidais de passé par le parc pour un peu me changer les idées. Ce qui se traduit chez moi par: se changer en animal et batifolé comme un idiot. Ma forme du jour était un chat noir et blanc, le genre de ceux que les enfants adorent à cause de la marque de nourriture pour chat: Félix. Du coup quand je passais à côté j'avais droit à du:


" Oh regarde maman, Félix le chat."

Et oui, c'est le genre de chose qui m'amusait parfois, voir les réactions stupides des gens qui vous parle idiotement comme à tout les animaux. Et moi je me marrais parce que je suis pas un vrai animal.

code by © Lancy Orca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lovely Jordan

avatar


✖ Messages : 124
✖ Date de naissance : 28/10/1991
✖ Bougies : 26

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Mer 7 Mar - 14:00

Aujourd'hui était comme on dirait "un jour sans", j'étais pas spécialement de mauvaise humeur, mais j'étais atteint d'une flemme aigu, d'un autre coté j'en avais vraiment marre de ne rien faire. Donc bon je me décidais quand même à sortir de ma chambre pour rendre visite à Arnaud, un patient plutot cool avec qui j'avais sympathisé depuis un moment déjà. Arrivée à sa chambre je me rendis compte qu'il n'y était pas, je lui laissa un mot sous son matelas, c'était notre petite cachette pour ne pas que le personnel ne tombe dessus, pour lui signaler que j'étais passé et que je passerais avec de la pizza demain, ça aussi c'était secret, mais bon les malades n'avaient le droit que de manger de la merde en boite donc quand je commandais pizza pour moi j'en profitais pour lui ramener la moitié.
Je décidai d'aller faire un tour au parc, il fallait que je prenne l'air, ça changeait du centre de voir des enfants pleins de vie, courir, s'amuser, rire. Je me dirigeai vers un banc de libre en admirant tout ce petit monde.


Oh regarde maman, Félix le chat,
je regardais dans la direction qu'indiquait le bambin à sa mère et c'est vrai que ce chat avait des allures à la star de la pub de la célèbre marque. Ce chat avait plutôt l'air docile, je m'approchai pour aller le caresser, peut-être était-il en fuite, je voulais jeter un coup d'oeil à son cou pour m'assurer qu'il n'avait pas de collier. Je me mis accroupie et le félin me regarda droit dans les yeux, il avait un regard .... plutot spécial.

- Oh mais t'es super mignon comme boule de poil,
dis-je en caressant le cat. Un truc m'échappais, j'avais une sensation bizarre, comme si.....

- T'es pas vraiment une boule de poil,
affirmais-je en arrêtant de la caliner.

J'en étais certaine ce truc n'était pas un chat, j'avais déjà rencontré d'autres personnes "spécial" comme moi et c'était tout à fait la même sensation qui m'avait envahit. Je pris donc la boule de poil dans les bras et l'emmena plus loin ,dans un coin désert, derrière les arbres. Je le posai délicatement au sol et me relevai.


C'est bon on me la fait pas à moi, je sais que tu n'es pas ce que tu veux faire croire!


Je le regardais en croisant les bras!







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aedan N. Samoa

avatar


✖ Messages : 15
✖ Date de naissance : 21/09/1990
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Mer 7 Mar - 14:10




"Le goût de la liberté ça n'a pas de prix"
Lovely Jordan & Aedan N. Samoa


Comme je l'ai toujours affirmé, on s'amuse comme on peut. En même temps, depuis que je savais que je pouvais prendre n'importe qu'elle forme animale, je passais le plus clair de mon temps sous ce genre de forme. Les gens ont moins tendance à embêter un animal qu'un humain. Je me baladais toujours quand une jeune femme se dirigea vers moi pour me câliner, je me mis à ronronner, normal je suis un chat. Malgré tout, je la regardais d'un air désespéré quand elle sortit:

"Oh mais t'es super mignon comme boule de poil"

Pourquoi est ce que les animaux sont tous toujours des boules de poil mignonne aux yeux des gens? Mais comme moi je l'avais senti qu'elle n'était pas une humaine ordinaire, elle semblait l'avoir compris aussi, je vais changer de forme plus souvent tiens, c'est une bonne technique pour approcher les gens comme moi sans devoir en parler à haute voix. Je me sentis soulevé, non mais oh! Reposez moi!! J'ai horreur d'être transporter. Quand je retrouvais le sol, je filais en grimpant à un arbre et observait la jeune femme.

"C'est bon on me la fait pas à moi, je sais que tu n'es pas ce que tu veux faire croire!"

Je lui coulais un regard de biais, un regard pas du tout animal on en conviendra et je changeais de forme pour me retrouver assis sur ma branche sous ma forme humaine habituelle qui était aussi celle que je devais avoir à mon âge, même si ma mutation m'avait quelque peu changer, j'aurais pu prendre la sienne pour rire un coup. Je la regardais

" On ne t'as jamais dit de pas porter les chats que tu ne connais pas?" lui lançais en souriant, j'avais pas dit ça méchamment. "Je n'essaie pas de faire croire que je suis un chat, j'essaie juste de me fondre dans la masse."

code by © Lancy Orca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lovely Jordan

avatar


✖ Messages : 124
✖ Date de naissance : 28/10/1991
✖ Bougies : 26

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Mer 7 Mar - 18:57

Quand je posais le matou au sol celui-ci grimpa à l'arbre le plus proche, il me fixait, je lui fis comprendre que je savais qu'il n'était pas ce qu'il paraissait être, pour répondre à sa il me jeta un regard un peu trop expressif pour être celui d'un chat, puis il changea d'apparence, il prit la forme d'un mec de mon age. Je n'avais jamais vu quelqu'un avec ce genre de don, je restais un peu surprise.

-On ne t'as jamais dit de pas porter les chats que tu ne connais pas?,
me dit-il avec un sourire

-Je ne suis pas vraiment sur que je dois te considéré comme tel, les chats ne sont pas aussi expressif.
Lui répondis-je en lui rendant son sourire.

-Je n'essaie pas de faire croire que je suis un chat, j'essaie juste de me fondre dans la masse.


-Pourquoi ne pas le faire sous ton apparence humaine?


Enfin si je pourrais me transformer en chat je serais surement plus souvent sous ma forme animal qu'humaine, ça devait être plutot plaisant, je me demandais alors si il pouvait prendre l'apparence de tout et n'importe quoi et si l'apparence qu'il venait de prendre était bien la sienne...

-Je suppose que tu as un nom, à moins que je doive t'appeler Félix?
dis-je en souriant, moi c'est Lovely, je passai ma main sur ma nuque je commençais à avoir des crampes a force d'avoir la tête en l'air, tu crois que tu pourrais descendre de ta branche? C'est pas que ça me dérange mais ça devient un peu douloureux.

Hé bien si aujourd'hui on m'aurais dit que je ferais cette rencontre je ne l'aurais pas cru, la journée devenais beaucoup plus intéressante.

Au fait désolé pour tout à l'heure, je n'aurais pas aimer non plus me faire transporter contre mon gré par une inconnu... C'est juste que sur le coup je n'étais pas vraiment certaine de ce que tu étais.
Je lui lançai un sourire un peu gêné. Maintenant que je le voyais dans sa nouvelle apparence il me semblait impossible que j'ai pu le prendre aussi facilement dans mes bras quelques instants plus tot.

Nous nous mîmes à marcher toujours à l'écart de la foule.

-Tu es nouveau dans le coin? Une chose est sur c'est que tu ne vis pas au centre, je ne t'y ais jamais vu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aedan N. Samoa

avatar


✖ Messages : 15
✖ Date de naissance : 21/09/1990
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Lun 12 Mar - 7:50




"Le goût de la liberté ça n'a pas de prix"
Lovely Jordan & Aedan N. Samoa


"Je ne suis pas vraiment sur que je dois te considéré comme tel, les chats ne sont pas aussi expressif. Pourquoi ne pas le faire sous ton apparence humaine?"

Vrai, je ne suis pas un chat, c'est bien dommage, c'est un animal tellement intéressant, peut être que je pourrais un jour décidé de vivre tout le temps sous cette forme. Enfin, ce n'était pas encore à l'ordre du jour.

" Peut être, mais vu que tu savais que je n'étais pas un chat, pourquoi porter quelqu'un que tu ne connais pas? Parce que j'aime me balader sous forme animal et au moins les gens me paraisse moins antipathique, ils sont tout de suite plus sympa avec les animaux."

Et c'était vrai, surtout les parents laissaient approcher leur enfant des animaux alors que pas du tout quand il s'agissait d'un humain. Quelque part c'est aussi une réaction stupide, puisque l'animal en question peut très bien être agressif. Je ne l'étais pas, heureusement pour eux, être un chat sans l'être ça peut être intéressant pour les enfants.

"Je suppose que tu as un nom, à moins que je doive t'appeler Félix? Moi c'est Lovely. Tu crois que tu pourrais descendre de ta branche? C'est pas que ça me dérange mais ça devient un peu douloureux."

Je me laissais glisser de ma branche pour retomber sur mes jambes au sol. Je me redressais et je la regardais en roulant les yeux au ciel, Félix, non mais c'est pas parce que j'aime bien prendre l'apparence d'un chat noir et blanc qu'il faut direct m’appeler Félix. Sinon, si je prend la forme d'un roux, ce sera Friskies? Ou un tigré ce sera Wiskas? C'est bon pour les enfants ça.

" Non, je m'appelle Aedan. Enchanté Lovely, même si je l'étais moins que tu me transporte. Cela secoue en plus sous cette forme. La prochaine fois, je me transforme en Maine Coon, les gens seront moins tenter de me prendre dans les bras."

Je la suivais quand elle se mit à marcher, quoi, j'allais pas la planté là comme ça sous prétexte que je n'aime pas qu'on me porte quand je suis un chat.


"Tu es nouveau dans le coin? Une chose est sur c'est que tu ne vis pas au centre, je ne t'y ais jamais vu."


Je ne vivais pas au centre, je n'en avais pas besoin, tant que j'allais à mes rendez-vous "médicaux", ils me fichaient la paix et c'était tant mieux, je n'aime pas les hopitaux et tout ce qui en est approchant à un degré ou un autre.

" Non, je ne suis pas nouveau. Je ne vis pas au centre parce que ce n'est pas nécessaire, mais j'y passe régulièrement pour mes visites de contrôles, vais-je dire."


code by © Lancy Orca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lovely Jordan

avatar


✖ Messages : 124
✖ Date de naissance : 28/10/1991
✖ Bougies : 26

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Lun 12 Mar - 12:39

-Peut être, mais vu que tu savais que je n'étais pas un chat, pourquoi porter quelqu'un que tu ne connais pas? Parce que j'aime me balader sous forme animal et au moins les gens me paraisse moins antipathique, ils sont tout de suite plus sympa avec les animaux.

Sur le coup j'ai pas réfléchis, j'tombe rarement sur des gens comme toi et moi, j'ai deviné ce que tu étais mais je voulais en avoir le coeur net.


Cela avait l'air de l'avoir dérangé que je le transporte comme ça, bon évidemment ça m'aurait pas plu non plus qu'on me balade tel un un objet, mais bon je trouvais pas non plus que c'était la fin du monde.

-Je suppose que tu as un nom, à moins que je doive t'appeler Félix? Moi c'est Lovely. Tu crois que tu pourrais descendre de ta branche? C'est pas que ça me dérange mais ça devient un peu douloureux."

Il se laissa glisser de la branche et retomba sur ses jambes avec agilité, il devait faire ça souvent. Il se redressa, puis me regarda avant de rouler des yeux! Bon ok la prochaine fois que je tenterais de faire de l'humour je tournerais 7 fois ma langue dans ma bouche avant de sortir ma connerie.

-Non, je m'appelle Aedan. Enchanté Lovely, même si je l'étais moins que tu me transporte. Cela secoue en plus sous cette forme. La prochaine fois, je me transforme en Maine Coon, les gens seront moins tenter de me prendre dans les bras.

-Ooh donc tu peux prendre la forme que tu veux et pas forcement celle du chat noir et blanc, ça doit être chouette de pouvoir être libre de choisir quel animal tu sera aujourd'hui. Mais oui la prochaine fois opte pour le Maine Coon, c'est clair que vu sa taille et son poids les gens comme moi seront plus réticent à les prendre dans les bras.... Je suis vraiment désolé de t'avoir embarquer comme ça contre ton gré.

J'pouvais m'estimer heureuse qu'il n'avait pas sortis les griffes. Nous continuâmes à discuter en marchant. Je lui demandais si il était nouveau dans le coin car je ne l'avais jamais vu au centre.

Non, je ne suis pas nouveau. Je ne vis pas au centre parce que ce n'est pas nécessaire, mais j'y passe régulièrement pour mes visites de contrôles


Je replaçais une mèche derrière mon oreille. J'étais vraiment contente de rencontré quelqu'un comme moi, Aedan n'avais pas l'air aussi enthousiaste, peut-être qu'il connaissait d'autre gens comme nous.

Dis moi Aedan est ce que tu connais d'autre personne comme.... euh... enfin comme nous? Et comment tu as découvert ton don? J'veux dire tu t'es pas réveillé un jour avec 4 pattes et une queue, ça a du être bien plus complexe que cela...


Puis tout d'un coup me vint à l'esprit que peut-être il pouvait ne pas prendre seulement l'apparence des animaux.

Aedan c'est vraiment toi là?


Bon pour le coup c'est vrai que je m'étais pas vraiment super bien exprimé, j'espérais qu'il m'avait comprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aedan N. Samoa

avatar


✖ Messages : 15
✖ Date de naissance : 21/09/1990
✖ Bougies : 27

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Dim 18 Mar - 6:18




"Le goût de la liberté ça n'a pas de prix"
Lovely Jordan & Aedan N. Samoa


"Sur le coup j'ai pas réfléchis, j'tombe rarement sur des gens comme toi et moi, j'ai deviné ce que tu étais mais je voulais en avoir le coeur net."

En même temps, elle n'était pas la seule à ne pas souvent croisé des gens comme nous partout. Je pense qu'en même temps on ne va pas aller se taper au milieu de la route en criant: Ohé regardez moi je suis une espèce de mutant! A part finir à l'asile, je ne vois pas vraiment où ça nous mènerait.

" Je ne tombe pas souvent non plus sur des gens comme nous, je pense qu'on a tendance à caché ce qu'on est."


Maintenant que j'étais les pieds sur terre et qu'on marchait dans les allées du parc, j'observais parfois les gens autour de moi, une fois que vous êtes un humain, vous n'existez plus pour eux et c'est parfois tant mieux.

"Ooh donc tu peux prendre la forme que tu veux et pas forcement celle du chat noir et blanc, ça doit être chouette de pouvoir être libre de choisir quel animal tu sera aujourd'hui. Mais oui la prochaine fois opte pour le Maine Coon, c'est clair que vu sa taille et son poids les gens comme moi seront plus réticent à les prendre dans les bras.... Je suis vraiment désolé de t'avoir embarquer comme ça contre ton gré."

Je ris légèrement à ces paroles, ouais, la prochaine fois je me ferrais Maine Coon. Un bon gros Maine Coon noir aux yeux jaunes, comme ça on sera encore moins tenter de m’attraper.


" En gros oui, que ce soit animal ou humain, je pourrais me transformer en toi, mais ça ne se fait pas je trouve... usurpé l'identité de quelqu'un c'est pas correcte. C'est pas grave, je m'en remettrais ne t'en fais pas. "

Je continuais de marcher puis je m'arrêtais quand elle me parla de nouveau, mon dieu quelle petite curieuse nous avons là. Je souris en coin.

"Dis moi Aedan est ce que tu connais d'autre personne comme.... euh... enfin comme nous? Et comment tu as découvert ton don? J'veux dire tu t'es pas réveillé un jour avec 4 pattes et une queue, ça a du être bien plus complexe que cela..." puis elle ajouta "Aedan c'est vraiment toi là?"

" Non, je n'en connais pas, je ne suis pas très sociable non plus il faut dire, à part toi. Non, je me suis pas vraiment réveillé avec 4 pattes et une queue... Je me suis réveillé blanc de peau de la tête au pied avec un peau vachement épaissie, des cheveux blanc et des yeux rouge, un genre d'albinos. J'ai paniqué et j'ai pensé à mon apparence du jour avant et je me suis changé en moi. J'ai essayé plusieur truc c'est comme ça que j'ai compris que je pouvais prendre la forme que je voulais... Quant à ta question de si c'est vraiment moi, c'est l'apparence que j'avais avant de que ma "mutation" ne fasse son effet. Et croit moi, je me balade rarement sous ma nouvelle apparence."
code by © Lancy Orca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lovely Jordan

avatar


✖ Messages : 124
✖ Date de naissance : 28/10/1991
✖ Bougies : 26

MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely] Mer 21 Mar - 18:23

J'avais confié à Aedan que je trouvais ça chouette qu'il puisse prendre l'apparence de qui il voulait, j'en profitais également pour m'excuser de l'avoir balader tel un objet!

En gros oui, que ce soit animal ou humain, je pourrais me transformer en toi, mais ça ne se fait pas je trouve... usurpé l'identité de quelqu'un c'est pas correcte. C'est pas grave, je m'en remettrais ne t'en fais pas.


Je réfléchis un instant, c'est vrai que sur le coup j'aurais peut-être apprécié moyennement, mais ça devais être bizarre de voir ça copie conforme ailleurs que devant son miroir, je me demandais si je verrais la même chose, ça serait surement différent!

Oui c'est vrai que c'est pas super correcte, mais pour faire un blague à un ami ça dois être le top!


Enfaite à ça place je crois que je me serais mis au moins une fois dans la peau d'une célébrité, pour pouvoir entré dans cet univers aux soirées mondaine, pour voir et fréquenter le temps d'un moment d'autre célébrité et surtout pour me rendre compte que ma vie tranquille n'est pas si déplaisante finalement.


Dis moi Aedan est ce que tu connais d'autre personne comme.... euh... enfin comme nous? Et comment tu as découvert ton don? J'veux dire tu t'es pas réveillé un jour avec 4 pattes et une queue, ça a du être bien plus complexe que cela... Aedan c'est vraiment toi là?"

Mon interlocuteur c'était arrêté quand j'avais repris la parole, un sourire en coin ce dessina sur son visage.

Non, je n'en connais pas, je ne suis pas très sociable non plus il faut dire, à part toi. Non, je me suis pas vraiment réveillé avec 4 pattes et une queue... Je me suis réveillé blanc de peau de la tête au pied avec un peau vachement épaissie, des cheveux blanc et des yeux rouge, un genre d'albinos. J'ai paniqué et j'ai pensé à mon apparence du jour avant et je me suis changé en moi. J'ai essayé plusieur truc c'est comme ça que j'ai compris que je pouvais prendre la forme que je voulais... Quant à ta question de si c'est vraiment moi, c'est l'apparence que j'avais avant de que ma "mutation" ne fasse son effet. Et croit moi, je me balade rarement sous ma nouvelle apparence.


Je le regardais, il était pas mal sous sa vrai apparence, enfin si il ne me racontait pas de bobard!

Un peu flipant la façon dont tu t'es réveillé! En tout cas t'as l'air de gérer tes mutations avec facilité, c'est plutot impressionnant de voir une transformation! Ca m'étonne que le centre te laisse te balader dans la nature, tu es plutot quelqu'un d'intéressant... Enfin t'as bien raison ça serait à refaire je n'y serais pas aller. Je pense bientôt partir de cette ... Oh regarde le vendeur de glaces est ouvert
! Avais-je dit assez fort avec enthousiasme!

Je m'étais interrompu en lui montra du doigt la petite baraque du glacier qui était resté fermé tout l'hiver, c'était les 1 ères belles journées et je m'attendais pas à ce qu'il ouvre aussi tôt! Pour le coup j'avais du passer pour une gamine! Je le regardais avec un sourire timide!

Désolé c'est juste que j'adore les glaces à l'italienne et je t'assure qu'elles sont vraiment extra ici, chocolat/pistache c'est les meilleurs!
Dis-je presque pour excuser mon excitation! Ca te déranges qu'on fasses un petit détour par là bas?

En même temps il allait lui être difficile de dire non en ayant vu mon euphorie. Nous nous remîmes donc à marcher en direction du glacier!

Bonjour, sa sera une chocolat-pistache pour moi s'il vous plait et toi tu prends quoi?
demandais-je en me tournant vers Aedan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely]

Revenir en haut Aller en bas

Le goût de la liberté ça n'a pas de prix[feat. Lovely]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Louisville :: Parc-
Sauter vers: