Qu'est-ce que la Folie ?

Partagez|

rencontre à la cafèt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Elena Cooper

avatar
Biatch for life


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 08/04/1995
✖ Bougies : 23

MessageSujet: rencontre à la cafèt Mer 7 Mar - 8:51

Je venais de rentrée des cours, le lycée était le seule endroit où je me sentais plutot bien, le seul endroit où je me sentais normale, même si on était surveillé en permanence et que l'on devait prendre un bus spécial pour le trajet... J'attendais mon père, il me rendait visite quotidiennement après les cours quand il quittait le boulot. Je m'installai à une table de la cafèt, j'avais pas vraiment envie d'aller dans la salle commune ou de retourner dans ma chambre, je ne m'entendais pas vraiment avec Hanna ma coloc'.
Je jetais des coups d'oeil aux surveillants à force on les connaissaient tous. Kurtis était là, c'était un pur beau goss, tout à fait le genre de mec que je me serais tapé là au milieu de la cafèt sur une table, moi coucher sur le dos et lui debout, il me donnerait des coups de reins sec et rapide et jouirait sur mon ventre. Je sortais de mon rêve éveillé, je sentais que le fond de ma petite culotte était humide. Je décidais d'aller voir Kurtis pour voir si il avait changer d'avis.

Salut beau goss, alors toujours pas envie de connaitre l'extase?! Je pourrais te faire ce que personne ne t'as fait jusqu'à présent...
Lui dis-je avec un regard aguicheur.

Moi je crois qu'un tour en isolement te calmerais bien.


Un tour dans l'isolement avec lui ça me dérangerais pas, mais je m'abstins de lui dire, je n'avais pas envie de partir en isolement ou même qu'on m'enferme dans ma chambre... Je jeta donc mon dévolu sur quelqu'un d'autre, un homme blond était assis seul à une table. Je décidai de le rejoindre et de m'installai face à lui.

Hey salut, moi c'est Elena et toi?

Son visage me disiat quelque chose, il devait surement habiter le centre ou alors y venir en consultation.

Jt'ais déjà vu quelque part, t'es interné ici toi aussi? En tout cas t'as l'air de te faire chier comme un rat mort Quentin!

Je le regardais droit dans les yeux, tout en commençant à lui faire discrètement du pied... Si j'me faiais griller ils me laisseraient aucune chance et ils m'enfermeront dans ma chambre!

Je peux te proposer un petit jeu si ça te dit? Mais pas ici. Si ça t'es ok je te dirais comment faire et où aller!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin W. Blackbird

avatar
Little Tortue Boom-Boom


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Mer 7 Mar - 13:08


La réaction de mon frère suite à notre sortie m'avait un peu déboussolé. Je voyais pas le pourquoi du comment de ses réaction. Et en prime... Là, j'avais rendez vous avec le Doc. C'était pas méga chiant, ça ? La séance parut durer un siècle, et j'avais décidé de rester un peu, pour voir si mon frère était dans le coin, mais il pointa pas le bout de son nez du temps que j'attendais. J'étais prêt à partir quand une ado s'assit en face de moi.

Hey salut, moi c'est Elena et toi?
- Quentin.

Elle me fixa un petit moment, moi je regardais ailleurs parce que j'aimais pas qu'on me fixe trop.

Jt'ais déjà vu quelque part, t'es interné ici toi aussi? En tout cas t'as l'air de te faire chier comme un rat mort Quentin!
- J'viens ici. Y a mon frère. Et je vois un doc aussi. Mais je reste pas. J'ai mon appart à moi et je peux rester seul.

Elle me fixa dans les yeux et je sursautai quand son pied vint se frotter à ma jambe. Elle faisait quoi là ?

Je peux te proposer un petit jeu si ça te dit? Mais pas ici. Si ça t'es ok je te dirais comment faire et où aller!

Un jeu ? Quel genre de jeu ? Je me mordillais légèrement le pouce. Je savais pas trop. Et si Arnaud venait quand j'étais pas là ? Je voulais savoir comment il allait !

- C'est quoi ton jeu ? Pourquoi on peut pas le faire ici ça à l'air tranquille ?

Pile à ce moment là, un gars se mit à gueuler. Bon, ok. Pas tranquille.

- D'acc, d'acc, d'acc'. Tu veux qu'on aille où ?

Après tout, si Arnaud était encore énervé, peut-être qu'il sortirait pas dehors. Et puis... Je savais pas où voulait en venir Elena avec son jeu. Je me levai et la suivis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elena Cooper

avatar
Biatch for life


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 08/04/1995
✖ Bougies : 23

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Mer 7 Mar - 16:26

Quentin n'était en réalité pas interné au centre, mais son frère si, lui venait quelques fois en consultation, il avait son apart', il n'était donc pas si dingue que ça. Il m'avait l'air un peu coincé, pour cause quand je lui fis du pied il sursauta, je le sentais un peu crispé, mais ça n'allait pas duré. Je lui proposai un petit jeu si il acceptais qu'on parte d'ici, il n'avait pas l'air d'avoir compris mes sous entendu, il se mit à se mordre le pouce. Bon apparement j'allais devoir prendre les devant.

- C'est quoi ton jeu ? Pourquoi on peut pas le faire ici ça à l'air tranquille ?


J'allais répondre quand un mec, certainement à un stade bien avancé, se mis à hurler... Je jetai un regard à Quentin en levant un sourcil.

Tranquille... J'en suis pas si sure...

- D'acc, d'acc, d'acc'. Tu veux qu'on aille où ?


Je regardais autour de moi, je ne savais pas vraiment où aller et je ne voulais pas me faire chopper par les surveillants, si ils me voyaient partir seule avec un mec il était clair que je n'irais pas bien loin, mais ils étaient tous occupés avec l'autre guignol qui s'était mis à hurler et à cogner sur une infirmière qui passait par la...

Suis moi!

Je le pris par la mains et filai vers les toilettes, on passa une première porte, puis nous avions le choix, à gauche les toilettes des hommes, à droite ceux des femmes et en face un placard à balais...
Le placard à balai était forcément fermer, ils devaient craindre qu'on utilise les manches comme des armes... Du coup je le tirai vers les toilettes des hommes, l'endroit était désert, nous pénétrâmes dans une cabine et je fermais la porte derrière nous. Je regardais quelques instants Quentin dans les yeux avant de la plaquer contre la porte et de l'embrassai fougueusement, comme il restait là sans rien faire je pris ses mains et les déposai sur ma poitrine en lui montrant comment les caresser, je lui mordillais l'oreille et commençais à lui caresser son entre jambe à travers son jeans. Son sexe n'était pas encore totalement en érection, je lui déboutonnai son jeans et le lui baissai jusqu'en bas, je fis de même avec son caleçon et me mis à lui caressait sensuellement son intimité, puis je lui fis une fellation express, histoire de le mettre en condition, puis je descendis mon pantalon aussi. Je le regardais un instant, je voulais m'assurer qu'il allait bien et qu'il n'allait pas s'enfuir en courant.

Ca va?


(Je m'arrêtes là, je sais pas comment Quentin va réagir, j'vais pas le violer non plus)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin W. Blackbird

avatar
Little Tortue Boom-Boom


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Mer 7 Mar - 17:20


Elena me dit de la suivre mais elle prit ma main. Donc, bon, j'allais forcément la suivre. Elle prit la direction des toilettes. Elle m’entraîna vers les toilettes des hommes. Il était bizarre, son jeu. Il y avait personne. Elle m'attira dans une des cabines et ferma derrière nous. Quelque chose me disait que son jeu n'en était pas trop un. Elle me fixa dans les yeux avant de me plaquer contre la porte et m'embrasser. J'étais complètement surpris alors je me laissais faire. Elle attrapa mes mains pour les poser sur sa poitrine et me fit la caresser. Elle me mordilla l'oreille tout en me caressant l'entre-jambe à travers mon pantalon. Elle me défit ensuite l'attache de mon pantalon avant de le descendre et de baisser mon caleçon avec. Elle me caressa de nouveau avant de me faire une fellation assez rapide. j'avais subitement très chaud. Elle se releva et baissa à son tour son pantalon.

Voilà. J'étais complètement perdu moi. J'étais carrément pris au dépourvu, du coup, mon cerveau arrivait pas à communiquer.

Ca va?
- Oui... Ouais... Je crois... Sans doute...

Cerveau bugué, prise un ! CLAP. Je fermais ma bouche avant de baragouiner un truc profondément débile. En tout cas, elle avait bien su m'exciter, c'était même un peu gênant.

- C'est pas vraiment un jeu, ça... si ?

N'empêche que je bandais sec et ... ouais elle était quand même vachement mignonne. Même si elle aurait pu trouver mieux que des chiottes quand même. Heureusement que c'était propre. Je me rapprochais d'elle et lui retirais son haut ainsi que son soutien gorge. La vue était carrément plaisante. Je la plaquais contre moi et caressai son corps quelques instant avant de glisser deux doigts dans son intimité et commencer à lui procurer du plaisir. Je devais pas être trop mauvais vu ses réactions. Je sentis de nouveau ses mains sur mon sexe. Je haletai carrément. Je finis par ôter mes doigts pour les remplacer par un truc plu gros et dur. Elle avait l'air de complètement adorer ça vu comme elle se trémoussait. C'était quasiment moi qui me faisait embarquer. J'embrassai sa peau quand j'pouvais. C'était carrément démentiel. Je finis par jouir en elle. Je me retirais et la fixai un petit moment.

- Je... euh... je rejoues quand tu veux...

J'avais du mal à reprendre mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elena Cooper

avatar
Biatch for life


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 08/04/1995
✖ Bougies : 23

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Mer 7 Mar - 19:58

J'avais emmené Quentin dans une cabine des toilettes pour homme, je l'avais plutot pas mal allumé, faut dire que depuis un moment c'était un le désert en ce qui concernait ma vie sexuelle et que ça commençait à me rendre folle, j'en pouvais plus de devoir me satisfaire moi même. Je lui demandais comment il allait, c'est vrai que ça pouvait semblait un peu brusque, je tenais pas à le terrorisé non plus.

- Oui... Ouais... Je crois... Sans doute...


Je souris, ce mec avait l'air tellement naif qu'il en devenait presque attendrissant, mais bon pas de place pour les sentiments.

- C'est pas vraiment un jeu, ça... si ?


Pour moi le sexe c'était un jeu, une passion, un passe temps, je pourrais même en faire mon métier si j'étais pas enfermer dans c'teu prison.

- Pour moi si, puis j'trouves qu'on s'amuse bien, pas toi?


Quentin se rapprocha de moi et m'ôta mon tee shirt ainsi que mon soutien gorge. Sa y est il prenait enfin les choses en main, il me pressa contre lui et commença à me caresser, ça faisait des lustres qu'un homme n'avait pas posé les mains sur moi et je devais dire que Quentin s'y prenait plutôt bien, puis il entra deux doigts dans mon intimité, ma respiration se fit plus forte et plus rapide, je repris son sexe entre mes mains et recommençai à le masturber, je sentais son souffle haletant sur ma peau, il retira ses doigts et il me pénétra, ce fut tellement bon que je lachai quelques gémissements, j'étais dans un état de trans, ses lèvres se posaient sur ma peau humide, contre toute attente Quentin s'en sortait plutot pas mal, il était clair qu'il n'était pas le pire coup que j'ai eu jusqu'à maintenant, il fini par jouir en moi avant de se retirer, nous étions tout les deux essoufflés.

- Je... euh... je rejoues quand tu veux...


Je ne pu m'empêcher de lâcher un petit rire.

- T'es mignon toi tu sais et j'adorerais qu'on rejoue ensemble, tu es un super partenaire.


Je calais un instant contre la paroi de la cabine, histoire de reprendre mes esprits, puis on se rhabillâmes. Maintenant le tout était de ne pas se faire griller...

-Si on sort tout les deux on va se faire griller, donc vas y en 1er je te rejoins.


J'attendis 5 bonnes minutes avant de sortir puisqu'un type était venue pisser, quand je retournai à la cafèt je pris deux coca à la machine avec la tonnes de monnaies que papa me laissait avant de rejoindre Quentin à la table ou il était installé.

-Tiens, c'est pour toi dis-je en lui posant la canette devant lui, je pris place en face de lui, donc tu me disais que ton frère était interné ici et que toi tu viens juste en consultation, c'est quoi vos problèmes exactement?

Bon c'était peut-être un peut trop direct, mais j'avais pas l'habitude de passer par 4 chemins, puis on était tous là pour quelque chose donc pourquoi le cacher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin W. Blackbird

avatar
Little Tortue Boom-Boom


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Jeu 8 Mar - 4:28


Elena rigola quand je lui dis que je voulais bien rejouer quand elle voulait.

- T'es mignon toi tu sais et j'adorerais qu'on rejoue ensemble, tu es un super partenaire.

Je lui fis un petit sourire.

- Merci... Toi aussi...

Huh, pas brillant comme réponse ça. Elle s'appuya contre la paroi de la cabine et on finit par se rhabiller.

- Si on sort tout les deux on va se faire griller, donc vas y en 1er je te rejoins.
- D'acc.

Je sortis donc des toilettes et retournais là où on était juste avant. Elena me rejoignit avec des canettes de coca. Chouette ! J'adorais ça moi, le coca. Remarque, qui aime pas ça ? Elle posa une canette devant moi.

-Tiens, c'est pour toi, donc tu me disais que ton frère était interné ici et que toi tu viens juste en consultation, c'est quoi vos problèmes exactement?

Elle s'installa en face de moi. Je pris la canette et frottais le dessus avec ma manche. Y avait peut-être des saloperies dessus. On savait pas où ça avait pu traîner alors...

- Moi... J'ai juste... quelques tocs... Mais j'étais pire quand j'étais plus jeune.J'ai des troubles de l'attention et je suis hyperactif... Mais c'est pas si pire. Je m'en sors plutôt pas mal.

Pas mal, pour un mec qui prend pas de médocs.

- Mon frère... Il est un peu schizo sur les bords. Et il est hyper actif, comme moi. On est des jumeaux. Enfin. Des faux jumeaux, parce qu'on se ressemble pas à 100%. Mais les vrais jumeaux sont supers rares en fait...

Mais, ça elle devait s'en foutre un peu. N'empêche que c'était vrai.

- Et toi ? Pourquoi t'es là ? T'es quand même jeune pour atterrir dans un coin comme ça.

Remarque, Arnaud, ça avait commencé assez jeune, mais quand même. J'ouvris ma canette et pris une gorgée de coca en grimaçant un peu parce que les bulles remontaient jusque derrière mon nez, ça me faisait toujours marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elena Cooper

avatar
Biatch for life


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 08/04/1995
✖ Bougies : 23

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Jeu 8 Mar - 10:15

Avant de sortir des toilettes des toilettes Quentin me dit qu'on pouvait rejouer à mon petit jeu quand je voulais, il me fit rire et je lui répondit qu'il n'y avait pas de soucis, qu'il avait était un super partenaire, il me fit un petit sourire avant de me remercier et de me retourner le compliments, je le trouvait drôle ce Quentin. Nous nous rhabillâmes et je demandai à Quentin de sortir le premier pour ne pas qu'on se fasse chopper. Je le rejoins ensuite à la table où nous étions tout à l'heure, sur le chemin j'avais pris deux cannette de coca à la machine, j'arrivais et en posa un devant lui. Il la prit et la nettoya avec sa manche, je le regardais faire, il était peut-être maniaque.

-Tiens, c'est pour toi, donc tu me disais que ton frère était interné ici et que toi tu viens juste en consultation, c'est quoi vos problèmes exactement?

- Moi... J'ai juste... quelques tocs... Mais j'étais pire quand j'étais plus jeune.J'ai des troubles de l'attention et je suis hyperactif... Mais c'est pas si pire. Je m'en sors plutôt pas mal.


Ba écoutes si tu ne me l'aurais pas dit je l'aurais certainement pas remarqué, ça ne se voit pas!


Bon ok j'me serais douté qu'il avait un truc qui n'allait pas, mais ses tocs ne se remarquaient pas, son hyperactivité non plus, peut-être les troubles de l'attention... et encore. Enfin maintenant je savais pourquoi il avait frotté la canette avant de la toucher avec ses mains, mais c'était pas dérangeant.

Et ton frangin?


- Mon frère... Il est un peu schizo sur les bords. Et il est hyper actif, comme moi. On est des jumeaux. Enfin. Des faux jumeaux, parce qu'on se ressemble pas à 100%. Mais les vrais jumeaux sont supers rares en fait...


Je souris. Est ce que coucher avec un schizo c'était comme coucher avec deux ou plusieurs personnes en même temps... C'était un truc que je n'avais jamais essayé.

- Oui t'as raisons, mais c'est quand même cool d'avoir un jumeau, il parait qu'il y a un liens invisible qui permet un peu de ressentir ce que l'autre ressent même si ils ne sont pas ensemble, ça doit être cool, moi je suis fille unique et crois moi que c'est pas drôle.


- Et toi ? Pourquoi t'es là ? T'es quand même jeune pour atterrir dans un coin comme ça.


Comment j'allais pouvoir tourner ça...

Mon gros soucis c'était les drogues, mais j'te parles pas de marijuana, c'était plus la coc' les exta'. Mon père n'arrivait plus à gérer, il m'avait foutu dans un 1er centre mais ça la pas fait parce que là bas j'me taper tout le monde, même le personnel soignant, donc en faite ça c'est un autre de mes problèmes, j'ai constamment envie de coucher avec tout les hommes que je croise. Enfin c'est un problèmes pour les autres pas pour moi, j'crois que y a pas de mal à se faire du bien. Donc voilà mon père m'a emmené ici, dans ce centre de frustré. Heureusement je suis tombé sur toi, parce que je crois que je serais redevenu vierge!


Il bu son coca et fit une sorte de grimace, comme si ça lui démangeait le nez...

Ca doit être chouette d'être dehors et d'avoir son apart', t'as de la chance. T'as un boulot aussi? Raconte moi tu fais quoi quand t'es pas ici.


Je bus une gorgée de mon coca et eu le hoquet, ça me faisait souvent ça quand je buvais une trop grande quantité de boisson gazeuse d'un coup.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin W. Blackbird

avatar
Little Tortue Boom-Boom


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Jeu 8 Mar - 13:50


Elena trouvait que mon hyperactivité et mes tocs se voyaient pas. Si j'y pensais pas trop, c'était vrai que c'était pas perturbant. Je lui expliquais un peu comment était mon frangin.

- Oui t'as raisons, mais c'est quand même cool d'avoir un jumeau, il parait qu'il y a un liens invisible qui permet un peu de ressentir ce que l'autre ressent même si ils ne sont pas ensemble, ça doit être cool, moi je suis fille unique et crois moi que c'est pas drôle.

Je me grattais l'oreille.

- Je sais pas... Fin... Ouais, j'peux dire dans quel état est mon frère en général. Mais ton truc de lien. ça fait trop science fiction comme truc.

Je lui retournais sa question. Elle réfléchis un instant avant de me répondre.

Mon gros soucis c'était les drogues, mais j'te parles pas de marijuana, c'était plus la coc' les exta'. Mon père n'arrivait plus à gérer, il m'avait foutu dans un 1er centre mais ça la pas fait parce que là bas j'me taper tout le monde, même le personnel soignant, donc en faite ça c'est un autre de mes problèmes, j'ai constamment envie de coucher avec tout les hommes que je croise. Enfin c'est un problèmes pour les autres pas pour moi, j'crois que y a pas de mal à se faire du bien. Donc voilà mon père m'a emmené ici, dans ce centre de frustré. Heureusement je suis tombé sur toi, parce que je crois que je serais redevenu vierge!

C'était biologiquement impossible de redevenir vierge, mais je retins ma réflexion. Mon nez me démangea un peu quand je bus.

Ca doit être chouette d'être dehors et d'avoir son apart', t'as de la chance. T'as un boulot aussi? Raconte moi tu fais quoi quand t'es pas ici.

J'acquiesçai. Elle eut le hoquet à cause du coca, ce qui me fit rire.

- Ouais... J'ai un boulot. Je... bosse sur des pcs. Des fois j'en répare... Mais surtout, je fais des jeux vidéos. Bon c'est pas du niveau de xbox 360 ou quoi. Mais ça dépote quand même.

J'étais pas mal fier de moi.

- ça m'occupe pas mal, et puis, je peux aménager mon emploi du temps comme j'veux. Donc, c'est juste parfait.

Je lui souris.

- Et sinon... t'aime quoi en dehors de... euh... le jeu qu'on a fait tout à l'heure.

J'allais pas gueuler sur tout les toits qu'on avait permis à sa nymphomanie de se manifester. C'était pas très malin d'ailleurs. Même si ça avait été totalement bons.

- Si tu pouvais sortir et avoir un job et une vie normale, tu f'rais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elena Cooper

avatar
Biatch for life


✖ Messages : 72
✖ Date de naissance : 08/04/1995
✖ Bougies : 23

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Ven 9 Mar - 8:16

Je fis remarquer à Quentin que ça devait être super d'avoir un jumeau, qu'on disait qu'il exister un liens plutot spécial entre jumeaux. Je le regardais se gratter l'oreille, maintenant qu'il m'avait dit qu'il était sujet à des tocs je les remarquais plus.

- Je sais pas... Fin... Ouais, j'peux dire dans quel état est mon frère en général. Mais ton truc de lien. ça fait trop science fiction comme truc.


Il avait peut-être raison. Il me demanda à son tour pour quel raison j'étais ici, je mis un peu de temps avant de répondre, j'voulais bien choisir mes mots et ne pas l'effrayer en lui sortant un truc un peu trop cru...

Mon gros soucis c'était les drogues, mais j'te parles pas de marijuana, c'était plus la coc' les exta'. Mon père n'arrivait plus à gérer, il m'avait foutu dans un 1er centre mais ça la pas fait parce que là bas j'me taper tout le monde, même le personnel soignant, donc en faite ça c'est un autre de mes problèmes, j'ai constamment envie de coucher avec tout les hommes que je croise. Enfin c'est un problèmes pour les autres pas pour moi, j'crois que y a pas de mal à se faire du bien. Donc voilà mon père m'a emmené ici, dans ce centre de frustré. Heureusement je suis tombé sur toi, parce que je crois que je serais redevenu vierge!


Il recommença son truc avec son nez quand il reprit une gorgée de coca, ça me fis légèrement sourire. Je lui demandai ensuite si il avait un boulot, et ce qu'il faisait de son temps quand il n'était pas ici. Je bus une gorgé de mon coca et eu un petit hoquet ce ui fit rire mon partenaire et moi aussi, décidément c'était pas vraiment notre truc.

- Ouais... J'ai un boulot. Je... bosse sur des pcs. Des fois j'en répare... Mais surtout, je fais des jeux vidéos. Bon c'est pas du niveau de xbox 360 ou quoi. Mais ça dépote quand même.


Il fallait quand même être super doué pour savoir créer un jeu vidéo.

- ça m'occupe pas mal, et puis, je peux aménager mon emploi du temps comme j'veux. Donc, c'est juste parfait.


Il me sourit.

Mais c'est vraiment top ça, ça doit être super compliqué les graphisme et tout. Tu fait quel genre de jeux? Guerre? Voiture? Sport?


Bah quand même je devais avouer que j'étais impressionné.

- Et sinon... t'aime quoi en dehors de... euh... le jeu qu'on a fait tout à l'heure.

J'eu un petit rire.

En faite j'adore lire, écouter de la musique, la mode et je suis à fond dans mes études, quand j'étais dehors j'aimais aller au bowling, j'suis trop balaise à ça, maintenant mon père m'y emmène de temps en temps le week end. Parce-que dans ct'eu prison on peut pas faire grand chose... Mais voilà c'est les trucs que j'aime faire.


- Si tu pouvais sortir et avoir un job et une vie normale, tu f'rais quoi ?


Je répondis quazi du tac au tac je savais déjà ce que je ferais.

Si je pourrais avoir une vie normale je crois que je continuerais mes études, j'irais dans une grande école de mode pour devenir styliste, je travaillerais pour les plus grands, C.Dior, Yves Saint Laurent et toute la clique.


C'est vrai que ça serait super chouette, mais voilà la réalité c'était que je suis là.

Mon père venait d'arriver , il avançait vers nous. Il déposa un baiser sur mon front.

Slt ma chérie, désolé de mon retard j'étais coincé dans les bouchons.


C'est pas grave Papa, j'te présente Quentin, Quentin voici mon père.


Ils se serrèrent la main. Je me levais, mon père venait me voir tout les jours et essayé de me sortir un peu dès qu'il le pouvait, il était plutot cool.

Il faut que j'y aille, c'était cool de te rencontrer, à la prochaine j'espère.


Je lui fis un clin d'oeil discret avant de m'éloigner avec mon paternel.

(J'ai mis fin au post parce-que depuis ce matin je suis dessus et que je fais plein de truc en même temps du coup j'arriavis pas à me mettre dedans et j'voulais pas tout recommencer non plus )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin W. Blackbird

avatar
Little Tortue Boom-Boom


✖ Messages : 77
✖ Date de naissance : 11/04/1986
✖ Bougies : 32

MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt Dim 11 Mar - 9:10


Mais c'est vraiment top ça, ça doit être super compliqué les graphisme et tout. Tu fait quel genre de jeux? Guerre? Voiture? Sport?
- Un peu de tout, ça dépend de ce qu'on demande. Après pour les graphismes... Bah c'est pas non plus niveau des dernières consoles.

Mais je me débrouillais pas trop mal non plus dans l'ensemble, surtout lorsque j'y passais des nuits blanches. L'absence ou le manque de sommeil à tendance à donner un regain d'imagination. Je lui demandais ce qu'elle aimait faire.

En faite j'adore lire, écouter de la musique, la mode et je suis à fond dans mes études, quand j'étais dehors j'aimais aller au bowling, j'suis trop balaise à ça, maintenant mon père m'y emmène de temps en temps le week end. Parce-que dans ct'eu prison on peut pas faire grand chose... Mais voilà c'est les trucs que j'aime faire.
- C'est cool si ton père t'y amène.

Du coup, je lui demandais ce qu'elle comptait faire lorsqu'elle sortirait d'ici, ou plus simplement, si elle sortait carrément quoi.

Si je pourrais avoir une vie normale je crois que je continuerais mes études, j'irais dans une grande école de mode pour devenir styliste, je travaillerais pour les plus grands, C.Dior, Yves Saint Laurent et toute la clique.
- Waah. J'suis sur que tu pourrais y arriver.

Pile à ce moment-là, un gars arriva. J'étais pas trop physionomiste, mais c'était a peu près sur que c'était son père.

Salut ma chérie, désolé de mon retard j'étais coincé dans les bouchons.
C'est pas grave Papa, j'te présente Quentin, Quentin voici mon père.
- 'Jour m'sieur.

Nous nous serrâmes la main.

Il faut que j'y aille, c'était cool de te rencontrer, à la prochaine j'espère.
- Ouais... Cool... Ben à la prochaine, alors. Au r'voir m'sieur.

Ils s'éloignèrent et moi je restais un peu avant de rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: rencontre à la cafèt

Revenir en haut Aller en bas

rencontre à la cafèt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée des Cinglés :: Le Centre :: Les Ailes-
Sauter vers: